MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

🚉 Paris-Montparnasse : zoom sur la rénovation en cours

Gare Montparnasse - façade
10
Publié le 14/11/2019

Depuis 2017, des travaux de grande envergure sont réalisés en gare de Paris-Montparnasse. Mais en quoi consistent-ils ? Afin de répondre à cette question, je me suis renseigné plus en détail et je vous propose ce dossier... Bonne lecture !

📖 Au sommaire

 

➡️ Pourquoi ce projet ?

L’actuelle gare de Paris-Montparnasse date des années 1960. Aujourd’hui, ce sont près de 55 millions de personnes qui y passent chaque année. Contrairement aux idées reçues, la gare n’accueille pas uniquement des voyageurs : 20% des personnes qui y passent ne prennent pas le train. Ce sont, par exemple, des visiteurs, des salariés qui travaillent dans le quartier ou encore des riverains.

© SNCF Médiathèque – Bourlette. La salle des pas perdus en 1970, devenue par la suite le hall Vasarely.
© SNCF Médiathèque – Bourlette. La salle des pas perdus en 1970, devenue par la suite le hall 1 (ou hall Vasarely).

Avec l’augmentation du nombre de voyageurs sur la ligne N et l’arrivée des lignes à grande vitesse Bretagne-Pays de La Loire (vers Rennes) et Sud-Europe-Atlantique (vers Bordeaux), ce nombre atteindra près de 70 millions par an en 2030 : la gare doit ainsi se transformer pour renforcer sa capacité d’accueil.

Or, elle est située dans un environnement urbain complexe et dense. Elle n’est donc pas extensible à l’infini. Qui plus est, le quartier Montparnasse est lui aussi en rénovation : ce projet est donc une aubaine pour mieux intégrer la gare dans le quartier.

Plusieurs axes ont été sélectionnés pour orienter le projet :

  • La fluidité : s’adapter aux flux qui sont différents et plus nombreux qu’avant;
  • La luminosité : moderniser et renforcer le sentiment d’espace et de sécurité;
  • L’ouverture sur la ville : renforcer le rôle central de la gare dans son quartier;
  • Les usages : aujourd’hui, une gare n’est plus uniquement un lieu où l’on attend le train.

> Revenir au sommaire 🔼

 

🚶‍♂️ Des parcours fluidifiés

🔀 Une optimisation des flux

Dans la mesure où 70% des voyageurs de la gare Montparnasse arrivent par le métro, la priorité a été donnée à l’optimisation du parcours entre celui-ci, situé au niveau -1, et les quais TGV/TER/Intercités/Transilien, situés au niveau 2.

Les flux entrants/sortants et montants/descendants ont été repensés de façon à limiter les croisements, en particulier durant les périodes de pointe. Pour cela, les porteurs du projet ont tiré profit de la largeur de la gare, de façon à ce que ces flux « irriguent » la gare dans toute sa largeur et ne soient plus aussi centralisés qu’avant. L’objectif est de désengorger le quai transversal.

Escaliers mécaniques à Paris-Montparnasse

De nouveaux escaliers fixes, escaliers mécaniques et ascenseurs ont été installés dans ce but précis, tout en rendant la gare accessible aux personnes à mobilité réduite, avec une poussette, des valises…

Le hall 4 (Transilien) profite également de cette transformation avec le remplacement des 3 escaliers mécaniques qui est actuellement en cours.

 

💬 Une information présente dans toute la gare

Les grands panneaux d’affichage des départs et des arrivées (ceux qui faisaient « clac clac clac » à chaque actualisation), auparavant situés au centre de la plateforme transversale, ont été remplacés par de écrans modernes suspendus. D’autres écrans ont été ajoutés dans les autres espaces du hall 1 (Vasarely), le hall central et principal de la gare. Ainsi, plutôt que d’être rassemblés en un seul point devant les mêmes panneaux, les voyageurs en attente sont naturellement incités à se répartir davantage. Par ailleurs, un travail est en cours pour améliorer l’acoustique et l’audibilité des annonces.

Ecrans d'information à Paris-Montparnasse

 

📍 Un repérage facilité

Une attention particulière a été portée sur l’esthétique des boutiques, des façades, des poteaux, des portes et de la signalétique afin de faciliter le repérage en gare, que l’on cherche une boutique ou que l’on souhaite prendre le train ou le métro.

