MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur la matinée du 16 janvier 2019

Aiguillages
18
Publié le 17/01/2019

Cette journée a été marquée par un accident de personne à Villepreux-Les Clayes ainsi qu'une opération de déminage à Saint-Cyr. Revenons sur le déroulé des événements.

07h14 : un train heurte une personne en gare de Villepreux-Les Clayes

Plus précisément, il s’agit du train MOPI (Paris-Montparnasse 06h35 – Mantes-la-Jolie 07h56). Il circulait sur la voie 1 lorsque l’événement s’est produit. Conformément aux procédures de sécurité, le conducteur déclenche une alerte radio, ce qui interrompt toutes les circulations dans le secteur entre Plaisir-Grignon et Saint-Cyr.

Les trains en provenance ou en direction de Dreux / Mantes-la-Jolie / Plaisir-Grignon ne peuvent plus circuler correctement puisque Villepreux-Les Clayes est située sur le tronçon commun à ces axes. Ils sont retenus dans les gares les plus proches de leur position actuelle.

L’officier de police judiciaire est contacté : c’est lui qui est responsable de la bonne tenue de l’enquête et qui fixe les conditions de la reprise des circulations.

07h25 : les pompiers arrivent sur place

08h00 : l’officier de police judiciaire arrive sur place pour mener son enquête. En parallèle, la circulation va reprendre progressivement sur la voie 2.

Cette voie est habituellement utilisée pour les trains en direction de Paris-Montparnasse mais à titre exceptionnel, elle va accueillir les circulations de trains dans les deux sens.

Comme nous l’avons vu la semaine dernière, cela est possible car ce secteur est équipé en IPCS : les Installations Permanentes de Contre-Sens. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur l’utilisation des IPCS en consultant cet article sur l’incident du 07 janvier 2019.

Néanmoins, le débit des circulations est réduit et les trains en provenance de Paris-Montparnasse doivent devenir directs de Saint-Cyr à Plaisir-Grignon, dans ce sens uniquement.

08h49 : les pompes funèbres arrivent sur place pour commencer leur travail

09h08 : le train ayant heurté la personne va pouvoir se remettre en marche

Le train n’est pas endommagé : il peut libérer la voie pour permettre une reprise progressive du trafic. De plus, le choc psychologique causé lors d’un tel événement étant important, le conducteur se fait remplacer par un autre de ses collègues.

09h14 : la voie 1 est de nouveau disponible pour les circulations.

Malgré la fin de ces événements, le trafic est resté perturbé puisque qu’entre 09h30 et 12h, une interruption des circulations a été demandée par la préfecture au niveau de la gare de Saint-Cyr. En effet, une opération de déminage a eu lieu durant cette période afin de retirer un obus de la Seconde Guerre Mondiale retrouvé sur le chantier de la future ligne de tramway T13 (phase 1 des travaux, de Saint-Cyr à Saint-Germain-en-Laye). Cette opération a nécessité l’établissement d’un périmètre de sécurité aux alentours de cette zone. Les 6 voies de Saint-Cyr étaient incluses dans ce périmètre.

18 commentaires pour “Retour sur la matinée du 16 janvier 2019”

  1. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Meilleurs voeux à tous.

    Bonjour Adam,
    Je constate que ce soir au départ de Montparnasse, notre omnibus de 0h35 malheureusement terminus à Versailles Chantiers, pour cause de travaux, alors que je vais à Rambouillet a déjà près de 10 mn au départ, j’espère avoir la correspondance à Versailles pour le bus qui part pour Rambouillet à 1h22 de Versailles Chantiers.
    De là je m’interroge sur la nature des travaux, sachant qu’il n’y a toujours pas eu de RVB entre La Verrière et Rambouillet, alors que cela « urge » sérieusement, la voie étant plus que vétuste. Je veux bien subir 1h de plus de temps de parcours, quand j’ai la possibilité de savoir pourquoi. J’avais déjà posé la question à Lucile à l’époque, mais n’ai jamais eu de réponse. Quand ces travaux seront-ils réalisés, quels sont les travaux en cours, et où ont-ils lieu ?
    Merci pour votre réponse.

