MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Opération « stop au tabac dans les trains » au mois de Mars

15
Publié le 14/04/2016

insigne SUGELe tabac dans les trains est une infraction communément rencontrée sur tous les axes de toutes les lignes.
Si de nombreuses actions sont régulièrement menées pour juguler ce phénomène, il est cependant particulièrement difficile d’assurer une présence permanente sur l’ensemble des trains.
Chaque mois, les équipes de la SUGE et du contrôle arpentent donc nos lignes pour rappeler la loi et procéder aux interventions nécessaires. Je vous propose de faire le point sur leurs actions (concernant le tabac dans les trains uniquement) pour ce mois de mars.

Voici les trains programmés tout au long du mois de Mars:

  • Le 165465 au départ de Paris Montparnasse 20h05, à destination de Rambouillet 21h12,
  • Le 165439 au départ de Paris Montparnasse 16h46, à destination de Rambouillet 17h42,
  • Le 165562 au départ de Plaisir Grignon 18h56, à destination de Paris Montparnasse 19h37,
  • Le 165887 au départ de Paris Montparnasse 22h58, à destination de Dreux 00h09,
  • Le 164501 au départ de Paris Montparnasse 00h05 , à destination de Plaisir Grignon 00h50,
  • Le 165527 au départ de Paris Montparnasse 15h20, à destination de Plaisir Grignon 16h05,
  • Le 165448 au départ de Rambouillet 16h52 , à destination de Paris Montparnasse 17h52 (contrôlés 3 fois),
  • Le 164501 au départ de Paris Montparnasse 00h05 , à destination de Plaisir Grignon 00h50,
  • Le 164405 au départ de Paris Montparnasse 00h35 , à destination de Rambouillet 01h42,
  • Le 165655 au départ de Paris Montparnasse 18h50, à destination de Mantes-la-Jolie 20h05,
  • Le 165887 au départ de Paris Montparnasse 22h58, à destination de Dreux 00h09,
  • Le 164568 au départ de Plaisir Grignon 07h41, à destination de Paris Montparnasse 08h26,
  • Le 165492 au départ de Rambouillet 22h22, à destination de Paris Montparnasse 23h26 (contrôlés 2 fois),
  • Le 165843 au départ de Paris Montparnasse 17h28, à destination de Dreux 18h39,
  • Le 165460 au départ de Rambouillet 18h22, à destination de Paris Montparnasse 19h22,
  • Le 165567 au départ de Paris Montparnasse 20h20 , à destination de Plaisir Grignon 21h05,
  • Le 164467 au départ de Paris Montparnasse 08h20, à destination de Rambouillet 09h27.

Sur l’ensemble de ces trains, 20 contraventions ont été réalisées à bord des trains, 20 à l’intérieur des gares.
De leur côté, en parallèle de leurs autres actions, les équipes du contrôle se sont aussi mobilisées sur cette problématique du tabac en contrôlant régulièrement les trains ci-dessous :

  • Le 165847 au départ de Paris Montparnasse 17h58, à destination de Dreux 19h09,
  • Le 165843 au départ de Paris Montparnasse 17h28, à destination de Dreux 18h39,
  • Le 165835 au départ de Paris Montparnasse 16h28, à destination de Dreux 17h38,
  • Le 165843 au départ de Paris Montparnasse 17h28, à destination de Dreux 18h39,
  • Le 165839 au départ de Paris Montparnasse 16h58, à destination de Dreux 18h09,
  • Le 165835 au départ de Paris Montparnasse 16h28, à destination de Dreux 17h38,
  • Le 165847 au départ de Paris Montparnasse 17h58, à destination de Dreux 19h09,
  • Le 165843 au départ de Paris Montparnasse 17h28, à destination de Dreux 18h39,
  • Le 165847 au départ de Paris Montparnasse 17h58, à destination de Dreux 19h09.

Les agents du contrôle restent donc attentifs eux aussi à vos retours et mobilisés sur cette lutte contre le tabac en gare et à bord des trains.
Pour que leurs futures actions soient efficaces, n’hésitez pas à remonter vos observations avec le plus de précision possible. Train, horaire, positionnement dans la rame sont autant d’éléments utiles pour des actions efficaces. #SignalementPrécis = #ActionsRéussies

15 commentaires pour “Opération « stop au tabac dans les trains » au mois de Mars”

  1. Julien DehaisPasser au statut dit :

    A Montparnasse c’est pas compliqué sur les quais il suffit de se mettre en tête des trains et vous avez des fumeurs sur le quai pour « quasiment » tous les départs (je parle de ce que je vois entre 18h et le dernier train pour des départs vers Rambouillet).

