MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de lbo
  • pseudo : lbo
  • stats : 6 commentaires depuis le 11 juin 2020
Commentaires de lbo
  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Pour prouver l'incohérence des propos à ce sujet vous dites : "Après vérifications, je n’ai pas retrouvé d’indications évoquant une réouverture de la ligne U le 5 février : il était même impossible que nous annoncions une réouverture à cette date alors que l’éboulement venait de se produire il y a moins de 24 heures et alors que le train touché n’avait même pas encore pu être évacué." Or comme vous pouvez le voir en vérifiant en moins de 2min sur google, vous pourrez tomber sur cet article notamment : https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/ligne-13-rer-b-rer-d-transiliens-u-et-l-accumulation-d-incidents-en-ile-de-france-05-02-2020-8253018.php. Le message de votre direction était le suivant "« Il y a un petit éboulement de terre mardi soir, pendant les heures de service. Il faut enlever la terre et consolider, cela va prendre la journée », a expliqué un porte-parole de la SNCF à l'AFP, précisant qu'aucun train n'avait déraillé. [...] Selon de nouvelles informations diffusées à 9h30, sur la ligne U, les trains ne circulent pas entre Versailles Chantiers et La Défense jusqu'à 16 heures; et circulent dans les deux sens de circulation entre La Verrière et Versailles Chantiers jusqu'à 16 heures. Le trafic sera à nouveau interrompu sur l'ensemble de la ligne U à partir de 16 heures jusqu'à la fin de service. Le trafic en temps réel est accessible sur www.transilien.com"
    Comment donner du crédit aux autres dires ?
    Je suis conscient que de votre côté vous avez fait le maximum de ce que vous pouviez mais c'est honteux de la part de la direction et il est inacceptable de refuser un remboursement légitime quand il y a de telles approximations.
    Pour ce qui est de la position sur les bus de substitution ce même jour du 5 février, oui, je réitère ma position : Ce sont des données vagues et sans aucun sens que votre direction met en avant. A minima vous pourriez sortir les gares desservies, le nombre de bus qui ont été mobilisés et sur quels horaires mais non... Votre direction est incapable de les sortir !
    Pour la gare de la Défense, je réitère également ma position. Il aurait été possible de maintenir des circulations entre Saint-Cloud et La Défense puis une relation en bus mais non, cela n'a pas été fait. Il n'y a eu aucune solution additionnelle à la défense (où ne passent pas les lignes 6, 12 et 13 pour votre information) et mais votre direction vous recommande de mettre en avant les 84 trains par heure en pointe pour justifier l'absence d'impact de 4 trains par heure...
    Je comprends de toutes façon que de toutes façons cela ne changera rien et que nous n'aurons jamais de compensations malgré les manquements de votre direction qui se refuse de communiquer directement sur ces sujets et que malgré toute votre bonne volonté vous devez aller dans leur direction et mettre en avant les mensonges comme je vous l'ai souligné et prouvé encore une fois en tête de ce message. Si au moins elle acceptait de communiquer officiellement en prouvant que toutes les incohérences mises en avant pour prouver leur refus sont justifiées...
    La gestion de cet événement a été une vraie honte au niveau de la direction. Heureusement qu'il existait ce blog pour nous tenir au courant ce qui nous a permis de conforter sur la gestion au plus haut niveau de cet incident.
    Je suis disponible pour échanger directement sur ces sujets avec la direction si celle-ci daigne nous contacter directement pour justifier ces mensonges.
    Cordialement

  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Je suis désolé mais encore une fois je vais vous prouver que la position de vos dirigeants n'est pas acceptable :
    Je suis bien conscient que la défense est une gare très bien desservie en terme de nombre de trains mais comme vous l'indiquez vous même, ceux-ci sont également surchargés en temps normal (si vous ne le considérez pas ainsi, merci de communiquer en plus du nombre de trains, la capacité assise de ceux-ci et la fréquentation de ceux-ci en heure de pointe)... Il est très facile de donner des chiffres bruts sans donner le détail qu'il y a derrière ! Vos dirigeants ne peuvent donc pas dire qu'en supprimant des trains au départ de cette gare, sans mettre de solution de repli, il y a eu des solutions alternatives de mises en place.
    Donc oui, il y a des trains en gare de la Défense mais non, il n'y a pas eu d'ajout de solutions de transport.
    D'ailleurs, par un soucis de correction et pour prouver leur bonne fois, vos dirigeants auraient pu fournir les détails des circulations de remplacement du 5 février par exemple... Mais non, il faut que vous justifiez avec des phrases vagues et sans sens... Si un service de remplacement a été mis en place sans prévenir les usagers, quel est son intérêt ? Il y a forcément eu des documents préparés pour cela et vous pouvez nous les communiquer...