    Bonne journée.

  2. Phil78Passer en mode normal dit :

    Je voulais dire « 10 mn de retard »

  3. Phil78Passer en mode normal dit :

    Le conducteur du bus de substitution vers Rambouillet ne sait pas mettre le chauffage dans son bus, et ce n’est pas faute de lui avoir demandé.
    Merci de remédier à cela auprès de vos prestataires.

    Bonne journée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Merci de votre retour, je suis navré pour les problèmes que vous avez rencontrés durant votre trajet.
      La seule information que j’ai concernant les travaux en cours sur la branche Rambouillet est qu’il s’agit de travaux de maintenance. Je me renseigne et je reviens vers vous si j’arrive à avoir plus de détails.

      Bonne journée à vous également.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je vous confirme qu’en cas de retard de votre train, le bus de substitution qui prend le relais doit attendre l’arrivée de celui-ci.
      Concernant le RVB entre Rambouillet et La Verrière, il aura lieu en 2020. Je n’ai pas le détail de tous les travaux mais en ce moment nous avons les travaux d’accessibilité à Trappes, Plaisir-Grignon, Sèvres-Ville d’Avray et bientôt La Verrière. Les travaux de maintenance se font un peu partout sur la ligne : des voies viennent d’être renouvelées entre Vanves et Viroflay et d’autres travaux de maintenance ont lieu sur chaque branche.

  4. wiseman92Passer au statut dit :

    Bonjour. C’est bien d’avoir des explications pour les grosses perturbations, mais pourquoi n’en a t on jamais pour les suppressions de tous les jours? Et surtout aucune information sur l’application Transilien pour nous permettre de changer de mode de transport ? Exemple encore ce matin 25/01 train POSI a Clamart supprimé à 8h37 mais affiché à l’heure sur l’appli puis train de 8h52 qui passe à 9h00 à Clamart mais indiqué à l heure sur l appli et en gare. Résultat 25 min d attente sur le quai alors que j aurais pu prendre le bus pour être à l heure au travail. Alors qu entre Sèvres et Paris la régularité est désastreuse une information fiable serait un minimum!

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour wiseman92,

      Je suis navré pour les problèmes que vous avez rencontrés ce matin.

      Sur le blog, j’essaie de vous faire un maximum de retours par rapport aux perturbations, incidents et suppressions. Néanmoins, il s’agit d’un travail chronophage, notamment pour les perturbations les plus lourdes de conséquences sur vos trajets. C’est pourquoi je privilégie tout d’abord celles-ci. Ensuite, si la question m’est posée dans les commentaires, je peux revenir au cas par cas sur la suppression ou le ralentissement d’un train en particulier. Pour toute information liée au trafic en direct, et si elle ne vous est pas donnée en gare ou dans le train, n’hésitez pas à passer par le compte Twitter afin de les obtenir rapidement.

      Ce matin, la desserte de votre train POSI a été modifiée : celui-ci a été rendu direct de Sèvres-Rive Gauche à Paris-Montparnasse dans le but de fluidifier le trafic. Je pense que cette modification de desserte ne s’est pas répercutée dans l’application SNCF pour les gares intermédiaires entre Sèvres et Paris : je transmets donc votre signalement (pour les deux trains) aux équipes qui en ont la charge.

      L’application vous invite à vous diriger vers les itinéraires alternatifs uniquement dans le cas où les perturbations sont de grande ampleur : forts ralentissements ou encore interruptions partielles ou totales. En effet, dans la plupart des cas, la fréquence des trains est telle qu’il reste préférable d’attendre le train suivant plutôt que de se rabattre directement sur un autre mode de transport plus lent (ex : bus) dès la première suppression constatée. Je suis conscient que ce n’est pas systématiquement le cas puisque vous disposez d’un bus avec un temps de trajet raisonnable, mais je parle ici de la majorité des cas (le bus n’est pas une solution alternative viable pour une personne venant de loin, comme Rambouillet ou Dreux, par exemple).

    • CelPasser au statut dit :

      Bonjour Adam,

      Merci pour votre réponse à la remarque de Wiseman92. Néanmoins, je pense que ce que les usagers attendent, ce sont des informations fiables sur le fait que les trains passeront, ou non. Lorsqu’un usager sait si un train est supprimé (ou simplement retardé), il peut s’organiser en fonction des autres itinéraires/ moyens de transport qu’il a à sa disposition. Souvent, nous ne comptons pas sur les « itinéraires alternatifs » mis sur l’application.
      Par exemple hier soir : train de 18h01 pour Sèvres indiqué à l’heure. Puis indiqué comme retardé (vers 18h10). Puis 18h16 annoncé comme supprimé et annonce dans le train de 18h01 indiquant que nous allons partir dans quelques minutes…
      Puis 18h01 annoncé comme supprimé à 18h15. Prière de vider le train
      Puis à 18h20, on nous renvoit sur le train de la voie 11 pour le train de 18h31
      A 18h25… « ah, non, problème d’affichage, le train voie 11 ne prend pas de voyageur »… merci de vider une nouvelle fois le train
      A 18h30… le train de 18h31 partira voie 17.
      Mais, ce que nous ne savions pas, c’est qu’il mettrait plus de 20 minutes à faire le trajet jusqu’à Bellevue !
      Bref, si dès 18h00, on avait su qu’aucun train ne desservirait nos gares avant 18h35, on aurait pris le métro, le tram etc… prévenu les nounous, écoles etc…
      On peut comprendre que les trains ne fonctionnent pas parfois…mais on voudrait pouvoir disposer des informations pour être maitre de notre organisation !

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Cel, et bienvenue sur le blog ! 🙂

      Merci pour votre commentaire détaillé. Effectivement, je comprends ce que vous voulez dire et ayant également plusieurs options pour effectuer mon trajet, j’apprécie de pouvoir basculer rapidement entre celles-ci quand c’est nécessaire.

      De façon globale, pour l’information délivrée en situation perturbée :
      – le problème survient de façon inopinée : des scénarios sont prévus pour y faire face mais chaque incident étant différent (il peut durer aussi bien quelques minutes que quelques heures), il faut réadapter les circulations au cas par cas, selon la gravité de l’incident, le positionnement des rames et des conducteurs (une perturbation fait qu’ils ne sont plus forcément à l’endroit attendu en temps voulu) et les possibilités offertes par les infrastructures. Dans ce cas, la visibilité à court/moyen terme est réduite et il n’est pas toujours facile pour les équipes en charge de l’information voyageurs de vous fournir une information perçue comme étant totalement fiable : c’est le cas que vous avez cité en exemple.
      – le problème peut être anticipé : il s’agit par exemple de rames immobilisées en maintenance, d’épisodes neigeux ou de canicule annoncés par Météo France, etc… Dans ce cas, les modifications du plan de transport sont annoncées en amont sur le site Transilien et sur l’application SNCF. À titre d’exemple, peu après ma prise de poste en novembre, je me souviens avoir reçu des notifications sur l’application SNCF qui m’indiquaient précisément quels trains allaient être supprimés, à quelle heure et sur quelle branche de la ligne N.

      Malheureusement, les problèmes arrivent le plus souvent de façon inopinée, et on se retrouve souvent dans le premier cas cité, avec des clients mécontents car ils ne peuvent pas anticiper non plus (et c’est légitime, je comprends tout à fait ce mécontentement). Je vous confirme néanmoins qu’à chaque incident, toutes les équipes, qu’elles soient en gare, sur l’information voyageur, sur la gestion des circulations et de l’exploitation… se réunissent pour dresser un bilan et travailler sur les points à améliorer.

