MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

A la découverte du PRCI de la Verrière avec le Club Client des lignes N et U !

15
Publié le 27/06/2017

Savez-vous comment s'organise les circulations de vos trains ?

Avant la pause estivale qui se profile, le Club Client des lignes N et U s’est une nouvelle fois aventuré dans les coulisses du monde ferroviaire… et plus particulièrement dans un lieu où le Club Client des lignes N et U n’avait jamais encore posé le pied auparavant !

Partons sans plus tarder à l’exploration du PRCI de la Verrière !

Qu’est ce qu’un PRCI ?

Le PRCI ou Poste Relai à Commande Informatique est un lieu hautement stratégique pour la bonne circulation de vos trains : c’est un poste d’aiguillage local qui gère toutes les aiguilles d’un secteur de voies délimité.

Sur la ligne N, 7 postes d’aiguillage assurent la circulation des trains de votre quotidien :

  • Paris Montparnasse.
  • Versailles Chantiers.
  • Plaisir – Grignon.
  • La Verrière.
  • Rambouillet.
  • Dreux.
  • Mantes La Jolie (Paris St Lazare).

Au sein des PRCI, les agents sont en liaison constante avec de multiples acteurs (PIVIF, les gares présentes sur le secteur du PRCI, le COT de Paris Montparnasse…) pour permettre d’avoir l’ensemble des informations possibles pour réaliser le changement d’orientation des aiguilles. Néanmoins, le régulateur présent au COT a la priorité sur toutes les autres sources d’informations puisque c’est le seul à avoir une vue d’ensemble sur la totalité du trafic des lignes.

Les aiguilleurs du PRCI ont l’appui des logiciels informatiques permettant de connaître la circulation des trains en local. Le Tableau de Circulation Optique (TCO) répertorie également toutes les aiguilles présentes sur l’ensemble de leur secteur ainsi que de la localisation des trains symbolisés par des pointillés rouge sur le Tableau (les tirets verts signifie que l’espace est libre sur les voies).

La première des priorités pour les agents du PRCI est de permettre la circulation de vos trains en toute sécurité. Il faut également penser aux agents de maintenance qui travaillent sur les voies la nuit notamment et qui sont protégés par les aiguilleurs du PRCI en bloquant les aiguilles empêchant la circulation sur le secteur traité par les équipes voies.

Avant de laisser la parole aux chanceux  du Club Client qui ont pu assister à cette visite et qui pourront partager leurs retours en commentaire, je vous pose une petite question à laquelle les membres du Club Client pourront répondre sans difficulté !

A quoi sert ce document pour les agents de circulation présents au PRCI?

Si vous aussi vous souhaitez nous rejoindre pour partager ces découvertes, inscrivez-vous au Club client en cliquant ici !

15 commentaires pour “A la découverte du PRCI de la Verrière avec le Club Client des lignes N et U !”

  1. Constantin92Passer en mode normal dit :

    Merci pour cette visite très intéressante, que nous a commentée le DPX du Poste.
    La gare de La Verrière, qui est dans la zone contrôlée par le PRCI, a une situation particulière puisque du côté de Versailles Chantiers elle est desservie par 4 voies, tandis que de l’autre, seulement 2 voies existent du côté Rambouillet.
    Nous avons vu une partie de l’imposante réglementation de sécurité et des procédures associées.
    On a assisté à quelques échanges radio entre l’agent circulation et les mécaniciens via la Radio Sol-Train.
    Nous avons pu voir aussi le rôle de chacun des agents présents, dont l’un en 3×8 tous les jours, et l’autre en 2×8 sauf week-end.
    Nous ont été également montrés les outils informatiques utilisés et le beau TCO (Tableau de Contrôle Optique) qui figure sur votre photo, dont on nous a bien précisé qu’il ne respectait pas l’échelle des distances à la lettre, ce qu’on imagine facilement car il faut compresser (raccourcir) les longueurs de voies là où elles sont sans aiguillages ni signaux, pour gagner de l’espace.
    J’ai été surpris de découvrir un poste d’aiguillage « aveugle » (enfin pas tout à fait, grâce au TCO), j’en étais resté aux Postes d’aiguillage classiques d’antan, bien en hauteur comme à Versailles Chantiers ou Porchefontaine, et dotés d’une baie vitrée panoramique…
    Nous avons découvert que sur les 11 voies du faisceau de garage Voyageurs, on pouvait remiser jusqu’à 3 UM de matériels, soit 33 rames doubles au maximum.
    Nous avons aussi appris que le PRCI ne gérait que le faisceau de sortie de Trappes côté La Verrière, sans savoir ce qu’il se passait de l’autre côté du faisceau, qui est hors de sa zone de contrôle.
    Nous avons vu l’interaction avec les agents qui vont au contact du terrain pour surveiller, sur place, le bon état des appareils de voie de leur secteur, et qui viennent de temps à autre au PRCI.
    Très instructif, et très intéressant.
    Merci beaucoup à tous pour cette visite 🙂

