MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Du nouveau au rayon travaux !

22
Publié le 9/11/2016

presentation2La maintenance de l’infrastructure ferroviaire demande une attention du quotidien.
Entre opérations curatives (en réaction à un incident ou une détérioration récente) et opérations préventives (grâce aux chantiers de régénérations programmés plusieurs années à l’avance) les travaux sont nombreux.
En conséquence, vous êtes très souvent sollicités pour prendre connaissance de l’impact de chaque chantier. Seulement voilà… tous ces chantiers ne vous concernent pas nécessairement !
Alors, comment simplifier la communication des Travaux sur votre ligne, pour apporter à chaque voyageur l’information dont il a réellement besoin !?
Quelles alternatives pour connaitre les Travaux à venir ?

Jusqu’à présent différentes alternatives vous sont proposées :

  • Consulter Transilien.com rubrique Travaux pour connaitre les différents chantiers programmés un mois à l’avance
  • Consulter l’application MonTransilien à la rubrique «Votre Info Trafic » « Voir le planning des Travaux »
  • Vous rendre sur le blog pour consulter les billets Travaux (mise en ligne quelques jours avant le début de chaque chantier)
  • Vous abonner au Club Voyageur pour recevoir l’information que vous choisissez et pour ce sujet, uniquement les travaux de l’axe de votre choix
  • Conserver le calendrier Travaux détachable dans votre journal MAGNUM

Et bien sûr,

  • Consulter les affiches en gare

Une nouvelle option en gare de Versailles Chantiers

La gare de Versailles Chantiers qui expérimente de nouveaux écrans et de nouveaux modes de communication, propose depuis quelques mois différents écrans positionnés dans des points clés de la gare pour vous apporter l’information Travaux d’une manière toute nouvelle.
L’avez-vous remarqué ?

L’idée est de diffuser une animation faisant apparaitre pour chaque axe de votre ligne, les prochains travaux à venir.

A chacun ainsi de suivre l’animation et de découvrir pour son secteur un condensé des infos essentielles:

 

:

  • Dates et heures des circulations touchées
  • Conséquences pour vos trains
  • Moyen de substitution mis en place
  • Localisation de l’affiche dans la gare pour le détail des infos si besoin.

Ce nouveau dispositif animé vous permet, dans les gares où les affiches travaux sont particulièrement nombreuses compte tenu des lignes et axes qui l’empruntent, de localiser rapidement et simplement l’info dont vous avez réellement besoin !

Vous pouvez retrouver ces écrans en gare de Versailles Chantiers :

  • Sur la passerelle 1 où 4 écrans vous attendent
  • Sur la passerelle 2 où 2 écrans jalonnent votre parcours
  • Sur l’accès Porte de Buc, 1 écran vous accueille
presentation1

Que pensez-vous de ce dispositif ! ?

Vos retours sont essentiels car, comme tout dispositif en phase d’expérimentation, il peut évoluer en fonction de vos remontées !

C’est donc le moment de vous exprimer ! A vous la parole !

22 commentaires pour “Du nouveau au rayon travaux !”

  1. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Je trouve que l’affichage « à quai » est très bien. Je note par contre des problèmes concernant l’affichage sur les quais, notamment lorsque les trains sont en retard de quelques minutes. Ce problème s’observe en voie C, souvent sur les missions rambolitaines.

    Par ailleurs, je souhaite complimenter le conducteur du VERI 165365 d’hier soir pour ses efforts à l’oral.

    Cordialement.

  2. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonsoir, J’ai aussi remarqué que la rame C01 avait un pelliculage intérieur différent… Pourquoi ?

  3. Rachidus dit :

    Bonjour
    Nous sommes dans un train direction Montparnasse départ initial 17h52 de versailles chantier. Nous sommes à l’arrêt depuis plus de 30min le chauffeur reste sans aucune information et pour une durée indéterminée.
    Je viens de voir sur l’application sncf qu’il y a un incident de personne. Devons nous comprendre vu le processus que cela va prendre 1h30 à 2h avant la reprise du train et nous a bord au milieu de nulle part ?
    Amicalement

  4. usagéextremementmecontent dit :

    mercredi 9 novembre a18h00,suicide sur la voie entre Bellevue et meudon, 2h00 plus tard la sncf daigne nous faire repartir et nous deposer en gare de meudon (a 300 metres) alors que ce train devait se rendre directement a Montparnasse…
    de qui la sncf se moque t-elle? le conducteur a mis 30 minutes pour nous informer qu’il n’avait aucune information a nous transmettre….
    les usagers subissent la double peine. bloquer les gens pendant 2 heures ne fait pas revenir la victime
    faire avancer un train sur 300 metres aurait pu ce faire bien avant les 2 heures que nous avons subi….
    la gestion de crise n’est pas a l’ordre du jour de la Sncf….

