MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Gare de La Verrière

119
Publié le 18/04/2011

Vous souhaitez attirer mon attention sur un sujet relatif à la gare de La Verrière ?

N’hésitez pas à m’en faire part en déposant un commentaire à ce billet.

119 commentaires pour “Gare de La Verrière”

  1. Emma dit :

    Bonjour,

    j’utilise la ligne U (La Verrière-La défense) et je n’ai pas d’autres nouvelles quant aux changement d’horaires en décembre. Mon problème est celui du matin car les trains sont avancés si j’ai bien compris : celui de 8h42 au départ de la Verrière serait à 8h35, le train suivant à 9H05. Serait-il possible d’avoir un train entre les 2, car l’école est à 8H30, pour 8H42 en se pressant ça passe mais 8H35 ça ne passe plus , je ne pourrai pas l’avoir. Et 9H05 ça fait 30 min plus tard au travail….
    Merci de votre retour

  2. Bonjour,

    Pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé ce matin (10/11) sur le quai 2B à La verrière à 7h42 :

    L’écran d’affichage du quai 2B a annoncé successivement :

    – PIRI annoncé « retardé » sans précision du retard, puis supprimé de l’écran d’affichage ;
    – Train annoncé « sans arrêt » : aucun train n’est passé ;
    – Puis « DEFI 7h42 » : et là un train arrive, c’est visiblement le train PIRI soit-disant retardé qui s’arrête : AUCUNE annonce n’est faite sur le quai 2B ni dans le train pour indiquer que la desserte figurant sur l’écran est fausse (DEFI au lieu de PIRI) !!!

    => heureusement que ce PIRI était un petit-gris, pour le distinguer du DEFI attendant derrière => on en est rendu là avec la SNCF ; à connaître mieux qu’eux les trains circulant !!
    Situation grosteque, une fois de plus (pour la SNCF) !

    • Bpnjour,

      Il y a effectivement bien eu un gros incident d’affichage le jeudi 10/11 en gare de La Verrière.
      Ce disfonctionnement résulte d’un bug informatique ayant bloqué l’enregistrement d’un train ; le 164466.
      Ce dernier n’étant pas reconnu par les systèmes de captage des trains, n’a pu s’afficher correctement sur les écrans infogare, créant de ce fait de grosses incohérences sur l’affichage.
      Le bug a été détecté puis résolu après son passage en gare de La Verrière où la gène a effectivement été importante.

  3. epsilon dit :

    Bonjour,
    Quand sur cette ligne N antédiluvienne vas t’ont apprendre une bonne nouvelle ?
    Par exemple un changement de matériel roulant qui nous emmène dans des conditions de confort inacceptables (on brule sur les résistances été comme hiver, on décolle de son siège 15 à 25 cm à chaque passage d’aiguillage, des suppressions de trains, des portes qui ne se ferment plus obligeant le train à s’arrêter, des départs annulés de montparnasse, ..)

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il y a un billet « Z5300 ou VB2N ? » du 14 novembre consacré au sujet.
      Les p’tits gris devraient disparaître d’ici la fin de l’année prochaine. La banlieue nord doit libérer des VB2N pour cela.

  4. maire dit :

    La durée des trajets de La Verrière à La Défense est augmentée d’environ 6 minutes.
    Pourriez-vous me préciser si c’est la vitesse des trains qui est diminuée (et de combien), si la durée des arrêts des trains en gare est augmentée (et de combien), ou si ces deux facteurs interviennent ?

    • Bonjour,

      La vitesse des trains sur cette ligne est effectivement réduite.
      Selon les impératifs imposés par RFF pour la construction de ce nouveau plan de transport, les trains de la ligne U, doivent partir 4 minutes plus tôt pour arriver à la même heure à St Cloud.
      Ils circulent à une vitesse comprise entre 40 et 50 km/h et ce, pour une meilleure insertion dans le trafic de la zone de St Cloud saturée par le nombre de trains circulant pour les lignes U et L.
      Les trains doivent donc effectuer leurs parcours en ajustant leurs vitesses de manière à respecter le sillon dans lequel ils doivent circuler.
      (+ 2 minutes entre La Verrière et Versailles et + 4 minutes entre Versailles et St Cloud)
      Le sillon qui est délivrée par RFF, est en fait pour un train une autorisation de circuler à une minute précise sur un parcours défini.

  5. gauthier Claire dit :

    bonsoir
    le changement des horaires sur la ligne La Verrière la Défense me laisse un goût de déception: mon trajet s’est rallongé d’un quart d’heure et si peut etre on est moins débarqué à St Cloud le matin quand on va à la Défense, le train n’arrive jamais à l’heure, surtout le soir quand on retourne à la Verrière : alors là c’est le pire: pour 3 minutes de retard MINIMUM quotidien (en semaine) je vois partir le bus sans moi et je dois attendre le prochain bus 1 / 4 d’heure de plus pour rejoindre ma famille… merci la SNCF !!! où est le progrès ?

  6. Bonjour,
    J’ai constaté avec joie ce matin que l’une au moins des épaves de voitures qui encombraient l’un des parkings attenant à la gare depuis des lustres avait été retirée, ce qui libère de la place sur ce parking toujours saturé !!
    J’en profite pour vous demander à qui appartiennent ces parkings ? la SNCF ?
    Par ailleurs, sur ce parking (et sûrement aussi sur les autres), il a très très souvent (surtout le mardi et le jeudi) des personnes qui se garent sur les allées (parfois 2 ou 3 voitures en parallèle en dehors des emplacements), et qui gènent considérablement la circulation, voire empêchent les voitures garées sur le côté de quitter leur emplacement (car elles ne peuvent plus reculer suffisamment) !
    Qui peut intervenir dans ce cas ?
    Merci

  7. gauthier Claire dit :

    pourquoi les trains qui partent de la Défense le soir vers 18h, avant et après, arrivent systématiquement en retard à la gare de la Verrière ?
    La semaine dernière c’était au moins 10 mn de retard, aujourd’hui le train de 17h58 est arrivé à 18h54 au lieu de 18h41 !!! on n’en peut plus!!Savez vous que nous avons encore d’autres transports après le train pour rentrer chez nous ?!!!

    • Bonjour,

      Les retards que vous constatez sur la ligne de La Défense sont la conséquence de la saturation du réseau sur deux nœuds ferroviaires qu’emprunte votre ligne.
      -celui de La Défense-St Cloud qui voit circuler 5 trains au quart d’heure entre 18h et 19h et
      – et celui de Porchefontaine où s’entrecroisent la majorité des lignes.

      De ce fait le moindre incident à proximité de ces points entraine rapidement des répercutions sur l’ensemble de la ligne.
      Le 23, un acte de malveillance sur un train en gare de Versailles Chantier (blocage des portes ayant entrainé la panne du système de fermeture automatique nécessitant par la suite une difficile ouverture manuelle) a provoqué un retard en cascade sur les trains suivants.
      Ce genre d’incident qui semble aujourd’hui presque anodin, entraine chaque jour de nombreux retards car la densité du réseau ne permet aucune anicroche.

  8. Julien dit :

    Le train a dû accuser un retard sur le trajet vers La Verrière.

    • AS dit :

      Il y a 2 endroits sur le trajet qui sont des lieux de prises de retard :
      -Entre St Cloud et Versailles
      -Aux alentours de St Cyr

    • Bonjour,
      Effectivement, il s’agit de nœuds ferroviaires situés à Porchefontaine et à St Cloud où se croisent et se succèdent les différentes lignes.
      Le réseau est tellement saturé sur ces points que le moindre retard provoque des répercussions sur l’ensemble des trains de la zone.

  9. Méliane dit :

    Bonjour

    Je voudrais savoir si vous avez l’intention, un jour, de faire une campagne contre les nuisances sonores dans le train dues aux incivilités de beaucoup. On entend de la musique de tous les côtés (une génération de sourds en préparation), les conversations téléphoniques en direct etc … bref, impossible de se concentrer sur sa lecture.
    Merci de votre retour

    • Ah, c’est une bonne idée. Il faudrait peut-être utiliser un argument sécurité (mais lequel ? Celui des ondes nocives – y compris pour les gens à côté qui n’ont pas envie d’être inondés desdites ondes ?). Est-ce vrai qu’il peut y avoir amende pour nuisance sonore ? Je crois avoir lu cela un jour sur internet, mais je ne sais plus où. M’enfin, si c’est comme les gens qui fument en plein milieu des quais près des autres usagers malgré les messages sur la loi Evin…

    • Bonjour,

      Cette campagne est effectivement prévue et débutera dans quelques mois.
      Ces problèmes d’incivilité semblent réellement omniprésents.
      Cette campagne visera donc à en souligner les méfaits pour tenter de les limiter.
      De nombreuses actions de veille sont aussi menées au quotidien, mais comment endiguer un tel phénomène…
      Dans l’attente du lancement de cette campagne et du billet que je proposerai pour l’occasion, n’hésitez pas à réagir sur les méthodes employées ailleurs ou sur les mesures qui vous sembleraient nécessaires.