Paris-Montparnasse - Pomme de pain

 

Paris-Montparnasse - Marks and Spencer
Avant/après : un exemple de transformation du côté Est de la gare, au niveau 0.

 

🚉 Des espaces mieux délimités

Les espaces d’attente et de circulation dite « lente » ont été délimités par des sols en bambou, matériau écologique et durable. Les espaces de circulation dite « rapide », eux, sont en granite et d’une couleur plus claire. En séparant les espaces et en mettant en avant leur fonction, les flux se divisent naturellement.

Durant la phase 3 (en 2020), l’espace d’attente du Hall 4 (Transilien) sera lui aussi rénové.

Un espace d'attente à Paris-Montparnasse

> Revenir au sommaire 🔼

 

💡 Une gare plus lumineuse

Une gare mieux éclairée, c’est une gare qui gagne en modernité et qui renforce le sentiment de confort et de sécurité. C’est pourquoi le projet accorde une grande importance à l’amélioration de la luminosité.

À l’extérieur, la façade de la gare va être entièrement rénovée. On peut déjà en apercevoir le résultat côté Est de la gare, dans la rue du Commandant Mouchotte. L’apparence rénovée de la façade va ainsi favoriser l’intégration de la gare dans l’actuel et le futur paysage du quartier Montparnasse. Outre une meilleure luminosité, les nouvelles baies vitrées de la façade apportent également une meilleure isolation sonore et thermique.

Paris-Montparnasse - Côté est - Rue du commandant René Mouchotte
La nouvelle façade, vue de la rue du Commandant Mouchotte – © Sylvain Périchon
Paris-Montparnasse - Travaux façade ouest
La façade en travaux, côté Boulevard Vaugirard – © Sylvain Périchon

Une trémie a été ouverte dans le hall 1 (Vasarely) pour laisser la lumière naturelle entrer et éclairer la gare. Ce travail a également inclus la restauration des deux fresques peintes par l’artiste Victor Vasarely.

Les plafonds ont été soignés et intègrent des spots lumineux à LED qui viennent compléter l’éclairage naturel amené par les baies vitrées.

Paris-Montparnasse - Hall Vasarely
Le hall Vasarely, mieux éclairé grâce à la nouvelle trémie – © Sylvain Périchon
Paris-Montparnasse - Hall Vasarely
Travaux de restauration de l’une des fresques de l’artiste Victor Vasarely – © Sylvain Périchon

 

> Revenir au sommaire 🔼

 

🥪 De nouveaux commerces et services

Gare Montparnasse - façade
Image de synthèse de la gare une fois les travaux achevés – © SNCF Gares & Connexions / Altarea Cogedim

Afin que l’attente en gare soit moins vécue comme une contrainte, mais aussi afin de rendre service aux voyageurs, riverains et travailleurs qui en ont besoin, l’offre de commerces et de services au sein de la gare a également fait l’objet d’une refonte.

Paris-Montparnasse - Travaux Super Wild Coffee
L’emplacement du futur Super Wild Coffee

On y retrouve ainsi une offre globale, diverse et variée : vêtements, cosmétiques, culture, décoration… Des enseignes comme Levi’s, Kusmi Tea ou encore Sephora ont ouvert leurs portes. C’est également ici qu’est installé le plus grand magasin Hema de France dans une gare. Quant à l’enseigne Super Wild Coffee, elle s’installera dans le Hall 4 à la fin des travaux de la phase 2, à l’ancien emplacement de la Bulle Perrier.

Un fait intéressant pour être noté : la FNAC et Marks & Spencer Food partagent un même espace ouvert chaque jour jusqu’à 22h !

La restauration n’est bien sûr pas en reste puisque l’on y retrouve « les grands classiques » tels que Paul. D’autres enseignes arriveront au fur et à mesure de l’avancement du projet : on peut citer IT Trattoria, Mardi Crêpes…

Des boutiques éphémères feront une brève apparition et assureront un renouvellement régulier de cette offre.

Au total, ce sont près de 130 commerces répartis sur 19 000 m² qui seront à disposition de l’ensemble des clients de la gare.

> Revenir au sommaire 🔼

 

👷‍♀️👷‍♂️ Qui porte ce projet ?

