MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Gare du Perray

273
Publié le 18/04/2011

Vous souhaitez attirer mon attention sur un sujet relatif à la gare du Perray ?

N’hésitez pas à m’en faire part en déposant un commentaire à ce billet.

273 commentaires pour “Gare du Perray”

  1. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Outre les retards ou modifications de desserte lorsque les TER sont en retard il serait également nécessaire qu’il y ait davantage de contrôles de police dans les souterrains des gares du Perray et aussi la Verrière car régulièrement nous pouvons constater que des individus fument et dans le souterrain et même sous les abris voyageurs et parfois pas que du tabac.
    Egalement l’habitude des pieds sur les sièges des trains ne donnent pas suffisamment lieu à une amende.
    Il serait judicieux de faire des contrôles en civil si l’on veut vraiment que ce soit efficace.

    • Vincent Reynaud dit :

      J’ai transmis votre message au responsable Sûreté de la Ligne, n’étant moi-même pas expert dans ce domaine. Je reviens vers dès que j’ai plus d’éléments en ma possession.

  2. RichePasser au statut dit :

    Une petite précision mais qui a son importance, je trouve l’idée de ce blog excellente et j’espère que ce mode de communication va permettre d’améliorer le quotidien des usagers de cette ligne.

    • Vincent Reynaud dit :

      C’est vraiment l’idée de ce blog : le quotidien de la Ligne et donc des clients, des agents SNCF… Je vous remercie en tout cas et j’espère vous compter parmi les lecteurs et contributeurs réguliers de ce blog !

  3. RichePasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Désolé de revenir vers vous si vite, mais cette fin de journée sur la ligne N et accessoirement U fut calamiteuse du fait d’un incendie dans les talus vers Trappes et aussi Coignières-Les Essarts. Parti de la Défense à 18h00 mon train a été débarqué à Trappes avec un bus de ligne pour rejoindre la Verrière où normalement un car devait nous attendre pour desservir les gares du parcours de la ligne N jusqu’à Rambouillet. Malheureusement aucun car n’était disponible et on nous a promis une reprise des circulations de 1/2 heure en 1/2 heure sans aucun résultat. A 21H30 ce fut un taxi qui nous pris en charge 3 personnes du Perray et 1 de Rambouillet résultat 21H45 au Perray et 10 euros par personne. Ma question est comment se faire rembourser du taxi auquel nous avons demandé une fiche ?
    Il y a un réel problème d’organisation quand il y a de tels incidents, les agents d’escale de la Verrière n’avaient guère d’informations et semblaient dépassés par les évènement. Comment se fait-il qu’il n’y ait aucun plan plus réactif pour que des cars puissent être mis à disposition dans l’heure qui suit au moins.
    Merci de voir ce qu’il est possible de faire.

    • Vincent Reynaud dit :

      Bonjour !
      N’hésitez pas à intervenir sur ce blog aussi souvent que vous le souhaitez. En revanche, je peux parfois mettre un peu de temps à vous répondre – week-end de l’Ascension oblige pour le coup.
      En tout cas, merci pour l’ensemble de vos détails sur l’incendie de talus du mercredi 1er juin.
      Vous abordez plusieurs points dans votre commentaire :

      Malheureusement aucun car n’était disponible ; Comment se fait-il qu’il n’y ait aucun plan plus réactif pour que des cars puissent être mis à disposition dans l’heure qui suit au moins.

      Réponse : Je suis tout à fait d’accord avec vous : la disponibilité des bus est un vrai sujet sur l’Ile-de-France. Nous avons en règle générale beaucoup de mal à trouver des bus, particulièrement aux heures de pointe quand ils sont déjà sollicités par les scolaires. Ce soir-là, pas ou peu de scolaires – c’était un mercredi – mais il n’y avait malheureusement qu’un seul car de disponible, après que nous ayons contacté plus de 50 compagnies de bus sur l’ensemble de l’Ile-de-France. La compagnie SQYBUS a même renforcé ses dessertes par bus entre La Verrière et Trappes. Hélas, la Nationale 10 était bouchée à ce moment-là en raison de la circulation très dense une veille de week-end de 4 jours. Le seul bus disponible a donc mis une heure et demi pour effectuer le trajet, puis a effectué une rotation dans l’autre sens. Cela étant dit, vous posez une vraie question : Transilien doit-il posséder un parc de bus pour pallier ce genre de situation ? Pour y répondre, il faut prendre en considération le fait qu’un bus transporte maximum 40 personnes et qu’en heures de pointe sur la branche Paris – Rambouillet, ce ne sont pas moins de 15000 à 20000 personnes à transporter (pour 115000 clients/jour sur l’ensemble de la Ligne). Il faudrait donc un parc de bus considérable, ce qui se traduirait par une hausse du prix du billet et de l’abonnement. La réponse n’est pas évidente…

      on nous a promis une reprise des circulations de 1/2 heure en 1/2 heure sans aucun résultat.

      Réponse : Dès le début de l’incident, la tour de contrôle de la Ligne N, le Centre Opérationnel Transilien Ligne N, a communiqué sur un temps moyen estimé de 3 heures. Hélas, il se peut que dans des situations perturbées de ce genre, avec un afflux massif de voyageurs, une information se perde ou soit déformée en gare. Nous « enquêtons » du côté de La Verrière afin d’en savoir plus. En tout cas, si vous vous souvenez des heures et de la manière dont vous l’avez appris, n’hésitez pas à nous en faire part.

      Ma question est comment se faire rembourser du taxi auquel nous avons demandé une fiche ?

      Réponse : Sans présager de la réponse du Service Client Transilien, vous pouvez adresser vos réclamations par courrier :
      « Relations Clientèle Transilien SNCF 94 207 Ivry Cedex » ou bien sur le site Internet transilien.com, rubrique « Contactez-nous »

  4. LEGOUIX dit :

    Les mouvements sociaux du 08/11/11 dernier qui durent également le lendemain !!!

    Le 08/11 j’évite de fréquenter la SNCF à cause de ses grévistes récurents. Le lendemain ENCORE grève avec 24mn de retard occasionné le matin.

    A l’arrivée à Paris Montparnasse, à l’occasion d’un contrôle je propose de différer de 24mn la présentation de mon titre de transport. Là je ne suis pas déçu, demande immédiate d’identité plus indémnité forfaitaire (c’est le terme voulu pour ne pas dire amende…) et en cas de refus on appelle la police !!! Pourquoi pas le GIGN ???

    A quand des salariés RESPONSABLES qui n’abusent plus EGOISTEMENT de PRIVILEGES d’un autre âge ?

    A quand des salariés RESPONSABLES qui soit PRO à défaut d’être altruistes ?

    La SNCF est payée deux fois pour nous transporter, la première par le contribuable (qui ne voyage pas nécessairement) et la deuxième fois par le titre de transport.

    Alors un peu de respect de vos CLIENTS.

  5. legouix dit :

    Même votre site ne fonctionne pas !!!

    Il refuse les commentaires qui ne soient pas de complaisance !!!

  6. CLGX dit :

    Nombreux retards en janvier 2012 sur la ligne en contradiction totale avec les indicateurs de performances affichés à Montparnasse – erreurs de calculs ou provication délibérée de la SNCF ?. Un terminus à Trappes il y a quelques jours au lieu de Rambouillet laissant les pssagers sur le quai sous les intempéries et SANS INFORMATION ! Incompétence où provocation de la SNCF ?
    Et puis ce soir le 20h35 au départ de Montparnasse qui fait terminus à La Verrière au lieu de Rambouillet avec une belle démonstration de TOTALE INCOMPETENCE à gérer la crise ! Des centaines de voyageurs livrés à eux mêmes face à des agents incapables de donner une information un peu sérieuse à défaut d’être fiable ! Arrêt du train vers 21h20 et arrivée à la gare du Péray par MES PROPRES MOYENS 2h30 plus tard !

    Je ne fais pas d’illusion sur ce billet, mes précédents n’ont une aucune réponse ! En cas de difficulté la SNCF n’assume absolument pas tout comme Madame DRA… quelques chose (elle se reconnaitra et je vous autorise à lui donner mes coordonnées je me ferai un plaisir de débattre avec elle sur sa désinvolture) Responsable Commercial qui est arrivée plus de 2h après l’incident avec un mépris total dans son attitude pour ses CLIENTS… je n’aurai probablement ni excuse ni réponse et encore moins le noms des cadres qui n’ont pas su gérer cette crise. Le statut des agents de la SNCF les déresponsbilise totalement.

    Mais pour la forme et je ne suis pas non plus naïf je réfléchis à une action en justice dans les prochains jours juste pour rappeler qu’un contrat doit être honoré et qu’en cas d’incident, une attitude plus professionnelle est nécessaire. Dans le privé il y a des salariés qui perdent leur job pour des faits moins graves.

    Enfin pour être complet si je ne présente pas mon titre de transport, je ne respecte pas le contrat et je suis passible d’une indemnité forfaitaire. Comment la SNCF envisage-t-elle d’indemniser les nombreux voyageurs pour lesquels elle n’a pas respecté ce soir le contrat ?

    • Bonjour,

      Vous avez effectivement vécu hier un incident important et particulièrement contraignant.
      Toutefois il n’y a eu ni laxisme ni incapacité dans la gestion de cette crise mais simplement une succession de paramètres méconnus par notre clientèle qui conduisent régulièrement à une vision négative de nos métiers.

      Je me permets donc de reprendre avec vous le déroulement de l’incident que vous avez vécu hier soir.

      A 21h20 un train Fret d’une entreprise privée est tombé en panne à proximité de Coignières provoquant une interruption de circulation et par conséquence la suppression de votre train rendu terminus en gare de La Verrière.

      Ce train FRET ne pouvant se déplacer seul a fait une demande de secours.
      Cela nécessite de trouver une locomotive disponible et capable par sa puissance de tracter le train en panne.

      Le gestionnaire de l’infrastructure (RFF) a donc mis en œuvre tout ce qui était en son pouvoir pour libérer au plus vite les voies et permettre une reprise de la circulation pour l’ensemble des transporteurs (dont Transilien) utilisateurs de son infrastructure.
      Il a donc utilisé pour ce dépannage une locomotive FRET SNCF, accessible et compatible pour réaliser cette manœuvre.

      L’ensemble : déclaration de la panne, demande de secours, recherche du train compatible et réalisation du secours pour enfin restitution des voies, a pris un délai de 2h, puisque la circulation a été « rendue » à 23h20.

      Pendant ce temps, Transilien, qui n’est, je le rappelle, malgré l’ensemble des amalgames qui sont fait régulièrement, qu’un simple utilisateur du réseau n’ayant aucun pouvoir ou droit de décision relatif à la gestion de l’infrastructure, a subit cet incident en gérant de son coté la prise en charge de ses voyageurs.

      Dans le cas d’une interruption totale de circulation la SNCF ne peut que mettre en place un moyen de transport de substitution routier et tenir informé sa clientèle de l’avancée de l’incident en fonction des informations qui lui sont transmises.

      Pendant les 2h d’attentes que vous avez subi, et qui, j’en conviens, sont à plus forte raison à cette heure-ci insupportables, Transilien dans l’attente d’une autorisation de circulation de la part d’RFF, a géré l’ensemble de son plan de transport sur tous les secteurs autorisés à circuler.

      Ceci a nécessité de réorganiser l’ensemble des retournements de tous les trains de la ligne sur toutes les gares compatibles de part leurs installations et disponibilités de manière à assurer la circulation du reste de la ligne.
      Seuls les voyageurs présents à bord des trains au moment de la panne du Fret ont été à ce point affectés par l’incident.

      Dans un même temps, les efforts se sont portés sur la prise en charge des voyageurs bloqués en gare par la recherche de transporteurs routiers étant à proximité et ayant une disponibilité en termes de personnel et de matériel.
      Cette opération demande en général un délai de 2h pour commander et acheminer les bus disponibles sur le lieu nécessaire.

      L’astreinte qui est arrivée en gare dans un délai qui vous a semblé incorrect, a elle-même un délai d’acheminement supérieur à 1h (le personnel sncf et à plus forte raison les astreintes qui sont responsables de zones étendues, ont eux aussi des contraintes de transport).
      Elle a donc été sur place dés que possible pour coordonner informations et actions en faisant le lien entre les différentes astreintes intervenant sur ce type d’incident (organismes transport, infrastructure, commercial…).

      De ce fait, elle n’a certainement pu être aussi disponible que vous l’auriez souhaité, mais n’a en aucun cas fait preuve de désinvolture.

      Quant à moi, je ne peux, et je m’en excuse, répondre à l’ensemble des commentaires qui sont postés sur ce blog.
      Je tente autant que possible d’apporter des réponses aux questions précises de manière la plus réactive possible, aussi, j’espère avoir répondu cette fois-ci à votre attente.

    • Bernard dit :

      Bravo CLGX.

      Une action en justice ?
      On pourrait associer bon nombre d’usagers sur plein de sujets.
      Perso, j’ai eu la chance de ne pas être dans ce 20h35, par contre hier matin 07h57 j’ai pris le PGP (petit gris pourri) incroyablement surchauffé et bien sur bondé… je crois que j’ai rarement eu aussi chaud.
      On devait avoisinner les 40° dans le 2èeme wagon de tête même avec des fenêtres entrouvertes…et du coup je me demande si une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui ne serait pas recevable…à moins que le SNCF attende passivement que les quelques malaises d’usagers observés à cette occasion soient plus dramatiques….
      Il y a longtemps que la SNCF ne nous transporte plus ; elle nous roule !!!
      Quant à Amélie BRETON – qui tente très gentiment de désamorcer toute réaction agressive de notre part – elle me fait penser au personnage des romans de Pennac ; M Malaussène.
      En fait son rôle principal n’est pas d’être l’animatrice du blog mais plutôt le bouc émissaire…

    • Bonjour,

      Comme je l’ai dis à plusieurs reprises, ce blog a pour objectif de nous permettre de mener avec vous des discussions constructives afin d’améliorer la qualité de la ligne, pouvoir vous donner des informations et de vous en montrer le fonctionnement.

      Les participants de ce blog viennent vers moi pour me demander des informations, me remonter des dysfonctionnements et échanger sur les différents aspects de la ligne … ce qui est précisément ma mission sur ce blog.

      Mes réponses ne visent pas à désamorcer la moindre agressivité, elles visent simplement à donner les éléments d’explication et d’information nécessaires à la compréhension de certains problèmes pour les personnes qui souhaitent en prendre connaissance

      Si elles ne vous conviennent pas, libre à vous de ne pas en tenir compte.

      Je peux comprendre le mécontentement de chacun car nous avons encore des efforts à faire.

      Mais je suis, moi aussi, utilisatrice de transport en commun (pas simplement de mes lignes) et de bien d’autres services, et je désapprouve le cynisme et la vindicte dont vous faîtes preuve systématiquement dans vos propos qui n’ont nullement leur place dans ce média que je souhaite à visée constructive.

  7. Bonjour,
    Merci pour le compte-rendu détaillé de l’incident.
    Cependant, je regrette qu’aucune information n’ait été donnée dans les autres trains circulant entre les gares de Versailles-Chantiers et la Défense sur cet incident, qui est quand même très important en termes d’impact sur les passagers (2H d’interruption !!)

