MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Comment ça marche ? Le poste relais à commande informatique.

5
Publié le 1/04/2016

A la découverte du poste de relais à commande informatique

leviers d'aiguille à demeureSitué dans les coulisses de vos gares, le poste d’aiguillage est un lieu stratégique permettant d’assurer la circulation des trains que vous empruntez. Venez découvrir le poste d’aiguillage de la Verrière qui nous a volontiers ouvert ses portes !

 

Sur la Ligne N, 7 postes d’aiguillage assurent la circulation des trains de votre quotidien :

  • Paris Montparnasse.
  • Versailles Chantiers.
  • Plaisir – Grignon.
  • La Verrière.
  • Rambouillet.
  • Dreux.
  • Mantes La Jolie (Paris St Lazare).

Ces 7 postes d’aiguillage sont dotés d’une technologie nommée Poste Relais à Commande Informatique (PRCI-PRSI). Suivez-nous dans cette découverte d’un organe essentiel pour la ponctualité de vos trains !

La mue des postes relais commande informatique au fil des années…

L’évolution des postes d’aiguillage s’est faite en concomitance avec le développement de la technologie. Dans les prémices du chemin de fer, la circulation des trains étaient assurées par des aiguilles à pied d’œuvre et des signaux manipulés sur place. L’essor du chemin de fer entraina la création d’un réseau de voies de plus en plus vaste et complexe. L’augmentation du trafic impulsa donc la création de postes d’aiguillage assurant la circulation des trains sur des zones de plus en plus importantes et denses.

Dans les années 1930 – 1950, la technologie mécanique des leviers d’aiguille et de signaux laissa place à la notion de relais électriques : les postes d’aiguillage électro-mécanique.

évolution des posdes d'aiguillage

Dès 1960, on peut noter l’apparition des premiers Postes à Relais Souple (PRS) permettant d’augmenter le nombre d’aiguilles et de signaux commandés, d’améliorer la qualité de vie au travail des personnels avec notamment la disparition de la manipulation de leviers sur le bord des voies. Grâce à la technologie, ce geste fut remplacé par une programmation se faisant simplement par pression sur des commandes électroniques et des boutons qui permit la mise en place d’un haut niveau de sécurité pour les circulations.

Dans les années 1980 – 1990, l’émergence de l’informatique a permis la modernisation de ces postes qui permet, à présent, de régler à distance la circulation des trains. Elle permet également la programmation des circulations à l’avance de sorte de prévoir l’accroissement du nombre de trains dans un espace-temps défini tout en garantissant un fort niveau de sécurité.

Poste Relais à Commande Informatique en gare de La Verrière

De nos jours, des postes à Commande Centralisée du Réseau (CCR) permettent de contenir plusieurs postes d’aiguillage dans un seul et même lieu. Pour exemple, des postes à Commande Centralisée du Réseau sont en train de se construire à Dijon mais également à Lyon.

Toutefois, il est encore possible de retrouver aujourd’hui des postes à leviers ou alors de technologie électrique sur les lieux de garage, dépôts, triages, ou gares à faible trafic…

Grâce à cette modernisation, les aiguilleurs peuvent suivre informatiquement la présence des trains sur les voies grâce au logiciel Oléron qui permet de connaître tous les trains programmés dans une journée mais également grâce à un découpage informatique sectoriel des voies dont les aiguilleurs ont la charge. En appui des outils informatiques, les aiguilleurs peuvent se référer également à une fresque murale localisant les différentes aiguilles présentes sur le parcours. Les aiguilles sont symbolisées par des points rouges sur la photo représentant le tronçon de voies Rambouillet – Trappes. Les points verts représentent les différents points de passage des trains sur ce secteur. Vous pouvez également constater que la programmation des trains se distingue selon les voies par le biais d’un code couleur :

  • le vert caractérise les trains circulant sur l’axe Province – Paris.
  • Le jaune indique les trains circulant sur l’axe Paris – Province.
20151214_102914_resized

Le poste relais à commande informatique : la tour de contrôle local de la circulation ferroviaire !

