MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Des projets d’espaces à tester…à Versailles Chantiers !

6
Publié le 14/06/2016

Présentation1La gare de Versailles Chantiers profite depuis quelques semaines d’une nouvelle passerelle flambant neuve qui facilite vos accès à la gare et aux quais…

Pourtant cette passerelle n’est pas terminée !

Venez participer à un test grandeur nature pour construire vos espaces d’attente et de relation client de demain !

 

Les espaces de vos gares en pleine évolutions

Aujourd’hui lorsque l’on parle de gare, on visualise espace de vente, espace d’attente et accès aux quais plus ou moins agrémentés d’escaliers, escalators et méandre de souterrain…

Demain ces espaces vont évoluer pour être plus simple d’accès (le SDA est en marche ou programmé dans de nombreuses gares) mais aussi plus pratiques pour les besoins des voyageurs…

Les espaces d’attente ou les points de vente vont intégralement être repensés pour proposer des espaces plus fonctionnels et conviviaux.

Différents concepts vont être testés en gare auprès des voyageurs Transilien. Chaque gare participant au test a ainsi sélectionné l’un des dispositifs le plus adapté aux configurations et proportions de son espace.

Placement des agents, création d’espace dédié, mobilité, équipement d’information…tout est à tester !

Le jour J, des ergonomes et designer porteront un casque jaune pour être facilement identifiables et recueilleront vos différents retours !

Alors, venez tester ces espaces de demain !

Un rendez vous en gare à ne pas manquer

Rendez-vous en gare de Versailles Chantiers, dans le hall 2, face aux tourniquets :

  • Le mercredi 15 de 14h à 20h
  • Le jeudi 16 juin de 7h30 à 13h

6 commentaires pour “Des projets d’espaces à tester…à Versailles Chantiers !”

  1. La fouine dit :

    Distribuer ce matin en gare de Versailles Chantiers des prospectus intitulés « ensemble construisons la relation clients de demain » alors que cela fait 15j qu’un mouvement social perdure à la Sncf, je ne suis pas sûr qu’on ait choisi le moment adéquat !

    • Effectivement, ce sujet et cette rencontre sont prévues et programmées depuis plusieurs mois…Si le contexte ne s’y prête pas, l’opération a au moins le mérite d’insister sur le fait que la grève n’est pas l’actualité de tous les agents et que les efforts pour l’amélioration du service ne sont pas oubliés.

  2. info78 dit :

    La grève n’est peut être pas l’actualité de tous les agents mais elle est bien l’actualité de TOUS les voyageurs depuis 3 semaines… La gestion des incidents n’a pas été fameuse durant tout ce temps alors l’aménagement des espaces d’attente… Les gens ne demandent qu’à ne pas s’y attarder dans ces espaces! Moi, j’aimerai bien savoir quel retour va être fait sur la situation de ces dernières semaines: outre le mouvement de grève et les intempéries, je suis curieuse de savoir si un travail va être mené en faveur d’une meilleure information voyageur en situation perturbée. Elle nous a vraiment fait défaut durant ces incidents.

  3. ErwannPasser au statut dit :

    bonjour

    Pour moi, une gare n’est qu’un lieu de passage à l’occasion d’un départ, d’une arrivée, d’une correspondance. Ce n’est pas un lieu à rester, à fréquenter.

    « Avant », on allait à Orly voir les avions ; « maintenant » on voit plus rien, alors avec mon petit neveu, on s’était mis en bout de piste en se bouchant très fort les oreilles.

    La gare c’était pareil : mon fils aimait bien aller à la gare du coin voir des RER aller et venir. Maintenant les barrières empêchent l’accès au quai.

    Des gares des lieux de vies? Non, de simples lieux de passage, où rester n’est pas possible : si les portes des gares sont grandes ouvertes, on est vite bloqué par des « valideurs » fermés, agressifs, rejetant le simple visiteur au loin. Des boutiques? Non, des distributeurs prohibitifs, des « automates de ventes » qui n’ont rien d’intuitif ou de convivial, juste là pour vous punir d’oser vouloir acheter un coupon alors qu’il y a des pass Navigo, solution permettant d’éviter d’avoir à venir en gare chercher un guichet.

    Versailles Chantiers c’est ça : on vient, on court d’un train à l’autre parce que la SNCF ne veut/peut prendre en compte des correspondances, mot barbare dans son vocabulaire ; mais se fait pardonner, on a droit à une roulotte avec un café, moins bon qu’au café au coin de la rue.
    Les espaces sont cloisonnés : le visiteur reste dehors, le voyageur reste dedans (s’il n’a qu’un simple ticket, il ne peut pas sortir et revenir ensuite), chacun derrière sa ligne de démarcation.
    Tout hurle de partir : « l’accueil » inexistant, le bruit, l’inconfort des sièges, si on en trouve, les courants d’air, le sol glissant par temps de pluie.
    Mais heureusement le personnel est encore là. Pas toujours bien informé, mal installé, mais toujours prêt à vous aider.
    Et une remarque : de nouveaux escalators, mais rien n’est prévu pour mettre des quais hauts? Encore des heures de varappe en perspective…

    • Jean Jerome dit :

      C’est tellement bien dit, que j’en oublirais presque le fond.
      Mais vous avez raison en tous points. La société a changé, les transports ne font plus rever personnes (et encore moins les transiliens).
      Nous voyageurs, y sommes aussi pour quelque chose, la SNCF seule n’est pas a blamer. Mais oui, les espaces cloisonnés, vitrés, teintés, fermé s, bloqués, tout est fait pour qu’on aille de la, a la, et nulle part ailleurs.
      Et vu que nous sommes de mauvaise humeur (les trains ne nous y aident pas non plus), et bien rien a faire des espaces.

      La semaine derniere j’entendais une dame a Versailles Chantiers qui discutait au téléphone. Elle etait tres surprise que les voyageurs se plaignent du train, alors qu’ils sont au chaud, au sec, peuvent dormir, lire.
      Et ayant pris elle meme les transports, elle a vite compris pourquoi les voyageurs ralaient.

      Vu votre niveau Erwann, philosophez.
      Cest mieux que la voiture non ?

  4. ErwannPasser au statut dit :

    @Jean Jerome
    Merci! C’est sûr, je préfère 1h30 en RER que 1h en voiture. Au moins, le train est souvent « chauffé », on est parfois assis et on y trouve parfois un journal…
    La voiture? On est assis, on a la musique, mais la route empêche de dormir et bouquiner. Et dans les bouchons… beurk, très peu pour moi.

Les commentaires sont fermés.