    – cela aurait permis aux usagers des trains VERI devant ensuite prendre le RIPI, d’avoir connaissance du problème et de s’organiser ;
    – cela m’aurait permis, à titre personnel, de proposer aux personnes rentrant sur Coignières et les Essarts, de les ramener en voiture depuis la Verrière, au lieu de rester 2h bloqués à la Verrière (et oui, il y a longtemps que je ne prends plus le risque de faire Les Essarts-La Verrière en train ! trop de suppressions tous les jours, je préfère prendre ma voiture !!)

  8. Bernard dit :

    Chère Amélie,

    En réponse à vos propos du 27/01, que nous reste t il en fait, à nous usagers, si ce n’est soit de tout casser, soit tenter de prendre ces désagréments quotidiens avec humour…
    Permettez moi de vous faire remarquer que vous non plus ne manquez pas de cynisme .
    En effet lorsque vous annoncez vouloir mener avec nous des discussions constructives afin d’améliorer la qualité de la ligne, n’est ce pas cynique ça ?
    Voici des années que les usagers de la ligne N voyagent dans des conditions épouvantables. J’évoquais précedemment la chaleur incroyable ressentie dans les wagons ces derniers jours.
    Franchement depuis combien d’années les services techniques de la SNCF sont ils au courant …et que rien n’a été pour autant amélioré.
    Alors puisque vous souhaitez être constructive, pouvez vous intervenir et nous garantir par exemple qu’on ne se brulera plus les fesses sur les magnifiques banquettes de nos petits gris jusqu’à ce qu’ils disparaissent définitivement (sans pour autant que l’on tombe dans l’excès contraire à savoir des wagons frigidaires…)
    Par avance, merci

    • Bonjour,

      Lorsque je parle de discussions constructives c’est bien sûr au sujet d’éléments sur lesquels nous pouvons influer et il est évident, aussi frustrant que cela puisse être, que nous n’avons pas de pouvoir sur tout, en particulier les domaines à responsabilité mixte (RFF/STIF/SNCF) et les questions financières.

      Toutefois, l’intérêt de ce blog est de signaler les dysfonctionnements et les attentes de chacun tout en tentant de comprendre quelles sont les limites et les contraintes, pourquoi tout ne change pas ou ne peut pas être transformé aussi rapidement que l’on pourrait le souhaiter…

      Pour ce qui est du matériel, nous sommes conscients de l’inconfort que provoque ce système de chauffage mais il est inhérent à ce type de matériel où le chauffage ne peut être qu’allumé ou éteint sans possibilité de modération. Les équipes techniques n’ont donc là aucun recours.C’est un matériel qui a effectivement fait son temps (le matériel ferroviaire est renouvelé en moyenne tout les 40 ans avec rénovation totale à mi-vie) et qui s’apprête à disparaitre pour un nouveau modèle plus adapté notamment au niveau du chauffage

    • vincent2 dit :

      Pour résumer, les horaires, les retards, les correspondances ratées, la SNCF n’y peux rien, c’est de la faute de RFF/STIF, et la SNCF ne peux être responsable que de son matériel roulant: les petits gris.
      Ah mais non, en fait, on nous explique que là non plus, la SNCF ne peux rien faire.

      La SNCF ne peut finalement faire qu’une seule chose, prélever 111.5 euros par mois pour ces conditions déplorables de transport. Et si on souhaite obtenir une réduction sur les tarifs, on peut toujours adresser une lettre au service de réclamation qui nous renverra une réponse type du style « nous faisons tout notre possible … »

      La vraie utilité que pourrait avoir ce blog serait de regrouper les utilisateurs de la ligne Paris-Rambouillet, ceux qui subissent les petits-gris, pour faire une demande groupée de remboursement partiel de nos titres de transport.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Comme déjà indiqué dans ce blog, l’argent des titres de transport revient au STIF qui le « redistribue » aux différents transporteurs. La SNCF n’assure que la vente.
      Par contre, la SNCF est bien responsable de la régularité des trains (hors phénomènes extérieurs imprévisibles) et des moyens mis en œuvre pour assurer le service qui lui est demandé. Par contre, je vois mal la SNCF assurer les horaires quand des imbéciles tirent les signaux d’alarme (vécu un soir à PSL et 5 minutes de retard) ou bloquent les portes.

  9. Bernard dit :

    Bonne Idée Vincent2 : Fédérons nous pour obtenir – pourquoi pas – la gratuité totale au regard des conditions de transport totalement indignes.
    D’ailleurs avez vous vu des équipes de controleurs prendre ces PGP (petits gris pourris).
    Perso sur 1 an, si j’en vois 3 ou 4 c’est déjà beaucoup…
    N’est ce pas le commencement d’une preuve ; à savoir que même les agents SNCF estiment que ces outils de travail (les trains dans lesquels on nous entasse) sont hors du temps voire dangereux peut-être…

  10. Bernard dit :

    Merci Amélie pour cette nouvelle réponse.
    En gros ; soyons patients !!!
    mais -et sans cynisme – puisque ;

    – Vous ne pouvez rien pour l’inconfort des ces maudits trains.
    – Vous ne pouvez rien pour les horaires jamais respectés.
    – Vous ne pouvez rien pour les conditions financières .

    Que pouvez vous nous proposer alors ?
    Que nous vous fassions remonter chaque jour ce qui ne va pas ?

  11. Cécile de la ligne N Rbt-Paris dit :

    Bonsoir,

    J’aimerais savoir quoi répondre à mon employeur quand il se moque lorsque je lui explique que mon train n’est pas prioritaire par rapport au TER.
    Pourquoi systématiquement nous voyons des trains venant de Rambouillet rendu direct la verrière ou des TER passés à la place de notre transilien?

    Sommes nous si peu nombreux au perray, aux essarts et à coignières pour être autant oubliés?

    • Bonjour,

      Il n’y pas de priorité définie d’un train sur un autre, mais lorsqu’un train subit un retard, il n’est plus dans ce que l’on appelle son « sillon ».(endroit précis où il doit se trouver à la minute prés).
      Le centre opérationnel Transilien (COT) (de la SNCF) et le gestionaire d’infrastructure (RFF) doivent alors retravailler l’ordre de passage de chaque train en prévoyant les conséquences que son retard aura sur d’autres points de son parcours.Les ordres de passages sont alors calculés pour impacter un minimum de train et donc de voyageurs.

      Certains trains peuvent être supprimés ou passés derrière un autre pour éviter que leur retard se répercute sur le reste de la ligne.
      Les voies appartenant à RFF chaque décision doit être prise avec son accord.
      J’organise d’ailleurs prochainement une visite au COT pour permettre de comprendre les coulisses de cette organisation complexe.
      http://malignen.transilien.com/2012/01/23/les-visites-vip-du-club-de-la-ligne-n/

    • epsilon dit :

      Bonjour
      La réponse d’amelie Breton est la théorie qui dans la réalité ne se produit pas. Tout est impacté et les chaines d’incident se produisent en cascade. il est intéressant d’expliquer les phénomènes se déroulant à posteriori et avec calme . il en est encore plus intéressant d’avoir des informations sur les axes correcteurs afin d’éviter que les même phénomènes se reproduisent de nouveau. Pouvons nous caresser l’espoir d’avoir des informations sur les actions correctrices à long terme qui doivent être menés pour éviter ce mécontentement justifié des usagers ?

    • Bonjour,

      Au sujet de ce que j’explique concernant la gestion du plan de transport en opérationnel, il n’y a pas de théorie…c’est précisément ce qui se passe et surtout ce qu’il doit se passer pour respecter règles de sécurités et différentes entités (entreprises ferroviaires sncf et privées, propriétaire de l’infrastructure : RFF).
      Mais la difficulté résulte du caractère inopiné de chaque incident.
      Le COT gère alors l’ensemble des trains de la ligne au même moment et les intervenants du COT n’ont en moyenne que deux minutes pour prendre une décision adaptée à la situation, concernant l’ensemble des trains du secteur concerné par l’incident et de la région où les trains désormais affectés devront poursuivre leur parcours.
      Chaque décision, prise à l’instant T doit constituer une solution à la fois immédiate pour le secteur local et anticipée pour le reste du trajet du train.
      C’est réellement un phénomène de domino.
      Le décalage d’un train provoque par réaction le décalage de tous les trains suivants et croisant.
      La difficulté est de modifier la marche de tous ces trains au même instant en anticipant les conséquences les moins impactantes pour l’ensemble du réseau.
      Compte tenu de la saturation de ce réseau, le moindre incident, à plus forte raison en pointe, provoque effectivement des réactions en chaine importantes.
      La visite du COT que je propose, vise à faire découvrir cette organisation difficilement perceptible.
      Il reste des places pour le mois de mars, peut être nous y accompagnerez-vous?

  12. CGLX dit :

    Le contenu de votre réponse du 26/01 relative à l’incident de la veille est la démonstration de l’incapacité des acteurs SNCF dont je fais état dans mes remarques. En effet VOS CLIENTS n’ont que faire des raisons pour lesquelles vous les ABANDONNEZ DANS LA NUIT ET LE FROID LOIN DE LEUR DESTINATION FINALE ! Dans pareille situation VOS CLIENTS veulent juste une solution de substitution rapide et efficace (Informations FIABLES + MOYENS).

    C’est bien de donner l’origine de l’incident, de préciser que c’est un train PRIVE (comme si ceux de la SNCF étaient Top Qualité, Top à l’heure, Top Confortable…etc) pour s’exempter d’une quelconque responsabilité !

    La notion de CONTRAT ne vous a pas beaucoup sensibilisé ! Gardez à l’esprit que ce que veulent vos CLIENTS, c’est d’être transportés dans des conditions DIGNES, RESPECTABLES, SATISFAISANTES conformément à vos OBLIGATIONS de prestataire de services. La notion de dédommagement vous échappe d’antant plus que l’organisation des transports déresponsabilise TOUT LES ACTEURS, SNCF STIF et j’en passe…

    Vos réponses me font penser aux discours de nos politiciens, qui noient le poisson faute d’être en capacité d’apporter des solutions efficaces tout en oubliant qu’ils sont souvent à l’origine des problèmes…

    J’ai eu l’occasion d’échanger avec du personnel SNCF sur le quai à Montparnasse et à l’écoute de leurs propos sur l’organisation interne, je mesure à quel point VOS CLIENTS n’ont aucune chance d’être entendu. Ce blog en est la parfaite illustration…

  13. CGLX dit :

    Bonjour,

    Pouvez-vous m’indiquer comment les personnes à mobilité réduite accèdent au quai central ? (le seul utilisé en gare du Peray)hors escalier bien entendu.

    • CGLX dit :

      Vous faites une enquête ? Vous chercher l’ascenseur où vous ne savez pas cze qu’est une personne à mobilité réduite ?

      J’attends une réponse (positive)…

    • CLGX dit :

      Même les messages ne sont pas rangés par ordre chronologique à la SNCF, c’est dire le savoir faire de la grande maison…

    • Kethu dit :

      Jamais vous ne vous arrêtez de critiquer à tout va ?

    • MM dit :

      Je me faisais la même réflexion. 🙂

    • CLGX dit :

      Tiens vous critiquez également ? Bienvenu au club des CLIENTS insatisfaits… 😉

    • CLGX dit :

      Un mouton ? Un fonctionnaire ? mais non j’y suis …. un cheminot … 🙂

    • MM dit :

      Et si on offrait un petit stage à la SNCF à CLGX, avec carte blanche pour améliorer la situation de la ligne N ? Foisonnant d’idées comme il est, je suis sûr qu’en moins d’un mois, prendre le Transilien, ça sera comme prendre l’Orient-Express.

    • CLGX dit :

      Je prends … Avec carte blanche … 🙂

  14. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Le changement des horaires depuis le 11 décembre est catastrophique en heure creuse, lors du cadencement il y a 3 ans le temps pour la correspondance à la Verrière vers la Défense était de moins de 15 minutes. A présent en prenant le train à 9h57 au Perray et arrivant à la Verrière à 10h09, le prochain départ pour la Défense est à 10h35 soit 26 minutes d’attente et à cette époque c’est quand même inadmissible et c’est une regression.
    Si vous ajoutez les abris voyageurs où il n’est pas exercé de contrôles pour les individus bravant l’interdiction de fumer, (j’en ai d’ailleurs presque frappé un l’autre jour puisqu’il ne voulait rien entendre)
    J’ajoute qu’en heure de pointe, à la Verrière le train de 8H42 n’existe plus et en partant du Perray à 08h27 il faut donc attendre 09H05 pour la Défense. (Encore quelque chose de pas réfléchi)

    Enfin, j’ai également constaté que même aux heures de pointe, le matin à la Verrière le train garé sur la voie tiroir traine à se mettre à quai alors que le train de Montparnasse est déjà passé. Est-ce trop de demander que lorsque que le train de Rambouillet allant vers Montparnasse est passé que le mécanicien du train DEFI présent dans sa cabine amène sa rame à quai plutôt que de laisser grelôter les gens.
    Bref plus de temps d’attente, un parcours plus long tout pour écoeurer les voyageurs pour des travaux n’ayant pas commencé dans certaines zones. Il aurait été plus judicieux d’adapter les horaires pendant la réelle période de travaux et pas sur un service complet.
    La semaine dernière, j’ai voulu gagner du temps en prenant un TER à Versailles-Chantiers jusqu’à Rambouillet et reprendre l’omnibus pour le Perray qui était d’ailleurs supprimé, j’ai pu donc constater l’inconfort de la Gare de Rambouillet 3 sièges dans une gare en courant d’air et qui est encore plus inconfortable malgré les travaux réalisés dans cette gare, mais là aussi non pensés.

    J’espère que des solutions seront mises en place pour corriger ces adaptations non réfléchies.
    Merci par avance,

    • Bonjour,

      Je me suis renseignée concernant votre demande de mise à quai des trains en provenance de ce que l’on appelle le tiroir.
      En fait les conducteurs ont bien pour consigne de se mettre à quai au plus tôt mais pour cela ils doivent avant tout respecter deux contraintes.
      La première étant de s’acquitter, en prenant leurs services à bord du train, des différents tests et vérifications des équipements réglementaires.
      La seconde étant d’avoir l’autorisation de départ conduisant à l’occupation du quai et donc de la voie qui est le seul recours utilisable pour circuler en cas d’incident.
      En effet afin de ne pas condamner l’utilisation d’une voie, qui pourrait en cas d’incident se révéler nécessaire, l’occupation n’est autorisée qu’après le passage du dernier train circulant à cette heure sur ce secteur.
      Ce n’est qu’après son passage que l’autorisation est donnée.
      Le train se met donc a quai entre 3 et 10 minutes avant le départ du train en fonction de la fluidité de la circulation à l’instant T.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Pour compléter le message d’Amélie, la portion de voie à quai n’est pas forcément libérée immédiatement après le passage du train. La voie est découpée en portions (des cantons) sur lesquels il ne peut y avoir qu’un seul train (pour les puristes, je simplifie car il existe des exceptions). Tout dépend donc où se situe la fin de canton.
      Ce n’est qu’à partir du moment où cette portion de voie est libre, qu’il est possible de manœuvrer l’aiguille menant au tiroir. Cette opération prend plusieurs secondes et par sécurité il y a une temporisation avant de donner l’autorisation au train de se mettre en marche.
      Il y a donc une durée incompressible entre le passage d’un train et la mise à quai du train en attente dans le tiroir.