Les bornes d’aiguillage définissent le trajet qu’un train va emprunter sur une voie : pour programmer le trajet d’un train, l’aiguilleur programme les aiguilles sur lesquels le train va se déplacer et il impose alors la marche à suivre. Toutefois, lorsqu’un événement imprévu contraint le plan de transport initial à être modifié, il faut alors que l’aiguilleur bouleverse la programmation des aiguilles. Pour exemple, lorsqu’un train en panne est bloqué sur une voie, il faut que l’aiguilleur soit en mesure de pouvoir changer l’aiguillage des trains censés passer sur le tronçon occupé par le train bloqué. Cela suppose alors beaucoup de réactivité pour l’aiguilleur car cette prise de décision doit se faire dans un laps de temps très court de moins de cinq minutes. Il faut également avoir à l’esprit qu’un incident sur une voie a des répercussions sur toutes les autres. Il faut donc réussir à faire transiter les trains prévus sur la voie bloquée sans pour autant entraver et bouleverser de manière importante la circulation des trains initialement prévus sur les autres voies.

20151214_100859_resized

Pour ce faire, l’aiguilleur est donc en contact permanent avec tous les organismes lui permettant de recueillir toutes les informations utiles pour décider du changement de circulation des trains (toutes les gares présentes sur le secteur du poste relais commande informatiques, le centre de triage de Trappes pour la Verrière, les PIVIF, COGC, le COT de Paris Montparnasse…). Le Poste Relais à Commande Informatique agglomère donc toutes les informations qu’on lui transmet pour pouvoir ensuite décider en connaissant toutes les contraintes existantes et à venir. Lorsque le Régulateur lui fait parvenir des informations, elles sont prioritaires car lui seul a une vue d’ensemble sur tout le trafic des lignes. Il peut donc décider de prioriser certains trains pour permettre la fluidification de la circulation des trains à l’échelle globale.

20151214_100955_resized

L’aiguilleur se doit donc de rester constamment en alerte tout en gardant une certaine sérénité car, comme cela était dit auparavant, entre l’instant où l’information lui est remonté et l’instant où il doit décider quelle sera la voie qui sera choisie pour faire dévier les trains la prise de décision se fait quasiment dans l’immédiateté. Pendant ce laps de temps, il faut également avoir en tête que l’agent de circulation est sans cesse en contact avec le PIVIF pour informer les voyageurs du changement de voies suite à ce changement d’aiguillage. Même si l’appui des outils informatiques est précieux pour les aiguilleurs, il ne faut pas négliger l’aspect humain et notamment la connexion de différents métiers nécessaire pour faire circuler les trains et vous fournir les informations utiles dans le temps imparti.

Cette interactivité se réalise également dans l’instantanéité puisque, dans la gare de la Verrière, l’annonce en gare est réalisée instantanément par un agent responsable de l’information voyageurs situé aux côtés de l’aiguilleur. Chaque action de l’aiguilleur est ainsi communiquée en direct aux voyageurs sur les quais par cet agent qui réalise ces annonces.

Un grand merci aux agents de circulation du poste relais commande informatique de la Verrière qui nous ont accordé quelques instants de leur précieux temps pour nous expliquer et faire découvrir leur métier et toutes leurs spécificités.

5 commentaires pour “Comment ça marche ? Le poste relais à commande informatique.”

  1. JerePasser au statut dit :

    Bonjour Amélie,

    Bonne Année 2016 à vous ainsi qu’aux autres agents et membres du blog 🙂

    Tous les postes de la ligne N sont des PRCI? Il me semblait que Dreux et Plaisir était des PRS? Et il reste encore des postes à leviers Saxby sur des lignes à fort trafic, comme en gare de Meaux sur la ligne P.

    • Sébastien CABANES dit :

      Bonjour Jéré,

      Meilleurs vœux à vous aussi, aux cheminots et aux clients des lignes N et U. Rambouillet dispose d’un PRS, avec destruction automatique des itinéraires.
      Bien sincèrement,

      Sébastien CABANES

    • JerePasser au statut dit :

      Bonjour Sébastien CABANES,

      Merci, Meilleurs vœux à vous aussi. Merci également pour votre réponse, vous êtes AC là bas?

    • Sébastien CABANES dit :

      Non, seulement agent saisonnier au PIVIF de Rambouillet, pendant les vacances. Le bureau du PIVIF est juste à côté du PRS et le tableau de contrôle optique est essentiel pour réaliser les annonces, particulièrement en situation perturbée. Peut-être le Club Client des Lignes N&U organisera-t-il à l’avenir une visite découverte d’un PRS ? À voir… C’est intéressant notamment en situation perturbée – même si ce n’est pas souhaitable pour les clients subissant les difficultés de circulation.
      Sébastien

  2. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonne année à tous les cheminots et aux blogueurs.
    Est-ce que le poste d’aiguillage du Perray est-il autonome ou bien en liaison avec celui de Rambouillet ?

    Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.