Dans tout projet de cette envergure, on distingue plusieurs entités :

  • La maîtrise d’ouvrage : c’est le client porteur du projet avec ses objectifs de maîtrise des coûts et des délais en respectant l’aspect architectural. Dans le cas de la rénovation de Paris-Montparnasse, il s’agit de SNCF Gares & Connexions (la branche SNCF en charge de la gestion, la rénovation ou encore le développement des gares) et Altarea Cogedim pour les commerces.
  • La maîtrise d’oeuvre : c’est l’entité en charge de la conception et du suivi des travaux des entreprises. Ici, ce sont AREP, Jouin Manku, SLA Architecture et Jacobs France.
  • Le groupement d’entreprises qui exécutent ces travaux : Dumez, Axima et Ineo.

> Revenir au sommaire 🔼

 

🗓️ Les grandes phases du projet

Globalement, le projet peut être découpé en trois grandes phases qui correspondent chacune à la rénovation d’une partie de la gare.

Phases des travaux - Paris-Montparnasse

> Phase 1 (en rose sur le schéma) : rentrée 2017 > automne 2018
Une grande partie des sols, des plafonds et la façade ont été rénovés du côté Est de la gare. 50 commerces se sont installés en gare. Ce sont également 4 escaliers mécaniques et 2 escaliers fixes qui ont été ajoutés pour renforcer les circulations verticales.

> Phase 2 (en vert) : automne 2018 > fin 2019
Une grande partie des sols, des plafonds et la façade sont rénovés du côté Ouest de la gare.
Un nouvel espace d’attente ouvre, tout comme de nouveaux kiosques et commerces. Le cheminement client est amélioré avec de nouveaux escaliers mécaniques et fixes.

> Phase 3 (en orange) : fin 2019 > fin 2020
Le passage central du Hall 1 (Vasarely) est rénové et une nouvelle passerelle en verre y sera installée. Les escaliers mécaniques centraux menant du niveau -1 au niveau 0 sont remplacés.

 

> Revenir au sommaire 🔼

 

Traversant quotidiennement la gare Montparnasse, je suis désormais beaucoup plus enthousiaste à l’idée d’y passer et les espaces déjà rénovés laissent entrevoir un résultat final prometteur que j’ai hâte de voir ! Si vous êtes un utilisateur régulier de la gare, j’espère vraiment que vos déplacements et votre quotidien à l’intérieur de celle-ci vous paraîtront également plus simples et plus agréables. En attendant, n’hésitez pas à me poser vos questions ou à me faire part de vos remarques : le cas échéant, je les transmettrai aux porteurs du projet.

 

Pour terminer, je remercie Sylvain Périchon pour ses photos et pour l’aide précieuse qu’il m’a apportée pour la rédaction de ce dossier.
Un petit message également à nico92, lecteur et contributeur régulier du blog : merci à vous de m’avoir suggéré ce sujet et merci d’avoir patienté car je sais que PFalk et vous-même aviez hâte d’en savoir plus sur cette rénovation ! 😉

10 commentaires pour “🚉 Paris-Montparnasse : zoom sur la rénovation en cours”

  1. PFalkPasser en mode normal dit :

    Merci Adam pour ce long article, à la fois récapitulatif et prospectif, puisque une partie des travaux est déjà terminée, et l’autre encore en cours. Je fréquente Montparnasse moins assidument que La Défense, mais en effet j’ai hâte de voir le résultat final l’année prochaine. Merci pour les photos qui permettent de se rendre compte du chemin parcouru et des travaux en cours.
    Lorsqu’on voit les rénovations qui ont été faites à Saint-Lazare par exemple, c’est prometteur !
    Juste un clin d’oeil sur le panneau d’information qui faisait « clac clac clac », je l’aimais bien ; son bruit était annonciateur de trains à venir ou à partir, ça faisait passer l’attente plus vite 🙂

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour PFalk,

      Je vous en prie, merci à vous pour votre retour et ravi qu’il vous ait intéressé 😉
      En approfondissant le sujet, je me suis davantage rendu compte de la complexité et de l’ampleur de ces travaux. C’est assez impressionnant et prometteur; c’est pourquoi j’ai tenté de le retranscrire ici, tout en essayant de rester synthétique. Et de plus, avec les palissades des chantiers, on ne se rend pas toujours compte de cette complexité 😉
      Lecteur assidu de ce blog à l’époque d’Amélie et Lucile, et avant même d’imaginer qu’un jour j’en prendrais les commandes, je me souviens que le retrait de ces panneaux avaient fait réagir, en effet ! Je comprends et partage votre nostalgie concernant ces panneaux 😉

      Bonne soirée à vous.

