MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Train court / Train long

8
Publié le 4/05/2016

vb2n-ligne NUn train peut être court ou long…si en période de faible affluence, sa composition n’a pas d’importance, en période de pointe, l’impact est bien différent…alors, pourquoi donc faire circuler des trains courts en heure de pointe !?
Le choix des compositions n’a rien à voir au hasard…lorsqu’il y a un changement, c’est qu’il y a un motif bien précis…

Un peu de vocabulaire !

Un peu de vocabulaire, que je laisse à nos spécialistes le soin de développer…! 😉

  • Une voiture est la partie dédiée aux voyageurs dans le train
  • Une rame est un ensemble de voitures…
  • Une locomotive est un véhicule moteur qui tracte les rames (locomotive ou automotrice)
  • Une rame automotrice est un ensemble de voitures capable d’assurer sa propulsion (en gros la locomotive est intégrée à la voiture)
  • Une caisse est une voiture sur une rame automotrice
  • Un train est donc l’ensemble rame (voitures voyageurs) + système de traction (locomotive ou rame automotrice). Il peut être court ou long selon sa composition.

 

Le matériel de la ligne N

La ligne N possède 36 rames VB2N qui sont tractées par des locomotives BB27300 (pouvant emprunter les secteurs d’alimentation de 1500 à 25000V) ou BB7600 (pouvant emprunter seulement les secteurs de 1500V).

Ces trains sont composés de 6 à 7 voitures (train long) + une locomotive.

vb2n-ligne N

Pour l’axe de Paris-Sèvres, la ligne N possède aussi 3 rames Z2N (adaptées aux secteurs de 1500 et 25000V) qui sont des rames autotractées…donc des automotrices !
Ces trains sont composés de 4 caisses, ce sont donc des trains courts.

15B-extérieur

 

Le matériel de la ligne U

La ligne U possède 19 rames automotrices Z2N adaptées aux secteurs d’alimentation de 1500V et 25000V. Elles peuvent être composées de 4 caisses, on parle alors de train court, ou de 8 caisses, des trains longs.

 

Train court ou train long ?

En période de pointe l’affluence voyageur est plus importante. Les trains sont donc automatiquement programmés en train long. Mais chaque ligne doit parvenir à assurer la totalité des trains du service de sa journée avec un parc matériel limité…

La ligne N possède 36 rames, il lui en faut 30 pour assurer l’ensemble des 279 trains d’une journée.
La ligne U possède 19 rames, il lui en faut 16 pour assurer l’ensemble des 95 trains d’une journée.

Les rames en supplément permettent d’organiser les visites préventives et/ou curatives en centre de maintenance, mais lorsque les pannes surviennent et demandent un délai de traitement plus conséquent, il peut arriver que la ligne ne possède plus un nombre suffisant de rames pour assurer tous ses trains !

Dans ce cas, deux solutions :

  • Couper un train long en deux pour réaliser deux trains courts
    ou
  • Supprimer un train

Pourquoi mon train long est-il court aujourd’hui ?!

C’est effectivement une question que tout voyageur est en droit de se poser en voyant arriver un train court en pleine heure de pointe ! Si le train arrive à l’heure, les conditions de transports ne sont, elles, pas les mêmes !
En termes de ponctualité ce phénomène a aussi un impact car qui dit « affluence à la montée et descente des voyageurs », dit aussi prise de retard du train à chaque arrêt en gare ! Et l’on connait tous l’effet boule de neige du moindre retard sur un train en heure de pointe…

La composition d’un train n’a donc rien d’anodin !

Lorsque votre train long est réduit en train court, c’est qu’il y a en amont un manque de matériel, une contrainte telle, que le seul recours pour ne pas supprimer un train consiste à en diviser un en deux. Avec un train long, on peut assurer deux trains courts.