    • LucilePasser au statut dit :

      Merci Constantin92 pour votre retour complet et ravie de savoir que cette visite vous a plu ! Savez-vous à quoi sert le document photographié en bas de l’article ?

  2. Constantin92Passer en mode normal dit :

    Un peu, que j’ai été ravi 🙂
    Alors oui, je ne suis pas certain que ce soit son nom tel qu’il est réellement appelé, mais si je me souviens bien, il me semble me souvenir que c’était la version théorique du tableau de circulation des trains, dont la situation forcément évolue dans le cours de la journée.
    Tandis que sur l’écran de chacun des deux opérateurs, le logiciel affiche la version équivalente à cette même liste, mais qui tient compte, elle, de toutes les mises à jour.
    J’ai bon ?

  3. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    On peut distinguer sur le tableau de circulation des trains, des numéros de train en « jaune », s’agit-il des trains dont les itinéraires sont programmés en priorité? N’y a-t-il pas un poste d’aiguillage au Perray ?
    Il n’est pas cité dans la liste au début du billet.

    Bonne journée.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      En effet, les lumières jaunes correspondent aux futurs itinéraires des trains programmés.
      Il a existé, il y a longtemps (plus de 10 ans maintenant), un poste d’aiguillage au Perray mais plus maintenant: c’est le poste de Rambouillet qui gère les circulations en gare du Perray.
      Bonne journée !

  4. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Lucile,

    Merci à vous pour ces infos. Que de chemin de fait par le chemin de fer, depuis les PRS (postes tous relais transit souple)si je ne me trompe pas, qui étaient déjà d’avant garde, à l’époque, car on pouvait déjà garder les itinéraires des trains en mémoire, s’ils n’étaient pas exécutables tant que ceux d’autres trains n’étaient pas « écrasés ». L’informatique augmentant la souplesse de mise en oeuvre des circulations, et je pense d’adaptation, en situation perturbée, ce qui est un plus pour les techniciens qui aiguillent les trains, et ce n’est pas du luxe, compte tenu de la complexité de certaines situations impromptues, qu’il faut dénouer en un temps record.
    Peut-être que je me trompe ! Les PRS n’ont peut-être pas tous disparus.
    Bonne journée à vous aussi.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      les PRCI permettent de programmer un grand nombre de trains sur un vaste secteur-circulation, intègrent la reconnaissance des circulations et sont plus pratiques en termes de protections travaux voie et/ou caténaires.

      cependant, non seulement les PRS n’ont pas disparu (loin de là: Cardinet, Bécon, St-Cloud, Garches, Marly, Versailles-RD, Les Mureaux, Achères-Ville, Cergy-SC, Poissy, …) mais en adaptation, que ce soit pour des modifications de dernière « seconde », en situation perturbée, bref en adaptation en opérationnel, quand il s’agit de commander/détruire des itinéraires à la volée, l’aiguilleur du PRS de St-Cloud, par exemple, ira au moins 3/4 fois plus vite que celui du PRCI de La Défense (comparable à celui de La Verrière et dont la zone d’action n’est pas plus étendue que celle du feu PRS de Puteaux qu’il a remplacé)

      sur PRCI, même si c’est une technologie rapide, pour former l’itinéraire d’un train, il faut entrer des lignes de commande d’au moins dix frappes, espaces inclus (genre « 21 277285 »)
      sur PRS, on appuie sur des boutons d’itinéraires disposés géographiquement sur le pupitre de commande. Bien plus rapide.

      pour modifier/adapter, c’est encore plus flagrant, on en parlait justement ce matin avec quelques collègues: là où le PRCI nécessite de rechercher une ligne de commande dans une liste sur écran, puis de la modifier, le PRS permet par exemple le passage en destruction automatique, l’enregistrement de la déviation et le surengistrement en tracé permanent (soit 6 actions) en moins de 2 secondes.

      pour la circulation, le PRCI a donc l’avantage du stockage grâce à l’informatique et le PRS l’avantage de la réactivité quasiment à la seconde.

      d’ailleurs, les collègues s’accordent en général à dire que pour la gestion en opérationnel, avec des dizaines de modifications par service, leur chois se porte clairement sur la technologie PRS.

