MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Ne risquez pas une collision fatale : Le film 2H38

6
Publié le 19/03/2018

Ne devenez pas le cauchemar d'un autre...

Le groupe SNCF s’investit dans la prévention auprès des jeunes avec un film de 2 minutes et 30 secondes ayant pour but de sensibiliser et changer les comportements face à la prise de risques sur les rails…

La campagne de prévention 2H38

Ce film a été tourné en réalité virtuelle. Il met en lumière de façon émotionnelle le risque de se faire heurter par un train. Il fait vivre l’expérience dramatique du témoin d’un accident en retranscrivant son cauchemar qui se déroule chaque nuit à 2h38.

Depuis le 5 mars, il est disponible sur le site Internet de la campagne et les réseaux sociaux. Il sera diffusé à bord d’une camionnette spécialement habillée aux couleurs de la campagne, qui se déplace dans chaque région de France et s’arrête dans les lycées depuis le 12 mars. Chacun pourra monter à bord et visualiser le film équipé d’un casque de réalité virtuelle et pourra ensuite échanger avec un agent SNCF au sujet des risques ferroviaires.

« Ne devenez pas le cauchemar d’un autre »

Ce film n’est pas hors contexte: en 2017 nous pouvons relever quelques chiffres tels que :

  • Plus de 10 300 intrusions enregistrées
  • 55 décès et 34 blessés graves (personnes non-autorisées à être sur les rails).

Retrouvez la vidéo de la campagne ci-dessous :

 

 

Ne risquez pas votre vie en traversant les rails.

6 commentaires pour “Ne risquez pas une collision fatale : Le film 2H38”

  1. PFalkPasser en mode normal dit :

    Je viens de regarder ce petit film, et je trouve louable de communiquer sur un sujet aussi sérieux (en terme de risques d’accident) et aussi générateur de perturbations (pour les voyageurs). Certainement je ne suis pas dans la cible visée (en terme d’âge), mais autant je comprends les intentions du réalisateur, autant je trouve le résultat absolument pas dissuasif ou didactique.
    Le film est tourné de façon empirique, dans la tête du conducteur qui se voit percuter une personne sur la voie ; mais cela reste très « ludique » si je peux me permettre, avec bruitage de film d’horreur, etc.
    Je ne suis pas sûre que le film atteigne son but ; je pense qu’une option plus radicale (type prévention routière au Royaume Uni par exemple) avec vision de l’impact et éparpillement des débris serait plus à même de provoquer un choc pour le spectateur ; ce qu’on voit ici n’est pas tellement clair ni préventif ; on ne parle même pas de l’effet d’aspiration du passage du train.
    Je serais intéressée d’avoir les retours des collégiens et lycéens ayant vu ce film.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Pfalk, l’avez-vous vu en 360 ?
      De mon côté, je ne pense pas avoir de retours spécifiques de la part de cette cible, n’hésitez pas à visionner le film avec la cible concernée si vous en avez dans votre entourage pour en discuter avec eux.
      C’est un bon moyen aussi de faire passer le message.

  2. PFalkPasser en mode normal dit :

    Non, Lucile, je ne l’ai pas vu en 360, mais sur YT sur votre billet ci-dessus. Il est certainement plus impressionnant en 360, mais ce n’est pas mon point.
    Il me semble que le but visé, à savoir de dissuader des gamins (entre 10 et 20 ans) de traverser les voies pour prendre un raccourci, ou comme un jeu, ou de suivre les voies pour se faire peur, ou pour jouer à qui est le plus courageux et qui va rester le plus longtemps avant que le train soit tout près, ce but-là n’est pas atteint par le film.
    Car ce qu’on voit c’est l’angoisse du conducteur du train avant le choc, et les cauchemars qu’il fait après ; je ne suis pas sûre qu’à 13-17 ans je me sois sentie concernée, je ne suis pas sûre que l’empathie que je ressens maintenant avec le conducteur dans ce film, soit ressentie de la même façon par un gamin.
    Le film encore une fois est ludique et bien fait, et parle certainement au public visé. Mais il n’est pas dissuasif du tout, il ne montre pas d’image-choc propre à faire réagir et comprendre comment ce jeu peut tourner au drame, comment la vitesse peut happer un corps proche des voies, …
    Je vais cependant la montrer, comme vous le suggérez, pour susciter des commentaires et des réactions.
    Merci d’avoir abordé ce sujet, qui n’est pas souvent évoqué.

    • LucilePasser au statut dit :

      Merci pour votre retour très intéressant. Pour être assez franche avec vous, je suis du même avis: il faudrait quelque chose de plus dissuasif pour impacter vraiment les esprits. Je ne suis pas non plus dans la cible, cela joue très certainement sur le ressenti.
      Je vois très bien de quel campagne vous parlez concernant le Royaume Uni, mais peut-être que SNCF Réseau ne cherche pas à choquer dans un premier temps ?
      Je suis assez « contente » de voir une première campagne de ce genre néanmoins sur nos réseaux pour pouvoir ouvrir le débat sur un sujet sensible mais malheureusement une problématique presque quotidienne sur nos lignes et plus largement sur le réseau ferré.

  3. ramses06Passer au statut dit :

    Bonjour

    Je suis un peu du même avis . Le film en lui même est bien conçu et on comprend le message véhiculé mais je pense que pour la prévention rien ne vaut les images choque . Pour avoir vécu un accident de personne en direct je peu vous dire qu’il n’y a rien de plus dissuasif. Je me souviendrai toujours de ce jour où j’attendais mon train à Viroflay rive gauche …

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour ramses06,
      Merci pour votre avis.
      Une cellule psychologique et un numéro vert est ouvert pour les conducteurs mais également pour les voyageurs présents. Je ne sais pas si vous étiez au courant, si on vous l’a proposé ? N’hésitez pas à me le demander si nécessaire.

Laisser un commentaire