Ce choix n’est jamais pris à la légère car il entraine des conséquences sur le confort des voyageurs ainsi que sur la ponctualité globale de la ligne. Il s’agit donc d’un dernier recours pour faire face à un manque de matériel.
Les responsables de la ligne doivent alors « choisir » la ligne de roulement qui circulera en train court sur la journée.
Car modifier une composition demande la réalisation de coupe et donc d’interventions chronophages qui ne peuvent pas être réalisées dans n’importe quelle gare. Transformer un train long en train court demande donc à anticiper les paramètres techniques et en conséquence à programmer cette intervention sur un seul matériel qui réalisera plusieurs aller-retour.

On modifie ainsi ce que l’on nomme une ligne de roulement, c’est-à-dire l’emploi du temps du matériel pour la totalité de sa journée.

20160503_161359_resized
En fonction des différentes contraintes (lieu de coupe, stationnement de la rame, nombre d’aller-retour sur la journée, taux de fréquentation des trains….) c’est souvent les même trains qui sont concernés, mais ce choix qui peut sembler injuste aux voyageurs des 3 missions impactés permet d’affecter moins de voyageurs qu’en modifiant la ligne de roulement d’un train réalisant 4 ou 5 aller-retour…

Quelques soient les choix réalisés dans le milieu ferroviaire, en gestion du matériel ou de la circulation, les modifications apportées visent toujours à impacter le nombre le plus réduit possible de voyageurs.

Le prêt interligne…alternative pour éviter les trains courts ?

Mais lorsque c’est possible, les lignes peuvent se prêter leur matériel !
Il faut bien sûr, pour cela, que ça ne péjore pas la ligne « qui prête » et que le matériel soit compatible avec le secteur sur lequel il sera provisoirement orienté (alimentation électrique, largeur/hauteur de quai, habilitation conducteurs…)

Ces « prêts provisoires » sont possibles entre les lignes N et C, les lignes U et C ou encore les lignes N et U ! Mais encore faut-il que le parc de chaque ligne soit complet…
Et c’est ce qu’il se passe cette semaine sur nos lignes N et U!

La suite au prochain numéro !…

8 commentaires pour “Train court / Train long”

  1. EPPasser en mode normal dit :

    Euh des rames courtes en VB2N ? Jamais vu. Ces rames sont indéformables (6 ou 7 voitures). Il arrive exceptionnellement qu’une voiture soit retirée pour maintenance mais cela ne se fait pas comme une simple coupe des Z2N.
    Concernant le nombre de rames VB2N, n’y en a-t-il pas 38 ? Ou les rames N33 et 342 ont été rendues.

  2. Steph78650 dit :

    La N33 est toujours là.

  3. La fouine dit :

    @Amélie, il faudra nous expliquer où vous avez vu des VB2N courtes composées de 4 voitures, c’est nouveau ? Ça vient de sortir ?

  4. ramses06Passer au statut dit :

    je pense que des vb2n 4 voitures peuvent être affecter au service exceptionnellement en cas de problème technique ou de maintenance ou peu être sur des trains d’extrême soirée mais retirer 3 voiture a une rame vb2n est beaucoup plus compliqué et handicapant que sur une z2n qui se sépare au niveau des motrices assez simplement … après je ne suis pas spécialiste du matériel SNCF je ne fait que supposer.

  5. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Pour ma part VB2N 4 voitures jamais vu… Parfois 6 voitures mais rarement moins. Je ne sais pas ce que la rame 342 est devenue…

    Sinon, d’après les infos sur les forums, la N28 a été re-badgée C12, la C09 passe définitivement de 7 à 6 voitures et apparemment, la rame 7O a connu une période où 3 de ses 7 voitures ont dû être retirées pour je ne sais quelle raison.
    Enfin, la composition réglementaire minimale parait être d’une loc + 4 voitures pour les VB2N, VO2N et VR2N.

    Cordialement.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bsr

      En commercial non mais lors d’acheminement pour Saintes, on voit de tout en compo. Au mois d’avril une compo 4/5 voitures (ac Bx & Bd) est partie là bas

    • Romuald dit :

      alb64 : mais là je pense qu’on parle en usage commercial, les acheminements en W oui on voit de tout, mais … on s’en moque un peu, vu qu’ils ne prennent pas de voyageurs …

Les commentaires sont fermés.