    • pascal dit :

      Bonjour,

      Ces problèmes me semble t-il sont liés à un problème de comportement individuel. je ne vois pas en quoi Transilien devrait lancer une telle campagne.
      Le problème de comportement est un manque d’éducation (de soi-même, des ados, etc.) et un manque de respect des autres.
      La situation est comparable à celle du milieu scolaire, où il est demandé aux enseignants de palier à la démission des parents vis à vis de leur chérubin.
      Les enseignants ne sont pas là pour « éduquer » les enfants (dans le sens comportement/respect), pas plus que la SNCF ne doit « éduquer » les voyageurs.
      Mais à chacun son point de vue…

      Bonne journée.

  10. pascal dit :

    Bonjour,

    D’habitude, les gens écrivent pour râler (moi aussi cela m’est arrivé) mais aujourd’hui, c’est pour vous remercier.

    Mercredi dernier 6 juin, le Paris-Rambouillet qui passe et s’arrête à La Verrière à 19h08 (en principe) était en retard. A la descente du train venant de La Defense (départ 18h13) et arrivé qq minutes avant, sur le quai, j’ai pu entendre par les Talkies-Walkies des agents que quelque chose se passait puisqu’il y était question « de faire du train Paris Rambouillet de 19h08 un départ d’ici, à valider avec la régulation ».
    Ce fût une surprise de voir le train gris de 19h08 arriver en gare à 19h11, annoncé au haut parleur, et…vide.
    Donc merci, merci d’avoir affrété un train du dépot pour compenser l’absence du tran de Paris afin que les voyageurs en provenance de La Défense et allant en direction de Rambouillet puissent terminer leur trajet sans trop de soucis. Et plus encore, merci d’avoir attendu aussi le train départ de 18h30 de La Défense avant de fermer les portes pour le départ.

    En 3 ans d’utilisation quotidienne de U et N, c’est la première fois sauf erreur de ma part. D’ailleurs, je pense que c’est le mécano du train de La Defense terminus La Verrière qui est reparti au dépot, puis a repris un train gris pour revenir à La Verrière et terminer ce trajet vers Rambouillet.

    Merci donc à tous.

  11. sandrine78 dit :

    Bonjour,

    Ma fille utilise la ligne pour se rendre de La Verrière à Rambouillet tous les matins. Depuis quelques jours le train au départ est systématiquement en retard ce qui a pour conséquence qu’elle rate son bus à Rambouillet pour aller à l’école et qu’elle est donc en retard tous les matins. Ceci bien sur sans aucune explications… que se passe t-il ?

  12. dufaud dit :

    DEPUIS LA REPRISE DES HORAIRES D HIVER LE TRAIN ROPO depart paris 5H50 roule au ralenti entre trappes et la verriere et prend cinq minutes de retard et les bus que j emprunte comme correspondance sont partis ET CE TOUS LES MATINS POURQUOI CE TRAIN PARIS RAMBOUILLET SE TRAINE T IL COMME UN ESCARGOT ENTRE TRAPPES ET LA VERRIERE le chauffeur s endort?

  13. GILARDOR dit :

    Bonjour,

    Je constate depuis hier que le train de 07h54 à La Verrière en direction de Paris Montparnasse n’est plus un « petit gris » surchauffé et inconfortable mais un train double « train bleu » confortable et avec une température agréable.

    Ce changement de train est-il dû aux vacances de la Toussaint et disparaîtra dès lundi prochain, jour de rentrée, où ce train bleu sera dorénavant toujours utilisé pour la liaison vers Montparnasse pour ce train de 07h54 à La Verrière ?

    Cordialement

  14. jedi78 dit :

    Il vrai que pour les trains du matin de 07h39 et 07h54, il n’y a plus de « petits gris » pour l’instant mais en revanche, pour les trains du soir de 17h01 et 18h46 (qui sont les trains que je prend habituellement) qui partent de montparnasse en direction de la verrière, ce sont toujours des petits gris….
    Vous dites dans la réponse ci-dessus que « à la fin de l’année, il n’y aura plus de petits gris ».
    Nous sommes proches de la fin de l’année….Le calendrier sera-t-il toujours respecté ?

    De plus, j’espère que le calendrier sera respecté car hier, sur le petit gris que j’ai pris, nous avons été obligé d’ouvrir les fenêtres par avoir une température supportable.
    Cela est-il normal qu’en 2012, bientôt 2013, alors qu’il fait 2 ou 3° dehors, on soit obligé d’ouvrir les fenêtres car le chauffage est à fond et insupportable ?

    Enfin pour finir, dans le train de 17h01 de ce soir à montparnasse, plusieurs passagers et moi-même avons été obligés de quitter une partie d’un wagon car celui-ci était très sale et sentait très très mauvais… (pour rester poli). Il était impossible de rester tout un trajet dans cette partie du train.
    Il est vraiment temps que la fin de l’année arrive et que tous les petits gris soient supprimés….

    • Bonjour,

      Les petits gris, Z5300, disparaissent progressivement en étant remplacés par des BB7600 qui doivent préalablement être traitées au centre d’Oullins et équipées de nouvelles installations adaptées à notre ligne.
      Le calendrier est pour le moment respecté et cela se traduit par une diminution du parc de Z5300.
      Cette disparition n’est toutefois pas prévue pour la fin cette l’année, mais de l’année suivante où les dernières rames seront concentrées sur l’axe Paris Sèvres.
      Le remplacement se poursuivra progressivement jusqu’en 2015 où leur disparition sera là, définitive et totale.

      Concernant le chauffage et le nettoyage, je transmets votre commentaire aux équipes concernées.
      Le chauffage est effectivement très différent sur ce type de matériel car il ne permet pas de contrôler la température, qui peut suivant les rames être relativement importante.

  15. jedi78 dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, je réponds à MM : j’essayerai de me souvenir du nom de code des trains à deux étages pour ne plus les appeler les « trains bleus ». C’est vrai que pour ceux qui ont goûté au vrai train bleu (pour les non initiés, le restaurant au 1er étage de la gare de Lyon), la comparaison n’est pas appropriée…

    Ensuite, peux-t-on vraiment savoir à quelle date tous les Z5300 sur le trajet Paris – Rambouillet (avec un trajet direct entre paris et viroflay et pas ceux qui s’arrêtent à toutes les gares) seront supprimés. La réponse n’est pas très claire.

    Enfin pour la température, cela est-il quand même possible de ne pas mettre le chauffage lorsque les wagons sont pleins, notamment sur les trains du matin allant à paris où il y beaucoup de monde debout et très serré. Je pense que « la chaleur humaine » suffit à ce moment là à « chauffer » le wagon.

    • MM dit :

      Moi je pensais au train de luxe qui s’appelait « Train Bleu ». 🙂

    • FS dit :

      C’est difficile à dire, sur la page Wikipédia des BB7600 (les nouvelles locomotives qui tractent les nouvelles VB2N) il est indiqué que « la totalité de la flotte est attendue à compter de décembre 2012 ». Il y a actuellement au moins 9 rames de livrées sur les 14 prévues. La fin de l’année ça semble un peu juste pour avoir les 14, mais de toute façon il me semble que 11 ou 12 rames suffisent pour assurer la totalité des Paris-Rambouillet (les autres commenceraient à remplacer les Paris Sèvres), donc normalement la fin ses Z5300 sur Rambouillet est imminente (reste au maximum trois trains à recevoir).

    • EPPasser en mode normal dit :

      Apparemment, le solde de 7600 devraient être disponible rapidement mais ça ne suis pas pour les VB2N. Outre celles libérées par Paris Nord suite à la mise en service du Francilien, les dernières devraient être fournies par Paris St Lazare. Or le Francilien n’arrivera qu’à partir de l’été 2013 (a priori 1 rame en service commercial pendant l’été).
      Pour 2013, il resterait encore des p’tits gris en service et probablement en 2014 sur Paris-Sèvres.

  16. FS dit :

    Pourtant, le rapport suivant : http://www.amutc.fr/pdf/REN_SNCF_mat_roul_12nov.pdf (je ne sais pas si le lien va passer) exclut le transfert d’une VB2N de PSL vers la ligne N (en bas de la page 3). De plus je ne vois pas pourquoi 14 VB2N ne suffiraient pas largement pour Paris-Rambouillet : ça fait l’équivalent de 28 Z5300, et avant il y avait aux alentours de 25 Z5300 pour toute la ligne N il me semble. Et pour la libération des VB2N de Paris Nord, je ne vois pas ou est le problème non plus puisqu’il y a déjà 76 Franciliens de livrés sur 82, donc ils auront tout à temps (et de toute façon il reste encore un peu de Z6100).

