MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’incident du 8 février 2018

0
Publié le 12/02/2018

Retour sur l'incident du 8 février sur l'axe de Dreux.

Je vous propose de faire un point sur l’incident qui a fortement perturbé la circulation des lignes N et TER le 8 février.

Jeudi 8 février à 14h35, le COT reçoit un appel : le train Intercités 3431, en direction de Dreux, a heurté un véhicule en panne dans le secteur de Montfort–L’amaury Méré.

Tous les services se mettent en œuvre pour agir au plus vite :

Les circulations sont interrompues entre Plaisir-Grignon et Dreux jusqu’à 19h pour le moment.

Le COT n’a pas la possibilité de mettre des bus de substitution en place entre Plaisir-Grignon et Dreux : il y a une interdiction préfectorale interdisant la circulation des bus suite aux conditions météorologiques.

 

Les pompiers arrivent sur place à 14h44. Il n’y a pas de victime.

Les Gestionnaires de l’Information Voyageurs vous informent via les écrans Infogare, les annonces en gare, l’appli SNCF et la Vigie tweete l’information peu de temps après :

 

 

Les gendarmes arrivent sur place à 15h04.

Avant toute opération, les services électriques doivent couper le courant sur le secteur pour agir en toute sécurité. A 15h11, le courant est bien coupé sur le secteur.

Le chef d’incident local, qui est la personne qui supervise l’ensemble du déroulement des procédures sur place lors d’un incident, arrive à 15h15.

Les premières constatations permettent de voir d’une part que la tête de train est endommagée par le choc et d’autre part que la voiture s’est encastrée sous la tête du train.

Un camion de dépannage est commandé pour permettre de dégager des voies le train immobilisé. Son arrivée est prévue à minimum 17h30.

Une équipe Infra et une équipe SUGE est également appelé pour se rendre sur place ;

Le chef d’incident doit maintenant aller vérifier si la voie 2 n’est pas bloquée par l’incident.

En gare, les agents se déploient sur les différentes gares pour venir vous informer et vous proposer du café notamment à Plaisir-Grignon et à Paris-Montparnasse.

À 15h34, le chef d’incident informe que la voie 2 est encombrée par des débris, qui sont en cours de dégagement. Le trafic est donc interrompu dans les deux sens pour le moment.

15 minutes plus tard, à 15h44, la police continue son enquête. Elle refuse d’enlever les débris de la voie 2 et de réalimenter la caténaire le temps nécessaire à l’enquête. La fin de celle-ci est estimée à 16h00.

À 15h45, les équipes voie s’occupent de déneiger les aiguilles de retournement pour permettre un éventuel retournement du train si nécessaire pour repartir.

À 16h00, l’enquête est terminée. Le chef incident met fin à la coupure électrique d’urgence. Un train va pouvoir venir récupérer les voyageurs du TER 3431.

À 16h20, l’arrêté préfectoral est levé, 6 bus de substitution sont commandés.

À 16h32, la gendarmerie réquisitionne un tracteur pour dégager la voiture. Les débris sont en cours de dégagement sur la voie 2. Un premier diagnostic est fait pour connaître les dégâts sur les installations notamment sur le passage à niveau.

Le train permettant de récupérer les voyageurs du TER impacté arrivera sur place vers 17h30. Une limitation de vitesse est imposée suite à la neige. Dans le même laps de temps, 2 bus sont arrivés à Plaisir-Grignon et feront la rotation entre Plaisir-Grignon et Dreux jusqu’à 18h.

À 18h00, la voie 2 est dégagée et réalimentée. Les voyageurs vont pourvoir être transbordés dans le train 3430 à destination de Paris. Le transbordement est plus compliqué que prévu : des voyageurs sont en manque d’insuline.

Le transbordement se termine finalement à 19h00. L’heure de reprise de la circulation est repoussée à 21h00 : la voiture doit encore être dégagée des voies ainsi que le train.

À 19h00, une dépanneuse-tracteur s’engage sur la voie 2 pour désincarcérer la voiture. Le début de la désincarcération commence à 19h45.

L’opération est terminée à 19h50.

Le train va maintenant être amené à la gare de Montfort-l’Amaury. Les équipes s’organisent pour réaliser ce mouvement à contre-voie. La rame est prête à 21h30. Le convoi se rend en gare et va se garer au garage de Montfort ce qui demande un délai d’allongement de l’opération de 30 minutes.

La circulation sur les voies 1 et 2 pourra reprendre à 22h00.

À 21h50, le train est garé sur la voie 4 et les voies 1 et 2 sont restituées à 21h52.

Le trafic reprend progressivement.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire