MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Versailles-Chantiers : une nouvelle gare routière et une évolution du réseau Phébus

13
Publié le 22/08/2019

Le 26 août, la nouvelle gare routière de Versailles-Chantiers va être mise en service et le réseau Phébus va connaître l'une des évolutions les plus significatives depuis sa création. Découvrons ces nouveautés dans cet article.

Au sommaire

 

Une évolution nécessaire

Depuis 1973, le réseau Phébus dessert l’agglomération de Versailles Grand Parc, soit 265 000 habitants répartis dans 18 communes différentes. Actuellement, ce sont plus d’une cinquantaine de lignes qui transportent 93 000 voyageurs par jour entre plus de 900 arrêts, dont 17 sont proches d’une gare SNCF.

Tout comme le réseau de bus parisien, le réseau Phébus n’avait pas connu d’évolution significative depuis de nombreuses années. Or, le territoire de l’agglomération versaillaise et les besoins de ses habitants et visiteurs ont évolué entre temps : augmentation du nombre de déplacements en soirée, les week-ends…

 

Une gare routière flambant neuve !

Versailles-Chantiers - Gare routière
La gare routière, à quelques jours de son ouverture

Rappelons-nous également que la gare de Versailles-Chantiers a énormément évolué ces dernières années : outre la création de la seconde passerelle, elle s’est dotée d’une gare routière afin de devenir un pôle d’échanges multimodal. Cette gare routière va ouvrir le 26 août et la nouvelle organisation du réseau Phébus en tient compte : les correspondances trains <> bus et bus <> bus en seront d’autant plus simples. Aussi, chacune des lignes de bus va desservir au moins une des gares de l’agglomération pour faciliter les correspondances train <> bus et favoriser l’intermodalité.

 

Des lignes mieux identifiables et mieux structurées

Les lignes du réseau Phébus étaient initialement très nombreuses et identifiées par une ou plusieurs lettres. Le travail de simplification du réseau a permis de diminuer ce nombre sans diminuer les dessertes et les nouvelles lignes vont être identifiées par des chiffres et des nombres.

Nouveau réseau Phébus - changement de numérotation
© Phébus

Le nouveau réseau va être structuré en 5 grandes catégories de lignes :

  • Les lignes principales (lignes 1; 2 et 3) : elles desservent Versailles, Le Chesnay-Rocquencourt et La Celle-Saint-Cloud. Elles fonctionnent 7 jours sur 7 jusqu’à 1 ou 2h du matin, à la fréquence d’un bus toutes les 5 à 10 minutes aux heures de pointe.
  • Les lignes complémentaires (lignes 4; 5; 6) : elles desservent Versailles, Le Chesnay-Rocquencourt et Viroflay. Elles fonctionnent 7 jours sur 7 jusqu’à 22h30/23h, à la fréquence d’un bus toutes les 8 à 12 minutes aux heures de pointe.
  • Les lignes de proximité (lignes 7; 8; 9; 10; 11; 14) : elles relient les différents quartiers de l’agglomération.
  • Les lignes vers les pôles universitaires (lignes 12 et 13) : elles relient respectivement la gare de Jouy-en-Josas et l’INRA d’une part et la gare de Versailles-Chantiers et l’université d’autre part. Elles fonctionnent du lundi au vendredi aux heures de pointe.
  • Les lignes scolaires (lignes 101 à 107) : elles desservent les établissements scolaires de l’agglomération du lundi au vendredi en période scolaire.

 

Les gares concernées sur les lignes N et U

Sur les lignes N et U, deux gares sont concernées : Versailles-Chantiers et Viroflay-Rive Gauche.

 

Versailles-Chantiers

La gare est desservie par les arrêts de bus « Abbé Rousseaux », « Cour de Buc » et « Gare routière » et « États Généraux ». 3 sorties vous permettent de rejoindre ces différentes lignes.

Arrêts de bus - Versailles-Chantiers
Plan de quartier avec les bus desservant Versailles-Chantiers – NB : l’arrêt États Généraux se situe à quelques mètres de la place Raymond Poincaré, à gauche sur le plan.  – © Phébus

 

Les différentes gares SNCF des lignes C; L; N et U sont indiquées en gras. Cliquez sur le numéro de la ligne Phébus pour en télécharger le plan.