    • EPPasser en mode normal dit :

      Ce rapport n’est qu’une actualisation du schéma directeur en cours. Il ne reprend donc pas certains changement déjà actés.
      Sur Paris Nord, l’arrivée de 82 Franciliens ne signifie pas que cela libère 82 VB2N. Sur ces lignes, il y a ou avait également des Z6100 et des RIB.

      Par ailleurs, je n’ai jamais écrit qu’il y aurait plus de 14 rames. Les seules informations dont je dispose (suite notamment à la visite du technicentre de Montrouge) sont que les 14 BB7600 seront disponibles avant les 14 VB2N.

      Quand au nombre de « nouvelles » rames, si 1 VB2N remplace 2 Z5300 sur Paris-Rambouillet, c’est du 1 pour 1 sur l’omnibus qui circule en pointe entre Paris et Sèvres RG.

    • Bonjour,
      Les 8 rames en service permettent actuellement de réaliser 37 trains par jour.
      Début 2013 une rame supplémentaire sera réceptionnée et mise en ligne et l’arrivée d’une 11ème rame aux alentours d’avril, permettra de concentrer les derniers Z5300 sur l’axe Paris Sèvres.
      Pour ce qui est des informations délivrées par wikipédia, il vaut mieux s’en méfier, les personnes qui l’alimentent, communiquent certainement plus leurs prévisions et estimations que les informations réelles et bien concrètes…

    • EPPasser en mode normal dit :

      Le 31 décembre, les p’tits gris de Paris Nord (Z6100) auront terminé leur carrière. La SNCF a diffusé un communiqué de presse (http://www.transilien.com/contents/fr/Docs—PDF/Presse/2012/20121210-Derniers-tours-de-roues-pour-les-Petits-Gris-de-Paris-Nord.pdf) où il est également question des ceux (Z5300) de notre ligne.

      Je cite: « Parallèlement à la disparition des vieilles rames inox de Paris Nord, les radiations des rames de l’autre série de « Petits Gris », les Z5300, se poursuivent. Le 1er janvier prochain, il n’en restera plus que 40, dont 18 sur la ligne N (Paris – Sèvres) et 22 sur les lignes D et R, puis 31 au 1er juillet prochain (9 sur N, 22 sur DR). Les « Petits Gris » disparaitront définitivement du réseau Transilien fin 2016. »

    • Kethu dit :

      Bonjour,

      En ce qui concerne Wikipedia, ce n’est pas non plus un travail totalement « amateur ». Plusieurs agents SNCF y contribuent notamment, et les informations y sont malgré tout bien souvent fiables… (et les estimations et autres n’y sont guère appréciées. Les petites erreurs sont surtout des absences de mise à jour).

      Désolé pour le léger hors-sujet 😉

  17. jedi78 dit :

    Bonjour,

    Je vois que ma question sur la « vraie » fin des Z5300 (j’arrête de les appeler les petits gris) apporte beaucoup de commentaires.
    Donc en gros, on en a bien jusqu’en 2016 avant la fin réelle et définitive des Z5300 ?

  18. jedi78 dit :

    Bonsoir,

    Depuis lundi dernier, c’est le retour des trains Z5300 sur la ligne Rambouillet – paris pour le train qui passe à 07h54 à La Verrière !
    En effet, depuis cette date, la SNCF a retiré à cet horaire le train à étage.
    C’est vrai que les températures vont baisser et la SNCF choisi de remettre les trains inconfortables !! Cela est tout à fait logique pour améliorer le confort des voyageurs !!

    C’est aussi le cas pour le train de 18h01 en gare de Montparnasse en direction de Rambouillet. Fini le confort !!

    Si la sncf remet les vieux trains, c’est pas en 2016 qu’il vont disparaître mais en 2022 !!!

    Cordialement

    • FS dit :

      La totalité des trains à deux niveaux n’est pas encore là, il est donc normal qu’il y ait encore des Z5300 sur la ligne. Je ne sais pas comment est faite la répartition de quel train est assuré par quel matériel, mais votre train n’est pas le seul à circuler, ce n’est pas parce que pour une raison X ou Y il est fait par une Z5300 depuis quelques jours qu’il y a plus de Z5300 sur la totalité de la pointe (à part peut-être à cause de VB2N ponctuellement en maintenance).

    • Bonjour,
      Il ne s’agit pas d’un « retour des petits gris » mais d’une inversion de roulement de rame.
      Il y a actuellement des travaux en gare de Rambouillet et sur les voies entre La Verrière et Rambouillet.
      Pour ne pas impacter la circulation certaines modifications ont du être apportées sur la ligne de roulement des rames, c’est-à-dire sur leur programmations.
      Ainsi jusqu’au 18 janvier, c’est un Z5300 qui assurera le train de 7h54 et toutes la programmation aller retour de sa journée.
      Inversement, certains voyageurs habitués à emprunter un petit gris auront eux, au cours de cette même période, un train bleu.
      Pas d’augmentation donc, juste une inversion.

  19. jedi78 dit :

    Bonjour,

    Autant je n’hésite pas à indiquer mon mécontentement sur ce blog lorsque je rencontre des problèmes sur les trains que j’emprunte; autant lorsque cela redevient « normal » si on peut dire, je souhaite aussi le dire.

    Après la réponse ci-dessus sur les inversions de train du fait des travaux entre La Verrière et Rambouillet, je constate avec joie que depuis hier, le train de 07h54 en gare de La Verrière en direction de Montparnasse n’est plus un Z5300.

    Je félicite donc la SNCF du respect du calendrier annoncé pour le retour des trains VB2N (voir également réponse ci-dessus).

    Il faut aussi le dire lorsque la qualité de service est au rendez-vous et pas uniquement critiquer lorsque cela se passe mal.

    Cordialement

  20. mari dit :

    Bonjour,

    J’aimerai savoir si un jour on aura comme toutes les autres villes , un direct qui ne fait pas toutes les gares.
    Je ne pense pas que nous sommes à la campagne pour passer 45 min pour aller à Paris.
    Merci de faire un effort SNCF!!

    • Kethu dit :

      Etant donné que le réseau est proche de la saturation, je doute qu’il soit envisagé d’ajouter un arrêt aux directs à La Verrière (arrêt que sont loin d’avoir « toutes les autres villes »). Et si un tel arrêt était mis en place, pourquoi ne pas rajouter aussi un arrêt à Saint Quentin, qui draine beaucoup de monde également ? Et Saint Cyr ?

      On ne peut pas proposer pour chaque gare un direct Paris, à moins de disposer d’une trentaine de voies tout au long du trajet, et de fonds assez conséquent.

      De plus, la décision d’ajouter un arrêt aux TER Centre (les seuls trains directs Rambouillet – Versailles – Paris à ma connaissance) dépend du conseil général de la région Centre, qui finance ces trains. Et comme peu de personnes en provenance de la région Centre ont besoin d’un tel arrêt, il serait assez utopique de penser qu’une telle demande soit acceptée.

    • Bonjour,
      La fréquence et les dessertes sont définies par le STIF.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Pour moi, je souhaite un train devant ma porte, à l’heure que j’aurai choisie et qui me dépose directement devant mon lieu de travail.

      PS: Rappelez moi la définition de transports en commun ?

    • domino dit :

      Les clients de la verrière ont quand même pas mal de train a l’arrivée et en partance de cette dernière, imaginez ceux qui habitent entre coignieres et le perray

  21. alb64Passer en mode normal dit :

    +1 EP
    A en écouter certains, on devrait construire des ITE au pied de leur domicile…

    Mettre des trains directs à chaque gare ou comment rendre un réseau structurellement inexploitable. L’existant est déjà assez difficile à gérer !

  22. jedi78 dit :

    Bonsoir,

    Je souhaite commenter mes voyages depuis le début du mois de juillet.
    Etant obligé professionnellement de prendre la ligne U et plus la ligne N pour cette période d’été, je voudrais dire que depuis le début du mois de juillet, il est systématique que tous les trains au départ de la défense entre 17h13 et 18h28 arrive avec au minimum 5 minutes de retard à La Verrière, si ce n’est plus;
    Quelque soit l’heure de départ (j’ai essayé plusieurs horaires), tous les trains sont en retard à l’arrivée ce qui fait rater à pas mal de personnes leur bus en correspondance à la gare de la verrière.

    Je souhaiterai pouvoir avoir les raisons de ces retards systématiques.

  23. letirant bruno dit :

    il ya tro de trains on va pas se plaide

  24. JerePasser au statut dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si il y a une sandwicherie ou un autre moyen de restauration en gare de La Verrière?

