MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

đŸ› ïž Entre Montigny-le-Bretonneux et Rambouillet : un renouvellement de 18,3 km de voies

Suite rapide
0
Publié le 25/05/2020

Plus d'informations sur ces travaux : planning, déroulement, foire aux questions...

SNCF RĂ©seau, l’entitĂ© gestionnaire du rĂ©seau ferrĂ© national, mĂšne actuellement des travaux entre Saint-Quentin-en-Yvelines/Montigny-le-Bretonneux et Rambouillet. Ces travaux ont pour but de renouveler 18,3 kilomĂštres de voies sur votre ligne N. Si leur impact sur les circulations reste relativement limitĂ©, ils peuvent, malgrĂ© les prĂ©cautions prises, ĂȘtre source de nuisances sonores pour les riverains Ă  proximitĂ© des voies.

 

Cliquez sur la rubrique qui vous intéresse :

 

đŸ—“ïž LE DÉROULEMENT DES TRAVAUX

Les travaux ont dĂ©marrĂ© Ă  Rambouillet et ils vont progresser d’ouest en est. Les communes concernĂ©es sont les suivantes :

  • Rambouillet
  • Vieille-Église-en-Yvelines
  • Le Perray-en-Yvelines
  • Auffargis
  • Les Essarts-le-Roi
  • LĂ©vis-Saint-Nom
  • CoigniĂšres
  • La VerriĂšre
  • Élancourt
  • Trappes
  • Montigny-le-Bretonneux

Les travaux ont lieu les nuits du lundi/mardi au vendredi/samedi :

  • Travaux prĂ©paratoires : du 27 avril au 2 mai (les nuits de 20h30 Ă  6h00)
  • Travaux principaux : du 4 mai au 8 juillet (les nuits de 20h30 Ă  6h00)
  • Travaux de finition : du 20 juillet au 22 aoĂ»t (les nuits de 23h00 Ă  5h00)

Toutes les communes ne seront pas concernĂ©es en mĂȘme temps et sur une aussi longue pĂ©riode (cf. Foire Aux Questions).

> Retour au sommaire

 

đŸ› ïž POURQUOI CES TRAVAUX ?

Sur les 3 700 km de voies Transilien, 40% d’entre elles ont plus de 30 ans. Il est donc primordial de les renouveler pour garantir la sĂ©curitĂ© des circulations et amĂ©liorer la ponctualitĂ© des lignes en limitant les incidents liĂ©s aux voies. Ce renouvellement, que l’on nomme RVB (Renouvellement Voie Ballast), consiste Ă  changer les rails, les traverses et le ballast qui constituent celles-ci.

Vue en coupe des rails
La composition d’une voie

 

Les opĂ©rations de RVB permettent habituellement de renouveler au maximum 150 mĂštres de voie par nuit. NĂ©anmoins, compte tenu de l’ampleur des travaux à mener dans toute l’Île-de-France et de la faible amplitude horaire disponible pour les effectuer, SNCF RĂ©seau s’est Ă©quipĂ© de 4 trains spĂ©ciaux appelĂ©s « Suites rapides ».

> Retour au sommaire

 

🚂 QU’EST-CE QU’UNE SUITE RAPIDE ?

Suite rapide
Une suite rapide en action – © SNCF RĂ©seau

Ces trains usine, d’une longueur d’environ 600 mĂštres (3 fois la longueur de vos trains sur les lignes N & U), contiennent un ensemble d’engins alignĂ©s les uns Ă  la suite des autres pour rĂ©aliser le renouvellement de la voie en un temps trĂšs limitĂ©.

Il n’en existe que 4 exemplaires en France. Ils se relaient pour effectuer diffĂ©rents chantiers sur tout le territoire. Les Ă©quipes travaux intervenant sur la ligne N ont l’opportunitĂ© de faire appel Ă  l’un de ces trains jusqu’au dĂ©but de l’Ă©tĂ©.

> Retour au sommaire

 

⚙ LE PROCESSUS DE RENOUVELLEMENT DES VOIES PAR UNE SUITE RAPIDE

Si le chantier est techniquement complexe, on peut néanmoins simplifier le processus de renouvellement en 3 grandes étapes :

Suite rapide

 

Compte-tenu de la situation sanitaire actuelle, les conditions de rĂ©alisation du chantier ont Ă©tĂ© amĂ©nagĂ©es afin que les agents et les personnels des entreprises de travaux puissent travailler dans le respect des gestes barriĂšres. MalgrĂ© tout, la suite rapide reste en mesure de renouveler jusqu’à 500 mĂštres de voies en une nuit. C’est donc jusqu’Ă  5 fois plus qu’un renouvellement par les mĂ©thodes classiques et cela diminue d’autant la durĂ©e des travaux.

Suite rapide Suite rapide

> Retour au sommaire

 

💬 FOIRE AUX QUESTIONS

Puis-je connaßtre le planning plus détaillé des travaux dans ma commune ? En particulier, quelles seront les phases les plus bruyantes prÚs de chez moi ?

Je vous invite Ă  envoyer un e-mail Ă  l’adresse dg-idf.communication-travaux-sncf@sncf.fr afin de connaĂźtre plus en dĂ©tail le planning des travaux prĂšs de chez vous.

 

N’est-il pas possible de rĂ©aliser ces travaux en journĂ©e ou Ă  une autre pĂ©riode ?