 

Sortie 1 : Parvis Beltrame
Arrêts de bus : Abbé Rousseaux et États Généraux

  • ligne 4 : Versailles-Pershing <> Gare de Versailles-Rive Droite <> Gare de Versailles-Chantiers
  • ligne 6 (s’arrête ici uniquement les week-ends et jours fériés) : Viroflay-Rive Gauche <> Versailles-Chantiers <> Versailles-Satory-Mobilab

 

Sortie 2 : Avenue de Sceaux
Arrêt de bus : Gare Routière

Préparation de la sortie 2 à Versailles-Chantiers
La sortie 2 – Encore quelques travaux et elle sera prête le jour J !
  • ligne 1 : Le Chesnay-Rocquencourt – Louis Plein <> Gare  de Versailles-Rive Droite <> Gare de Versailles-Château-Rive Gauche <> Gare de Versailles-Chantiers <> Gare de Montreuil <> Versailles-Université
  • ligne 2 : La Celle-Saint-Cloud <> Gare de Versailles-Château-Rive Gauche <> Gare de Versailles-Chantiers <> Gare de Porchefontaine <> Versailles-Porchefontaine-Louis XIV
  • ligne 4 : Versailles-Pershing <> Gare de Versailles-Rive Droite <> Gare de Versailles-Chantiers
  • ligne 13 : Versailles-Picardie <> Gare de Versailles-Château-Rive Gauche <> Gare de Versailles-Chantiers

La gare routière va également accueillir les bus d’autres transporteurs :

  • lignes 439 et 440 (SQYBUS) : Gare de Versailles-Chantiers <> Voisins-le-Bretonneux – Chamfleury
  • ligne Ex1 (Transdev) : Gare de Versailles-Chantiers <> Saint-Germain-en-Laye – Rue Thiers
  • ligne 39.12 (SAVAC) : Gare de Versailles-Chantiers <> Gare de Versailles-Château-Rive Gauche <> Magny-les-Hameaux – Mérantais

[ Mise à jour du 26/08/2019 : ajout du plan de la gare routière ]

Voici le plan de la gare routière. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Versailles-Chantiers - Gare routière
© Phébus

 

Sortie 3 : Porte de Buc
Arrêt de bus : Cour de Buc

  • ligne 6 (s’arrête ici en semaine uniquement) : Gare de Viroflay-Rive Gauche <> Gare de Versailles-Chantiers <> Versailles-Satory-Mobilab
  • ligne 105 (en période scolaire uniquement) : Mairie de Garches <> Gare de Vaucresson <> Gare de Versailles-Chantiers <> Lycée Franco-Allemand

 

Viroflay-Rive Gauche

L’arrêt de bus de la gare est desservi par deux lignes :

  • ligne 6 : Viroflay-Rive Gauche <> Versailles-Chantiers <> Versailles-Satory-Mobilab
  • ligne 7 : Le Chesnay-Rocquencourt – Centre commercial Parly 2 <> Montreuil <> Viroflay-Rive Droite <> Viroflay-Rive Gauche

 

Afin de vous familiariser avec le reste du réseau Phébus et sa nouvelle organisation, n’hésitez pas à consulter le site web qui lui entièrement dédié ainsi que sa carte interactive.

 

Une petite astuce : conservez précieusement le plan global ainsi que les fiches individuelles de lignes Phébus sur votre téléphone. En cas d’interruption ou de perturbations sur les lignes C; L; N ou U, vous aurez ainsi des itinéraires alternatifs à portée de main. Le réseau Phébus étant dense et bien maillé, différentes alternatives sont possibles pour vous rendre dans vos gares habituelles.

Aussi, si vous empruntez le réseau Phébus avant ou après vos trajets en train, je vous invite à rester vigilants afin de ne pas vous diriger par erreur dans une mauvaise direction. Au moindre doute, vous pouvez solliciter nos équipes en gare ou le point Info Phébus de la gare routière à Versailles-Chantiers : il est ouvert du lundi au vendredi de 7h à 20h et le samedi de 10h à 18h.

N’hésitez pas à me faire part de vos retours au sujet de l’utilisation de la nouvelle sortie donnant sur la gare routière.