  25. Thierry Bourigeaud dit :

    Bonjour,
    Mon message ne concerne pas à proprement parler la gare de la Verrière mais un problème sérieux de sécurité révélé par un acte de totale inconscience sur la ligne U.
    Cet après-midi j’ai pris le train VERI en gare de la Défense, voie 4 à 16h58 afin de me rendre à St-Cyr.
    Le conducteur avait fermé les portes et commençait tout juste a démarrer lorsqu’un voyageur en retard a trouvé le moyen de monter à bord … par la fenêtre !
    En effet, à la Défense les quais sont hauts et il est très facile d’atteindre les fenêtres inférieures des rames à deux niveaux.
    J’ai signalé l’incident au conducteur en gare de St-Cyr. Il m’a suggéré de publier ici.
    Il faut de toute urgence équiper les trains dont les fenêtres s’ouvrent de barres horizontales situées à mi-hauteur de la partie ouvrante afin d’empêcher quelqu’un de pénétrer (ou pourquoi pas de sortir …) par la fenêtre. Cela existe dans le RER (je ne me souviens plus si c’est sur la ligne A ou B).
    Sans action rapide, il y aura un jour un accident. Hélas prévisible.
    Merci par avance pour votre attention.
    Bien cordialement,
    ThB.

    • Bonjour,
      Je transmets votre commentaire aux responsables concernés, mais il est évident que ce type de comportement est tout à fait inacceptable.
      Cette personne se met d’elle même dans une situation de danger évidente et il est difficile pour toute entreprise anticiper ou d’éviter tout comportement irresponsable.
      Merci toutefois pour votre retour.

    • Romuald dit :

      j’ai déjà vu aussi ce genre de « montée » sauvage par la fenêtre sur le réseau gare de Lyon … un jeune qui a voulu monter dans le train pour rattrapper ses potes … çà a bien fait rigoler tous ces jeunes sur le coup … je ne sais s’ils auraient rigolé si le gosse avait raté son coup et était tombé entre le train et le quai … après la famille aurait sûrement porté plainte contre la SNCF … comment empêcher les gens d’être c…s … je sais pas car comme disait Raoul Volfoni dans les tontons flingueurs : « les c…s çà ose tout, c’est d’ailleurs à çà qu’on les reconnait ! »

  26. Theo dit :

    Bonjour Thierry Bourigeaud ,
    Je suis ettoner de votre remarque . Il faut faire quelque chose , vous avez bien fait de remonter sa sur ce blog en attendant un retour de Amélie Breton .

  27. gonord philippe dit :

    bonjour,
    Pour quelles raisons a t’onretiré des sièges en gare de La Verrière? il y a deux petits bancs maintenant alors que l’hiver beaucoup de voyageurs se réfugient dans la gare en attendant leur train?Beaucoup d’escaliers aussi dans cette gare et un seul escalator! Pour les personnes handicapées, les personnes agées et les voyageurs chargés de bagages, c’est la grosse galère!! nous sommes en 2014 pas en 1972!!!!

    • Bonjour,
      La gare de La Verrière va accueillir très prochainement un tout nouveau service qui ne pouvait être positionné qu’à cet endroit.
      Ces bancs ont donc été retirés pour en permettre l’installation. Je vous en reparlerai plus en détail d’ici quelques jours dans un billet qui sera dédié à ce sujet!

  28. gonord philippe dit :

    d’accord mais ces bancs sont retirés depuis un moment!!! on aurait pu attendre un peu!en attendant les voyageurs sont debout! deux malheureux petits bancs dans une gare à forte fréquentation, c’est juste! et quid de la modernisation de la gare? je vous invite à emprunter le train munie d’une grosse valise,d’une poussette d’enfants ou de béquilles……vous me donnerez vos impressions après!…..

  29. LPPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Comment commencer une journée de façon agréable grâce au conducteur du train 🙂

    Ce matin, comme tous les matins, je prends mon train à 7 h 40 à La Verrière, direction Montparnasse, les yeux encore lourds de fatigue. Casque sur les oreilles avec un peu de musique pour le réveil, nous voilà en route vers une nouvelle journée de travail.

    Gare de Viroflay, le conducteur, comme quasiment tous les jours, nous annonce que le train est direct maintenant pour Montparnasse mais aujourd’hui, l’annonce fut plus plaisante. Je ne me rappelle plus exactement des phrases dites mais cela donnait un peu ça : « Mesdames messieurs, bonjour, Je suis le conducteur de votre train. Bienvenue aux voyageurs qui sont montés après la gare de Rambouillet, notre train sera direct jusqu’à Montparnasse ».

    Nouvelle annonce peu de temps avant l’arrivée sur Montparnasse où le conducteur nous annonce qu’on arrive à l’heure et que le trafic RAPT ainsi que sur les autres lignes du transilien est normal hormis une ligne et donnera la raison du problème et, il me semble, nous remerciera d’avoir voyagé sur transilien (n’ayant pas l’habitude de tout cela, j’avoue que je suis restée bloqué sur les annonces concernant le trafic, me disant qu’il était génial ce conducteur).

    Je me suis sentie comme dans un avion quand on arrive à destination lorsque le personnel navigant annonce la température au sol, l’heure locale et les possibilités de transferts quand il y a plusieurs aérogares.

    Alors merci à ce conducteur qui, en plus de nous avoir menés à destination, est assurément doué en communication.

  30. RichePasser au statut dit :

    Est-il possible de ne pas mettre des trains courts entre la Verrière et la Défense ?
    Ce matin train de 7h05 à la Verrière et ce soir train de 17h58 à la Défense tous courts.
    En heure de pointe c’est inacceptable, mais bon la considération des voyageurs on s’en fiche bien.

  31. aubert dit :

    l’ horaires du premier train de la lignes U en direction de la défense a été decalé de 15 minutes , pour ce qui vienne travailler sur la défense de bonne heure , bonjour le retard ou boulot en cette période de tension sociale, merci …maintenant comment croyez vous que les employeurs voient ca ?????? venant d’eure et loir via versailles chantier ,j’ai augmenté mon temps de trajet de 30 minutes .

    passer de 5H25 a 5H40.

    merci la SNCF..en espérant QUE CES NOUVEAUX HORAIRES NE SOIT QUE TEMPORAIRES..

  32. RichePasser au statut dit :

    Comme souvent train de 7h03 pour la Défense train court et bien sûr avec nos chers arrêts supplémentaires qui font perdre du temps à tout le monde.
    C’est vraiment inadmissible, à vous entendre on devait avoir un service de qualité.
    A se demander si vous ne le faites pas exprès car bizzarement c’est souvent ce train qui se retrouve avec 4 voitures.
    J’écris à la nouvelle majorité régionale pour leur expliquer la dégradation de nos conditions de transports depuis 3 ans, il y a du ménage à faire au STIF pour mettre des gens compétents et pas des bons à rien qui ont fait en sorte de degrader nos conditions de transports.

  33. OBO dit :

    Pour aller sur mon lieu de travail actuel, je peux faire soit :
    N=>6=9
    ou
    U=>A=>9

    Et bien malgré le fait que je doive me farcir 60% de la ligne 6 du métro, le chemin N=>6=>9 est toujours plus rapide que via la U et le A.

    Le temps gagné par le A vs la ligne 6 est perdu par la vitesse d’escargot de la U…

  34. RichePasser au statut dit :

    Chers voyageurs usagers lignes N et U,
    Suite à nos temps de parcours de plus en plus longs sur les lignes N et U depuis 4 ans et plus particulièrement depuis le nouveau service de décembre 2015, je vous recommande vivement d’écrire au STIF 41 rue de Châteaudun, 75009 Paris à l’attention de Mme Yolaine BLYT.
    Nos lignes sont en phase d’observation durant 6 mois c’est à partir des courriers et problèmes remontés sur la qualité du service que les choses pourront changer d’après le STIF. Par conséquent, si vous êtes insatisfaits des nouveaux horaires interconnectés avec la ligne L qui pénalise notre ligne U avec ses arrêts supplémentaires empêchant de revenir à un temps de parcours à 35 min entre la Défense et la Verrière comme avant 2012 par exemple, n’hésitez pas à écrire.
    Idem pour l’arrêt au Val d’Or sacrifié au profit de Chaville et Sèvre ville d’Avray.
    Les temps de correspondance entre la ligne U et N pour aller vers Rambouillet ont eux aussi doublé depuis 4 ans.
    Merci par avance. Bien cordialement.

  35. RichePasser au statut dit :

    Même en prenant moins cette ligne maudite, on arrive encore à subir des trains courts à 07H05 à la Verrière, comme par hasard toujours le même sur cette ligne interminable avec les arrêts supplémentaires. Décidément les voyageurs n’ont que guère d’intérêt entre la qualité de service et les grèves.

