MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Nos rencontres à la une…

0
Publié le 17/10/2011

Nos rencontres à la une de la semaine dernière se déroulaient en gare de Versailles Chantiers et Paris Montparnasse et traitaient du sujet de la campagne automnale.

Ce vaste sujet qui nous concerne tous, vous a amené à partager avec nous des anecdotes personnelles ou ferroviaires liées aux feuilles mortes.

Vous nous avez aussi posés beaucoup de questions sur les procédés mis en place pour limiter les nuisances sur la circulation.

Une question sur la gestion du plan de transport est revenue à plusieurs reprises.

« Je comprends que les feuilles mortes provoquent des retards, mais pourquoi y a-t-il plus de suppressions ? Des trains sont supprimés avant même d’avoir roulé ! »

Eh bien il y a deux raisons à cela :

– La première c’est que si les trains ont effectivement pris trop de retards, ils provoquent une sorte d’embouteillage. Les trains suivants sont alors eux aussi en retards.

Dans ce cas, il arrive que l’on supprime un train, pour résorber le retard, et empêcher de ce fait qu’il se propage à l’ensemble des trains d’un secteur.

C’est comme retirer un lot de voiture dans un embouteillage, l’espace libéré permet aux suivants de continuer leur parcours, et cela permet surtout de ne pas amplifier la perturbation en engorgeant le trafic.

-la seconde raison, c’est que les dégâts provoqués sur les essieux par les feuilles mortes nécessitent souvent un passage au centre de maintenance.

Il faut 1 h pour réparer un essieu endommagé par le frottement des freinages lors d’un enrayage.

Comme il y en a environ une trentaine sur un train, le matériel est souvent immobilisé un jour ou deux et provoque alors une absence de rame, qui, si elle ne peut être remplacée, conduit à une suppression.

Beaucoup d’entre vous ont aussi profité de ces échanges pour demander des précisions sur les nouveaux horaires ou signaler leurs difficultés.

Cliquez ici pour les télécharger

Les commentaires sont fermés.