 

Un stand pour vous renseigner davantage

À l’occasion de l’ouverture de la nouvelle gare routière de Versailles-Chantiers, les équipes de cette dernière vous proposent un stand café afin de vous renseigner plus en détail sur la nouvelle organisation des lignes Phébus desservant le quartier.

Rendez-vous à Versailles-Chantiers ce lundi 26 août de 7h à 9h dans le hall 1 ainsi que dans le hall 2 !

13 commentaires pour “Versailles-Chantiers : une nouvelle gare routière et une évolution du réseau Phébus”

  1. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Une belle avancée en terme de possibilité de correspondance, certaines lignes étant accessibles au plus près de la gare.

    Bonne journée.

  2. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    En parlant d’intermodalité, parlons vélo ! En théorie, j’ai vu que les vélos ne sont pas autorisés après 6h30…
    Mais rares sont les fois où le train est vraiment plein sur la ligne N à part ceux qui arrivent en hyper pointe de 9h à Paris…
    Et puis au contraire, c’est écrit qu’il n’y a pas de restriction en week-end… Mais souvent les trains de samedi sont tout aussi chargés qu’en début d’heure de pointe en semaine… ! 🚉

    Du coup petite question : y’a t-il quand même une tolérance d’embarquement des vélos en jour de semaine ? 🚲🤔 I.E., est-ce que je pourrais embarquer un vélo vers 7h30 par exemple pour arriver à Paris vers 8h ? Ou risque t-on une amende pour avoir voulu faire un geste pour la planète… ? 🌏 🌲

    Merci d’avance 🙂

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43 🙂

      Effectivement, pour des raisons de sécurité et d’affluence (en particulier lors de situations perturbées inopinées), les vélos sont acceptés gratuitement dans les trains uniquement en dehors des heures de pointe. Cela correspond aux périodes du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30. Il s’agit d’une même règle qui s’applique pour l’ensemble du réseau Transilien. Concernant le montant de l’amende en cas de non-respect de celle-ci, je me renseigne et je reviens vers vous dès que j’ai l’information.

      Bonne fin de journée 🙂

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bonsoir

      Sur la L je vois régulièrement des vélos dans les Z50 sur les trains de 18h30/19h à La Défense. Moi-même j’utilise régulièrement mon vélo et voyage 2 – 3x dans le mois en pointe du soir ou matin sur la L, N, C ou A, jamais eu de soucis. A moins de tomber sur quelqu’un de zélé se croyant encore dans les années 60 (cad que le vélo sert à la ballade du dimanche), une simple discussion et le contrôleur passera à autre chose.
      De toute façon cette règle avait été créée à cause du matos des années 60 qui étaient limités niveau agencement intérieur et transport vélo. Aujourd’hui, les nouvelles rames sont prévues pour leur transport et je ne serais pas surpris que cette règle disparaisse d’ici une décennie.
      Par contre, faut être pragmatique: privilégier les voitures peu remplies, prévoir de l’avance au cas où il faudrait laisser passer X trains etc

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43, bonjour alb64,

      J’ai bien eu confirmation par mes collègues de la sûreté qu’aucune tolérance n’est en vigueur concernant cette règle; l’amende prévue pour le non-respect de celle-ci varie entre 50 et 150 € selon l’emplacement du vélo dans le train. Je ne suis pas en mesure de prédire l’évolution de cette règle, néanmoins, je vous confirme qu’elle a été mise en place avant tout pour des raisons de sécurité et d’affluence aux heures de pointe plutôt que pour des raisons d’aménagement des rames.

      @Bluebird43 : Je comprends tout à fait les motivations vous amenant à utiliser le vélo, mais au vu de la règle appliquée, je ne peux donc que vous conseiller l’utilisation du service Véligo. S’il ne vous permet pas de transporter votre vélo dans le train durant les heures de pointe, il vous permet néanmoins de rejoindre votre gare de départ par ce biais et de le stocker de façon plus sécurisée qu’un parking à vélo classique. Cela peut déjà constituer un premier gain de temps sur vos trajets. Il est tout de même à noter qu’en empruntant le train au lieu de la voiture, vous faites déjà un premier geste pour la planète 😉

      Bonne journée à vous deux.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bonsoir Adam

      Ah oui mais si vous parlez de la SUGE, je ne fais plus le poids lol. Oui effectivement eux, c’est la regle point barre, peu importe le contexte…
      Bon en tout cas bluebird43, ce qu’il faut retenir c’est qu’on s’expose à une amende.