      Je suis conscient que cette réponse n’est pas totalement satisfaisante mais j’espère avoir pu vous éclairer davantage sur le sujet. 🙂

  5. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Adam,

    Merci beaucoup pour votre réponse très complète.
    J’ai du mal à comprendre que la SNCF attende 2020 pour des travaux qui sont pour hier. Une TJS de sortie du triage de Trappes, sur voie 2 bis (direction Paris) qui impose une limitation de vitesse à 60 km/h, que j’avais, il est vrai demandé, et transmise par Lucile à l’époque, c’est à dire l’année dernière, est toujours en place, mais toujours aucun renouvellement de cet aiguillage à l’horizon ! J’ai aperçu des traverses en bois craquellées en gare du Perray, constaté des affaissements de la plateforme de la voie, qui sont nettement perceptibles lorsque nous passons aux Essarts, notamment en sur voie 1, à pleine vitesse. Des voies qui datent de 1978, entre Rambouillet et La Verrière, dont la côte de champignon de rail est, je pense, largement en dessous de la limite du raisonnable, et Je suis sûr que j’en oublie.
    Merci à vous pour vos remontées aux acteurs concernés.

    Bonne journée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je comprends votre inquiétude, néanmoins, je vous confirme que le sujet est connu et surveillé par les équipes concernées. Par ailleurs, une voie étant conçue pour durer une quarantaine d’année en moyenne, cette date de 2020 respecte donc ce « principe », sachant également qu’au cours de sa « vie », elle fait l’objet d’une maintenance et d’une surveillance régulières.

      Selon leur nature et leur ampleur, les travaux sont habituellement planifiés entre plusieurs années et plusieurs mois à l’avance et des modifications de planning peuvent avoir lieu entre temps. Il faut également tenir compte des budgets et des ressources disponibles à un moment donné, ce qui ajoute de la complexité à cette planification. C’est probablement la raison pour laquelle Lucile n’avait pas pu vous apporter de réponse définitive à l’époque.
      Quoi qu’il en soit, je vous confirme que votre signalement a été remonté 😉

      Bonne journée à vous également.

  6. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Adam,

    Merci pour cette reponse détaillée.
    Bonne soirée à vous.

  7. wiseman92Passer au statut dit :

    Bonjour Adam. Pourrait-on connaître les chiffres de régularité des trains entre Sèvres RG et Paris (missions POSI et SOPI) svp en particulier aux heures de pointe ? Mon commentaire et celui de Cel ne sont que deux expressions de clients mécontents de voir trop de trains supprimés entre ces deux gares (trajet Paris Clamart pour ce qui me concerne). Sur une semaine type, c’est en moyenne un à deux trains supprimés auxquels j’ai affaire qui s’ajoutent aux petits retards de 5 à 10 min rencontrés. D’où une régularité constatée proche de 50% sur 5 trajets A/R par semaine et ceci depuis près de 20 ans! Pour rappel la gare de Clamart est désormais une des plus chargées depuis la construction du vaste programme du Fort d’Issy. Les missions POSI et SOPI ne peuvent plus être une variable d’ajustement pour remettre de la régularité en ligne, car une suppression c’est un intervalle réel de 30 min et un prochain train bondé. Or ces missions ne semblent pas prioritaires dans la gestion de la régulation de la ligne N et il nous faut donc une information fiable pour nous rabattre éventuellement sur le métro L12 par exemple.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour wiseman92,

      Le champ de votre recherche étant très large, j’ai transmis votre question sur la régularité à mes collègues, en prenant comme période de référence le mois de janvier 2019 (sauf la journée d’hier – 31 janvier – car les chiffres ne sont pas encore disponibles au moment où j’écris, et je précise que cela n’a rien à voir avec l’importante perturbation ayant eu lieu).
      La régularité de l’ensemble des missions POSI/SOPI sur cette période s’élève à 88%. Je suis conscient que ce chiffre n’est pas en adéquation avec votre ressenti mais cela peut s’expliquer par le fait que les trains POSI/SOPI que vous prenez habituellement ont probablement été plus touchés que d’autres POSI/SOPI.

      Votre train SOPI passant à Clamart à 8h07 a été rendu direct de Sèvres-Rive Gauche à Paris-Montparnasse pour fluidifier le trafic qui était très perturbé.