  5. Phil78Passer en mode normal dit :

    Si je ne m’abuse, le PRCI de Paris Montparnasse gère les itinéraires jusqu’à Sèvres RG, celui de Versailles Chantiers, de Sèvres RG jusqu’à La Verrière, La Verrière gère « La Verrière jusqu’au Perray, puis Rambouillet gère le terminus de la N, quelques voies de garage avec rebroussements possibles dans les 2 sens (carrés violets), commande les communications « voies Omnibus/ voies d’évitement circulation » du Perray dans les deux sens, ainsi que les circulations vers Chartres.

  6. JerePasser au statut dit :

    J’ai eu l’occasion de faire cette visite qui était très intéressante ! Avec un AC qui trace les itinéraires avec la programmation du PRCI et un autre agent qui l’assiste et qui s’occupe également du côté commercial (déclenchement des annonces en gare, en liaison avec les commerciaux…) Et là je pense qu’il serait visiblement intéressant de faire un billet sur la gestion des circulations sur PRG (zones et gestion par tel poste…) 😉

  7. 78jboPasser au statut dit :

    Bonsoir… je n’ai pas eu le plaisir de découvrir ce PRCI… mais je me suis intéressé (via internet) au secteur de voies entre Viroflay RG et St-Cyr. Je vois que même sur ce blog, un sujet a été donné en 2014. (Beaucoup de propositions ont été faites au cours des dernières années : quai voie A à Chantiers, 3ème voie jusqu’à Coignières, ré électrification en 25000V, etc… )
    Un point redoutablement stratégique est celui du nœud ferroviaire de Porchefontaine. Il est vrai qu’au basculement des voies bis vers un seul côté (de Versailles à Trappes), s’ajoutent les deux branches : la plus ancienne vers Versailles RG et la plus récente (remise en fonction pour la ligne U) vers St Lazare…
    C’est un « croisement » de lignes qui, visiblement, est un cas d’école au delà de notre région !
    Par cette découverte, je dis « chapeau ! » aux régulateurs… car aux heures de pointes, il est à saturation… tout est compté, y compris la conso électrique intensive… et absence de saute-mouton entre v1 et v1bis après Viroflay RG (d’où l’attente quasi-inévitable des RIPI, le soir, à Viroflay RG !)
    … la ligne U – hybride ! – doit jongler entre ces deux zones redoutables : celle de St Cloud et celle de Porchefontaine…
    On voit qu’il ne serait plus guère possible de faire circuler davantage de trains « grandes lignes » comme autrefois !
    Question : le PRCI de Versailles est-il le plus déterminant de la ligne ? Commande-t-il les initiatives des autres pour anticiper ou adapter le trafic ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,

      Les 7 PRCI présents sur la ligne N s’occupent de la circulation sur des secteurs bien définis. Malgré l’importance que revêt le noeud ferroviaire de Versailles Chantiers en termes de circulation, le PRCI de Versailles n’est pas plus déterminant que les autres PRCI. En effet, ils sont tous en lien avec le COT et les régulateurs qui sont les seuls à orienter les décisions des agents présents au sein des PRCI. Néanmoins, les différents PRCI sont amenés à s’échanger des informations puisqu’ils sont liés sur la même ligne !

  8. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui, nous avons été bloqué avant le Perray (départ Transilien 12h22 de Rambouillet) alors que le TER en direction de Paris était à l’heure et suffisamment devant nous pour ne pas nous retarder. L’aiguille avant le Perray aurait-elle tardée à être repositionnée pour notre passage, donnant à un carré fermé?

  9. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Je voulais dire « donnant lieu à un carré fermé »

Laisser un commentaire