  15. CLGX dit :

    Ca continue ! Le train de 8H12 supprimé, celui de 8H27 en retard ! Des informations erronées en gare ! Allez-vous continuer longtemps à vous moquer de vos CLIENTS ?

    Voulant me rendre à Montparnasse par le train de 8H12 (supprimé), au guichet du Perray l’agent (une jeune femme dépassée…) me suggère de prendre le 8H20 à destination de Rambouillet puis de prendre le direct de 8H31 à Rambouillet pour Paris avec un gain de temps de 10 minutes sur l’omnibus de 8H27.

    Remarque le gain n’est pas de 10 minutes mais 6 minutes, démonstration de la connaissance des horaires des agents SNCF. C’est pourtant basique.

    Mais c’était sans compter sur le savoir faire de la SNCF pour pénaliser un plus ses CLIENTS, en effet le train de 8H20 pour Rambouillet avait 7 minutes de retard, arrivanr en gare de Rambouillet après le départ du direct pour Paris ! Merci la SNCF pour des infos aussi pertinentes, quelle efficacité !

    Le retard était annoncé sur les écrans des quais mais le personnel au guichet n’avait pas l’information ! Ca donne bien l’image de la circulation de l’information en interne SNCF. Soyons alors surpris que les CLIENTS ne soient pas correctement renseignés !

    Je suggère que les personnels (y compris les cadres du siège) sortent un peu sur les quais pour venir à la rencontre de leurs CLIENTS, le terrain c’est formateur… surtout les jours où les CLIENTS sont maltraités.

    Quid des indemnités que la SNCF doit à ses CLIENTS pour n’avoir pas respecté le contrat ?

    Mesdames, Messieurs les CLIENTS, je vous propose un ajournement temporaire 10 minutes par exemple (ne pas refuser mais dire à haute voix que vous présentez votre titre dans 10 minutes) lors du prochain contôle du titre de transport, quelques soient les menaces du personnel SNCF, c’est inattaquable. En cas de difficultés d’un voyageur la solidarité des autres voyageurs sera la bienvenue.

    N’oubliez pas la SNCF, de répondre à ma question du 12 et 13 février relative aux personnes à mobilité réduite : Comment font-ils pour accéder où quitter le quai central au Perray ?

    CLGX

    • Bonjour,

      L’information qui vous est délivrée en gare par les agents ne vaut que pour les heures prévues des trains, il leur est totalement impossible d’anticiper le moindre retard ou incident.

      Les retards sont communiqués sur les écrans infogares via un système de balises placées sous le train, l’agent ne peut donc connaitre ce retard qu’en consultant lui-même ces écrans omniprésents en gare.
      Cependant, c’est outil étant alimenté en temps réel, l’information affichée peut elle-même évoluer très rapidement.

      Pour ce qui est des rencontres, elles sont fréquentes sur la ligne N et je les annonce régulièrement sur ce blog.
      Les rencontres Nos Clients à la Une organisées chaque mois sont précisément tenues et organisées par des cadres soucieux de venir à votre rencontre et d’échanger avec vous sur les thèmes d’actualité.
      Le prochain se tiendra début mars et je ne manquerai pas de vous en communiquer les dates et heures.

      En ce qui concerne votre précédente question, je n’en ai pas trace sur le blog, peut être avez-vous oublié de valider votre message.
      J’ai bien reçu le commentaire ci-dessous daté du 13, mais sans en saisir la question.
      « Vous faites une enquête ? Vous chercher l’ascenseur où vous ne savez pas cze qu’est une personne à mobilité réduite ?
      J’attends une réponse (positive)… »
      Votre question étant désormais plus précise je reviendrai rapidement vers vous pour répondre sur ce sujet.

    • bonjour,

      Les installations de la gare du Perray ne permettent pas à ce jour de prendre en charge les personnes à mobilité réduite dans des conditions adéquates.

      La question de l’accessibilité des gares relève de la responsabilité du STIF (Syndicat des Transport d’Ile de France) qui a la charge d’élaborer un programme d’adaptation des gares appelé « schéma directeur d’accessibilité ».

      Ce schéma a été étudié en concertation avec les différentes parties concernées (différents opérateurs de transport dont SNCF, RFF, collectivité territoriales, et associations représentatives des personnes à mobilité réduite) et concernera un ensemble de 266 gares dont 16 pour la ligne N.

      En revanche la gare du Perray n’est pas retenue dans le cadre de ce schéma.

      Je n’ai pour le moment aucune information supplémentaire.

  16. Bernard dit :

    Bonjour Amélie,
    15/02/2012 train de 7h42 pour Montparnasse annoncé dans un premier temps retardé puis annulé : OK nous sommes habitués..
    Train de 7h57 annoncé avec retard de 10 minutes environ …pour être annulé vers 08h10 – heure d’arrivée effective du train de 08h12.
    Entre les 2 trains annulés , nous avons eu bien sur la désagréable surprise de voir passer -sans marquer l’arrêt – un PGP (petit gris pourri) venant de Rambouillet avec quelques voyageurs…
    Bilan = Sur le quai de Le Perray à 7h35, nous sommes enfin parvenus à Montparnasse à 8h58 soit 1h28 pour environ 50 km ….magnifique !!!
    Aurions nous droit à une indemnisation – à défaut d’excuses – et à qui convient il d’en faire la demande ?
    Par avance, merci

    • Bonjour,
      C’est intéressant ce que Bernard remonte, car sur le site « Bulletins de retard » de Transilien, pour le 15/2, aucun train PIRI n’est indiqué comme ayant été supprimé…
      Or s’il n’a pas marqué tous les arrêts (dont celui du Perray), il devrait être indiqué Supprimé…

      Amélie, pouvez-vous nous confirmer tout cela :
      – que les arrêts du Perray ont bien été supprimés ce matin sur 2 PIRI ;
      – que le site « Bulletins de retard » de Transilien est encore une fois incomplet ?
      Qu’est-ce qui sera pris en compte au final dans les statistiques de ponctualité de la SNCF ? Trains à l’heure ou train supprimés ???
      Merci de votre retour

    • Bonjour,

      Je n’ai pas actuellement la vue sur ces rapports qui sont actuellement en cours d’utilisation, mais concernant les formulaires de retard, il y a effetivement un problème.
      L’outil ne permet pas la validation des suppressions partielles…d’où les incohérences constatées.
      Ce dysfonctionnement est signalé depuis quelques mois mais je suis toujours en attente d’informations.
      Pour ce qui est des statistiques elles sont calculées a partir d’un autre outil (appelé Vendome) qui prend en compte chaque arret en gare.
      Un train supprimé (même partiellement) ne marquant pas son arret en gare, ne permet donc pas aux voyageurs d’arriver en gare à l’heure prescrite.
      Il est donc bien pris en compte dans les statistiques.

    • Bonjour,
      Ca me fait plaisir qu’ENFIN quelqu’un reconnaisse que le site « Bulletins de retard » minimise les impacts sur les usagers/és, car les suppressions partielles en cours de parcours n’y apparaissent jamais…

      (… même si dans votre post du 10/11/11 (10h28) (http://malignen.transilien.com/2011/10/07/comment-ca-marche-les-bulletins-de-retard/), vous nous disiez le contraire…)

      Depuis le temps qu’on vous le dit… et ça ne date pas « de quelques mois » puisque c’était déjà le cas en 2010…

  17. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Que dire de plus que Bernard ci-dessus à part que c’est un désastre de prendre le train au Perray.
    Idem voulant prendre 07h42 pour la Verrière et rejoindre ensuite la Défense j’arrive à mon bureau à 09H20.
    J’ai pu constaté encore le mépris que l’on manifeste aux usagers car le 07h42 est passé sans arrêt au Perray et le suivant de 07h58 est arrivé très en retard. Le fait de modifier les dessertes permet à la SNCF d’avoir de bonne statistiques à l’arrivée car en supprimant les arrêts intermédiaires il n’y a plus ou peu de retard.
    Quoi qu’il en soit, ce matin pour un départ à 07h42 ce fut un 08h12 dans le sillon du 07h57, alors qu’il serait judicieux pour de tels retards de faire arrêter un des nombreux TER pour assurer la desserte des gares du Perray, des Essarts et Coignières.
    J’ajoute que lorsque mon train est arrivé à la Verrière, le train de 08h20 pour la Défense venait de partir donc encore 15 minutes d’attente pour le 08h35.
    Et après on entend, il faut privilégier le train.
    J’ai déjà laissé un message il y a deux jours pour les changements d’horaires et le temps d’attente des correspondance entre autre.
    Merci de faire le nécessaire.
    Cordialement,
    Philippe

    • Bonjour,

      La suppression de certains arrêts n’a pas pour but de protéger les statistiques puisque celles-ci prennent en compte le passage en service commercial pour chaque gare.
      Il n’y a pas non plus de volonté de manquer de respect aux voyageurs….les suppressions, totales ou partielles ont pour seules missions de fluidifier le trafic et de ne pas impacter l’ensemble des circulations de la ligne.
      Laisser circuler un train avec un retard important c’est contraindre tous les voyageurs à subir ce retard qui sera proportionnel au trajet réalisé.
      Il est donc de la responsabilité de la sncf de préserver les voyageurs qui peuvent l’être en agissant sur le train qui pose problème pour ainsi rétablir une circulation la plus fluide possible.

    • Bonjour,
      En cas de retard sur les trains PIRI, je ne comprends pas pourquoi la SNCF supprime les arrêts au Perray et aux Essarts, alors que ces gares ne sont desservies que par les PIRI, et non à Trappes ou St-Cyr, qui elles sont desservies aussi par les DEFI voire le RER C.

      Les usagers des Essarts et du Perray n’ont plus qu’à poireauter 15 mn de plus sur le quai de la gare et regarder le PIRI passer sous leur nez sans s’arrêter.
      Les usagers de Trappes ou St-Cyr peuvent prendre le DEFI ou le RER C pour rallier Versailles-Ch et faire une correspondance pour Montparnasse (et ont donc un retard de moins de 15 mn)…

      Alors pourquoi est-ce toujours les mêmes qui sont sacrifiés ??

  18. Bernard dit :

    Amélie bonjour,
    Vous n’avez pas répondu à ma question du 15/02 suite aux retards-annulations de 2 trains consécutifs en gare du Perray à destination de Montparnasse , aussi je la reproduis une nouvelle fois :

    Aurions nous droit à une indemnisation – à défaut d’excuses – et à qui convient il d’en faire la demande ?

    Pour rappel = Train de 07h42 annulé, train de 07h57 retardé puis annulé et en fait remplacé par celui de 08h12…

    Par avance, merci

    • EPPasser en mode normal dit :

      Au service consommateur.

      Rappel de la charte du blog (art. 1)
      Cet outil n’a pas vocation à se substituer ou à compléter les dispositifs de relation clients existants (site internet Transilien, centres de relation clientèle…) et de fait se démarque du registre commercial ou de la réclamation.

      Par contre Amélie saura certainement nous donner les bonnes coordonnées du service concerné car j’en trouvé 2:

      Service relations clients SNCF
      62973 ARRAS Cedex 9

      et

      Relations Clientèle SNCF Transilien
      94207 IVRY cedex

      A noter qu’il existe également des formulaires sur le site du STIF: http://www.stif.info/pour-voyager-ile-france/espace-voyageurs/311.html

    • Bonjour,

      La mission de ce blog n’est pas de renseigner le motif des retards de chaque train mais d’échanger autour de sujets relatifs au monde ferroviaire.

      Je ne peux me substituer à un service clientèle en renseignant chaque demande.

      Je tente à travers mes billets d’apporter des réponses sur ce que vous vivez au quotidien en réagissant aux différents événements ayant un impact sur la circulation mais aussi en abordant l’actualité de la ligne ainsi que les principes de fonctionnement d’un monde ferroviaire peu connu.

      Pour ce qui est des renseignements concernant un trajet particulier ou un train défini, vous pouvez, comme vous l’indique EP vous adresser au service clientèle Transilien :
      94207 Ivry cedex

    • Bonjour,
      Amélie, nos questions ne portent pas sur pourquoi chaque train est supprimé, mais :

      – pourquoi les arrêts Perray/Essarts sont très (trop) souvent supprimés alors que le train circule (ma question) ;
      – quels sont les dédommagements prévus par la SNCF dans ce cas-là, car ils reviennent très fréquemment (question de Bernard);

      Et là, on n’est pas hors sujet ; il me semble que c’est bien la raison d’être de ce blog que de répondre à ce type de questions…

    • Bonjour,

      Pour ce qui est des remboursements, le service clientèle est le seul à pouvoir répondre aux demandes de dédommagements.

      Pour ce qui est de la suppression plus fréquente sur certains axes ou gares, il s’agit des seules mesures réalisables pour rétablir et réguler un plan de transport.

      Certains secteurs permettent par l’espacement des sillons et la configuration des voies de juguler ou limiter un retard en supprimant certains arrêts tout en permettant malgré tout aux voyageurs des gares impactés de bénéficier de la fréquence des trains pour poursuivre leur parcours.
      Pour le secteur de Rambouillet, il est essentiel d’intervenir avant l’insertion de la ligne U au niveau de La Verrière.
      Au-delà, l’espacement des sillons ne permet plus aucunes mesures et un retard provoque une perturbation notable.

      Un train retardé, rendu direct rattrape donc son retard et n’impacte donc pas l’ensemble de la ligne (il entre malgré tout dans le calcul d’irrégularité puisque n’ayant pas desservi toutes les gares).

      C’est une mesure de régulation nécessaire pour gérer et fluidifier le plan de transport qui
      permet de ne pas répercuter par effet « boule de neige » un retard sur l’ensemble de la pointe
      voire de la journée et cela à l’échelle de la ligne voire des lignes voisines (lignes U, C TER et
      TGV)

      Il est vrai que ce sont souvent les mêmes axes qui se retrouvent impactés, mais laisser ces trains circuler sans modification ne ferait qu’amplifier le retard initial tout en le transmettant aux trains suivants.
      C’est donc une mesure indispensable qui est appliquée au quotidien et qui fait partie a part entière des fondements de la gestion d’un plan de transport en opérationnel.

    • Bernard dit :

      Merci Amélie pour ces réponses.
      Mais devrions nous comprendre qu’un plan de transport régulier ne pourrait passer que par des suppressions ponctuelles de trains ou de dessertes ?
      Vous ajoutez qu’un train retardé ne peut rattraper son retard qu’en ne s’arrêtant pas , rendu direct donc… mais quasiment-vide… La belle affaire !!!
      Le contrat (tacite) qui nous lie avec la sncf n’est il pas pour l’un de transporter les usagers d’un point à un autre – selon une grille horaire mûrement réfléchie et donc établie d’avance …et normalement dans des conditions certes subjectives de confort – et pour les autres de régler leurs titres de transport ?
      Pensez vous sincèrement que les usagers du Perray, des Essarts et de Coignières payent leurs abonnements pour regarder passer des trains qui tentent de rattraper quotidiennement leur retard en ne s’arrêtant pas systématiquement ???