  2. Loick78Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Moi, je n’ai pas hâte de voir les résultats.
    Quand je vois ce qui a été fait à Saint-Lazare: suppression des escaliers mécaniques permettant d’accéder directement aux quais banlieue, obligation de passer par la salle des pas perdus, un seul escalator au lieu de 2 pour monter au niveau 0, engorgement dû à la présence de commerces à cause de personnes qui flânent, etc.
    Une gare est une GARE, ce n’est pas un centre commercial.
    cdt

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Loick78,

      La présence de commerces en gare n’empêche pas celle-ci de remplir sa fonction principale. Paris-Montparnasse restera avant tout une gare et les commerces présents sont aussi là pour rendre service aux voyageurs qui en ont besoin (nourriture, boissons, produits du quotidien…). Ils optimisent ainsi leur trajet et n’ont pas à faire de détour par un autre commerce lorsqu’ils se rendent au travail ou rentrent chez eux.

      Les porteurs du projet se sont appuyés sur l’expérience acquise durant la rénovation de Saint-Lazare ainsi que de celles des autres gares parisiennes déjà rénovées pour procéder à celle de Paris-Montparnasse.
      Comme indiqué dans l’article, 20% des personnes qui passent chaque année dans la gare Montparnasse ne prennent pas le train. Sur 55 millions, cela représente donc 11 millions de personnes par an et ce n’est clairement pas négligeable. Il ne fallait pas les laisser de côté dans le cadre de cette rénovation.
      Vous n’avez pas à craindre une quelconque suppression d’escaliers mécaniques, de problématiques de flux ou d’engorgement puisque, comme l’article le mentionne, de nouveaux escaliers mécaniques ont été ajoutés et les flux, plutôt que d’être centralisés, sont désormais répartis sur la largeur de la gare. De plus, les espaces commerciaux sont nettement séparés des zones d’attente et de voyage (quai transversal, voies…).

      Quant à la gare Saint-Lazare, les travaux ont été l’occasion d’augmenter la superficie de la zone d’échanges entre le métro, le RER E et les trains en surface. Le nombre d’accès a augmenté tout comme la largeur de certaines d’entre elles (je pense notamment du côté la rue d’Amsterdam). Le passage par la salle des pas perdus n’a jamais été une obligation (du moins depuis les années 70) puisqu’un souterrain passe sous les 27 voies, tout en reliant les accès côté rue de Rome (à l’ouest) et côté rue d’Amsterdam (à l’est). De mémoire, je n’ai pas le souvenir (avant les travaux) d’un escalier mécanique menant directement aux quais mais en revanche, il existe toujours des escaliers mécaniques côté rue de Rome et à l’entrée de la cour de Rome qui mènent directement dans la salle des pas perdus, face aux arcades menant aux voies de la ligne L. De ce côté-là, on peut, en 2-3 minutes passer de l’entrée de la gare aux voies.

  3. usager abandonnePasser au statut dit :

    Bonjour
    2 incidents successifs ce matin :
    Le trafic est ralenti entre Rambouillet et Paris, dans les deux sens de circulation. Nos équipes sont en cours d’intervention sur une panne électrique.

    Reply on Twitter 1199217258423312384Retweet on Twitter 11992172584233123845Like on Twitter 11992172584233123844
    Lignes N et U SNCF3h
    🔴 InfoTrafic #LigneU

    Le trafic est ralenti sur l’ensemble de la ligne. Un train est tombé en panne près de Versailles Chantiers, sans pouvoir être redémarré par son conducteur. Je reste à dispo si besoin.
    —————————
    C’est pas de chance non ? moi j’étais sur le quai à Versailles à 7h20 et aucun train n’était en panne (je l’aurai vu je pense ?) ??
    Est-ce qu’on peut avoir une explication claire svp?
    Et la meilleure c’est que le premier train pour la Défense à 7h37 était court, il était plein à craquer, c’est pas se foutre de nous des fois ?
    C’est un aperçu de ce qui nous attend en décembre que vous faites?
    Et à ce sujet on peut avoir des infos sur les éventuelles trains qui circuleront??…
    Merci