    Dans les trains c’est quand même plus rare même si existant en tête de train sur les dernières rotations toujours sur l’axe Paris / Rambouillet.

    Bref ça avance mais le chemin est encore long 🙂

    Bon courage aux équipes !

    • Romuald dit :

      Je confirme les dires de Julien D ! ! ! systématiquement sur les TER paris chartres au départ des voies 18 à 24, les fumeurs sur le quai, voire au bord de la porte du train sont systématiques, en tête, en milieu de train … les chats … euh les agents de la SUGE en tenue peuvent déjà simplement remonter dans le train afin de ne pas être repérés … je suis sûr qu’ils en chopperont pas mal … 😉

  2. La fouine dit :

    C’est bien de cibler la voiture de tête du Paris-Dreux de 17h58 et du 18h58 en semaine, mais faire cela le samedi ça serait mieux ! Sauf que ….. le samedi vous avez 4 ou 5 agents SUGE positionnés au butoir de ces trains avant leur départ ! Et pendant ce temps ça fume le cannabis en tête totalement impunément !

    • Bonjour,
      Je fais suivre votre signalement…malheureusement un bel exemple de ce qu’il se passe au quotidien…le jeu du chat et de la souris…

  3. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Tant que les policiers n’interviendront pas en civil, le problème sera le même.
    Il faut se donner les moyens pour être efficace.

    Bonne journée.

    • Et il faut attendre que la loi l’autorise…

    • Romuald dit :

      … les agents de la SUGE en tenue peuvent déjà simplement remonter dans le train depuis la queue jusqu’à la tête, afin de ne pas être repérés … je suis sûr qu’ils en chopperont pas mal à montparnasse …

  4. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec Romuald, encore faudrait-il qu’ils soient présents plus souvent.
    Madame Breton, même si je sais que vous faites le maximum pour faire évoluer les choses, cela fait des années que la loi a bon dos, et rien
    ne bouge!L’exposition des non-fumeurs au tabagisme passif est pourtant, puni justement par la loi, en intérieur comme en extérieur.La loi est donc appliquée toujours dans le sens de l’intérêt de quelques uns, les fumeurs d’une part, et les décideurs politiques et SNCF d’autre part. Je pense qu’il serait bon d’agir avant que le mécontentement ne gronde.

    Bonne journée.

    • Bonjour,
      La loi n’a pas bon dos, elle est simplement appliquée comme il se doit par l’entreprise.
      Il est interdit de fumer dans les espaces fermés, d’où les interventions des agents SUGE qui peinent effectivement à sanctionner tous les flagrants délits, mais il n’y a pas d’interdiction sur les quais ouverts, au même titre qu’il est possible de fumer dans la rue…devant un commerce ou un arrêt de bus.
      Les opérations de lutte contre le tabac sont permanentes, elles sont réalisées par les agents de la SUGE mais aussi les agents du contrôle, et depuis quelques mois par les médiateurs qui interviennent sur les quais et les trains pour lutter eux aussi contre le tabac et toute forme d’incivilité.
      Il est évident que cette infraction est particulièrement difficile à faire cesser compte tenu du nombre de fumeurs ne respectant pas les périmètres autorisés, mais il faut en revanche comprendre que tous les secteurs ne sont pas concernés.
      Il y a d’un coté un sujet d’infraction, de non respect de la loi pour ceux qui fument en totale conscience dans les trains ou dans une gare fermée, souterrain…et un sujet d’incivilité, de respect d’autrui, pour ceux qui fument dans un espace où il est autorisé de fumer mais où la promiscuité peut effectivement gêner les non fumeurs…
      Dans le premier cas, la SNCF mobilise la SUGE, le Contrôle, des médiateurs et a mis en place un numéro d’urgence 3117 ou sms 31177 pour signaler tout fait innaceptable ou situation d’urgence.
      De l’autre une expérimentation à été menée en gare de St Quentin pour permettre aux fumeurs et non fumeurs de cohabiter dans de meilleures conditions sur les quais en mettant en place des zones respects sur les bouts de quais…Cette expérimentation, pour le moment suspendue, va être prochainement redéployée sur de nouvelles gares..
      Ce qui peut être fait est fait…et tout ce qui peut améliorer la situation actuelle est envisagé…

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour Mme Breton,

      Pour quelles raisons cette expérimentation à SQY est-elle suspendue ? N’aviez-vous pas commandé des cendriers de remplacement ?

      Et quid d’ouvrir délibérément une voiture (par exemple la dernière juste à côté de la loc’) aux fumeurs ?
      Comme ça les choses sont claires au moins, les gens qui veulent fumer se retrouvent tous dans une voiture dédiée aux fumeurs… Les 6 autres voitures sont non-fumeurs et nous serons au moins tranquille.