    • Romuald dit :

      Adressez donc votre mécontentement à la police nationale, qui dans ce cas est SEULE maitre à bord … SEULE à décider si la reprise du trafic peut se faire ou non … la SNCF n’est aucunement responsable dans ce cas puisqu’elle n’a plus autorité à faire quoi que ce soit … sur la route, si un policier vous ordonne de vous arrêter, vous viendrait’il à l’idée de lui désobéir ??? je ne pense pas …

    • Bonjour
      En cas d’accident de personne, il y a interruption totale de circulation sur tout le secteur concerné. Cela est a la fois une mesure de sécurité (pour la victime qui n’est pas nécessairement décédée ou dont le corp est toujours présent sur la voie et pour les secours qui vont ou sont en train d’intervenir) mais aussi parce que dés lors qu’il y a une victime dans une emprise ferroviaire, la SNCF n’a plus de droit, il s’agit d’une scène d’investigation dans laquelle seule la Police peut intervenir et prendre les décisions. Dés cet instant donc, seule la Police décide s’il est autorisé ou nom de reprendre le trafic, et selon les délais d’acheminement des équipes, les modalités et besoins de l’enquête (…) ce délai peut être plus ou moins long et très difficile à anticiper puisqu’il dépend de ce qui se passe à l’instant T.
      Les conducteurs de leur côté n’ont pour informations que les éléments concernant la sécurité et la circulation de leur train.
      A cet instant, au COT les 3 régulateurs doivent contacter tous les conducteurs (ayant perçu l’alerte radio, et ceux bien plus loin sur la ligne N ou U qui seront ensuite impactés par les restrictions de l’infrastructure) et prendre des mesures pour modifier la circulation de tous les trains en ligne. Ils alertent et informent chaque conducteur grâce à un outil nommé la radio sol/train qui permet de transmettre des communications directes mais restreintes sur les sujets sécurité des circulations. Les conducteurs sont souvent limités en terme d’information et ne peuvent faire un point régulier sur l’avancée de l’enquête par exemple…
      Dés lors que la Police autorise une reprise du trafic, le COT (Centre Opérationnel Transilien ) reprend en main la circulation du secteur concerné, mais doit alors tenir compte de l’impact du retard que l’incident a provoqué sur chaque train. Impossible de tous les faire repartir en même temps sans anticiper pour chacun les points de passages sur les aiguilles, les arrêts en gare, les passages sur les points de croisement ainsi que les relèves des conducteurs qui sont programmés sur d’autres trains et sont déjà peut être attendus…
      La réorganisation du trafic passe alors par certaines suppressions et retournements de rames de manière à reconstruire un plan de transport qui ne génère pas lui même une nouvelle perturbation.
      Je prépare un billet sur cet incident pour vous permettre de mieux comprendre l’enchainement des événements.

    • ramses06Passer au statut dit :

      Il faudrait quand-même comprendre ce qu’implique un « accident de personne » (notamment celui d’hier soir à Bellevue) avant de se plaindre en pensant a sa petite personne et en crachant uniquement sur sncf ou la RATP le cas échéant…

    • La fouine dit :

      @Romuald, « pas d’annonces », c’est la faute de la police si la Sncf embauche des mécanos aphones ? Comment font les usagers bloqués 2h entre 2 gares pour faire leur besoin ? Perso je ne me gênerai pas pour pisser sur la plateforme, désolé pas le choix.

    • Romuald dit :

      La fouine, l’absence d’annonce c’est autre chose, moi je parlai du fait que le train est bloqué en ligne du fait d’un ordre d’un OPJ, qu’il y ai une annonce ou pas …

  5. Bernard4925 dit :

    … et que faire avancer un train même sur 300 m sans courant dans la caténaire est extrèmement difficile ! Prêt pour pousser ?

    • La fouine dit :

      @Bernard4925, une alerte radio n’entraîne aucune coupure de courant. Aussi, rien n’empêche un train planté à 300m d’une gare non concernée par le suicide, de faire les 300m en question pour « libérer » les voyageurs !