    • Bonjour,

      Je comprends qu’il soit particulièrement agaçant voire incompréhensible pour les voyageurs de voir passer des trains vides et de vivre au quotidien des suppressions et des retards.

      Mais s’il est de la responsabilité de la sncf de faire circuler ces trains à l’heure et de transporter ces voyageurs d’un point à l’autre, il est aussi de sa responsabilité d’agir sur le plan de transport au moindre incident.

      La décision de supprimer partiellement ou totalement un train est prise dans le cadre de la régulation du plan de transport.
      Lorsqu’un train connaît un retard non rattrapable ou trop important, la responsabilité de la sncf est de limiter au maximum les conséquences du retard de ce train pour préserver les autres trains de la ligne (et des lignes adjacentes) et donc les voyageurs.
      Cette décision n’est pas prise quotidiennement comme vous le soulignez mais en fonction des aléas dont les origines sont nombreuses et rarement maitrisables (intempéries, problème matériel, acte de malveillance, dysfonctionnement lié à l’infrastructure…) et dont la fréquence varie d’un jour à l’autre.

      La grille horaire proposée par la sncf est effectivement réfléchie, fonctionnelle et réalisable mais elle ne peut être élaborée en tenant compte d’événements qui ne sont pas prévisibles.

      De plus la fréquence de passage des trains exigé par un besoin croissant de la population Francilienne conduit à une saturation du réseau qui ne laisse que peu de marge de manœuvre dans la gestion du plan de transport au quotidien.

      Le moindre incident est donc visible sur la circulation et doit être jugulé par des interventions telles des modifications de dessertes ou des suppressions.

      Cependant, à titre d’information, sur l’axe Paris / Rambouillet, la régularité s’est élevée à 98,3% pour le mois de janvier 2012, résultat qui n’aurait pu être atteint avec la suppression de trains au quotidien.
      Le mois de Février aura lui des résultats bien moins élevés en raison des divers incidents provoqués par les conditions climatiques.

    • Bonjour,

      Je suis assez choquée par ce que je viens de lire.
      Quand vous dites que : « Certains secteurs permettent par l’espacement des sillons et la configuration des voies de juguler ou limiter un retard en supprimant certains arrêts tout en permettant malgré tout aux voyageurs des gares impactés de bénéficier de la fréquence des trains pour poursuivre leur parcours. »,

      – je comprends que les voyageurs du Perray/Essarts/Coignières sont SACRIFIES pour que les voyageurs des gares suivantes puissent, eux, ne pas être trop en retard ;

      – je vous rappelle que la fréquence le matin en heures de pointe des PIRI est d’un train tous les 1/4 d’heure. Si le train est supprimé, c’est donc 15 mn supplémentaires à attendre. Je suis désolée, mais le matin, quand je me lève tôt, que je lève mes (petits) enfants très tôt, que je les amène dès l’ouverture à la garderie où ils vont passer 11h, que j’ai plus d’1h30 pour rejoindre mon lieu de travail (hors retard des trains) ;

      eh bien, je suis désolée, mais je suis à 15 mn près le matin ; et savoir que je fais tous ces efforts et que j’inflige ça à mes enfants pour au final poireauter 15 mn sur un quai à regarder des trains passer sans s’arrêter, alors même que je PAYE pour prendre ces trains ; eh bien, ça me dégoûte.

      Vive la france qui se lève tôt pour aller bosser… ah non, pour regarder des trains passer sans s’arrêter, pardon…
      Ce n’est ma définition du service public.

      Par ailleurs, comme vous le dites vous-mêmes, « La décision de supprimer partiellement ou totalement un train est prise dans le cadre de la régulation du plan de transport », et non pas seulement en cas de gros incidents.
      J’avais constaté l’année dernière que c’était plutôt récurrent, imprévisible et annoncé à la dernière minute.
      Donc maintenant je ne prends plus le PIRI (trop marre de ces suppressions partielles) ; je vais directement à la Verrière prendre le DEFI, et tant pis si ça encombre les routes et les parkings.

    • Bonjour,

      Je comprends que 15 minutes semblent une éternité lorsque l’on est pressé, mais ce que j’explique ici n’est pas un choix volontaire d’impacter et de contraindre certains voyageurs en particulier, mais bien la seule possibilité d’action laissée par l’infrastructure sur certains secteurs précis pour épargner l’ensemble des voyageurs.
      La régulation d’un plan de transport vise à rétablir une circulation fluide pour l’ensemble des voyageurs de la ligne.
      Le seul levier d’action possible est de fluidifier ce trafic avant que les retards se répercutent d’un train à l’autre, et la seule possibilité est d’agir sur les tronçons de secteur où l’infrastructure et les sillons le permettent.
      Un simple retard de 5 minutes s’il n’est pas traité et corrigé immédiatement peut provoquer des retards de 10 à 15 minutes sur l’ensemble de la ligne (et lignes voisines).
      Ce phénomène peut effectivement se produire fréquemment puisqu’il dépend du moindre incident mineur responsable d’un retard même sensible, tel un incident matériel, un problème d’infrastructure ou le maintient des portes ouvertes qui est le motif le plus fréquent pour ce type de phénomène,( car répété, ce geste anodin presque perçu comme de la courtoisie entraine un retard de + 2 à 5 minutes qu’il faut alors traiter sous peine de provoquer l’installation d’une véritable perturbation)
      Ces incidents se déroulant en temps réel, il est impossible de les anticiper et les modifications sont donc appliquées et communiquées à l’instant où elles s’avèrent indispensables.
      Une fois de plus il ne s’agit pas de dénigrer les voyageurs de certaines gares mais bien de gérer et maitriser l’ensemble d’un plan de transport en tenant compte des possibilités et des contraintes techniques dont il est constitué et cela dans l’intérêt de l’ensemble des voyageurs de la ligne.

    • Bernard dit :

      Amélie,
      Ce jour 23/02 , gare du Perray , le train pour Montparnasse de 07h57 a été annoncé « supprimé »…sans message d’excuse d’ailleurs.
      Nous avons eu le « loisir » de voir passer à 08h08 le fameux train « fantôme » à vitesse très réduite – réduite à un tel point que nous avons tous quitté les abris pensant qu’il allait s’arrêter… mais ce ne fut pas le cas.
      Celui de 08h12 lui est arrivé quasiment à l’heure et son horaire final a effectivement été (presque) respecté, malgré le train le précédent en retard.
      Néanmoins pour la cinquantaine environ d’usagers présents en gare du Perray dès 07h50, nous avons en fait mis plus d’une heure dix pour atteindre Paris.
      Celà vous semble t il acceptable ?
      Il serait interessant de connaitre l’heure précise à laquelle le train supprimé est parti de Rambouillet par exemple et de savoir pourquoi il roulait si lentement entre Rambouillet et le Perray.
      S’il avait forcé l’allure entre ces 2 gares ; marquer l’arrêt n’aurait changé grand chose à sa progression.

    • De toute façon, nous ne pouvons pas avoir de chiffres officiels sur ces suppressions sauvages, car les Bulletins de retard du site Transilien ne les mentionne pas (la preuve, celui mentionné par Bernard n’y figure pas, pas plus que ceux du 15/2, etc). Donc la SNCF peut toujours nous dire que c’est exceptionnel, etc, nous avons plutôt l’impression que de l’exceptionnel assez fréquent… mais c’est paroles contre paroles…

      Ceci dit, je pense que malheureusement, nous ne pouvons irrémédiablement pas nous comprendre.

      Vous ne voyez et ne nous parlez que de plans de transports, desillons, de minutes rattrapées et de statistiques.

      Et nous, nous ne voyons que le temps perdu dans les transports au détriment de notre vie de famille, de retard chez la nounou ou au travail…

      Bref, tout un monde entre ces 2 visions…

    • Ce sont effectivement deux visions différentes mais qui ont un but identique; celui que les trains circulent à l’heure.

      Pour cela il faut agir, chaque jour, en temps réel, pour intervenir dès le moindre retard.
      Lorsque les voyageurs de 3 gares sont impactés par une suppression, ce sont les voyageurs des 30 autres gares qui sont préservés.
      La gestion du plan de transport s’appréhende effectivement par des termes techniques et se calcule en statistique mais son but, sa seule raison d’être, est de permettre aux voyageurs de voyager dans les meilleures conditions et les meilleurs délais.
      Effectivement lorsque l’on voit son train impacté ou supprimé, on peut ne pas le comprendre, mais c’est pourtant un fait.
      Les trains ne circulent, que pour les voyageurs, mais pour qu’ils circulent il faut avant tout veiller, anticiper et réguler.

      Quant aux bulletins de retard, ils recèlent effectivement une erreur (les suppressions partielles ne peuvent pour le moment être enregistrées), et nécessitent un paramétrage lourd qui est demandé et en attente d’exécution.
      Ils n’entrent cependant dans aucun calcul de statistique.

    • « Ce sont effectivement deux visions différentes mais qui ont un but identique; celui que les trains circulent à l’heure. »
      => non, nous n’avons pas un but identique : à quoi cela nous sert-il, à nous usagers, que le train soit à l’heure, si on n’est pas dedans !!

      « Lorsque les voyageurs de 3 gares sont impactés par une suppression, ce sont les voyageurs des 30 autres gares qui sont
      préservés. »

      => Les PIRI desservent en heures de pointe : 11 gares et non pas 30. Donc ce sont 3 gares qui sont SACRIFIEES pour en préserver 8 autres.
      (et qu’on ne nous dise pas que ça préserve les gares des autres réseaux, car s’il n’y avait jamais de retard chez eux, suppression au Perray ou pas, ça se saurait !!)

      La gestion du plan de transport s’appréhende effectivement par des termes techniques et se calcule en statistique mais son but, sa seule raison d’être, est de permettre aux voyageurs de voyager dans les meilleures conditions et les meilleurs délais.
      => on est d’accord, sa seule raison d’être, c’est de permettre aux « voyageurs » (les biens nommés !) de … « voyager »…

      « Effectivement lorsque l’on voit son train impacté ou supprimé, on peut ne pas le comprendre, mais c’est pourtant un fait. »

      => On peut aussi ne pas comprendre que les voyageurs souhaitent voyager, mais c’est un fait…

      C’est quand même un comble de devoir convaincre la SNCF que les voyageurs veulent VOYAGER, c’est-à-dire MONTER dans le train prévu par les petites feuilles d’horaires distribuées par … la SNCF !!!
      C’est le monde à l’envers !!

  19. Bernard dit :

    Eh oui Amélie, c’est très simple en fait comme l’exprime « EtpourtantjaimeleTransilien », nous usagers nous ne revendiquons que deux choses :

    1°) Que la SNCF respecte sa part du contrat qui nous lie , et donc que les trains passent , s’arrêtent et arrivent à destination à l’heure …Nous sommes même prêts , n’en doutons pas, à admettre, allez disons des retards de l’ordre de 5% à 10%, soit sur un trajet Rambouillet-Paris 5 minutes environ…

    2°) Que la SNCF respecte une autre partie du contrat qui nous lie, à savoir faire voyager ses usagers dans des conditions correctes de confort et non pas à bord de PGP-TGV (petits gris pourris de Très Grande Vetusté) .

    En contre partie, nous payons notre abonnement et nous ne vous solliciterons plus, car nous sentons bien que vous commencez à être un peu agacée, non ?

  20. Bernard dit :

    Galère soir du 05/03/2012.
    Amélie savez vous ce qui s’est passé ??? Le conducteur était il malade, fatigué, dépressif ou autre ??? Etions nous réèllement en sécurité ???
    Le PGP-TGV (petit gris pourri de très grande vestusté) départ 18h16 de Montparnasse est arrivé à 19h31 au Perray, soit 75 minutes au lieu de 50 environ…. le temps d’un rendez vous médical manqué ; tant pis pour moi!
    Comme d’habitude bien sur aucun message d’excuse !
    Pire, notre train (si on peut appeler celà un train…) s’est arrêté -sans ouverture de portes- à Montrouge puis à Meudon alors que ces arrêts ne sont pas prévus et a oublié de s’arrêter à Trappes, arrêt normalement prévu et en général pour beaucoup d’usagers…qui n’ont eu d’autres solutions que de descendre à La verrière pour repartir dans l’autre sens.
    Et pourtant il n’y avait pas de neige….

    • Bonjour,

      Vous avez subi les conséquences d’une panne de signalisation à Versailles Chantier par « effet domino ».
      Cet incident a effectivement provoqué dans un premier temps une interruption de circulation sur le secteur, puis d’importants retards jusqu’en début de soirée sur une grande partie de la ligne.
      Votre train n’a donc pu avancer comme il aurait dû en raison de l’occupation des voies devant lui par les autres trains retardés, il a donc du s’arrêter sur différentes gares où il n’avait pas a marquer l’arrêt le temps que les voies devant lui se libèrent et d’obtenir l’autorisation de repartir.
      Quant à l’arrêt à Trappes, il s’agit du phénomène inverse, le train ayant accumulé trop de retard a du accélérer sa marche jusqu’à la gare de La Verrière pour ne pas amplifier et répercuter le phénomène déjà très importants sur les trains suivants.
      C’est la seule mesure possible pour atténuer puis juguler une perturbation, qui sans ce type d’intervention, ne ferait que s’accroitre et durer jusqu’à la fin du service.
      Le conducteur de votre train a simplement respecté les autorisations de marches et les interdictions de circuler relatives à la régulation d’un trafic très perturbé.

    • letirant bruno dit :

      aimont le trains gris il roule je vous demande de pronlongee les petit gris aux delas de 2016 merci

  21. CGLX dit :

    23 avril 2012. Message à Patrick SAGAZAN Directeur des lignes N & U, parce que tous, nous avons compris qu’Amélie ne peut jamais rien…

    Ce jour encore une performance de la SNCF ! Des milliers de CLIENTS voyageurs retardés (+ 1h30) à Montparnasse ce soir 19h parce que des « gens » déambualaient sur les voies en gare de Versailles ? Raison donnée par les agents SNCF à Paris. C’est sûr les promenades sur les voies sont le passe temps favoris des Versaillais, à moins que des CLIENTS voyageurs de la SNCF n’aient été contraints de finir le voyage à pieds vers la gare la plus proche ??? Du coup la belle excuse des intrus sur les rails serait en fait la conséquence d’une défaillance supplémentaire de la SNCF ! M SAGAZAN soyez assez courtois de nous indiquer la raison de ce traitement et puisque j’évoque la courtoisie, n’omettez pas de vous excuser au nom de la SNCF (ou peut-être du STIF ou… je ne sais plus…).