    Concernant les délaiss des travaux, vous en omettez plusieurs :
    Le 5 février au soir
    Le 10 février matin...
    Je passe la suite car il y en a eu encore bien plus que ce que vous indiquez si l'on considère bien tous les délais pour les réouvertures annoncées (sur une voie, sur certains horaires...). Nous avons au moins une dizaine de reports.

    Enfin, si je comprends bien que les sujets d'indemnisation sont souvent abordés à la fin, si les dirigeants ont considéré qu'ils avaient rempli toutes leurs obligations depuis le début, comment expliquent-ils qu'ils ne vous aient pas dit dès le 6 février que non, il n'y aurait pas de remboursement car ils respectaient leurs engagements ? Ce n'est pas compliqué qand on est droit dans ses bottes de le dire dès le début... A moins que...

    Devant tous ces faits avérés, je ne vois pas en quoi les engagements ont été respectés et j'attends des explications détaillées de la part de vos dirigeants.
    Cordialement

  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Je vous remercie pour ce retour.
    Quand je parle de solution partielle, j'indique ce que vous avez mentionné en effet : Il n'y a eu aucun ajout de solution mis à part celles de prendre les trains des autres lignes qui sont déjà bondés en temps normal. Donc, oui, je suis d'accord, il y a toujours eu des solutions pour rejoindre les gares mais non, il n'y a jamais eu de solutions acceptables en terme de temps et de confort et d'ailleurs ce n'est pas pour rien que la SNCF recommandait de trouver des solutions alternatives...
    Quand vous dites que des solutions de bus de substitution ont été mises en place dès le 5 février, pouvez-vous donner les horaires ?
    Concernant les dates de déplacement, en effet, je confirme que mes messages étaient flous. Cependant, je trouve très malhonnête de la part de Transilien de se réfugier derrière un remboursement Covid pour justifier que ce n'est pas grave s'il n'y a pas de remboursement pour ce problème... Cela n'a rien à voir et ne concerne que la moitié des perturbations.

    Enfin, pour revenir à ma colère, oui, elle est justifiée et je trouve très malhonnête l'attitude vos directeurs :
    1) jusqu'au 8 juin, ils ne vous ont jamais dit : non pas de remboursement car nous sommes dans les règles... Ils n'ont donc pas considéré dès le début être dans les règles contrairement à ce qu'ils veulent nous faire croire ! Pourquoi ne pas avoir dit dès le 5 février qu'il n'y aurait pas de remboursement ?
    2) La réponse de dire qu'il y a un remboursement Covid ne remplace pas le dédommagement jusqu'au 5 février contrairement à votre communication
    3) Les délais n'ont pas été respectés sinon, les trains auraient roulé de nouveau dès le 6 février. Il y a eu une dizaine de reports !
    4) Il n'y a eu aucun renforcement de ligne au départ de la défense et juste un bus effectuant une desserte partielle du parcours d'ajouté pour remplacer un train complet... Donc non, il n'y a pas eu de solution de substitution en ajoutant des trains sur les autres lignes qui étaient bondées !

    Je comprends que malheureusement à votre niveau vous ne soyez pas en mesure de faire quoi que ce soit et cela est bien dommage. Il est d'autant plus dommageable que les vrais responsables se cachent eux derrières des arguments mensongers montrant ainsi leur irrespect le plus profond des passagers de la ligne U. Pourquoi ne pas avoir communiqué eux-même s'ils étaient un peu sérieux et respectueux des usagers ?
    Toute cette attitude d'irrespect le plus profond me dégoûte au plus haut point.
    Cordialement,

  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Je ne comprends vraiment pas cette position :
    1) vous dites qu'il a fallu du temps pour organiser quelques solutions alternatives partielles (puisque comme vous le dites, il n'était pas possible d'augmenter les lignes surchargées déjà). Le refus en disant que les solutions alternatives ont été proposées n'est donc pas valable et Transilien est dans l'obligation de nous rembourser cette période !
    2) Vous dites que vous n'avez jamais dit que le remboursement serait possible en effet. Cependant au vu des réponses de Transilien, il n'en a jamais été question puisque tout a été mis en oeuvre dès le début (donc pourquoi le délais que vous évoquez avant ?) et que les délais auraient été respectés. Vous auriez donc dû avoir ces arguments dès le début puisqu'il était clair qu'ils refuseraient le remboursement alors que celui-ci devrait nous être fait puisqu'il a fallu du temps pour mettre en place, puisque les lignes n'ont pas pu être augmentées, puisque les délais initiaux n'ont pas été respectés !