  36. chris7887Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai avec une explication concernant la mise en place d’un train court sur la ligne U, train qui part de la Verrière à 7h35, je le prends à St Cyr à 7h47.
    Normalement c’est un train long qui circule à cet horaire de pointe, quelle est l’explication ? la mis en place de ce train court en pleine heure de pointe dégrade considérablement la qualité de service de la ligne U, il y a beaucoup de monde et pas assez de place pour tout le monde donc les gens s’énervent et se bousculent…

    Pouvez-vous m’assurer que cela est temporaire ? autrement je vais devoir songer à prendre mon train plus tôt ou plus tard…car c’est très désagréable de voyager dans ces conditions. D’ailleurs aucune communication n’a été faite à ce propos il me semble c’est bien dommage !

    Dans l’attente de votre réponse,
    Cordialement

    • Bonjour,
      La composition des trains, long ou court est effectivement prévue en fonction des périodes de la journée ( pointe ou hors pointe) pour coller aux besoins des voyageurs. Cependant il peut arriver que pour des problèmes de disponibilité de rames, ces compositions soient modifiées pour permettre d’assurer malgré tout tous les trains ou pour éviter de réaliser une suppression. Je vous propose de consulter le billet ci-dessous qui entre plus en détail dans le sujet.
      http://meslignesnetu.transilien.com/2015/06/03/train-court-vs-train-long/

  37. chris7887Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse rapide.
    Avez-vous la possibilité de nous renseigner au moins la veille, sur la mise en place de trains court en lieu et place de trains long prévus en temps normal ?
    Ou bien est-il possible d’avoir cette information quelque part ? cela nous permettrait de planifier notre voyage en amont en ayant connaissance de ces changements (et non pas en arrivant sur le quai le jour même…)
    Enfin avez vous une information concernant la raison de la mise en place de ce train court à 07h35 en guerre de la verrière ? et combien de temps cela va durer ?

    Je pense que ce sujet peut être un point à améliorer concernant la qualité de service de la ligne U : l’information en amont (au moins la veille si possible) de la mise en place de trains court en période de pointe.

    Dans l’attente de votre réponse,
    Cordialement.

    • Bonjour
      Les modifications de composition actuelles sont dues à une disponibilité réduite du parc liée à des actes de maintenance. Une rame est actuellement au centre de maintenance de Nevers pour une intervention plus longue ce qui ne permet pas d’assurer toutes les compo longues.
      Malheureusement il est souvent impossible d’alerter les voyageurs en amont. Lorsque le manque est sensible comme c’est le cas chez nous en ce moment, il peut être transparent pour les voyageurs grâce à des combinaisons de coupe pointe /hors pointe. Cependant un incident au dernier moment peut remettre en question les solutions de combinaisons mises en place. Ce n’est souvent que le soir, à la fin du service, lorsque aucun incident ne peut plus survenir, que la situation est réellement définitive et le service compo du lendemain réellement sûr.

    • RichePasser au statut dit :

      Indisponibilité toujours sur le même créneau horaire, de qui se moque t-on. Ca fait plusieurs mois que l’on constate que ce train là est souvent saccrifié pour être en UM. Mettez des VB2N sur la Défense et ainsi le problème ne se posera plus.

    • Non…l’indisponibilité ne se porte pas sur un train en particulier, s’il n’y a pas suffisamment de matériel pour assurer tous les trains en composition longue, les responsables de la gestion des rames doivent alors définir sur quelles missions, sur quels roulements, réaliser cette modification.
      L’objectif est alors de limiter au maximum le nombre de train qui circuleront en composition réduite. Les missions qui sont donc sélectionnées pour être « sacrifiées » sont celles qui font un seul aller-retour. Il n’y a pas là d’objectif de sanctionner des voyageurs mais au contraire d’en impacter le moins possible.
      Sélectionner un train qui réalise plus de mission sur son service revient à imposer un train court à encore plus de voyageurs…Le choix se fait donc sur les trains qui impactent le moins de voyageurs possible, en ne multipliant pas les allers retours.

    • chris7887Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre réponse, espérons donc que la rame en maintenance revienne bientôt ! si j’ai bien compris le problème des trains court ne sera pas résolu tant que cette rame ne sera pas réparée.
      Je n’ai pas bien compris votre phrase : « il peut être transparent pour les voyageurs grâce à des combinaisons de coupe pointe /hors pointe. » qu’est ce que cela signifie t’il ?

      Aussi est-il prévu l’achat de nouvelles rames pour éviter ce genre de situation en période de pointe ?

      Je remarque malheureusement que la ligne U semble souvent « sacrifiée », que ce soit pour la mise en place des trains courts ou bien avec l’interruption totale de la ligne U en période de grève…Pourtant la ligne U transporte beaucoup de monde tous les jours.

      Pouvez-vous expliquer la raison pour laquelle aucun train ne circule sur la ligne U pendant les grèves ? ce n’était pas le cas auparavant de mémoire. A mon avis une nouvelle organisation a été prise à ce sujet. Le service minimum dans les transports publics existe mais la ligne U n’en bénéficie plus du tout, sans doute au profit de la ligne N, c’est incompréhensible.

      Dans l’attente de votre réponse,
      Cordialement.

    • Bonjour,
      Composition normale ce matin grâce au retour de la fameuse rame…mais malheureusement ce sujet peut apparaitre ponctuellement…
      La ligne U possède un parc de 22 rames. Pour assurer le service d’une seule journée, il en faut 18. 2 qu’elle partage avec la ligne N pour desservir l’axe de Sèvres, 16 dédiées à la ligne U et 4 rames prévues libérées pour la maintenance (visites préventives ou curatives).
      Cependant il arrive que certains problèmes matériels surviennent au même moment ou qu’une intervention demande davantage de temps…la rame qui doit alors laisser sa place à une autre au centre ne sort pas, mais la suivante doit malgré tout y aller ce qui finit par générer un manque dans le parc nécessaire au service.
      Il ne reste alors plus d’autres possibilités que de modifier une composition pour éviter une suppression…et cela jusqu’à ce qu’une rame sorte du centre.
      Il n’est malheureusement pas possible d’augmenter le nombre de rames du parc, la gestion est donc particulièrement serrée et sensibles aux aléas même si généralement tout se passe bien.
      En ce qui concerne la grève, c’est un tout autre sujet. Les lignes sont assurées par un programme qui assure un nombre de train en fonction des effectifs non-grévistes qui peuvent prendre en charge les différents postes nécessaires à la circulation. Et ces postes sont nombreux…il faut des régulateurs, du personnel aux postes d’aiguillages, aux postes de sous station, à la maintenance des voies (…) et aussi bien sûr des conducteurs. Comme tous ces postes sont tenus en 3*8, il faut pouvoir assurer une présence constante sur le service complet de la journée et de la nuit.
      Si un seul de ces postes ne peut être tenu, il est impossible pour des raisons de sécurité de mettre en place un service…
      Comme lors de chaque mouvement de grève, les agents de ces postes doivent se signaler grévistes ou présents 48h avant le début du mouvement, les responsables ont ce délai pour recréer et réorganiser un plan de transport complet en réaffectant les effectifs sur les postes en fonction des habilitations de chacun…
      Généralement cela permet de mettre en place 2 trains sur trois par exemple ou un 1 train sur 2 (…) mais cela peut aussi conduire, si le mouvement est particulièrement suivi et que le personnel présent est en nombre trop limité, à ne pas pouvoir assurer de service du tout. C’est ce qu’il s’est produit lors des 2 dernières grèves.

    • OBO dit :

      @Chrisd
      Je me suis déjà fait remonter les paquets IP sur un autre sujet quand j’ai dit que la U ne devait pas être sacrifiée.
      « On » m’a dit que de toute façon c’était pas gênant, les gens qui faisaient ce trajet n’avaient qu’à changer à VRG puis descendre et remonter à VRD, comme avant que la ligne soit faite.
      Et j’ai l’impression que certains veulent la mort de la U, mais je dis ça, je dis rien…

  38. RichePasser au statut dit :

    Et encore ce matin le meme train de 7H05 en train court, c’est déjà un tortillard ca commence vraiment à bien faire, il n’est pas 5h du matin, il y a déjà du monde à 7H.
    Au moins sur la ligne N ce sont toujours des rames longues et eux ont au moins des trains semi direct en pointe. Je continue à alimenter les autorités compétentes sur le mépris que vous manifestez envers les voyageurs. On paye un navigo c’est à vous de fournir un service de qualité avec des rames en nombre suffisant. Comme par hazard c’est toujours ce train qui est en train court. Ca fait 2 fois cette semaine.

  39. OBO dit :

    Longues, longues… pas à 8 voitures en tout cas sur RMB-PMP. 7 ou 6 voitures + 1 motrices.

    • RichePasser au statut dit :

      Oui 6 caisses quand même, mieux que 4 quand même ça peut dépanner.

    • OBO dit :

      Il me semble qu’il y a une raison technique à ce que les rames PMP-RMB aient une motrice « old school » en tête, genre une côte à un moment…

    • EPPasser en mode normal dit :

      @OBO ????