    Meric également M SAGAZAN de prendre en compte sans délai (et je me fiche de savoir si c’est le STIF ou autre…) la mobilité des personnes handicapés, en gare du Peray (et probablement ailleurs). Vous avez installé à grands frais des caméras vidéo (inutiles sur le quai 1 parce qu’aucun train ne s’y arrete) il y avait plus urgent à prendre en compte les personnes à mobilité réduite, je ne veux pas de votre compassion juste un peu de civisme pour n’avoir jamais à vous souhaitez de connaître un jour leurs difficultés.
    CGLX

    • AS dit :

      Bonjour

      Un vieux train gris pourri est tombé en panne avant l’entrée en gare de St Quentin, en venant de St Cyr.
      Ça a bloqué tous le trafic à St Quentin, heureusement qu’il y a un bus qui va à Versailles et que peu connaisse !

      Voilà pour le peu que j’en sais!

      Bonne journée!

    • ppa dit :

      Et de surcroit, sans aucune explication cohérente puisque il est écrit « panne matérielle » sur les panneaux et annoncé « acte de malveillance » en gare de La Verriere ; et comme si les gens avaient pris d’eux-même la décision de descendre sur les voies, alors qu’en fait ce sont les agents SNCF qui leur ont fait évacuer le train de cette manière. Mais à en croire la personne qui faisait les annonces en gare de La Verrière, c’est une alerte de sécurité « parceque des voyageurs sont descendus sur les voies ». Ben voyons…

      Pas de solution de contournement (pourquoi le train venant de LA Défense n’a pas continué sa route vers Rambouillet puisque le traffic était interrompu en amont de la Verriere), une communication absolument pas crédible, et tjs la même raison au départ, une panne matérielle sur un vieux train pourri…comme d’hab….

    • Bonjour,

      Il y a bien eu deux messages successifs annonçant une panne ayant immobilisé un train puis un acte de malveillance car des voyageurs sont effectivement descendus du train sans autorisation pour remonter les voies et cela sans tenir compte des risques et conséquences évidentes.
      Il a donc été nécessaire pour assurer leur sécurité d’interrompre la circulation sur l’ensemble des voies alors même que l’incident en lui-même n’impactait à ce moment là qu’une seule voie et permettait d’assurer la continuité du trafic.

      Les équipes de suge sont arrivées sur place quelques minutes plus tard pour assister et orienter l’ensemble des voyageurs présents à bord du train et leur permettre de rejoindre la gare en toute sécurité.

      Aucune circulation n’était possible sans l’assurance qu’aucun des voyageurs partis sur les voies sans encadrement ni surveillance n’y étaient encore présents.
      Cette panne de train qui, à l’origine, n’aurait pu avoir qu’un faible impact sur les voyageurs des axes voisins, s’est transformée en véritable perturbation de grande ampleur en raison de la descente de certains voyageurs sur les voies.

    • ppa dit :

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre réponse mais ce n’est oas ce que j’ai entendu ce matin de lapart des gens qui étaient dans le train en panne. mais je vous fais confiance puisque vous avez toutes les informations en main.

      Par contre, dans ce cas précis, pourquoi les trains qui se trouvent en aval du blocage ne prolongent pas leur route de façon exceptionnelle (typiquement prolonger le train venant de La Defense jusqu’à Rambouillet)? Des arrêts sont supprimés pour rattraper des retards, pourquoi n’y a t-il pas « prolongation de service » ?

    • L’interruption de circulation provoquée par l’alerte radio concernait la totalité du secteur de Versailles, ce qui comprend les gares de Trappes à Viroflay.
      Le déclanchement d’une alerte radio interrompt automatiquement l’ensemble des trains du secteur où elle est émise.

      Une telle situation provoque de fortes perturbations et il faut alors adapter le plan de transport pour que chaque train, qui ne se trouve plus dans son « sillon », puisse retrouver une place dans le plan de transport qui se reconstruit en temps réel.

      Dans un tel cas, il est souvent impossible de rajouter des arrêts à un train sans amplifier les perturbations déjà conséquentes sur les trains suivants.
      L’objectif est de rétablir au plus vite le plan de transport initial en résorbant les retards pour que la perturbation touche un minimum de voyageurs.

      Pour ce qui est de cet incident ci, la circulation étant interrompue sur le secteur de Versailles, il était impossible de faire circuler les trains en direction de la Verrière et à plus forte raison d’en prolonger la desserte jusqu’à Rambouillet.

    • AS dit :

      L’annonce en gare de St Quentin disait que l’évacuation des voyageurs bloqués dans le train était en cours, que cela prendrait une vingtaine de minutes et que par conséquent le trafic était interrompu.

      Très drôle aussi, c’est le train pour Paris Montparnasse affiché en approche alors que le train pour la Défense était toujours à quai.

      Quelles sont les raisons de la panne du train ? La vieillesse ?

    • Bonjour,

      Etant responsable de ce blog, c’est moi qui vous répondrai mais si vous souhaitez toutefois vous adresser à Mr Sagazan, je vous invite à le contacter par courrier sans utiliser ce blog qui n’a pas fonction de boites aux lettres.

      La circulation a effectivement été très perturbée hier à partir de 19h en raison de la panne d’un train à proximité de la gare de St Quentin en Yvelines.
      Certains voyageurs ont choisi à cet instant de descendre d’eux même sur les voies sans la moindre mesure de sécurité pour rejoindre la gare.

      Le conducteur du train a donc déclenché l’alerte radio pour interrompre totalement la circulation sur l’ensemble des voies et éviter ainsi tout risque d’accident.
      Les agents de la Suge sont arrivés quelques minutes plus tard pour encadrer en toute sécurité la descente et le cheminement des voyageurs jusqu’à la gare, mais le temps de l’intervention a été aggravé par le délai de recherche des premiers voyageurs descendus sans escortes et donc sans surveillance permettant de garantir leur arrivée à quai en zone non dangereuse.

      Les conséquences sur le trafic ont effectivement été importantes puisque la panne du train, la prise en charge des voyageurs à bord, la recherche des voyageurs isolés puis, le secours du train ont interdit le secteur à toute circulation durant 1h40.

      Il y a donc bien eu des voyageurs sur les voies, certains encadrés par une prise en charge correspondant aux mesures de sécurité essentielles, d’autres en toute irrégularité, mais à proximité de la gare de St Quentin et suite à la panne d’un train.

      Il n’y a donc pas là « de fausse excuse » et la communication habituelle conséquente à tout incident important sera faite (comme à l’accoutumée) en toute transparence.
      Je ne peux donc pour l’instant expliquer l’écart d’information dont vous faites état.

      Pour ce qui est des aménagements destinés aux personnes à mobilité réduite, je rappelle que le Stif a adopté un schéma directeur d’accessibilité concernant 207 gares en Ile de France dont 15 sur la ligne N ne comprenant pas la gare du Perray.
      La Sncf n’est effectivement pas seule décisionnaire ni responsable dans la mise en place de ces projets.
      Sachez malgré tout que pour les gares non reprises dans le schéma directeur, des moyens de substitutions sont actuellement à l’étude.

      Pour ce qui est des caméras installées sur la voie 1, veuillez croire que leur positionnement et leur rôle répond à un besoin pertinent et bien précis : sécurité et protection des voyageurs.

  22. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    La qualité du service s’était nettement améliorée lors de la mise en place du cadencement il y a 4 ans je crois.
    Cependant, depuis le 11 décembre, impossible de partir du Perray à 08H27 puisque le train pour la Défense part à 08H35 de la Verrière moralité train suivant à 09H05.
    De plus, en heures creuses, plus de correspondance entre 2 trains. Exemple départ 09h57 du Perray arrivée à la Verrière à 10h08 pour n’en repartir qu’a 10h35 et ceci n’est qu’un exemple. Quelle logique dans tout cela lorsque l’on a traçé ses horaires pour des travaux quasi inexistants sur cette ligne.
    Tout comme les trains DEFI – VERI qui sont ralentis entre Saint-Cloud et Versailles pour faire l’horaire allongé de 35 à 42 minutes, ce qui a pour incidence quand on veut attraper un TER pour gagner du temps en allant sur Rambouillet de voir l’autre train arriver et courir dans les escaliers.
    Avant lorsqu’il y avait des travaux, les horaires étaient adaptés durant juste la période et maintenant depuis décembre nous subissons pour des travaux qui n’ont pas commencé.
    Comme disent des amis cheminots, le chemin de fer a bien changé mais pas en bien à tous les niveaux.
    De plus, quand aurons-nous de nouvelles rames qui doivent remplacer les petits gris ?
    Merci et bonne journée.
    Ph.riché

  23. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je n’ai pas vu de réponse à mon message du 22 août ???
    Concernant, les futurs horaires à partir du 9 décembre, peut-on espérer des horaires mieux adaptés (exemple en partant à 8h27 au Perray, retrouvera t-on un train DEFI autour de 08h50 à la Verrière pour se rendre à la Défense ?
    Le temps d’attente entre les correspondances de la ligne U et la ligne N pour Rambouillet seront-ils réduits ?
    Trains VERI-DEFI plus rapides (Retour à 35 minutes par exemple au lieu de presque 45) ???
    Merci
    Cordialement,
    Ph.Riché

    • Bonjour,

      Les nombreux travaux mis en place et entrainant les contraintes que vous mentionnez sont toujours en cours. Certains, très éloignés de notre région ne semblent pas nous impacter pourtant, tel un jeu de domino, la moindre modification du plan de transport d’une région, implique par les nombreuses connexions en secteurs mixtes, une modification sur la région voisine.
      C’est ainsi que l’année dernière 85% des horaires ont été modifiés.
      Ces travaux étant toujours en cours, les horaires du service de l’année prochaine ne pourront être modifiés.

  24. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Donc on garde un service de mauvaise qualité avec en plus pour bien commencer l’année une petite grève avec des trains annoncés ne circulant pas (exemple 07h57 ce matin)
    Quand ce sont pas des modifications de dessertes, si il fallait écrire tous les loupés ou les couleuvres qu’on veut nous faire avaler sur une ligne ou la cohérence avec les correspondances a disparu ce serait tous les jours quasiment.
    Quoi qu’il en soit, comme beaucoup, je ne paye plus certaines parties de mon trajet hors zones, depuis plusieurs mois, car ça n’a que trop duré, comme dans le privé on paye pour un service et si il n’est pas fourni, il y a des pénalités.
    A voir des trains qui passent s’en s’arrêter et encore quand ils passent car le coup de problème de préparation d’un train on connait, ce qui veut dire souvent il n’y a pas de conducteurs par exemple et tout cela comme si c’était normal.
    Par contre, pour augmenter les tarifs, là il n’y a pas de problème, c’est plus facile que de mettre suffisamment de trains. Quelle honte avoir des petits gris inconfortables sur une ligne aussi longue.
    Enfin vous aurez toujours de bonnes raisons.

  25. Vittet Philippe dit :

    Bonjour,
    On ne change pas les habitudes de notre ligne après toutes ces semaines de galère. Les voyageurs sont toujours aussi mal traités. Ce matin train de 7H57 z8800 mais avec que 4 voitures (Unité simple) au lieu de 8 voitures (unité multiple) et ceci en heure de pointe.
    Par conséquent, train bien plein à la Verrière.
    Quand va t-on avoir des personnes compétentes et qui réfléchisssent avec leur tête sur cette ligne.

  26. CLGX dit :

    La SNCF a finement remarqué que l’été il faisait chaud au point de faire souffrir les rails ! Tellement absorber par sa culture nombriliste la SNCF ne remarque pas que ses CLIENTS souffrent également de la chaleur ! Sur la ligne N par exemple en gare de Montparnasse les CLIENTS accèdent environ 15 minutes avant le départ, au voitures surchauffées parce que le machiniste lui embarque quelques dizaines de secondes avant le départ mettant la rame sous tension et par conséquence l’air climatisé peu performant mais qui pourrait être bien plus efficace s’il était en fonction en permanence ! Je ne vous demande pas de m’expliquer pourquoi c’est ainsi, pourquoi l’agent n’y est pour rien (attention risque de mouvements sociaux…) je souhaite juste apporter ma modeste contribution à l’éducation « CLIENTS » du personnel SNCF. Merci de relayer de climatisation efficace vers les conducteurs, leur hiérarchie, leurs syndicats…etc.

  27. CLGX dit :

    Au delà de votre rôle de soupape pour CLIENTS désabusés, pouvez-vous enfin répondre à ma demande récurante (plusieurs fois par an) sur l’accessibilité de la gare du
    Perray aux personnes handicapées ? Évitez-nous les habituels « c’est pas nous, c’est le STIF ou c’est… La seule réponse qui vaille et honorerait la SNCF c’est une date de fin de travaux dans des délais raisonnables. Si c’est une question de budget, n’omettez pas de nous dire combien a coûté les réseau de caméras de la gare dont certaines surveillent des quais toujours inutilisés !

    • Bonjour,

      Comme je vous l’ai déjà indiqué dans ma réponse du 24/04/12, les aménagements destinés aux personnes à mobilité réduite sont définis par le Stif qui a adopté un schéma directeur d’accessibilité concernant 207 gares en Ile de France dont 15 sur la ligne N.
      Ce schéma directeur d’accessibilité n’inclus pas la gare du Perray.
      La Sncf n’est effectivement pas seule décisionnaire ni responsable dans la mise en place de ces projets.
      Sachez cependant que pour les gares non reprises dans le schéma directeur, des moyens de substitutions sont actuellement à l’étude.

  28. CLGX dit :

    Ce matin 24/07/13, propos incohérents en gare du Perray concernant le train de 8h56 ! Décidément la communication est un point très faible de nos cheminots plus prompts à hurler des slogans revendicatifs et sectaires par la voix de leur syndicats !

  29. CLGX dit :

    Concernant les personnes handicapées, elles apprécieront votre rejet de responsabilité entre tous les acteurs : comme d’habitude personne n’est responsable, c’est pas nous, c’est le STIF ! En attendant les personnes touchées par le handicap sont exclues d’un accès SNCF qu’elles financent par ailleurs en tant que contribuables ! HONTE à tous les acteurs du transport ferroviaire et en particulier à vous qui relayez sans la moindre compassion un rejet du handicap !
    Concernant les propos incohérents du 24/07 en gare du Perray, il s’agissait d’un retard annoncé sur haut parleur alors que le train se présentait en gare ! Pas de doute c’est avec une telle qualité d’information que vos CLIENTS vont vous accorder leur confiance ! Puisqu’on est dans le domaine de la communication cessez d’utiliser l’expression « VOS trains » quand les trains sont en retard, c’est un element de language pour le moins facheux car je suppose que « VOS trains » devient « NOS trains » lorsqu’ils sont à l`heure, sans doute un residut de culture bien ancrée de votre entreprise qui consiste à toujours nier une quelconque responsabilité !

  30. CLGX dit :

    Aujourd’hui c’est la fête pour remercier ses CLIENTS, la SNCF a sorti une rame aluminium gris (Amélie ne connait pas elle n’était pas née…), le train de 17H46 départ Montparnasse pour Rambouillet va nous cuire et nous secouer sûrement. Avant de monter j’ai demandé aux agents sur la quai pourquoi ce choix ? Devinez ! Ils ne savaient pas !!! Pourtant je fais des efforts pour poser des questions faciles et je n’ai jamais de réponse ! Ces agents étaient très occupé à observer le tableau des départs sans doute par peur d’un vol du tableau car lorsqu’on pose une question sur les horaires ils regardent systématiquement le tableau avant de répondre ! Amélie se serait leur rendre service de leur dire que les CLIENTS savent lire et qu’ils s’empressent de trouver d’autres sources d’info sinon ils ne servent vraiment à rien. Alors peut-être qu’Amelie pourra nous dire ce que nous avons fait pour être transporter dans des conditions aussi pénibles ??? Parce que je n’imagine pas une seconde que c’est la responsabilité de la SNCF, CE N’EST JAMAIS LE CAS !