      Entre Versailles-Chantiers et Paris-Montparnasse, le nombre de voies disponibles pour la ligne N passe à 4 à partir de Viroflay-Rive Gauche. Sur ces 4 voies circulent des semi-directs et des omnibus. Si le tronçon est touché par une perturbation trop importante, le débit des circulations s’en trouve diminué : il n’est donc plus possible de faire « cohabiter » les semi-directs et les omnibus. Dans la mesure du possible, les arrêts effectués par les POSI/SOPI omnibus vont alors être récupérés par les semi-directs des branches Rambouillet/Mantes-la-Jolie/Dreux. En effet, en cas de perturbations, ce sont les missions « longue distance » qui sont priorisées par rapport aux missions de courte distance car elles permettent de desservir davantage de gares, transporter plus de voyageurs : en conséquence, cela va limiter les impacts sur la ligne dans son ensemble. Malheureusement, cela n’est pas toujours possible et c’est pourquoi il arrive les POSI/SOPI soient supprimés ou rendus directs de Sèvres-Rive Gauche à Paris-Montparnasse (et le train considéré comme supprimé pour les gares intermédiaires).
      Dans la plupart des cas, et encore plus en situation perturbée, les équipes en charge des circulations (qui ont une vision globale de toute la ligne depuis leur « tour de contrôle ») sont amenées à prendre des décisions en temps réel qui doivent bénéficier à la majorité des voyageurs et ne pas aggraver ou propager les retards et les suppressions.

  8. wiseman92Passer au statut dit :

    Pour info train de 8h07 POSI encore supprimé ce matin.

  9. nico92Passer au statut dit :

    Bonjour Adam

    Ce genre de situations arrive souvent en heures de pointes sur la Ligne N lorsque les tains SOPI et POSI sont supprimés :

    – les trains en provenance de Mantes-la-Jolie et Plaisir-Grignon deviennent omnibus de Sèvres-Rive Gauche vers Paris-Montparnasse.
    – au départ de Paris, les clients à destination des gares de Vanves, Clamart, Meudon et Bellevue sont invités à se rendre à Sèvres RG pour y emprunter un train de sens opposé
    – au départ des gares de Vanves, Clamart, Meudon et Bellevue, les clients à destination de Sèvres RG et au delà sont invités à se rendre à Paris Montparnasse pour y emprunter un train de sens opposé.

    Du coup c’est une vrai catasrophe si je veux faire un Paris Montparnasse à Clamart car je dois faire une correspondance a Sévres RG et prendre un autre trains du coup il faut mettre 19 minutes pour faire cette distance au lieu de 8 minutes .

    Pourquoi les trains SOPI et POSI ne s’arretent pas coté des trains sans arret au lieu de ne pas dersservir les Gares .

    Est ce normal ce genre de situations qui arrive souvent ??

    Merci de votre compréhension .

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour nico92,

      Je comprends que cela soit gênant pour vous; en fait, lorsque les POSI/SOPI sont supprimés, ce sont d’autres missions semi-directes qui récupèrent leurs arrêts. Cette situation n’est pas censée être fréquente; elle dépend des perturbations qui surviennent sur la ligne… mais malheureusement, je sais bien qu’il y en a eu pas mal ces derniers temps 🙁

      Les missions SOPI/POSI ne peuvent pas s’arrêter sur les voies que vous évoquez pour deux raisons :
      – cela diminuerait encore plus la fluidité du trafic et risquerait donc d’aggraver les perturbations et retards en cours. En effet, même si la plupart des trains de la ligne N deviennent omnibus, les TER et Intercités, eux, restent semi-directs ou directs.
      – les quais donnant sur ces voies sont des quais de « secours ». Ils ne sont pas aptes à recevoir le nombre très important de voyageurs aux heures de pointe. En effet, ils sont très étroits et nécessitent l’application d’une procédure de sécurité particulière qui ralentirait encore plus les circulations. C’est pourquoi ils ne sont utilisés qu’en situation très exceptionnelle ou lors de travaux en soirée, quand il y a nettement moins de monde.

  10. wiseman92Passer au statut dit :

    Merci Adam pour toutes vos explications. Je sais qu’il est compliqué de réguler une ligne comme la N en satisfaisant tout le monde, néanmoins elle est dans le peloton de queue de la régularité selon les derniers résultats présentés par IDFM. En espérant que des solutions sont déjà trouvées pour l’avenir donc.

Laisser un commentaire