    D'autre part, arrêtez de nous parler de la période du confinement.... Ma demande est claire : il ne s'agit que de la période du 5 février au 16 mars ! Cela fait quand même 40 jours où il n'y a pas eu de réelles solutions de substitution performantes proposées (puisque comme vous le dites il n'y en avait pas de possible) et aucun délai respecté.

    Je réitère donc ma demande et je n'hésiterais pas à faire remonter cette réclamation puisque encore une fois et comme vous l'avouez, les engagements n'ont pas pu être respectés !
    Cordialement

  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Merci pour ce retour.
    Comme vous le soulignez, les lignes N, C et L n'ont pas été augmentées en raison des capacités de la ligne qui sont déjà surchargées. Or malheureusement, les solutions alternatives pour réaliser le trajet La défense Versailles Chantiers passaient forcément par une de ces trois lignes (on peut ajouter le Tram mais il n'est pas géré par la SNCF). Les conditions de transport alternatives étaient donc inadmissibles pour beaucoup et comme cela a été mis, elles ont été mises en place progressivement. Il n'y a donc pas eu de vraie solution proposée les premiers jours et même à la fin, les solutions étaient très compliquées.

    Pour ce qui est de l'absence de remboursement au 8 juin, je réitère : Jusqu'à cette date, les services ne nous avaient jamais transmis d'informations (via vos articles) sur le fait qu'il était inconcevable de procéder à un remboursement. Jusque là, il fallait attendre la fin des travaux. Je ne comprends donc pas ce changement de position et en effet, je vous demande pourquoi jusque là vous n'aviez pas eu d'information comme ça puisque si on écoute leur discours ; Tout a parfaitement été respecté depuis le 5 février : Solution de substitution efficace et délais respectés !

    Je suis profondément écœuré par cette gestion de crise au sein de Transilien. Si jusque là cette ligne était plutôt pas mal, je dois dire que cette attitude de Transilien est inadmissible en plus de ne pas avoir d'excuses pour ne pas avoir pu prévoir correctement et communiqué correctement sur les problèmes ni avoir réussi à trouver des solutions alternatives correctes, ils refusent de nous indemniser...
    C'est une véritable honte !
    Heureusement que le blog était là pour avoir quelques informations car sinon...
    Cordialement

  • Incident sur la ligne U : éboulement de talus à Sèvres–Ville d’Avray

    Bonjour Adam,

    Merci pour cet article détaillé.
    Je suis surpris par cette position de refus de remboursement. Comment pouvez-vous la justifier ?
    1) jusqu'au 8 juin, il n'avais jamais été question de ne pas faire de remboursement
    2) il n'y a pas eu de renfort des autres lignes de trains/tram (juste une solution d'un bus aléatoire qui ajoutait 1h de transport matin et soir et ne permettait pas d'accueillir tout le monde qui réussisait à arriver jusqu'à lui)
    3) Il n'y a eu aucun respect des délais de travaux : Doit-on rappeler que le 5 février c'était 24h, puis c'est passé à 72h, puis 2 semaines puis, réouverture partielle début mars... Et ainsi de suite !
    Durant 6 mois nous n'avons jamais pu prendre les trains correctement et on devrait quand même payer les 1,5mois correspondant à ces travaux ?
    Si jamais votre direction refuse ce remboursement, j'exige qu'elle se justifie sur ces 3 points pour prouver son refus car comme Transilien me l'a mentionné dans un courriel :
    "Durant les trois mois d'interruption du trafic, des bus de substitution ont été mis en place afin d'assurer une continuité du service et la possibilité d'assurer vos liaisons de Versailles Chantier à vos gares de destination.
    De plus, nous avons tenu notre engagement en matière de durée des travaux. Comme nous l'avions annoncé sur nos blogs, la circulation de votre ligne a pu reprendre dès le 4 mai."
    Si en plus de devoir galérer, on se retrouve à devoir se battre pour prouver que les arguments sont mensongers... Où va-t-on ?