    • Bonjour,
      Le matériel Z5300, appelé « petits gris » est en cours de retrait progressif sur notre ligne.
      Il est peu à peu remplacé par le matériel VB2N, les trains bleus 2 étages.
      Cependant tant que la totalité des trains VB2N n’est pas en circulation (ce qui devrait être le cas courant 2016), les petits gris restent utilisés au cours de l’année pour assurer les dessertes de l’axe Paris Sèvres et combler les manques provoqués par des interventions en centre de maintenance.

      Pour ce qui est de l’information, la SNCF met en place tous les moyens pour améliorer la rapidité de diffusion de l’information.
      Les agents sur le terrain prennent donc connaissance de l’évolution du trafic dans le même délai que les voyageurs puisque tout est fait pour éviter la rétention d’information ou la perte de temps de cette transmission.
      Les médias internet et twitter ou l’alimentation en temps réel des écrans en gare sont donc privilégiés pour leur réactivité, les agents sont eux équipés de Smartphone pour recevoir cette information quelque soit leur emplacement en gare.
      Les informations supplémentaires concernant les motifs ou l’avancée des interventions en cours sont, elles, transmises en interne dans un premier temps, puis relayées par ces mêmes canaux après confirmation.

      Concernant le matériel, les agents en gare sont responsables de l’accueil, de la vente, de la gestion de leurs sites, de l’information et orientation des voyageurs et de leur prise en charge et ne sont pas spécifiquement informés des décisions techniques liées au plan de transport.
      Chaque métier à la SNCF requiert des connaissances spécifiques.
      Un agent de gare ne conduit pas de train, un conducteur ne vend pas d’abonnement de parcours.

      C’est pour cela que les blogs des lignes ont été ouverts, car ils nous permettent de prendre le temps d’aborder les questions que vous souhaitez, tout en me laissant le temps nécessaire d’effectuer des recherches si besoin.
      Votre train d’hier a donc été remplacé par un petit gris en raison des travaux qui ont actuellement lieu sur l’axe d’Epône Mantes.
      Ces travaux ne permettant pas la construction habituelle du plan de transport, il est nécessaire d’injecter une ligne de roulement supplémentaire.
      C’est pour cela que vous devriez rencontrer du matériel Z5300 sur cet horaire jusqu’26 Aout prochain.

      J’espère avoir donc répondu à vos questions.

  31. BB7601Passer au statut dit :

    Bienvenue sur le blog de la ligne haine !

    Pardon :mrgreen:

  32. letirant bruno dit :

    il faut laisser les petit gris tranquil aimont prendre le trains les petit roule tresbiens bonne de roncheure

  33. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Comme d’habitude ce matin pas un train mais deux supprimés au départ du Perray : 06h57 annoncé comme supprimé soi-disant plus de temps à la préparation. Prochain départ annoncé à 07H27 mais où était donc passé le 07H12 pour lui aucune explication.
    Ca commence vraiment à bien faire de prendre les voyageurs pour des cons sous couvert d’un BLOG servant à faire croire que tout est fait pour les voyageurs. Faites arrêter au moins un TER pour pouvoir reprendre notre train pour la Défense à la Verrière, là ce serait du vrai service.
    De plus, dites franchement les choses, préparation tardive veut dire : Pas de mécanicien, ou dégarage tardif des trains à Rambouillet pour la mise à quai.

  34. CLGX dit :

    Si quelqu’un vous demande pourquoi le train de 19h01 à destination de Rambouillet est parti avec 9 minutes de retard de Montparnasse, vous n’aurez qu’à dire que c’est ma faute ! Sans compter les arrêts à peine sorti de Montparnasse ! Comme d’habitude aucune information alors pour les excuses faut pas y compter !!! C’est bien il vous reste d’énormes marges de progrès….

    • Bonjour,

      Le train RIPI de 19h01 est effectivement parti avec un retard de 6 minutes hier au départ de la gare de Montparnasse et les ralentissements en sortie de gare l’ont porté à 9 minutes.
      Ces retards et ralentissements en ligne sont la conséquence d’un accident de personne sur la ligne de Massy qui a reporté la circulation de certains TGV détournés sur nos lignes et ainsi produit par décalage quelques retards sur nos trains.
      Si cet incident n’a eu que peu d’impact sur nos circulations, il aurait du cependant y avoir des annonces informant les voyageurs de la situation.
      Je fais donc suivre votre commentaire aux responsables de l’information en gare de Montparnasse pour savoir si ces annonces ont été diffusées sans avoir été perçues sur le quai concerné ou s’il y a eu un manque d’information.

  35. CLGX dit :

    Ce matin la SNCF annonce des retards de 10 à 15 minutes sur la ligne à cause des conditions météo de ces derniers jours !!! En fiat il s’agit de SUPPRESSION de trains ! Confirmées plus tard avec une annonce de « suppression partielle ou totale »??? Supression totale je comprends : la SNCF EST HORS CONTRAT => incapable de remplir ses obligations comme trop souvent mais supression partielle ? Je ne vois pas, sans doute un nouveau concept, on supprime la motrice et on laisse les wagons ? Enfin concernant les conditions météo j’en profite pour informer la SNCF qu’au printemps il y a du pollen, en été il fait chaud, les feuilles mortes tombent à l’automne et il neige en hiver… Il faudrait cesser de prendre vos CLIENTS pour des C..s et assumer un peu plus vos manquements ! Pour être complet j’ai vu passer DEUX TRAINS VIDES l’un vers la province, l’autre vers Paris à 9h16 alors que tous vos CLIENTS étaient sous la pluie ( tiens en plus il pleut en automne…) et dans le froid à écouter vos mensonges ! Conclusion les trains vides ne souffrent pas des conditions météo… des derniers jours ! Amélie pensez à indemniser vos CLIENTS … évitez comme à chaque fois vos renvois vers des organisations (STIF et autres) inaccessibles et désinvoltes.

    • Pr LORIÉBAT dit :

      Je plussoie.

    • Bonjour,

      Les conditions météorologiques actuelles, c’est-à-dire la présence d’un dépôt sur les rails provoqué par les feuilles mortes broyées au passage des trains, a le même effet que le verglas sur une route, et entraine effectivement de nombreux incidents.
      La neige, les feuilles mortes ou le verglas, la chaleur et la dilatation des métaux qu’elle entraine sont effectivement des paramètres inhérents aux transports de manière générale et à plus forte raison au transport ferroviaire.

      Les conséquences les plus fréquentes sont les retards qui vous sont communiqués en temps réel mais qui peuvent en s’accumulant conduire à la nécessité d’une suppression.
      Selon l’importance du retard, et donc de l’impact que ce train retardé aura sur le reste du trafic, selon la capacité des voies pour permettre de stoker ou de retourner une rame pour son trajet retour, ou encore selon différents éléments liés à l’impact des patinages sur le matériel, les GTI, Gestionnaire du Plan de Transport, peuvent modifier la desserte d’un train.
      http://malignen.transilien.com/2011/11/22/comment-ca-marche%e2%80%a6la-gestion-du-plan-de-transport/
      http://malignen.transilien.com/2011/12/02/dans-la-peau-d%e2%80%99un%e2%80%a6gestionnaire-du-plan-de-transport/

      Ils peuvent alors, dans l’intérêt global du réseau, de manière à impacter un nombre le plus limité possible de voyageurs, supprimer un train, cela totalement ou partiellement.
      C’est-à-dire en rendant un train terminus dans une gare d’où il pourra réaliser un nouveau départ et éviter ainsi d’aller engorger la circulation sur un secteur déjà trop impacté.

      Les trains vides que vous avez observés, étaient des trains VV, c’est-à-dire des trains en cours d’acheminement sur la gare de départ de leur service commercial.
      Ces trains sont donc destinés à circuler vide, de leur point de garage à leur gare de départ pour le service voyageurs.
      Les trains VV souffrent autant des conditions climatiques même si l’impact (proportionnel au poids de matériel) est moindre.

  36. CLGX dit :

    POUVEZ-VOUS CLASSER LES POSTS PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE ? C’EST UNE LOGIQUE SIMPLE QUI PERMET UNE LECTURE PLUS RAPIDE ET CELA DONNERA UNE IMAGE PLUS SERIEUSE DE LA SNCF. EN EFFET COMMENT NE PAS FAIRE UN RAPPROCHEMENT ENTRE CETTE GESTION. ALEATOIRE ET CELLE DE VOS TRAINS ?

  37. CLGX dit :

    Ce jour, retard de l’ancètre (petit gris) de la ligne N au Peray à 9h26 ? Pour éviter à Amélie de se sentir obliger de répondre (tous le monde à droit à des congès), je donne la raison: laisser passer le Régional qui était en retard. Pourquoi ce retard ? C’est hors sujet nous sommes sur le blog de la ligne N pas de la ligne régionale, mais on peut supposer que c’est à cause des conditions métérologiques des jours ….. précédents…. Attention le ciel est nuageux => pluie potentielle => suppression probable de trains dans les jours…. à venir ! C’est le nouveau concept de la SNCF : décalage dans le temps entre la cause et son effet !

    • Bonjour,

      Avant de partir ce soir en congés, je viens répondre à votre question qui illustre parfaitement les conséquences du manque d’adhérence et de la gestion des circulations en opérationnel.
      Le TER dont vous faite mention a effectivement accusé un retard en raison des difficultés d’adhérence qui ont provoqué sur son matériel un phénomène de patinage.
      De manière à ne pas impacter d’avantage la circulation, les gestionnaires du Plan de Transport, basés au COT, doivent modifier l’ordre de passage des trains pour éviter que les retards se propagent à l’ensemble du réseau.
      Pour cela, ce TER doit donc passer devant ce train de la ligne N.
      Sans cette modification et compte tenu des voies utilisées et des dessertes réalisées sur la totalité de leurs parcours, le TER augmenterait son retard jusqu’à 40 minutes et provoquerait des retards de plus de 10 minutes sur les trains de l’axe de Dreux.

  38. CLGX dit :

    Ce soir le 19h16 s’attarde dans toutes les gares, voir même stoppe entre deux gares ! 13 minutes de retards à Versailles (pas d’excuse, manque de courtoisie ou timidité du machiniste ? ni l’un ni l’autre : culture d’entreprise tout simplement) Problème de « régularité » déclare le machiniste ! J’aurais dit « régulation » enfin si il le dit ça doit être vrai ! En tout cas on est pas rentrés, ha ces fameuses feuilles mortes (j’en pas vu une sur les rails), on est peu de chose !

    • Bonjour,

      Votre train de 19h16 a bien été, comme vous l’a indiqué le conducteur, retardé par un problème de régularité.
      Ce retard répercuté d’un train à l’autre, à impacté votre RIPI à hauteur de 13 minutes à son arrivée en gare de Versailles Chantiers.
      Le problème d’adhérence de ces dernières semaines, causé par la chute des feuilles mortes, ne provoque aucun phénomène spectaculaire.
      Bien souvent les effets ne sont pas perceptibles par les voyageurs, mais les conséquences sont bien réelles…
      Simple retard ou dégâts sur le matériel, arrêt hors quai ou ralentissement en ligne sont autant de paramètres que les conducteurs doivent gérer au quotidien tout au long de ces périodes où l’adhérence est dégradée.
      Votre train RIPI a ainsi été impacté par le patinage d’un autre train en gare de Chaville, qui a par répercussion nuit à la régularité de 8 trains.

  39. CLGX dit :

    Comment le SNCF attise l’agacement des voyageurs : ce matin en gare du Péray, radio SNCF annonce « aucun retards sur nos lignes » alors que le Régionnal de 9h24 passe en gare avec plus de 10 minutes de retard, retardant de plus de 8 minutes le train de 9h28 ! Ce n’est pas trės grave un retard de plus de 15%, si les CLIENTS peuvent l’accepter (sans doute les feuilles mortes…) il n’est pas opportun de leur mentir alors qu’ils sont sur le terrain sous les intempéries constatant les « erreurs » de comunication de radio SNCF…

    • Doudou dit :

      Ce sont des retards résiduels qui ont très certainement été rattrapés en ligne…Faut arrêter de râler systématiquement à la moindre minute de retard -_-

    • CLGX dit :

      Doudou est probablement cheminot… 8 minutes de retard ne se rattrape sur un parcourt aussi court que le Perray Paris et au final il y a une correspondance ratée qui en entraîne une autre puis un RDV décisif de perdu avec des conséquences importante… etc. Mais le sens de mon message n’était pas le retard lui même j’indique que ce n’est très grave (si si relisez) mon propos concernait les « erreurs » de communication de SNCF Radio. Ce blog est un lieu de communication et si on est taxé de râleur lorsque l’on intervient c’est la plus belle démonstration que ce blog ne sert à rien ! Ce que je ne suis pas loin de penser mais par solidarité avec Amélie je post pour qu’elle conserve son job…. Quand à vous rien ne vous oblige à lire (sans tout comprendre) les posts qui ne vous plaisent pas – Bien cordialement Doudou.

    • Doudou dit :

      Oulàlà, je suis trèèèèèèèèèès loin d’être cheminot ^^ !
      J’emprunte le train tout les jours (et visiblement, plus tôt que vous :p) et même quand il y a un retard ou une panne, je suis pas systématiquement en train de me plaindre sur ce blog en temps réel et je crois qu’Amélie en a suffisamment entendu sur les retards mais rabâcher inlassablement la même chose ne sert pas à grand chose, pire encore, ça l’aggrave…

      Alors par contre, permettez d’exploser de rire concernant les 8 mins non rattrapable sur un Le Perray Paris, c’est évident qu’avec des horaires aussi détendus que ceux de notre réseau et 43km de distances avec un matos conçu pour la banlieue, votre train n’a pas rattrapé son retard et que le conducteur s’est amusé à rouler touuuuut doucement pour asservir son fantasme d’énerver les vilains usagers !