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour usager abandonne,

      Un train de la ligne U est tombé en panne à Versailles-Chantiers, l’obligeant à stationner plus longtemps que prévu. Le conducteur a alors dû appliquer des procédures de dépannage spécifiques. Au moment de votre passage à 7h20, le train était déjà reparti car son conducteur a pu le dépanner. Néanmoins, comme il a occupé la voie plus longtemps que prévu, les trains suivants prévus sur celle-ci ont dû être déviés vers d’autres voies et cela a causé des ralentissements. Or, aux heures de pointe et au vu de la densité des circulations, toutes les voies de Versailles-Chantiers sont indispensables pour pouvoir faire passer tous les trains de façon fluide, d’autant plus qu’elles sont partagées entre toutes les lignes (C; N; U et TER) Aussi, chaque train doit respecter au mieux le temps de stationnement qui lui est alloué pour éviter des ralentissements.

      Concernant votre train pour La Défense, sa longueur n’a aucun lien avec le mouvement social attendu en décembre. Lorsqu’un train est court, c’est que l’une des deux rames formant le train long n’était plus apte à la circulation. Il a été malgré tout maintenu, même court, afin d’éviter une suppression complète, qui serait plus pénalisante pour les voyageurs.

      Je n’ai malheureusement aucune information à l’heure actuelle concernant les circulations prévues en décembre. En effet, la loi prévoit que certaines catégories d’agents (agents de conduite, de contrôle, dans les postes d’aiguillage ou d’information voyageur, etc.) souhaitant participer à un mouvement social doivent se déclarer à leur hiérarchie au plus tard 48h avant le début de celui-ci. C’est ensuite en fonction du nombre de déclarations reçues que le plan de transport est adapté. C’est pourquoi je n’aurai pas plus d’informations jusqu’aux alentours des 3-4 décembre, période à laquelle un article sera publié pour vous tenir au courant.

  4. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    De passage à la gare de Plaisir Les Clayes le 5 Novembre dernier vers 18h25,avant de monter dans le train, en direction de Paris Montparnasse, je viens de constater qu’un écrou de fixation d’une traverse sur le rail avait tout bonnement disparu, la pièce permettant l’appui de l’écrou sur la traverse, retrouvé juste à coté. Ce n’est pourtant pas un cas isolé, il n’est pas parti tout seul que je sache ! Pourquoi ne pas avoir recours systématiquement à du « Fast Clip » impossible à retirer sans machine spéciale, détenue uniquement par les cheminots ? Le problème serait vite résolu. Alors qu’un simple écrou, se retire très facilement avec une clé plate. La surveillance dans les gares fait visiblement, de plus en plus défaut, et avec un dégraissage permanent, en terme de maintenance, cela ne risque pas de s’arranger.

    Bonne journée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je vous remercie de ce signalement. Pourriez-vous m’indiquer plus précisément la localisation de cette traverse s’il vous plaît ? (plutôt à l’avant, au milieu, à l’arrière de la voie 2 ?). N’hésitez pas à m’envoyer une photo à malignen@sncf.fr si besoin.
      Je vous rassure néanmoins sur le fait que la sécurité n’est pas remise en cause : en effet, les écrous doivent être manquants sur un nombre assez conséquent de traverses consécutives avant que cela ne pose problème. Je transmets tout de même l’information aux équipes en charge de la maintenance des voies, par mesure de précaution.

      Concernant votre question sur le système de « fast clip », j’avoue ne pas être en mesure de vous répondre immédiatement, je vais me renseigner pour pouvoir vous apporter une réponse.

      Bonne journée à vous aussi.

  5. Loick78Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Ici, la sécurité n’est pas remise en cause .
    Par contre je me souviens du rail cassé en Vanves et Clamart il y qq années.
    Les trains sont passés dessus à la V max (100 ou 120 dans cette zone) pendant au moins 3 jours. Les bogies sautaient véritablement sur la voie au passage de cette cassure. Je suis étonné qu’il est fallu plusieurs jours pour la détecter.
    Cdt

  6. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Adam,

    Toutes mes excuses pour ma réponse tardive,
    N’étant pas retourné dans cette gare ces dernières semaines, je n’ai pu vous faire de retour d’information.
    Par contre, j’ose espérer qu’entre-temps, l’écrou et la fixation auront été réinstallés.

    Bonne journée à vous.

Laisser un commentaire