MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Respect des distances de sécurité… mais ca veut dire quoi ?!

14
Publié le 16/03/2017

"Respect des distances de sécurité ?" Qu'est-ce que ça veut dire au juste ?... Aujourd'hui je lève le voile sur le mystère !

Vous me dites régulièrement que certains motifs communiqués lors d’une perturbation ne sont pas très clairs et vous laisse interrogateurs,  sceptiques, ou encore parfois cyniques.

Nous avons levé le voile la dernière fois sur  la définition d’une préparation tardive d’un train. Aujourd’hui je vous propose de comprendre ce que veut dire « respect des distances de sécurité ». Un certain nombre d’entre vous  posent régulièrement la question notamment sur Twitter. Alors qu’est ce qui se cache derrière cette phrase ?

Nous prenons souvent comme comparatif la voiture face au  train.. car c’est souvent plus parlant.

Lorsque vous êtes en voiture, par exemple sur l’autoroute, vous devez respecter des distances de sécurité face à la voiture de devant pour éviter de lui rentrer dedans si jamais elle doit freiner rapidement et ainsi éviter un accident. Ce principe fonctionne grâce à la bonne volonté de chaque usager.

Pour la circulation des trains c’est le même principe… mais en plus strict ! Il y a en effet une différence importante au niveau du respect de ces mesures: chaque canton est soumis à des feux de signalisation.

Un canton est une zone délimitée par deux feux. L’ensemble de votre parcours est donc séparé en canton, qui forme des bulles de sécurité délimitées par des feux. Pour faire le parallèle avec la voiture, c’est comme si derrière chaque voiture, un policier vérifie les bonnes distances de sécurité entre chaque véhicule.

La circulation des trains sur le réseau francilien est dense et réglée à la seconde: dès qu’un train prend du retard pour une raison ou une autre cela décale tous les autres trains qui le suivent. Le respect des mesures de sécurité est impacté dès lors qu’un train reste plus longtemps dans son canton alors qu’il ne devrait plus y être: il est donc hors cantonnement.

Ainsi lorsqu’on annonce un allongement de temps de parcours pour « respect des distance de sécurité » ce n’est pas parce que d’habitude elles ne sont pas respectées, c’est la conséquence d’une attente plus longue dans un canton qui décale toute la circulation des trains.

Tout est mis en œuvre pour que la circulation des trains soit la moins impactée mais la sécurité reste la priorité !

14 commentaires pour “Respect des distances de sécurité… mais ca veut dire quoi ?!”

  1. Yannix2 dit :

    Ah!

    Pour fois qu’on a une explication technique raisonnable à vos multiples retards sur là ligne N 😉

    Bravo et merci!

    • Rol dit :

      Bravo merci pour cet exposé des règles ferroviaires et cette communication constructive intelligible

  2. Xavi dit :

    Le vrai intitulé devrait donc être ‘en raison d’un retard d’un train et des distances de sécurité’
    La vraie cause est le retard d’un train, pas les distances de sécurité.

    Mais merci quand même pour cette communication !

  3. annebicque dit :

    Merci pour cette précision en même temps rassurante

  4. LETTRY dit :

    Votre explication sur le respect des distances de sécurité est très explicite et compréhensible car d’une évidence sécuritaire. En revanche, pourquoi l’annonce d’une fin de parcours n’est pas précisée en amont mais annoncée une fois arrivée en gare « terminus ».
    Pour exemple, je prends le D Nord à Châtelet et pour régularisation de trafic il est annoncée terminus en Gare de Stade de France une fois arrivée à cette gare. Pourquoi ne pas l’annoncer en Gare de Châtelet voire Gare du Nord pour permettre de prendre des dispositions alternatives plus nombreuses intra Paris ?
    Merci de vos explications
    Bien cordialement

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Lettry,
      Il existe surement des particularité sur le RER D, je vous invite à poser votre question à Lucie sur le blog du rer D
      Néanmoins je peux vous donner quelques piste de réponses: La régularisation du trafic se fait sur le moment par rapport à la circulation et il peut arriver qu’un train soit rendu terminus à une certaine gare alors que ce n’était pas son terminus de départ. Nous pouvons difficilement prévoir ces aléas, la circulation se fait en direct et nous vous communiquons les informations dés que nous les avons.
      Bonne journée

