MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Dans la peau d’un…Gestionnaire du plan de transport

0
Publié le 2/12/2011

Nous avons déjà vu les régulateurs qui veillent à préserver la fluidité et la sécurité du trafic en adaptant l’ordre de passage des trains aux aléas rencontrés.

Puis le gestionnaire de moyen dont la gestion du personnel et du matériel permet de contrecarrer les incidents mineurs et de réorganiser le plan de transport au cours de situations perturbées.

Voyons aujourd’hui le gestionnaire du plan de transport  qui intervient lors des situations perturbées pour définir les modifications à apporter afin de rétablir son plan de transport au plus vite.

Il est responsable exclusivement de sa ligne ?qu’il vigile au moyen d’érans de contrôle et veille à l’acheminement de ses voyageurs dans les meilleurs délais.

Ces décisions visent donc à résorber au plus vite un incident de manière à limiter les désagréments pour l’ensemble des voyageurs.

Pour prendre ses décisions il s’appuie sur les informations qui lui sont transmises par les régulateurs et prend connaissance des solutions que le gestionnaire de moyen peut lui apporter.

Il communique ensuite cette décision au régulateur qui s’assure que sa réalisation n’interférera pas la circulation des autres entreprises ferroviaires, avant de la communiquer aux conducteurs et aux postes d’aiguillages.

Reprenons l’exemple d’un train ne pouvant assurer son service commercial en raison d’un problème matériel.

Le gestionnaire de moyen, lui propose un autre train pour le remplacer, cependant, il n’aura pas de solutions supplémentaires pour « couvrir » ce train remplaçant.

Il manquera donc un train…

Le gestionnaire du plan de transport sait alors qu’il va devoir supprimer un train.

Son choix va se porter sur le train impactant le minimum de voyageurs et n’occasionnant aucune perturbation sur le reste du plan de transport.

Il transmettra alors sa proposition au régulateur pour que ce dernier (si cela est compatible avec l’ensemble des circulations) communique au conducteur que son train est supprimé et lui indique où stationner la rame.

Puis il transmet sa modification au gestionnaire de moyen pour que ce dernier sache où sont affectées les rames et les conducteurs dont il a la responsabilité.

La dernière action du gestionnaire du plan de transport est de communiquer sa décision au gestionnaire de l’information voyageur qui va relayer cette info à l’ensemble des canaux de communication Transilien…

En cas de situation perturbée, le gestionnaire du plan de transport a moins de 2 minutes pour déterminer la marche à suivre pour l’ensemble des trains circulant sur sa ligne.

S’adaptant aux aléas et à leurs enchainements il doit modifier et adapter ses décisions selon le déroulement de l’incident, pouvant de ce fait supprimer ou rétablir un train au dernier instant*.

(*par dernier instant, j’entends l’instant limite où le train peut encore ou, au contraire plus du tout, s’insérer dans le reste du plan de transport.)

Il transmet au fur et à mesure ses décisions au gestionnaire de l’information voyageur, premier maillon de la chaîne d’information….que nous verrons trés bientôt…

Les commentaires sont fermés.