MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Comment ça marche…les chantiers de rénovation des voies ?

6
Publié le 26/03/2012

Actuellement tout le secteur compris entre les gares de Dreux et d’Orgerus Behoust est concerné par un vaste programme de rénovation visant à remplacer prés de 19 km de voies.

Ces travaux de renouvellement des voies nécessitent une organisation lourde et impressionnante, mais que s’y passe-t-il exactement?

C’est ce que je vous propose de découvrir ici.

Ces travaux de rénovation des voies se réalisent  en 3 phases :

-La première phase se concentre sur les travaux préparatoires qui nécessitent des sondages et repérages topographiques.

Vient ensuite la mise en place du chantier avec l’acheminement des différents équipements, matériaux et engins nécessaires aux travaux.

Si vous voyagez sur ce secteur vous pouvez observer les différents équipements entreposés le long des voies, comme les fils de rail par exemple, qui, alignés le long de la voie, semblent en former une nouvelle.

Il faut aussi réorganiser la zone en chantier en adaptant tous les organes de signalisation et de sécurité (notamment les limitations temporaires de vitesse).

Tout au long du chantier ces limitations contraignent les trains à rouler plus lentement car pour les parties « renouvelées » il faut attendre que le tassement et la mise en place des nouveaux matériaux s’effectue dans les meilleures conditions.

 

 

-Vient ensuite la seconde phase de travaux comprenant le dégarnissage et le relevage.

Le dégarnissage est le terme technique qui correspond au retrait du ballast usagé et le relevage, son pendant, est la mise en place du ballast neuf.

Pour le chantier qui nous concerne sur le secteur de Dreux c’est un total de 18000 tonnes qu’il faut transporter, déverser, positionner à la bonne hauteur des voies puis enfin stabiliser.

 

 

 

 

 

Entre ces deux opérations, il faut aussi traiter les rails.

Ces derniers doivent être coupés, retirés puis remplacés et enfin soudés autour des quelques 14000 traverses renouvelées.

 

 

 

 

 

L’ensemble des matériaux retiré doit ensuite être chargé puis transporté.

Tout au long de ces travaux de nombreux engins spécifiques aux noms surprenants sont utilisés, tels des stabilisateurs, régaleuses ou encore la fameuse bourreuse que je vous proposais en bloguinette.

 

 

 

 

 

-La troisième et dernière phase correspond au travail de finition qui exige un nettoyage complet du chantier ainsi qu’une remise en place des installations de sécurité.

Les différentes pistes d’accès au chantier doivent ensuite être remises en état et la circulation peut enfin reprendre…

Afin de limiter les conséquences sur la circulation ces travaux sont réalisés aussi souvent que possible de nuit.

C’est le cas pour notre chantier qui provoque malgré tout la suppression de certains trains de soirée entre Dreux et Paris.

Un allongement du temps de parcours est aussi perceptible le temps de ces travaux car il est nécessaire de circuler plus lentement sur les secteurs fraichement traités.

Enfin, l’une des grandes difficulté d’un tel chantier , réside dans la restitution du site à l’heure précise, de manière à ne pas entraver la reprise des circulations du matin.

Lorsqu’un incident se produit (la panne d’un engin, une difficulté technique sur le chantier, la casse d’un élément…), l’heure de restitution est décalée et avec elle le départ prévu des trains.

Le moindre incident sur un chantier empêchant ou retardant cette restitution du site peut donc provoquer une interruption des circulations ou une perturbation de très grande ampleur.

C’est donc une course contre la montre qui se joue chaque nuit sur ce chantier du secteur de Dreux et qui nous permettra au fil des mois de retrouver quelques 19 km de voies entièrement rénovés.

6 commentaires pour “Comment ça marche…les chantiers de rénovation des voies ?”

  1. Robert dit :

    c’est pas la vidéo du chantier mais j’ai trouvé ça sur internet : ça permet de faire voir un chantier entièrement mécanisé !

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=C7mbA9u6PXw

  2. David dit :

    Top! Ca doit demander une bonne et longue formation

  3. David dit :

    Une visite des chantiers devrait etre organisée, c’est très intéressant !

    • EPPasser en mode normal dit :

      Pour les noctambules !

      Et je ne parle pas des problèmes de sécurité. Le monde ferroviaire est impitoyable pour les bipèdes qui rodent à proximité des voies.

      Toutefois, si c’est possible, je suis également preneur.

    • Bonjour,

      Je sais que cela a effectivement déjà été organisé de manière très exceptionnelle, car les mesures de sécurité sont extrêmement nombreuses et contraignantes…sans parler du fait que les nôtres ont lieu de nuit…
      Toutefois je ne manquerais pas d’y penser si cela s’avère réalisable!

Les commentaires sont fermés.