      Une petite question Adam, par rapport à cette regle: si on prend le train à 7h15 en banlieue, on arrive à Paris à 7h35, on se fait contrôler à l’arrivée avec un velo. Le passe ou le ticket valide avec l’heure indiquée faisant foi. Peut on nous mettre une amende au vu du contexte de depart ?

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Hum je voulais dire 6h15 & 6h35.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Merci pour vos retours. Eh bien je trouve que cette règle est tout à fait bidon sur notre ligne où il y a des emplacements vélos prévus (dans les VB2N), inutilisés même en heures de pointe.
      Il ne faut pas s’étonner qu’avec une telle politique les gens continuent à prendre leur voiture… c’est dommage.

      Bonne fin de semaine

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43, alb64,

      @alb64 : lorsque je parlais de mes collègues de la sûreté, je parlais plutôt de mes référents au sein de la direction de lignes et qui sont en charge de ce sujet au sens large du terme, cela regroupe donc simultanément les contrôleurs et la SUGE 🙂 Le fait d’aller demander directement à la SUGE aurait été un poil disproportionné de ma part 🙂 🙂 Navré de l’ambiguïté.
      Pour répondre à votre question sur l’horaire, c’est la présence durant ces heures d’affluence qui compte quoi qu’il arrive. Ainsi, votre exemple serait tout de même considéré comme une infraction puisqu’une partie de votre trajet se déroulerait durant la période concernée par la règle.

      @Bluebird43 : je comprends votre déception… 🙁 On peut supposer que la règle s’applique sur l’ensemble du réseau Transilien pour des raisons d’équité entre les différentes lignes.

      Bonne après-midi à vous.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      @Adam :
      Merci pour votre retour. C’est toujours un peu limite comme « équité » parce que par définition les lignes ne sont… pas égales entre elles…

      Ne pourrait-on pas plutôt proposer/imaginer par exemple un supplément/forfait qu’on paye pour embarquer le vélo en heures de pointe ? Cela pour payer la place qu’il prend en plus dans le train. Typiquement, on pourrait facilement proposer un supplément Navigo pour le vélo en heures de pointe ou proposer cela aux automates si c’est ponctuel non ?

      Ou alors proposer de prendre un billet 1/2 tarif en supplément pour le vélo ? Je ne sais pas mais quelque chose de ce type serait le bienvenu…

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Merci Adam pour la réponse.

      Après je rejoins bluebird43 sur le fait qu’il y a des trains hors pointe qui sont plus remplis que ceux en hyper pointe du matin (ex: les ROPO/DAPO d’extrême soirée quand ils sont assurés en 8800 4v).

      Le système veligo est interressant mais on ne peut pas louer 2 emplacements pour 2 velos (depart/arrive).

      @bluebird43: peut être qu’un jour les associations cyclistes feront suffisamment pression sur le couple IDFM/Transilien pour définir precisement par ligne les trains les plus chargés interdits aux velos

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43, alb64,

      @Bluebird43 : concernant votre idée de tarification, je ne peux malheureusement pas vous répondre, cette décision revenant à Île-de-France Mobilités car c’est elle qui détermine la grille tarifaire des transports en commun de la région.

      @alb64 : à ce stade, il est difficile de savoir comment la situation va évoluer mais effectivement, il sera bientôt possible d’affiner les statistiques de fréquentation des trains sur la plupart des lignes. En effet, les nouveaux trains (Francilien, Régio2N… et on peut aussi supposer les futurs trains comme le RER NG ou le MING) sont dotés de capteurs capables de compter le nombre de voyageurs montants et descendants pour chaque voiture. Ces statistiques affinées pourront permettre aux opérateurs ferroviaires ainsi qu’à Île-de-France Mobilités d’ajuster le service proposé.

      Bonne fin de journée.

  3. alb64Passer en mode normal dit :

    Ah si, un jour au printemps dernier vers 17h/18h, des contrôleurs RATP m’avaient empêché l’accès à la A via la salle d’échange.

Laisser un commentaire