    • CLGX dit :

      Doudou,
      Je suis assez satisfait que mes propos vous détendent à ce point, on est tout fait d’accord un retard ne se rattrape pas sur une ligne si courte et au final il y a des RDV importants manqués. J’ai le plus grand respect pour vos horaires matinaux dont je ne vois pas ce qu’ils ont de plus méritant que les miens…et surtout je respecte votre vie privée. Pour le reste, je respecte également vos silences et votre manque de participation au blog et je vous renvoie à ma réponse faite à Lorenzo qui illustre le sens de mes propos…
      Bien à vous et … bon voyage à l’aube…

  40. CLGX dit :

    Pour Doudou je viens un peu râler, je suis dans le train de19h31 (au départ de Montparnasse) qui est retenu en gare à la Verrière, sans précision de durée de cet « incident » supplémentaire. En fin de semaine c’est toujours un peu pénible à plus de 20h quand on est attendu ! Doudou pensera que ce n’est pas grave… et en soit je lui donne raison rien n’est grave mais le caractère hyper répétitif ça fatigue ! Je compte sur la prose d’Amélie pour noyer le problème dans des raisons internes SNCF dont le CLIENT se fout…

  41. CLGX dit :

    Mme Amélie, ce soir il devait y avoir une ÉNORME feuille morte sur la voie au niveau de la gare du Péray qui a occasionné la panne d’un train générant un retard (résiduel dirait Doudou que je salue) de 41 minutes sur un trajet de 49 minutes ! Tard dans la soirée et en fin de semaine alors qu’on es attendu MERiCI la SNCF ! 41 minutes de retard sur 49 minutes de trajet c’est exactement comme si je payais mon pass Navigo le 25 du mois sur un mois de 30 jours. Je ne suis pas sûr ni de la compréhension ni de l’indulgence des contrôleurs SNCF pendant les 25 premiers jours du mois ! Qu’en dites vous Madame Amélie ? Pouvez-vous transmettre ma demande de dédommagement (même symbolique, je n’en fait pas une histoire d’argent) à Cécile DERVILLE accompagné de ces quelques lignes. Enfin arrivé tard dans la soirée au Péray, j’ai croisé deux agents de la SNCF avec lesquels je me suis livré à l’expérience suivante : je leur fait part de ma profonde déception de n’avoir entendu AUCUNE excuse de la SNCF ET J’ai eu l’impression que mon élocution leur était totalement inaudible. Je leur ai alors demandé de bien répéter après moi : »je m’excuse pour le retard occasionné » après plusieurs tentatives j’ai dû me rendre à l’évidence que cette expression leur était totalement inconnue et pire qu’ils était incapables même par mimétisme d’exprimer le moindre regret à leurs CLIENTS! C’est dire le long chemin qu’il reste à l’entreprise SNCF pour gagner et l’estime de ses CLIENTS ! La bonne nouvelle de cette triste (et trop répétitive) histoire, c’est que la feuille morte s’est envolée à 21h02 pour permettre une réparation aussi soudaine qu’inattendue du train en gare du Péray.
    Bien cordialement.

    • Lorenzo dit :

      Bonjour CLGX
      Faisons un instant abstraction de votre ironie ! Effectivement, un train est tombé en panne (impossibilité de refermer le disjoncteur de la locomotive, donc ça roulera forcément moins bien…) et il a fallu organiser le secours de ce train: trouver un train disponible, effectuer toutes les vérifications nécessaires au bon déroulement de ce remorquage (frein, calcul de la vitesse,…), trouver un endroit où remiser le train en rade et remettre toute la ligne en marche (ça bouchonne derrière, vous en conviendrez). Forcément tout ça prend du temps…
      Quant à votre idée d’infantiliser les 2 agents que vous avez croisés, ne vous étonnez pas de leur réaction. Vous auriez voulu les prendre pour des abrutis, vous n’auriez pas fait autrement. Essayez avec votre banquier (je n’ai rien contre les banquiers, c’est un exemple 😉 ): « les frais que je prends à mes clients sont trop élevés, excusez-moi », répétez s’il vous plaît…

    • CLGX dit :

      Bonjour Lorenzo,
      Merci pour votre commentaire et les informations que vous y donnez. Pour info le train en panne est repartis par ses propres moyens sans remorquage à 21h02 du Péray.
      J’assume tout à fait mon ironie et je comprends parfaitement que des aléas techniques (hors grèves dont notre SNCF se fait un mode de communication) et leurs conséquences. Ce qui est un peu plus insuportable c’est leur caractère répétitif, le penchant fataliste de la compagnie qui n’assume jamais et surtout soit son absnce de communication, soit une communication très maladroite (pour ne pas insister). Cela me rapelle la Poste qui pendant des décénies nous a expliqué que tous bossaient au max, que tout était fait pour « l’usager » et qu’on ne pouvait pas faire mieux ! Et le CLIENT devait patienter pour avoir le service attendu… Puis est arrivé la concurrence et la Poste s’est transformée, aujourd’hui on y accueille le CLIENT avec le sourire, on l’aide dans ses démarches…etc. Je dois être naÏf, je préfère penser que je suis ambitieux, je rève d’une même prise de conscience des agents, des dirigeants des syndicats de la SNCF… un jour peut-être…
      Cordialement.

    • Bonjour,

      Votre train est effectivement reparti seul, mais le train en panne a lui du attendre de recevoir ce que l’on appelle un dépannage par l’arrière.
      La communication lors d’incident de cette envergure est complexe à délivrer pour les conducteurs car par mesure de sécurité, de manière à concentrer leur attention sur la circulation de leurs trains, ils ne reçoivent essentiellement que les informations relatives au positionnement de leurs trains.
      Ces contraintes et les recherches en cours pour améliorer cette transmission d’informations sans nuire à leurs missions de sécurité sont abordées dans le billet suivant :
      http://meslignesnetu.transilien.com/2012/05/15/dans-la-peau-dun-agent-de-conduite-fin/
      Je vous invite aussi à visionner cette vidéo qui reprend les différentes étapes de la gestion d’un train en panne :
      http://meslignesnetu.transilien.com/2013/08/09/le-cheminement-de-linformation-voyageur-2/

    • MM dit :

      @ CLGX : Manifestement nous n’avons pas le même bureau de poste. Comme quoi il ne s’agit pas d’une question de profession mais de personnes et il est impossible de généraliser.

  42. cari dit :

    Tout a fait d’accord avec vous CLGX ! la seule communication qui passe est pour nous bourrer le crane avec « leurs » diffcultés comme si on devait encore les plaindre, et se contenter de l’a-peu-près qu’ils fournissent chaque jour sous pretexte que c’est déjà le maximum fournissable de leur part ! il n’est plus à démontrer que le « contrat » n’est pas rempli, principalement par le manque total de volonté de changer quelque chose au « je menfoutisme » et à l’incompétence généralisés !je ne me souviens meme plus de la derniere journée dont l’allée-retour s’est bien passé…si n’importe quelle entreprise se conduisait de la meme maniere, il y aurait déjà eu faillite.. toute entreprise a ses contraintes, mais des gens sont employés à y trouver des solutions ! la SNCF n’a, à priori, pas de personnels payés pour réfléchir..on envoie des robots sur mars, mais les feuilles mortes, (qui arrivent a prendre par surprise chaque année, au meme titre que le gel, la neige, la chaleur,etc..) peuvent bloquer les transports francais !

    • domino dit :

      Le chemin de fer porte bien son nom, le probleme est principalement son mode de traction qui n’a pas beaucoup de frottement, fer contre fer egale aucune adherence,je pense que le probleme des feuilles mortes est réel, l’humidité sur un rail altere l’adherence de l’ensemble, cela ne fonctionne pas comme une voiture ou le bitume (tres abrasif) cumulé a la gomme des pneus donne a l’ensemble un pouvoir accrocheur enorme
      Jele vois tous les jour, j’emprunte une route dans la foret et le presence abondante des feuilles altere l’accroche des pneus alors j’ose imaginer sur les rails
      c’est sur que ca n’explique pas tous les retards et problemes

    • MM dit :

      @cari : Sur Mars il n’y a pas d’eau, peu d’atmosphère, ça facilite pas mal les choses pour les machines (mais pas pour les humains). Après si vous êtes prêts à payer le même prix un robot vers Mars et votre billet de train… Je crois que des comparaisons de ce genre qui n’ont aucun sens, on pourrait s’en passer.

      Plutôt que de brailler et de déclamer des yaka, que proposez-vous comme idées concrètes pour que les feuilles mortes ne soient plus un problème ? Le dispositif actuel est déjà impressionnant mais à part le déboisage, je ne pense pas qu’on puisse faire mieux. Je ne connais rien à votre travail et je me garderai donc bien de vous dire que vous ne faites aucun effort pour faire de votre mieux.

  43. CLGX dit :

    Annonce SNCF ce matin sur les quais ” Circulation normale sur la ligne N, vos trains sont parfaitement à l’heure”, sauf que le train de 9h27 le Peray => Montparnasse arrive en gare à 9h36 ! En faisant abstraction du ratio retard sur temps de trajet, on peut admettre ce énième retard (sans doute quelques feuilles mortes… sous les roues du Régional…). Ce qui est insuportable c’est la désinvolture de la SNCF à donner des informations mensongères à ses CLIENTS transis de froid sur des quais inhospitaliers ! Autre mensonge Madame BRETON, dans votre réponse du 12 novembre dernier, le train en panne est bien reparti de façon autonome, ce n’est pas très important non plus en soi sauf à mettre en évidence que le mensonge est fait partie du mode de communication de la SNCF ! On avait déja la mauvaise foi ! Ce blog était une bonne idée mais très mal exploitée. Encore une fois tout ça est à relativiser, faite encore un petit effort pour respecter vos CLIENTS par une communication sincère – Merci.

    • Bonjour,

      A quelle réponse faite vous référence ?
      Dans celle du 12/11 j’indique bien que le train en panne a bien été dépanné, en précisant que cette manœuvre a d’ailleurs été réalisée, par l’arrière « le train en panne a lui du attendre de recevoir ce que l’on appelle un dépannage par l’arrière. »
      La mission de ce blog, et par conséquent la mienne, est d’échanger, de répondre à vos questions, d’éclaircir certains fonctionnements qui peuvent paraitre obscurs, et je vous assure que même si des erreurs de ma part ne sont pas impossibles, il n’y a aucune volonté de mensonge qui détruirait effectivement tout l’intérêt de ce lieu d’expression.

  44. CLGX dit :

    Le mal-entendu vient probablement du vocabulaire SNCF qui peut rester abscons au commun des mortels. N’étant pas salarié SNCF, j’ai interprété « un dépannage par l’arrière » par l’utilisation d’une motrice additionnelle. Mais je n’ai bu aucune motrice additionnelle ce soir là. Excusez- moi de ne pas être familier de vos expressions mais tout ça n’est pas très important, en ma qualité de CLIENT je vais essayer de m’adapter à vos méthodes, à votre communication, à votre culture…etc. Pour information ce soir le train de 18h46 alors en gare voie 16 à Montparnasse a été suprimé, le mécano est arrivé à 19h50, au motif que des gens étaient sur les voies ? Là encore peut-etre je n’ai pas dû tout comprendre et j’ai eu l’outrecuidance d’interroger l’une des nombreuses employée SNCF présente ce soir qui m’a sèschement répondu que cela ne servait à rien de poser des questions parce qu’ils n’avaient pas de réponse ? Etrange tout ce personnel face au pannneau indiquateur, que font- ils alors ? Je progresse je n’ai même pas tenté d’avoir le plus petit regret de la SNCF.

  45. CLGX dit :

    Dans le message précédent le mécano est arrivé à 18h50 et non pas 19h50, une faute de frappe, pas toujours facile de pianoter lorsque l’on est secoué.

  46. CLGX dit :

    Mme Breton, pourquoi ne répondez-vous jamais sur les demandes d’indemnités ?

  47. CLGX dit :

    Sujet récurent : la communication ou l’art d’agacer les Clients.
    Ce matin, au PERAY, annonce de radio SNCF, « traffic fluide aucun problème à signaler sur les lignes », puis quelques dizaines de seconde plus tard, nouvelle voix (différente de la première) pour indiquer un retard de 6 à 8 minute pour le 9H27 (encore et toujours) occasionné par un espacement avec le TER systématiquement en retard TOUS les matins ! Afin de n’être pas seulement critique et d’apporter une solution, je vous suggère de modifier les horaires pour prendre en compte ce retard insoluble pour la SNCF. Vous y gagneriez en cohérence de communication donc en crédibilité et vos Clients ne seraient pas systématiquement à se refroidir sur les quais inhospitaliers de cette gare. Qu’en pensez-vous Mme BRETON ?

    • Bonjour,

      Je comprends votre agacement, mais le rôle des flashs info trafic est de donner un aperçu de la fluidité globale du trafic.
      Ces flashs sont diffusés au même moment sur l’intégralité de la ligne ils ne peuvent donc pas être représentatifs de la situation de chaque train.
      Leur rôle est de donner l’état général du trafic, de délivrer en quelque sorte une couleur (vert-orange-rouge) représentant la fluidité du réseau.
      Les retards n’ayant pas d’impact majeurs sur le reste du trafic, sont eux, communiqués par les PIVIF, les Pôles d’Information Voyageurs, qui diffusent et ciblent les annonces dans les gares concernées.
      Il y a donc là deux modes de communication complémentaires, l’un global qui communique sur la fluidité de l’ensemble du réseau et s’adresse à tous les voyageurs, l’autre plus centré sur des secteurs définis qui informe des retards n’impactant pas l’ensemble du trafic et cela au cas par cas.
      En cas d’incident, dans la mesure où les retards d’un secteur ont des conséquences sur l’ensemble du trafic, les deux modes d’informations transmettent donc la même alerte mais l’une de manière globale, l’autre au cas par cas sur chaque secteur.

  48. CLGX dit :

    Quelques esprits chagrin trouveront que j’en fais encore trop mais objectivement la communication donnée ce soir sur Paris Montparnasse est une pure provocation de la SNCF. Prenant mon train quotidien retour vers le Péray, ce soir à Paris je décide de prendre un quotidien gratuit pour occuper le temps de mon voyage. Dans le distributeur de ce quotidien il n’y a plus de quotidien mais un « tas » de feuilles A4 titrées  » Info Trafic » imprimées recto verso dans une qualité telle que les informations sont quasi illisibles. Je fais l’effort de déchiffrer les hiéroglyphes pour prendre conscience qu’il s’agit en fait d’une très pâle copie des horaires ordinaires de la ligne N avec la mention « ces horaires sont susceptibles d’être modifiés en cours de journée » ! AUCUNE DATE d’application de cette infos trafic ! A ce stade je cherche encore l’information ! En effet, la SNCF imprime exceptionnellement des papiers pour répéter des horaires que tous les Clients réguliers connaissent par coeur et de plus ces horaires seront susceptibles d’être modifiés dans la journée, on frise la stupidité ou la provocation de quelques syndicalistes irrespectueux de leurs Clients. Pourquoi je cite les syndicalistes ? Parce qu’en fait ce gâchis de papier n’a pas d’autre raison que de dédouaner soit la SNCF soit les grévistes de jeudi prochain, ce que ne précise pas l’Info Trafic. Pas bien courageux à la SNCF ! Une caste de privilégiés arcqueboutés sur un immobilisme que tout le monde connaît, qui « luttent » contre le rapprochement SNCF et RFF ? Les mêmes qui luttaient jadis lorsque la séparation avait eu lieu ? Etrange ils ne savent pas ce qu’ils veulent ces syndicats… à part lutter… Enfin pour être complet le décret couvrant çe rapprochement n’a aucune chance de passer avant juin 2014 mais faut pas perdre la main… Juste pour vous détendre, faites ce petit test sur n’importe quel moteur de recherche français, tapez le mot « grève », le premier mot associé proposé par le moteur de recherche est…. « SNCF ». Allez bon courage à tous pour jeudi et n’hésitez pas à faire grève lors de votre prochain contrôle par solidarité avec ces pauvres travailleurs.