  5. Naulot Denis dit :

    Nous l’avions compris depuis longtemps.
    Mais vos communications sont tellement courtes et brèves que tout le monde ne comprends pas. De plus, pourquoi attendre le dernier moment pour le signaler. Si nous le savions plus tôt, nous pourrions réagir.
    Bonne journée
    Denis Naulot

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Naulot Denis,
      Il est parfois difficile d’être clair et concis sur des sujets comme la circulation ferroviaire qui est un sujet complexe et technique ! Parfois , nous ne pouvons pas développer plus longuement le motif, cela serait trop long.
      Dés lors que nous avons connaissance de la perturbation nous mettons tout en œuvre pour la réduire et nous vous informons dans le même laps de temps. La circulation des trains étant en direct, nous ne pouvons parfois pas vous annoncer les motifs plus en amont.
      Bonne journée

  6. Maxime dit :

    Cette annonce est très peu claire et vise uniquement à éviter le mot « retard ». L’annonce devrait tout simplement être « le train est en retard à cause du retard d’un train devant lui ».
    C’est insupportable d’entendre cette annonce, tout comme « le traim circule avec une attente de 5 minutes ». Non, in train ne circule pas avec une attente, mais avec un retard !

  7. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Je suis le premier à déplorer les retards car ils m’impactent en tant que voyageur, et je reconnais que c’est insupportable. Je tiens, par contre à souligner que les collisions ferroviaires récentes n’ont pas eu lieu sur le réseau SNCF, mais plutôt dans les pays voisins,grâce à une sécurité passive intégrée dans le fonctionnement de nos chemins de fer, l’erreur humaine étant prise en compte dans la gestion de la circulation des trains. Les accidents graves de Flogeac, de Melun,ainsi que de la gare de Lyon ont tristement, il est vrai, permis de rendre nos chemins de fer les meilleurs au monde en terme de sécurité de gestion de circulation des convois. Le seul danger pour nous en France se résumant par des trains supprimés ou bien en retard.

    Bonne journée.

  8. Constantin92Passer en mode normal dit :

    Bien sur que l’explication est compréhensible, mais je maintiens ma critique : ce n’est pas un libellé satisfaisant que de dire « respect des distances de sécurité », car ça sous-entend que le reste du temps, on ne la respecterait pas.
    Je la maintiens donc ; la concision à tout prix ne vaut rien quand elle aboutit à un non-sens.
    Ce que vous devriez dire – me semble-t-il – c’est tout simplement, « reconstitution des distances de sécurité », tout simplement, au lieu de « respect des distances de sécurité », car même lorsque des trains sont en marche à vue, puis arrêtés à cinq mètres l’un derrière l’autre par un sémaphore, la sécurité est toujours respectée.
    Votre explication est compréhensible et bien exposée, mais elle ne correspond toujours pas à son résumé lapidaire.

    Par contre d’accord avec phil78 sur les procédures qui s’améliorent au fur et à mesure pour augmenter la sécurité. Cela ne semble pas etre le cas – hélas – au Luxembourg par exemple, où on a vu des collisions se reproduire au même endroit…

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Constantin 92,
      Je comprends votre point de vue, je ne suis pas certaine néanmoins que le motif « reconstitution des distances de sécurité » soit très clair pour les usagers avec une culture ferroviaire moins importante que la votre…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      la reconstitution étant le rétablissement d’une situation d’origine, cela supposerait que les « distances de sécurité » n’ont plus été respectées pendant un laps de temps donné, ce qui n’est évidemment pas le cas, le cantonnement faisant son œuvre.
      en fait, l’expression correcte serait « maintien des distances de sécurité » sachant que le but est d’éviter – autant que faire se peut – l’arrêt en pleine voie d’une circulation transportant des voyageurs.

      il existe ainsi un nombre important de termes et expression régulièrement utilisés « pour la compréhension des voyageurs » qui ne peuvent reprendre la terminologie exacte (« zone au rouge » par exemple) qui la reprennent avec la nécessité d’en expliquer parfois la signification (« choc anormal » par exemple) ou qui mêlent parfois des termes différents (et généralement mal définis par les dictionnaires usuels, par exemple « aiguille » et « aiguillage ») pouvant occasionner une interrogation à l’écoute d’annonces successives citant tantôt l’un, tantôt l’autre…

Laisser un commentaire