Étant donnĂ© que ces travaux nĂ©cessitent le retrait complet des Ă©lĂ©ments de la voie, il n’est malheureusement pas possible de les rĂ©aliser en journĂ©e. En effet, cela impliquerait d’interrompre les circulations aux moments oĂč les voyageurs sont les plus nombreux et ont le plus besoin des transports. Aussi, les procĂ©dures de sĂ©curitĂ©, le pĂ©rimĂštre nĂ©cessaire pour ces travaux ainsi que la contiguĂŻtĂ© des voies ne permettent pas de rĂ©aliser ces travaux tout en faisant circuler des trains de voyageurs.

Compte-tenu de l’Ă©tendue des voies Ă  renouveler, aussi bien en rĂ©gion parisienne que dans le reste de la France, le planning des Ă©quipes travaux SNCF, des entreprises travaux partenaires et des ressources matĂ©rielles (dont certaines sont rares, comme les suites rapides qui n’existent qu’en 4 exemplaires en France) est trĂšs serrĂ©. Cela nĂ©cessite une parfaite coordination et rend quasiment impossible tout dĂ©calage temporel.

 

Les avertisseurs sonores peuvent-ils ĂȘtre remplacĂ©s par un autre dispositif ?

La plupart des communications se font dĂ©jĂ  par radio pour limiter les nuisances liĂ©es aux cris, nĂ©anmoins les avertisseurs sonores, eux, restent indispensables Ă  la sĂ©curitĂ© du personnel. En effet, le train de travaux mesure prĂšs de 600 mĂštres (3 fois la longueur d’un train des lignes N & U). Des centaines d’agents sont prĂ©sents autour du train mais Ă©galement sous le train. Ainsi, il doit ĂȘtre prĂ©venu trĂšs rapidement lorsque le train de travaux se met en mouvement ou s’arrĂȘte (surtout pour les personnes sous le train) ou encore lorsqu’un autre train de travaux passe Ă  proximitĂ©.

Pour cette problĂ©matique spĂ©cifique de sĂ©curitĂ© et de rĂ©activitĂ©, l’usage d’un dispositif autre que les avertisseurs sonores n’est donc pas possible. La communication radio n’offre pas ce degrĂ© de fiabilitĂ© et de rĂ©activitĂ©, d’autant plus lorsque cela concerne des centaines d’agents. Aussi, le niveau de bruit gĂ©nĂ©rĂ© par le renouvellement des voies et les autres indications sonores ferait courir au personnel le risque de ne pas entendre leur radio Ă  temps. Or, il doit rĂ©agir en quelques secondes avant le passage ou la mise en mouvement d’un train.

Idem pour les signaux lumineux : les stimulations lumineuses sont dĂ©jĂ  trop nombreuses pour constituer une alternative viable aux avertisseurs sonores : lumiĂšres des projecteurs (Ă©clairage de la zone durant la nuit), gyrophares et lumiĂšres clignotantes diverses, lasers utilisĂ©s pour le bon alignement des voies
 Les agents Ă©tant concentrĂ©s sur des tĂąches techniques nĂ©cessitant une prĂ©cision d’horloger, il y a donc risque de ne pas voir cette source lumineuse supplĂ©mentaire qui, en plus, se mĂȘlerait et se « noierait » parmi celles dĂ©jĂ  prĂ©sentes.

 

Les travaux prĂšs de mon domicile sont terminĂ©s. Pourquoi les trains semblent-ils gĂ©nĂ©rer davantage de bruit et de vibrations alors que la voie est dĂ©sormais neuve, et donc, censĂ©e ĂȘtre moins bruyante ?

Ces bruits et vibrations ne vont pas durer. En effet, aprĂšs le renouvellement d’une voie, un dĂ©lai est nĂ©cessaire pour que le ballast (l’ensemble des pierres sur la voie) ainsi que les rails qu’il supporte se stabilise complĂštement et adopte sa position dĂ©finitive. C’est ce « travail » sur la voie qui gĂ©nĂšre ce niveau de bruit plus Ă©levĂ© que d’habitude : les bruits et vibrations vont s’estomper au fur et Ă  mesure de cette stabilisation et ils seront mĂȘme moins importants et perceptibles pour les riverains par la suite.

Il s’agit d’un phĂ©nomĂšne physique connu et surveillĂ© par les Ă©quipes en charge de ces travaux. En attendant, les trains peuvent continuer Ă  traverser cette zone en toute sĂ©curitĂ©, tant qu’ils roulent Ă  faible allure.

 

Des mesures sont-elles prises pour limiter ce bruit ?

Tout d’abord, la mĂ©thodologie et l’organisation des travaux ont Ă©tĂ© pensĂ©es dans le but de limiter au maximum les pĂ©riodes de fortes nuisances sonores.

Seul du matĂ©riel certifié et d’un niveau sonore conforme Ă  la rĂ©glementation en vigueur est utilisĂ© pour rĂ©aliser ces travaux. Dans le cas de ce chantier, aucun train en circulation commerciale ne passera dans la zone concernĂ©e, seulement des trains de travaux. Cela limitera ainsi la frĂ©quence d’usage des avertisseurs sonores au strict nĂ©cessaire.

Enfin, les diffĂ©rents intervenants sur le chantier sont formĂ©s aux contraintes de bruit et des rappels rĂ©guliers sont effectuĂ©s. Par exemple, des ressources documentaires les sensibilisent notamment Ă  la problĂ©matique du bruit occasionnĂ© par leur activitĂ©. Sur le terrain, il leur est demandĂ© de favoriser la communication radio afin d’éviter les ordres donnĂ©s Ă  distance par cris.

 

Pour toute autre question, tout complĂ©ment d’information ou toute remarque concernant ces travaux, je vous invite Ă  envoyer un e-mail Ă  l’adresse :
✉ dg-idf.communication-travaux-sncf@sncf.fr

 

> Retour au sommaire

DĂ©posez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire