Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Vidéo Fouloscopie - échange voyageurs

« Laisser descendre avant de monter » : mythe ou réalité ?

Cette expression bien connue de tout voyageur empruntant le train est-elle avérée ? La réponse en vidéo !

© Crédit photo de couverture : capture d’écran de la vidéo « J’organise une expérience grandeur nature dans un train » de la chaîne YouTube Fouloscopie (Mehdi Moussaïd)

« Merci de laisser descendre avant de monter » : un grand classique des annonces sonores et des messages de sensibilisation ! Mais pourquoi devrait-on forcément l’appliquer ? N’y a-t-il pas d’autres solutions ?

Le chercheur Mehdi Moussaïd a décidé de se pencher sur la question à travers sa chaîne YouTube Fouloscopie.

DES EXPÉRIENCES VISANT À MESURER LES TEMPS D’ÉCHANGES VOYAGEURS SELON LA SITUATION

Pour ce faire, Mehdi Moussaïd a conçu plusieurs expériences scientifiques pour expliquer les mouvements de la foule lors de la montée et de la descente du train. C’est ce qu’on appelle « l’échange voyageurs ».

Avec 80 volontaires (des agents SNCF et des abonnés de sa chaîne YouTube), il a mené ces expériences sur un quai de Paris–Gare de Lyon et à bord d’une rame Z2N du RER D. Si la configuration des expériences change, le principe est toujours le même : chronométrer deux groupes de 40 personnes qui doivent rentrer et sortir de la rame par le même « goulot d’étranglement » (c’est à dire un rétrécissement de l’espace représenté ici par les portes de la rame).

Le but ? À l’aide des observations et des mesures effectuées, trouver la meilleure stratégie pour permettre l’échange voyageurs le plus rapidement et le plus facilement possible, et ce, en toute sécurité.

Contrairement aux habitudes, ne serait-il pas plus optimal de laisser monter avant de descendre ? Que se passerait-il si les voyageurs montaient en rang 2 par 2 ? Ou à l’inverse, comment s’écoulent les flux quand 1, 5 ou 10 personnes refusent de laisser descendre ?

Ces questions, Mehdi Moussaïd y répond en vidéo ! ⬇️

CE QUE J’AI APPRÉCIÉ DANS CETTE VIDÉO

Pour l’anecdote, cette vidéo est parue dans mes suggestions YouTube durant le week-end qui a suivi sa publication. Je n’avais pas encore été informé en interne de sa publication et l’ai donc découverte à titre personnel : il s’agit ainsi de mon avis personnel.

Étant déjà sensibilisé et très attentif au fait de laisser descendre tout en m’écartant des portes, j’avoue que j’étais initialement parti pour ne regarder que quelques minutes de la vidéo par simple curiosité… Mais très bonne surprise : j’ai finalement été captivé par la totalité de la vidéo et n’ai pas vu le temps passer !

Par son approche différente et décalée, je trouve que la vidéo aborde très habilement ce sujet sensible qu’est l’échange voyageurs. En effet, j’ai conscience que selon la situation, il n’est pas toujours évident de respecter scrupuleusement cette règle (en cas de forte affluence, de mouvement de foule, d’incident…). Et justement, elle évite cet aspect moralisateur ou accusateur pour se concentrer uniquement sur les aspects scientifiques et factuels. Le tout, sur un ton équilibré mêlant humour et pédagogie.

Au-delà du caractère cocasse de certaines configurations choisies lors des expériences, j’ai apprécié de pouvoir découvrir concrètement les conséquences de chacune d’elles sur le temps d’échange voyageurs. En particulier, je ne connaissais pas du tout la notion de « Faster is slower » qui était très intéressante et, pour le coup, très bien illustrée.

RETROUVEZ L’INFORMATION Affluence EN GARE ET SUR LE SITE TRANSILIEN.COM !

Profitons de ce sujet pour rappeler que depuis un peu plus d’un an, les écrans de vos lignes N et U ainsi que le site transilien.com vous informent sur l’affluence à bord des trains !

Un écran d'affichage en gare - Tableau de desserte indiquant l'affluence à bord du train

Sur les tableaux de desserte en gare, quand l’arrivée de votre train est imminente, une représentation de l’affluence à bord s’affiche. Grâce aux trois couleurs utilisées, vous pouvez repérer en quelques secondes les zones du train à éviter ou à privilégier. Il s’agit ainsi d’une aide pour vous positionner de manière optimale sur le quai, en vue d’éviter la foule et de voyager plus sereinement.

Pour aller un peu plus loin sur le sujet, n’hésitez pas à (re)consulter cet article paru en avril 2023 :

🔗 Affluence à bord des trains : l’information en temps réel sur vos écrans d’information en gare !

Sur le site transilien.com, l’affluence est affichée dans les rubriques « Prochains départs », « Fiches horaires » ou encore la recherche d’itinéraire.

Fiche horaire - site Transilien
Dans la rubrique Fiches horaires, l’affluence, représentée par 1, 2 ou 3 pictogrammes bleus, se situe dans la colonne de droite.

TRANSILIEN SNCF VOYAGEURS, PARTENAIRE DE L’EXPOSITION « FOULES »

Avec 3,2 millions de voyageurs quotidiens, le réseau Transilien est le deuxième réseau de transport en commun le plus fréquenté au monde après Tokyo. L’étude et la compréhension du comportement des foules est donc un enjeu majeur pour les équipes Transilien.

À ce titre, Transilien soutient l’exposition « Foules », dont le commissaire scientifique n’est autre que… Mehdi Moussaïd ! Elle se tient à la Cité des Sciences et de l’Industrie jusqu’au 26 mai 2024. Son objectif ? Vous expliquer de manière pédagogique et ludique les grands principes régissant les comportements des foules, mais aussi comment les scientifiques les déterminent en s’appuyant sur d’autres disciplines : mécanique des fluides, physique granulaire, mathématiques, sciences cognitives, sociologie…

Exposition « Foules »

📆 Jusqu’au 26 mai 2024

📍Cité des sciences et de l’industrie
30 avenue Corentin Cariou
75019 Paris

🎟️ Informations et billetterie en ligne : Foules – Expos temporaires – Au programme – Cité des sciences et de l’industrie (cite-sciences.fr)

À lire également

2 commentaires pour “« Laisser descendre avant de monter » : mythe ou réalité ?”

  1. PFalkPasser en mode normal dit :

    Bonjour Adam,
    J’ai enfin pris le temps d’écouter jusqu’au bout la vidéo de Mehdi Moussaïd, qui a le mérite de poser scientifiquement le problème des montées/descentes de voyageurs, tout en restant ludique ! C’est très intéressant, en particulier la notion de « dilemme social », qui parait en effet insoluble, et qui est très bien résumée dans une des dernières expérimentations de la vidéo.
    Il me semble que la piste la plus efficace pour améliorer le temps d’attente du train à quai est la largeur des portes, couplée à l’absence d’étage : les nouvelles rames de la ligne L par exemple, semblent plus efficaces pour minimiser le temps du train à quai.
    En tous cas le sujet est inépuisable, il me semble 🙂

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour PFalk,

      Merci pour votre retour et votre intérêt vis-à-vis de la vidéo et de l’article ! 🙂
      Comme vous le mentionnez, le sujet est très vaste et complexe. Il allie à la fois toute l’expertise des équipes opérationnelles, des équipes travaillant de près ou de loin sur les problématiques de gestion des flux, des équipes concevant les rames chez les constructeurs ferroviaires, des agences d’architectes qui conçoivent ou rénovent les gares, etc.

      Si les rames Francilien (celles qui équipent la ligne L notamment) ont l’avantage de proposer de larges portes et une circulation fluide d’un bout à l’autre de la rame sur un seul niveau, la tendance depuis quelques années semble plutôt aller vers une architecture hybride. En effet, les Regio2N des lignes D, N et R proposent une alternance de voitures à 1 et 2 niveaux tout comme le nouveau RER NG récemment arrivé sur la ligne E. Quant au futur MI20 destiné à la ligne B, il sera également composé de voitures à 1 et 2 niveaux. Cette architecture résulte, entre autres, d’un compromis entre le respect de contraintes techniques, la nécessité d’offrir de la fluidité dans les déplacements à bord mais aussi la maximisation du nombre de places. Chaque solution présentant des avantages et des inconvénients, tout est question d’équilibre, au final 🙂

      Bonne journée à vous !

Laisser un commentaire

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R