      S’il s’agit des BB7600, elles proviennent de la transformation et de l’adaptation aux spécificités Transilien afin d’avoir des motrices pour les VB2N provenant de Paris Nord et de Paris St Lazare (PS: dommage de ne pas avoir transformé des BB27000 !). Ces motrices ne circulent que sous courant continu 1500V (Rambouillet et Plaisir-Grigon). St Lazare c’est du 25000V.

  40. RichePasser au statut dit :

    Franchement c’est inadmissible, une ligne de 35 km entre la Défense et la Verrière avec autant d’arrêts, on se fiche du monde, je ne parle même pas des temps de parcours et des retards. On se fait bouffer par le Réseau de St Lazarre qui n’a pas suffisamment de trains adaptés donc on sacrifie le temps de parcours des nôtres.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonsoir,

      Bienvenue en Île-de-France… La ligne N ou la L ont tout autant d’arrêts que la U donc je ne pense pas que ce soit si aberrant.

      10 arrêts et 35 bornes ça fait une moyenne de 3,5 km entre chaque arrêt. Sur PSL -VRD, c’est pas moins de 11 arrêts pour un petit 23 km… il suffit de faire le calcul.

      Bonne soirée,

  41. RichePasser au statut dit :

    Désolé mais la N en horaire de pointe : Viroflay Montparnasse sans arrêts. La Défense-La Verrière hormis le Val d’Or sacrifié au profit de Chaville RD et Sèvres VDA, alors que beaucoup de salariés travaillent dans ce secteur c’est un vrai tortillard. Désolé mais comme déjà expliqué, la Verrière- la Défense avant 2012 c’était 35 minutes et pas 43 voire plus bien souvent.
    Ce soir dans le 16H59 de la Défense les contrôleurs, c’est marrant quand c’est un train court comme ce matin, là on les voit pas. Bon que la SNCF prépare sa grève du 26 avril là, on sait qu’ils sont efficaces.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Oui, bien sûr, mais c’est parce que les infrastructures existantes le permettent, tout comme les lignes K, P ou R. Il y a deux voies omnibus et deux voies express entre VC et PMP alors qu’entre Saint-Cloud et PSL, non… La voie centrale (3è voie) n’est que entre St-Cloud et le Val d’Or donc nous ne pouvons pas trop compter là-dessus non-plus…

      Et les 35 minutes, c’était avant, ou alors il faudrait ressortir du système de cadencement et repasser à des horaires moins cadencées. Je vous invite à consulter les horaires des lignes L, H ou J pour constater que la U n’est pas non-plus complètement à la ramasse 🙂

    • Bonjour,
      Il est délicat de comparer les temps de parcours des lignes sur différentes époques sans mentionner l’ajout de trains sur la ligne en question mais aussi sur l’ensemble du réseau…
      Le plan de transport évolue avec son temps, le Stif et les régions définissent les besoins des voyageurs pour adapter les dessertes, la fréquence des trains en fonction des besoins observés et signalés…
      En conséquence le nombre de train augmente…et forcément s’il y a plus de train sur le réseau (mais pas plus de voies..) il faut que chacun adapte sa vitesse pour que tous s’intercalent de la bonne manière pour entrer en gare, sortir de gare, stationner à quai, passer sur les aiguillage, emprunter les voies omnibus, ou voies directes….
      C’est comme multiplier le nombre de voiture sur une même portion de route…le temps de parcours à vol d’oiseau, en circulation fluide ou avec bouchon ne sera pas le même…
      En ce qui concerne la ligne U, aucun allongement de temps de parcours n’a été provoqué par la mise en place du nouveau service, malgré deux gares supplémentaires desservies. Les différents axes de la L ont eux en revanche dû absorber cette contrainte pour permettre de réorganiser les dessertes et rendre ainsi plus robuste la grille de ce secteur trop souvent fragilisé.

  42. RichePasser au statut dit :

    Le nombre de train augmente certes, mais sur le réseau de Saint-Lazare il faut faire des travaux pour que des rames à 2 niveaux puissent aller jusqu’à Versailles RD puisqu’il semble que ce que nous subissons sur la U soit dû à un problème de capacité des trains de St Lazare. Moi je suis désolé, mais le cadencement est une degradation de nos conditions de transports. Le Perray en Yvelines – La Défense c’est depuis le cadencement : 12 min d’attente pour la correspondance entre la ligne N et U au lieu de 6 min avant. Et 43 min au lieu de 35 pour faire la Défense – La Verrière. Comme moi de plus en plus de gens adaptent leurs horaires pour prendre la voiture ou faire du télétravail pour limiter au maximum d’utiliser ces lignes. Pas la peine de dire qu’il faut prendre le train,on ne fait rien en Ile de France pour encourager cela.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Il faut aussi dire qu’aujourd’hui, ni la région, ni l’état, ni les Yvelines n’a assez de sous pour faire tout ça…
      Le STIF quant à lui fait ses efforts, 42 Regio2N pour la R, des Franciliens (50000) qui devraient bientôt arriver sur PSL.

  43. RichePasser au statut dit :

    Ce matin, un commentaire de félicitation qui je l’espère sera transmis à l’intéressé. Le conducteur du train la Verrière – La Défense, était fort sympathique pour accueillir les passagers du train, en donnant toutes les informations nécessaires, conseils de sécurité etc…. Cela fait plaisir de constater que certains agents prennent leur métier à coeur.

    • Bonjour @Riché

      Merci pour votre retour que je ne manquerai pas de faire remonter au conducteur ! Les équipes présentes sur le terrain apprécient les retours que vous faites sur le blog, cela montre que le travail effectué ne passe pas inaperçu… #ActionsRéussiesOnLeDitAussi!

  44. RichePasser au statut dit :

    Je précise train de 07H05 au départ de la Verrière où nous avions un conducteur très pro.

  45. RichePasser au statut dit :

    Ce matin 1h pour faire la Verrière-La Défense et ce soir de nouveau un train court en circulation. Décidément même en utilisant moins cette ligne on est toujours déçus. Vive le télétravail le plus souvent possible puisque depuis 3 ans les conditions n’ont eu de cesse de se dégrader et depuis décembre avec ces arrêts supplémentaires sur la U c’est la cata. Tous cela pour se faire bouffer par le réseau de St Lazare. C’est vraiment scandaleux d’autant qu’avec les grèves on continue à prendre les voyageurs en otages. Vivment mais vivement l’ouverture à la concurrence.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Par vraiment d’accord. Pour utiliser à la fois la U et le L, la situation de la L est pire. Actuellement, les grévistes jouent les prolongations. Les incidents techniques à proximité de St Lazare et les problèmes de matériel roulant sont quotidiens. Depuis décembre, les changements de desserte ont plus d’impact entre St Lazare et La Défense (+50% ; la durée de trajet est passée de 10 à 15 minutes) qu’au-delà de La Défense.

  46. RichePasser au statut dit :

    Enfin la U subit les dysfonctionnement de la L avec ces arrêts inutiles qui ont augmenté le temps de trajet. Désolé la Verrière- La Défense c’était 35 min il y 4ans.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      les 35mn théoriques prévus depuis 1995 n’étaient plus réels, impossibles à réaliser avec ce plan de transport dérogatoire que la L a « subi » et qui en fait, contrairement à ce que certains pourraient croire, la U a été bien moins affectée que la L en termes de trains limités / supprimés.

      on a compté par exemple, en 2015, sur L+U, plus de 230 trains supprimés par mois répartis à comme suit:
      — 120 omnibus Saint-Lazare – St-Cloud
      — 55 trains sur L2 Versailles-RD
      — 50 trains sur L2bis St-Nom-la Bretêche
      — 10 trains sur la U

      si les arrêts supplémentaires a Sèvres et à Chaville sont plebiscités par certains et regrettés par d’autres, au moins la L possède aujourd’hui des horaires réputés « tenables »

      le paramètre à relever est celui de la décision en haut lieu de circuler « à vitesse constante », c’est-à-dire de ne plus utiliser les vitesses autorisées en ligne, ce qui améliore certes la régularité mais allonge les temps de parcours… pour toutes les missions L et U

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « et qui en fait, contrairement à ce que certains pourraient croire, »

      pardon…
      et en fait, contrairement à ce que certains pourraient croire…

  47. RichePasser au statut dit :

    Même en utilisant de moins en moins ces lignes N et U chaque jour est un moment criant de vérité sur le baratin qu’on lit ou entend tout le temps.
    Ce soir à la Verrière sur la N dans le train de Rambouillet de 17h38 la police ferroviaire est présente dans le train, elle fait remarquer à un jeune qu’il a les pieds sur les banquettes et que c’est 45 euros d’amende qu’elle ne donne bien sûr pas, simplement contrôle du billet. Ridicule, peu après les pieds sont remis sur les banquettes. On préfère coller 5 euros d’amende quand un voyageur oublie de valider un navigo, j’ai déjà assisté à cela. Si on n’applique pas les sanctions pour ceux qui prennent les trains et abris pour des poubelles comment voulez-vous que ça soit dissuasif. Ce matin le train de 6h50 sur la U des traces de boue sur les banquettes. Ceci ne sont que des exemples. Par ailleurs comment expliquer que dans le souterrain du Perray, régulièrement entre 17H30 et 18H30 des jeunes fument de l’herbe et là, comme toujours jamais de contrôles des flics de Rambouillet. Appliquons déjà les sanctions prévues pour le tabac dans les lieux interdits et les pieds sur les banquettes, après on pourra causer.
    De toute façon, on ne peut compter sur personne, d’où l’intérêt d’être armé dans les transports en cas de problème.

  48. Rodier dit :

    Bonsoir,
    Ce soir à la Verrière train de 17H53 à destination de Rambouillet attitude inacceptable du conducteur et c’est pas la première fois qu’il n’attend pas que tous les voyageurs soient descendus et montés alors que le train était quasi à l’heure.
    La porte s’est refermée sur moi. Merci de faire remonter cela car la prochaine fois ce sera une plainte. Le conducteur voyait parfaitement qu’il y avait du monde qui descendait encore, imaginez si il y avait eu une poussette ou une personne handicapée.

    • Bonjour
      Le conducteur n’a pas le choix et contrairement a un conducteur de bus il ne peut pas attendre que tout le monde soit monté ou descendu pour débuter ses protocoles de départs de train. Le déclenchement de l’alarme de fermeture de porte joue alors ce rôle d’alerte et doit permettre aux voyageurs de stopper leur mouvement de montée ou descente…
      A chaque arrêt, le conducteur doit respecter à la seconde l’heure de départ de son train et enclencher le protocole de mise en marche pour fermer ses portes, lancer sa loc et se présenter au bon moment devant les signaux l’autorisant à sortir de la gare. S’il « attend » a chaque arrêt les derniers voyageurs qui arrivent sur le quai en courant ou ceux qui descendent au dernier moment, il lui est impossible de respecter l’itinéraire horaire imposé et il provoquera irrémédiablement une perturbation sur l’ensemble du réseau. Il est donc essentiel de respecter cette alarme de fermeture de porte.

  49. Rodier dit :

    Sauf qu’il ferme les portes alors que ça descend et ça monte, donc obligé de bloquer la porte pour que personne ne soit blessé. Là personne ne courait sur le quai en l’occurence.

  50. Rodier dit :

    Oui, et cela continuait à descendre et moi même contrairement à beaucoup de voyageurs, je suis courtois je laisse descendre avant de monter dans la rame. Le conducteur voyait bien sur sa caméra de cabine qu’il y avait du mouvement dans l’avant dernier wagon je pense. Donc si je n’avais pas retenu la porte, le train partait ainsi et je pense qu’il y avait peut être d’autres personnes dans d’autres wagons.

    • Le train ne peut pas partir sans que les portes soient fermées, par contre, le conducteur doit respecter son horaire et ne peut donc pas attendre les voyageurs. Il est donc contraint de déclencher son protocole de fermeture de porte en alertant les voyageurs avec le signal sonore. C’est alors aux voyageurs de stopper les mouvements et de libérer les portes…

    • NKR dit :

      Ouaip. Mais si l’AdC essaye de fermer ses portes avant que tout le monde n’ait eu le temps de descendre (problématique qui pourrait devenir récurrente, pas tellement chez vous, mais chez vos voisins du TER Centre, avec les Regio2N et leur intercirculation peu pratique), là, il va falloir s’attendre à une importante floraison de portes bloquées et de signaux d’alarme tirés. Autant je peux comprendre qu’on attende pas celui qui essaye de monter à l’arrache dans le train, autant ne pas laisser le temps nécessaire à la sortie des voyageurs est une faute professionnelle.
      Ah, comme j’aimerais que de temps en temps, la SNCF se souvienne que son but ultime n’est pas de faire rouler des trains mais de transporter des voyageurs (et parfois des marchandises)…

    • Bonjour
      Je reviens sur ce point qui peut sembler complexe mais le temps d’arrêt en gare de chaque train est chronométré à la seconde. Le conducteur ne s’arrête pas pour attendre que tout le monde embarque mais pour réaliser une arrêt au délai calculé dans chaque gare qui doit permettre un délai correct d’embarquement des voyageurs et un temps d’occupation du quai déterminé pour correspondre au flux de circulation.
      Le conducteur s’arrête donc en tenant compte de sa feuille de route qui lui indique à quelle heure:minute;seconde il doit s’immobiliser à quai et a quelle heure:minute:seconde il doit reprendre sa marche. Il ne s’agit pas là de faire seulement circuler des trains mais bien des voyageurs qui souhaitent, comme vous êtes nombreux à le rappeler, des trains ponctuels.
      Cette ponctualité passe par un délai d’arrêt en gare chronométré qui, au moindre allongement, génère un retard sur toute la ligne.
      Les facteurs de retards sur les trains sont particulièrement nombreux et si les incidents sont bien sûrs clairement responsables, chaque jour de nombreux trains sont en retard d’une dizaine de minutes sans avoir été impacté par le moindre incident.
      La ponctualité est donc un objectif commun aux voyageurs et aux responsables de la circulation, mais pour y parvenir il faut respecter au mieux chaque contrainte, en l’occurence sur ce sujet ci, les délais d’arrêts en gare.

  51. Rodier dit :

    Un peu facile faut donc pas s’étonner que les voyageurs n’attendent pas que les voyageurs soient descendus du train pour monter dans la rame, car si le conducteur n’a pas la patience d’attendre quelques secondes. Si un jour il y a un accident la SNCF en sera responsable. J’ajoute que par ailleurs, dans les gares où l’on a du personnel à l’Escale par exemple, l’agent siffle une fois et fait le signe de fermer les portières une fois que tout le monde est monté dans le train et seulement après, il fait la palette au conducteur pour le départ.

    • Doudou dit :

      Un peu facile en tant que voyageur d’éluder les contraintes d’un conducteur surtout en ce qui concerne la fermeture des portes. Ils ont un temps d’arrêt très serré en heure de pointe et avoir des voyageurs qui s’agglutinent tous en queue de train pour avoir leur petite sortie pile devant les portes à La Verrière rend la chose très compliquée.

      Vous voulez des trains à l’heure ? Vous voulez améliorer vos conditions de transport et ne pas faire un pic de tension dès que vous entendez le ronfleur des portes ? Pas de soucis, mettez y du vôtre, soyez intelligent, cessez de vous masser dans un même endroit du train en pensant sortir vite et gagner du temps. C’est simple, je vois ce genre de chose tous les jours, et il n’y a aucun gain de temps à faire ça. Ne vous étonnez pas que les conducteurs en aient un peu marre de perdre 3 minutes sur un arrêt parce que tout Maurepas s’est mis en queue de train, il y a d’autres gens et d’autres gares après vous et eux ont envie d’être à l’heure aussi. Pensez à eux 😉 !

      Toutes les gares où un terminus de ligne est présent ont un personnel d’escale, La Verrière a du personnel d’escale. Ce que vous décrivez ne concerne pas les trains de la ligne N qui sont EAS et qui n’ont pas besoin d’autorisation de départ par un agent sédentaire. Le coup de palette n’est donné que pour les trains non équipé d’un dispositif de correspondance l’informant de la fermeture effective des portes notamment (Les Corail ou les trains pour Granville/Argentan).

  52. Rodier dit :

    L’agressivité ne sert à rien, je n’y peux rien si les gens s’agglutinent dans les voitures proche des marches, moi je prends la correspondance en venant de la Défense avec déjà de grandes dégradations des conditions de transports avec des temps de correspondance et temps de parcours plus long.
    Je sais très bien que la ligne N est EAS (Traduction pour ceux qui ne connaissent pas « Equipement agent seul  » et c’est bien déplorable, on a supprimé du personnel partout, déshumanisé des lignes TER ou Transilien  »
    Quoi qu’il en soit, il ne faut pas tout mettre sur les temps d’arrêt quand on voit la lenteur des trains maintenant, je pense que le temps perdu se trouve aussi là.
    Quoi qu’il en soit, le jour ou une personne âgée ou handicapée tombera parce qu’elle ne peut pas descendre ou monter dans son train, la SNCF sera condamnée.
    Décidément, pas étonnant comme disait un autre intervenant que les voyageurs se détournent du train pour prendre leur voiture, étant donnée la considération que l’on a pour les voyageurs.

    • Doudou dit :

      Où voyez-vous de l’agressivité ? Moi je vois surtout un « Rodier » en perte d’arguments qui élude tout ce à quoi il n’a pas réponse et sur lequel il sait que j’ai raison.

      Vous n’y pouvez rien si les gens font ça ? Si vous avez été témoin de la chose au point d’en décrire les détails les plus subtils, c’est que vous y étiez, donc vous y participez et donc que vous y pouvez quelque chose 😉 ! Mazette !