      Je préfère cela qu’un train qui sent la cigarette d’un bout à l’autre, ce qui m’arrive souvent dans les trains ROPO en général après 21h35…

      Je conçois que c’est peut-être un retour en arrière pour certains. Mais personnellement, je préfère largement cela qu’un voyage de plus d’une demi-heure avec l’odeur de la cigarette…

      Cordialement.

    • Bonjour,
      Comme je vous l’ai déjà expliqué cette expérimentation n’est pas abandonnée mais seulement suspendue.
      Le matériel en place ne correspond pas aux besoins et a prouvé qu’il n’était pas suffisamment adapté.
      Il nous faut donc repartir à zéro mais en sachant cette fois-ci que l’expérimentation est réellement utile et viable.
      Mais pour tout recommencer il faut commander le mobilier, obtenir les financements, réaliser des études de sol pour savoir s’il est possible ou pas de creuser les quais de st Quentin, définir si besoin un autre mode de fixation, étudier le positionnement des casquettes qui seront ajoutées à ces espaces pour les abriter pour éviter tout risque de sécurité lié à la lecture des signaux de quais, réaliser les travaux, définir les protocole de maintenance, de nettoyage, de contrôle, recréer un dispositif de communication…tout ceci prend du temps et demande pour chaque étape un certain délai (financement, étude, travaux…)
      Comme je vous l’ai assuré l’expérimentation n’est donc pas annulée mais il faudra être patient, pour qu’elle puisse cette fois-ci être réalisée dans les meilleures conditions.
      Concernant les trains, il n’est absolument pas prévu de réintroduire le tabac à bord. Les voyageurs non fumeurs ont aussi le droit de bénéficier d’espace sain, sans se voir interdire une voiture complète d’autant que la place à bord n’est pas jugée suffisante dans tous les trains.
      Réserver une voiture à un usage spécifique serait limiter d’autant les places disponibles pour les autres voyageurs, y compris en période d’incident, de pointe, de train court?…
      Il est très difficile d’empêcher chaque infraction compte tenu du nombre de voyageurs potentiellement en infraction et du nombre limité d’agents habilités à intervenir.
      Ce type d’incivilité est effectivement problématique et tous les moyens utiles sont mis en place ou envisagés pour poursuivre les efforts en place.
      Fumer à bord est aujourd’hui une infraction, fumer sur les quais ouvert est autorisé par la loi, à nous de clarifier ces périmètres pour permettre à chacun, fumeur et non fumeur, de cohabiter en bon entente dans des espaces mieux identifiés et pourquoi pas donc aménagés.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      En tout cas, je vous prie de bien vouloir remettre les cendriers à SQY s’il vous plait. Malgré le manque de communication, l’expérimentation a bien montré que ceci était mieux que rien…

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      D’accord, oui vous me l’aviez déjà expliqué, mais le mot « suspendu » m’a un peu fait peur…

      Pour la voiture fumeurs, je me dis en même temps que ce serait un moindre mal que d’avoir une voiture « amputée » pour les fumeurs, que d’avoir un train tout entier empesté par la fumée…

      Par ailleurs, les pieds sur les sièges : toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! 😆

      Plus sérieusement, il faudrait que les amendes concernant les pieds sur les sièges soient plus sévères, vraiment… Cela ne concerne pas forcément les lignes N et U, mais alors quand on arrive à PMP dans une voiture et qu’aucun siège n’est propre (avec des traces de chaussures en prime), c’est tout de même effarant…

      A SQY, quand je monte, il y a parfois bien la moitié des « gens » qui sont dedans qui ont les pieds sur les sièges…

  5. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Tant que nous serons dans une logique de laxisme, les incivilités prendront le pas sur le respect pourtant dû à ceux qui, eux, respectent les règles.
    les années passent, et rien ne bouge.
    Il suffit de se rendre en Allemagne, par exemple, pour constater que les comportements sont « civiques », normal, les amendes pleuvent tout de suite à la première incartade! Ceci dit, ils le sont même sans repression, les Allemands ayant ce sens du civisme que nous, en France,sans généraliser bien sûr, effleurons à peine.Par contre, Nous ne sommes pas moins intelligents qu’eux,
    il suffit de se donner les moyens.

    Bonne journée.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Je suis d’accord avec vous, je pense que c’est plus une question d’éducation et de culture. Les allemands sont quand-même plus dans le respect des règles et du bon sens… Là encore, je travaille chez moi, et en bas de chez moi il y a des ouvriers qui piétinent les plantes d’un jardin municipal en toute impunité !

Les commentaires sont fermés.