    • Bonjour
      Une alerte radio ne provoque effectivement pas une coupure de courant…par contre elle interdit à tout conducteur de faire faire le moindre mouvement à son train s’il n’en a pas reçu l’ordre. Les 300 mètres qui semblent bien ridicules et dérisoires pour les voyageurs peuvent cacher un danger où constituer une zone d’intervention pour les secours…
      Dans tous les cas, l’alerte radio interdit tout mouvement et dans ce cas précis, seule la Police pouvait donner à ce train le droit de réaliser ces 300 mètres.

    • Romuald dit :

      rien … sauf la loi … je pense pas que le conducteur prendra l’initiative de la faire au risque de pointer chez pôle emploi …

    • Romuald dit :

      Cela étant, peut être qu’il pourrait être envisagé « au cas par cas » de pouvoir avancer un train en marche à vue ( max 30km/h ) pour rejoindre un quai … cependant, il faut que çà soit jugé au cas par cas, suivant chaque situation ! et il faudrait que la réglementation ferroviaire le permette … dans le cas contraire, s’il faut modifier la réglementation ferroviaire, qui va le faire …??? ou plutôt, qui va prendre le risque de le faire … au moindre problème, l’auteur sera montré du doigt …

    • Bonjour
      C’est effectivement déjà le cas. Selon le positionnement du train par rapport au point d’incident, le régulateur informe chaque conducteur pour lui donner des mesures propres a son train. Dans ce cas précis, compte tenu de l’emplacement du train, seule la police avait ce droit.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Romuamd: Comme l’a précisé Amélie, c’est l’autorité judiciaire qui est compétente pour permettre une reprise des circulations. Dans le cas d’un accident de personne, la réglementation ferroviaire n’y peut rien. Ensuite, et ça Amélie l’a également écrit, les régulateurs doivent contacter chaque conducteur pour leur indiquer la marche à suivre. Cela prend du temps et ne se fait certainement pas sur un simple message verbal.

  6. SentelniaPasser au statut dit :

    Et voilà un train en panne et une heure de retard au boulot . C’est tellement souvent !

  7. clientsncfPasser au statut dit :

    Et ce matin c’était quoi le problème sur la N de plaisir ? Parceque les privilégiés des communes de villepreux,fontenay…ayant un réseau de bus ,tram & metro énorme ont eu le droit à la suppression de deux trains, après la soirée d’hier..
    Chaque matin le même message, « pour respecter les distances de sécurité » , y’ a trop de trains sur ces lignes ? Et croyez moi on est vraiment gentil sur ce blog , allez lire celui de la ligne L.

  8. NuserPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Savez vous pourquoi le semi-direct de 6h48 ce matin au départ de Dreux pour Paris a été transformé en omnibus?

  9. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir Christophe Martin,

    Le fait que des « Omnibus » empreintent avec les directs,le même tronçon à seulement deux voies entre Plaisir et St Cyr,impose que si un direct subit un retard peu important, il bloquera l’omnibus à Plaisir jusqu’à ce qu’il ait une avance suffisante pour respecter les distances de sécurité avec celui-ci.

    Bonne soirée.

  10. rpeyron dit :

    Pour tenter de répondre à la question posée dans le billet 🙂 sur le dispositif travaux. Tout d’abord on ne peut que remarquer et apprécier l’importance que la SNCF accorde pour avertir des travaux.

    Cependant personnellement je ne trouve pas encore ça très pratique : si les multiples annonces sont certainement très efficaces lors d’opérations ponctuelles, il y en a trop lors des périodes prolongées de travaux comme en gare des chantiers : on regarde les premiers puis après on ne fait plus attention. Surtout sur les panneaux papiers dont on ne se rend pas compte s’il a changé. Les nouveaux panneaux animés dans la gare des chantiers sont une bonne idée, cependant ils ne sont pas bien placés et pratiques à lire (dans le passage, de biais, un peu bas pour les lire, écrit trop petit, et il y a souvent du monde devant). En tout cas les pictos pour identifier la période et l’impact sont une très bonne idée à poursuivre.

    Les alertes via l’application mobile sont également trop nombreuses et non paramétrables, j’ai l’impression d’en recevoir tout le temps ! Ca serait pratique de pouvoir filtrer ces alertes par rapport à des critères simples qui permettent déja de diminuer le volume (par ex : n’être averti que des travaux la semaine en journée)

Les commentaires sont fermés.