      « De Grandes dégradations des conditions de transports » ? Navré pour vos 5 mins d’allongements de parcours prises sur 5 ans, je reconnais ça doit être dur à vivre…

      La lenteur des trains maintenant ? Si les marches ont été détendues c’est pour minimiser l’impact des retards qu’il y avait par le passé lors des incidents mais aussi pour faire face à l’augmentation du trafic. Vous qui semblez vous y connaître un minimum ! Cela devrait être inné 😉 !

      Décidément, pas étonnant que les chiffres de la mortalité routière soit repartis à la hausse le mois dernier avec de tels comportements.

  53. Rodier dit :

    Aucune perte d’arguments, encore une fois je ne suis pas responsable des personnes qui se placent devant les portes pour être proches de escaliers. Ce que je disais c’est que j’essayais désespérément de monter dans le train en laissant descendre les gens. Devais-je peut-être rater mon train pour que le conducteur puisse fermer ses portes?
    Ou alors dites aux voyageurs chacun pour soi on monte dans le train pendant que les gens descendent si c’est la seule façon de ne pas froisser la SNCF.

    Désolé mais c’est plutôt vous qui ne connaissez pas le dossier entre la Défense et la Verrière 7 min de perdues par rapport à il y a 4 ans. Et minimum 12 min d’attente de correspondance au lieu de 6 min. Donc 13 min si c’est ça vos 5 min d’allongement de temps de parcours on ne calcule pas de la même façon.
    Je prends cette ligne depuis 11 ans donc je sais de quoi je parle ainsi que beaucoup de collègues qui préfèrent prendre plus régulièrement la voiture en partant plus tôt et sans pour autant rouler n’importe comment comme vous le laissez entendre.
    Puisque tout semble fantastique et parfait sur ce réseau, on se demande pourquoi il y a autant de salariés qui renoncent aux transports en commun.
    Quoi qu’il en soit si vous faites partie de cette belle maison SNCF avec les grèves subies par les voyageurs, vous devriez faire profil bas.
    Le privé en a marre de subir, les grèves, les retards sans oublier, les travaux qui sont la conséquence du tout TGV et de l’abandon du réseau transilien.
    Vivement l’ouverture à la concurrence, là ça va bouger, je comprends que la SNCF soit si fébrile car plus les moyens de paralyser le pays et de faire avaler des couleuvres aux voyageurs.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      le problème du couple L/U, cas unique en Île-de-France, la U étant la seule ligne tangentielle existante, est une décision datant de 1993: celle de mettre en place, par le principe de partage des missions créé ex-nihilo à cette époque, une plan de transport dérogatoire, qui ne respecte donc pas les normes de conception horaires.

      cas unique une fois de plus qu’on a vu arriver avec.. circonspection (c’est comme ça qu’on dit ?)

      a partir de là, et pour faire simple, en plus des mesures « circulation » prévues à à la mise en service de la U (par exemple, il était prévu à l’origine que tout train U se présentant à la bifurcation de Viroflay 4mn ou plus après l’heure théorique de passage était limité St-Cloud), on a vu « passer » nombre d’adaptations qui ont toutes, au fil des années, atteint leurs limites: la directisation des DEFI, le double double dépassement avec glissement dans le sillon suivant (toujours pour les DEFI), les croisements de réception/expédition, les circulations en parallèle, les temps de stationnement, les dépassements SEBU sur VERI à Suresnes, ce qui évitait un blocage à La Défense et rapidement à psl…

      pour en arriver à une situation où pour 10 trains de la U supprimés, environ 55 trains L2 (Versailles-RD), 50 trains L2bis (St-Nom) et 120 omnibus St-Cloud (ex DEBO/DAAS/PEBO/PAAS) passaient à la trappe.

      les instances décisionnaires avaient elles-mêmes entériné un retard « normal » pouvant atteindre 8mn sur L/U.

      absolument ingérable, on pourrait aujourd’hui lister très précisément les trains de la L qui étaient le plus souvent limités/supprimés et ceux de la U qui étaient limités.

      pendant ces années, la J a bénéficié du doublement du pont d’Argenteuil, de refonte de dessertes, de la 3ème voie entre Aubergenville et les Mureaux (bientôt Mantes)… et rien sur la L.
      sauf cette limitation de la L3 à Nanterre-U hors pointe, mieux vaut ne pas en parler…

      On pourrait aussi rappeler la particularité des limitations des DEFI à St-Cloud, qui oblige à une procédure particulière impossible à contourner, y ajouter les conséquences exploitation entre les lignes (un incident à Chaville-RD peut affecter Cergy-le-Haut 2 heures plus tard et j’ai eu, pour simple exemple à Versailles-RD avec ses 2 pauvres quais là où Versailles-RG en a 5 avec 20% de trains en moins… une situation de blocage qui a aussi momentanément bloqué La U) les mesures particulières nécessaires en cas d’enrayage sur un secteur parcouru par la U, uniques en France là aussi, et donc un choix à faire pour le STIF voici 2-3 ans.

      en 2015, le « podium » des lignes les plus affectées par les limitations/suppressions en Île-de-France était le suivant:

      le bronze pour la A, avec 15% de l’ensemble des conséquences en situation perturbée.
      l’argent pour la J, avec 17%
      et l’or (forcément, c’est la seule ligne dérogatoire !) pour la L, avec 32%, soit l’équivalent de la A + la J.

      et donc la U ne passait plus et subissait elle aussi.

      continuer sur le même principe aurait impliqué l’abandon pur et simple de la notion même de régularité.

      la U a eu des modifications horaires en été 2015, puis le service annuel 2016 est arrivé sur la L. Quel est son principe ?
      Simple (si on peut dire): ramener le plan de transport théorique au niveau de ce que la L/U (sur le secteur St-Lazare) peut supporter compte tenu de ses installations, à savoir 180s minimum d’écart entre 2 trains (et encore, il reste un certain nombre d’écarts à 120s).

      Du coup, les temps de trajets s’allongent, la mission omnibus St-Cloud disparait et on applique le principe connu du lissage des dessertes (répartition égale et, si possible, temps de parcours égal pour les différentes missions du tronc commun d’une ligne donnée, dans le cas présent, pour la L, entre St-Lazare et St-Cloud)

      contrairement à certaines idées reçues, le nombre de trains assurant des missions voyageurs n’a pas baissé de 25%, ni de 20, ni même de 10 mais de environ 6,5%, avec 1 train PSL => St-Nom toutes les 15mn au lieu de 30, ce qui signifie en clair, pour ce qui concerne la U, que l’entonnoir de St-Cloud supporte aujourd’hui environ 60 trains de plus par jour (hors trains de travaux et divers, eux aussi plus nombreux et parfois longs et lourds, sur des trajets de type J5/N/U/L)

      on ne reviendra pas sur les adaptations d’installations prévues sur la L, on est les premiers à les attendre, elles sont plus que nombreuses et on se prend à espérer qu’avec l’arrivée des NAT en prime, les vitesses réellement pratiquées en ligne pourront réduire les temps de parcours pour… tout le monde.

      on ne pourra pas revenir aux performances 1976-1980, années d’or des Z6400, mais au moins pourrait-on s’approcher de celles connues jusqu’à la fin des années 2000.

    • Doudou dit :

      Non mais changer préventivement de place dans la rame (7 voitures et 1100 et quelques places assises conviendront j’en ai bien peur…) vous aurait, et vous évitera cette situation je pense bien 🙂 !

      En plus de mieux connaître la ligne que vous, en particulier lorsque j’étaye mes propos autrement qu’avec des temps de parcours « dégradés » qui eux-mêmes étaient annoncés et préparés de longue date (oui oui, les archives 2014/2015 de ce blog vous confirmeront !). Vous détournez totalement mes propos en votre avantage en arguant que j’ai littéralement insulter vos collègues et vous-mêmes de chauffards.

      Et où ai je fichtrement dit que ce réseau était parfait voire fantastique ? Et puis je ne parle pas de cette appartenance à la SNCF que vous me collez ainsi, c’est bête pour vous car je n’en fait pas parti.

      Vous vous vantez de ne pas perdre vos arguments mais personnellement quand je vois la maladresse que vous avez à détourner mes propos en votre avantage, c’est bien plus digne d’un échappatoire justifiant de votre faiblesse tant en terme de répartie que d’argumentation.

      Vivement la concurrence ? Bon courage pour aller la chercher, le Transilien n’intéresse personne 😉 !

  54. Des couleuvres, des couleuvres, en ce qui me concerne j’en suis déjà aux boas!!

    • Rodier dit :

      Comme vous dites, des boas. Mais bon les MagNums sont là pour nous dire qu’on a le meilleur réseau, les meilleures équipes qui prennent soin de nous bien sûr.

Les commentaires sont fermés.