  49. CLGX dit :

    Aux nom des Clients-voyageurs qui apprécient chaque fois la « qualité » de cet excellent service public, j’adresse un grand merci aux cheminots qui n’ont pas failli à leur réputation de spécialistes incontestés de la grève. Je pense également aux demandeurs d’emploi qui n’ont pu se rendre à un entretien d’embauche, à ceux qui ont perdu leur emploi pour absence et suite de retard répétés engendrés par les aléas des transport en commun, à tous ceux qui ont été empêché de vivre normalement par des égoïstes dont le seul intérêt est la préservation, même au détriment du plus grand nombre, d’avantages (sécurité d’emploi, transport gratuit, Comité d’Entrprise, régimes spéciaux de retraite, départ avancé en retraite, primes d’un autre âge …) que des milliers de français dans la difficulté n’imagine même pas. Encore merci pour cette immense mépris.

    • ramoundo dit :

      Bonjour CLGX
      je decouvre le blog, je suis cheminot (plus particulierement dans la maintenance) et je ne revendique pas la greve que je n’est pas suivi hier pour des raisons qui me sont propres
      Je veux juste rebondir sur vos quelques propos:le transport gratuit est effectivement pour moi le plus gros avantage quoique je paye le meme prix que l’usagé qui habite paris intramuros (zone1/2) et pour les voyages c’est effectivement bien mais je n’en profite pas beaucoup car je voyage avec femme et enfant et c’est plus pratique en voiture, pour les retraites vu que j’ai commencé a 20 ans a la sncf je partirais entre 60 et 62 ans si je la veux convenable (c’est loin des 55 ) mais je trouve ca assez logique, et si vous parlez du calcul sur le nombre d’années effectivement c’est calculé sur les 6 derniers mois mais sur notre salaire de base car le reste est agremente de prime qui ne sont pas d’un autre age comme vous le dites mais sur le nombre de jour travailler dans le mois (pour ma part environ 200 euros) et je preferais evidement que celle ci soit pas une prime mais mon salaire tout court, pour ce qui est du comité d’entreprise cela me fait rire car il est definie par region et le miens est assez pauvre et je profite exclusivement de celui de ma femme qui est beaucoup plus avantageux
      Je ne fait pas cela pour me justifié de faire ou pas greve mais je me permet juste d’argumenter vos propos qui ne sont pas toujours vrai par un manque de connaissance ou pris de mauvaise source
      cordialement

  50. CLGX dit :

    Gare Montparnasse pour Rambouillet, nous sommes le 21/01/2014 il est 22h15 et comme des centaines de voyageurs j’attends le train de 22h05….qui est supprimé sans préavis (encore un retard qui ne rentrera pas dans les statistiques…), sans explication, sans excuse et pas un seul uniforme SNCF en vue !!! C’est vrai qu’à 22h passés on est plus pressé de rentrer chez soi !!! Merci les cheminots des laisser une fois de plus vos CLIENTS sur le quai. Amélie, à défaut d’excuse (il y a longtemps que j’ai compris que ce n’est pas dans la culture de la maison…) merci d’indiquer la VRAIE raison de ce défaut de service.
    Cordialement.

    • BB7601Passer au statut dit :

      Cela rentre dans les statistiques puisque ce ne sont pas les trains en retard mais les voyageurs en retard qui sont comptabilisés. Donc les statistiques de ponctualité sont réalistes, du moment que la fréquentation moyenne des trains est à peu près connue.

    • Bonjour

      Le train au départ de Montparnasse de 22h05 le 21/01 a été supprimé en raison d’un problème matériel.
      Ce dysfonctionnement a été observé à 21h55.
      Entre ce délai et l’annonce de la suppression, le conducteur a appliqué son guide de dépannage pour tenter de résoudre cette panne.
      Dans le même délai, les Gestionnaires de l’information voyageurs, basés au COT, Centre des Opérations Transilien, ont tenté de commander des bus pour assurer la desserte en cas d’échec du dépannage.
      L’absence de bus rapidement disponibles ainsi que la panne persistante, n’ont pas permis d’assurer malgré tout la desserte de ce train.
      Il a donc été supprimé et normalement communiqué via les annonces en gares et les écrans info gare.
      Concernant les agents présents en gare, ils sont à cette heure moins nombreux mais malgré tout présents en gare pour assurer différentes missions d’orientation sur la plateforme ou encore de gestion de site sur l’ensemble du périmètre Transilien de la gare.

    • CLGX dit :

      Madame Amélie je confirme qu’il n’y avait pas de personnel SNCF VISIBLE. Prétendre le contraire alors que vous n’étiez pas sur place est tout simplement un mensonge!

  51. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    A propos de l’année 2013 qui fut calamiteuse sur les lignes N & U est-il envisagé comme sur la ligne L (St Lazare) d’être indemnisé pour les désagréments subis ???
    Je porte cela à l’attention de beaucoup de voyageurs qui ne savent peut-être pas que les autres lignes sont mieux traitées que les lignes N et U.
    Egalement, au niveau matériel, on peut s’étonner que les lignes N & U ne disposent jamais de matériel neuf comme le nouveau Francilien qui circule sur Saint-Lazare en assurant des missions relativement courtes.
    Bref pour les lignes N on a toujours du matériel ancien et déjà en mauvais état y compris les V2B qui commencent à être en mauvais état et je ne parle même pas de la propreté laissant à désirer.
    Comment se fait-il qu’une si longue ligne ne dispose jamais de matériel de dernière génération ?
    Si davantage de voyageurs s’exprimaient on arriverait peut-être à être entendu.
    Cdlt
    P.Riché

  52. RichePasser au statut dit :

    Pas de réponse, le sujet est si embarrassant ? De toute façon nous allons écrire à la région IDF pour signaler tous ces problèmes.

    • NKR dit :

      Je vais me dévouer pour vous faire une réponse…
      Un lien intéressant pour vous: http://www.stif.org/les-transports-aujourd-hui/les-programmes-amelioration-qualite-service/les-indicateurs-qualite/les-chiffres-qualite-service-janvier-juin-2010-3767.html
      Les statistiques de l’année 2013 ne sont pas encore disponibles, mais on a déjà une tendance assez exacte avec les résultats janvier – novembre.
      Et qu’est-ce que ça nous dit?
      Que la ligne N est l’une des plus régulières du réseau Francilien,
      Qu’elle remplit (de justesse) les critères de régularité que lui a alloué le STIF,
      Que la situation de la ligne s’est nettement redressée depuis 2010.
      Donc pour le remboursement, même pas en rêve…
      Ce n’est pas le cas, loin de là, de la ligne L, dont la situation se dégrade d’année en année, avec un triste sommet en 2013 dû entre autre à l’interruption de service après l’incendie du poste de signalisation de Ville d’Avray.
      Beaucoup d’autres lignes sont très en deçà des critères de régularité définis par le STIF, sans cependant qu’il y ait de nette dégradation par rapport aux années précédentes: les lignes A, B et D par exemple, cette dernière ayant toujours objectivement été la pire ligne du réseau.
      Pour les lignes C et U, il y a eu de lourds incidents en 2013: l’incendie déjà cité plus haut, et l’accident ferroviaire de Brétigny. Les « performances » de la ligne U restent cependant d’un niveau pas trop déshonorant, artificiellement gonflées par l’allongement démesuré des temps de parcours théoriques entre Saint Cloud et Versailles.
      Je l’ai déjà remarqué, la caractéristique principale de l » »homo Francilianus navetteur » est d’être intimement persuadé que SA ligne est la pire et la plus maltraitée du réseau. Sauf qu’à un moment donné, il faut bien disposer de critères objectifs pour trier entre toutes les « pires » lignes. Et à ce titre, notre ligne, qui fonctionne moins mal que les autres Transilien et RER, et qui est loin de souffrir des surcharges observées sur d’autres lignes (au hasard, le RER A…) n’est pas une priorité pour les investissements lourds en infra ou en matériel.
      Désolé…

    • alb64Passer en mode normal dit :

      « Je l’ai déjà remarqué, la caractéristique principale de l” »homo Francilianus navetteur” est d’être intimement persuadé que SA ligne est la pire et la plus maltraitée du réseau »
      Le Français tout court ! avec lui c’est bien connu l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Suffit de voir au niveau économico-politique, toujours à idolâtrer l’Allemagne; en ferroviaire c’est l’Allemagne & la Suisse. Comme si tout était féérique là-bas & exempt de contraintes lol.

  53. RichePasser au statut dit :

    Sauf que sur les lignes L il y a davantage de trains et qu’un train supprimé c’est moins galère. Là en pointe un train supprimé c’est 15 minutes de plus sans parler de la correspondance et du temps de parcours la Défense-La Verrière et plus d’attente entre la correspondance de Rambouillet.
    N’oublions pas que entre le Perray et la Verrière c’est voie 1 / voie 2 donc à partager entre TER, Fret, alors avec toutes les bonnes raisons lorsque l’on supprime les dessertes entre Rambouillet et la Verrière pour rattraper le retard du fait qu’il a fallu laisser passer le TER, il est facile de fausser les chiffres, car si l’on dessert pas le Perray, les Essarts, Coignières alors oui on comble le retard et les stats sont correctes ce que beaucoup de voyageurs ne savent peut-être pas.
    Si l’on avait du bon sens pourquoi n’alternerions nous pas un train sur 2 qui ferait la Défense-Rambouillet et l’autre Rambouillet Montparnasse. Toujours comme un peu la ligne L en pointe un train pour Cergy et l’autre pour Nanterre U.
    L’homo Francilianus constate avec d’autres collègues tout simplement que depuis des années beaucoup de choses se sont dégradées. des 35 minutes la Verrière la Défense c’est 45 minutes au lieu de 35 avec un temps volontairement perdu entre StCloud et Versailles par exemple et les trains supprimés régulièrement.
    Et après on incite les gens à prendre les transports !!!

    • BB7601Passer au statut dit :

      Bonjour,

      « si l’on dessert pas le Perray, les Essarts, Coignières alors oui on comble le retard et les stats sont correctes ce que beaucoup de voyageurs ne savent peut-être pas »

      Absolument pas car, comme il a été dit pas mal de fois sur ce blog, ce sont les voyageurs en retard qui sont comptabilisés et non les trains en retard. Donc si un train est rendu sans arrêt entre Rambouillet et La Verrière, les voyageurs du Perray, des Essarts et de Coignières devront attendre le train suivant et seront bien comptabilisés comme en retard dans les stats.

      Je vous rejoins sur l’allongement des temps de parcours…

  54. RichePasser au statut dit :

    Et comment mesure t-on voyageurs en retards ??? Qui peut réellement se rendre compte des voyageurs qui restent sur un quai à voir passer leur train sans arrêt ???
    Bon hier soir ce fut encore très galère sur la ligne U comme la semaine précédente.
    Hier soir 3 trains en un bref que du bonheur.
    La grande mode étant : Problème d’alimentation, pbm de signalisation, incident affectant la voie, préparation tardive du train etc…..
    Humour, heureusement qu’on fait des travaux pour améliorer le confort, c’est pire qu’avant hélas.
    Avec le prix du Navigo, le service est loin d’être rendu.

    • Bonjour,
      J’indique les modalités de calcul de la ponctualité dans le billet ci-dessous:
      http://meslignesnetu.transilien.com/2013/12/16/comment-ca-marche-le-calcul-de-la-ponctualite/
      Ce sont bien les voyageurs qui sont pris en compte dans les chiffres de ponctualité et plus les trains comme le prévoyait l’ancien mode de calcul.

    • NKR dit :

      Alors, en pratique, vous avez déjà vu, je pense, des enquêteurs missionnés par le STIF dans votre gare. Ils viennent une fois par an (normalement pendant une semaine) évaluer la fréquentation de chaque train, combien de personnes montent à chaque gare…
      A partir de ces comptages, dès qu’un train est en retard / annulé, le STIF évalue le nombre de voyageurs lésés et le répercute dans ses indicateurs de ponctualité.
      Cet indicateur est évidemment bien meilleur que le précédent, mais il comporte un effet pervers qui vous touche très directement : si un Transilien prend du retard avant son départ de Rambouillet (pour laisser passer le TER, par exemple), il est plus avantageux pour la SNCF de supprimer la desserte du Perray, des Essarts et de Coignières plutôt que de retarder de plus de 5 minutes la desserte de l’ensemble des gares de la ligne. En effet, l’indicateur de pénalité sera plus affecté par un retard supérieur à 5 minutes sur des gares aussi chargées que La Verrière ou SQY que par un retard de 15 minutes sur les gares relativement peu fréquentées du Perray ou des Essarts.
      Les possibilités de solution:
      – disposer d’un matériel roulant qui permette au Transilien de rattraper quelques minutes (avec la détente horaire que la ligne se paye, ça ne parait pas inconcevable -mais ça risque d’être plutôt un problème de sillon)
      – banaliser la 3ème voie qui traverse la gare du Perray pour permettre au TER de dépasser le Transilien au Perray dans le sens Rambouillet > Paris (ce qui coûte la pose de 2 appareils de voie et la refonte locale des cantons de signalisation, ça parait moins cher que de créer une 4ème voie).

      Pour les problèmes de la ligne U, je suis entièrement d’accord avec vous: 14 minutes (théoriques!) pour faire les 9km entre Saint Cloud et Versailles, il y a un moment où ça devient franchement ridicule…

    • CLGX dit :

      Si j’ai bien compris, les trains supprimés ne rentrent pas dans les statistiques ! Puisque par évidence un train supprimé ne transporte pas de voyageurs et que ceux sont les voyageurs qui sont comptabilisés !
      La SNCF et le STIFF n’ont pas finis de prendre leur Clients pour des C…s.

    • Kethu dit :

      Vous avez mal compris en ce cas. Toutes les personnes devant prendre ce train sont comptabilisées en retard s’il est supprimé (ou toutes les personnes montant/descendant dans les gares dont la desserte n’a pas été effectuée).

    • CLGX dit :

      Pas clair donc pas convaincant Kethu…. Si votre raisonnement est le bon, alors quid du temps de retard comptabilisé : un train supprimé ce sont des voyageurs qui n’arriveront jamais puisque le train suivant est comptabilisé sans tenir compte d’un supplément de voyageur ! Le temps de retard tend vers l’infini ??? J’ai quand même le sentiment que la SNCF nous même en bateau et devrait plutôt se concentrer sur ses trains…

    • Bonjour
      Il ne s’agit là que d’un simple changement de mode d’affichage qui ne modifie en rien ni les horaires communiqués ni le mode de calcul de la ponctualité.
      Les autres affichages en gare, dans les halls et accès continuent d’ailleurs à communiquer les heures théoriques de passages.
      Il ne s’agit que d’une traduction visant à clarifier le temps d’attente et qui ne vous est proposé que sur les quais.
      Il n’y a donc là aucun mensonge, ni volonté de cacher quoi que ce soit (les applis, site Transilien, radio, twitter, annonces (…) communiquent les différents retards et incidents…) mais juste une volonté d’homogénéiser les modes d’affichages sur toutes les lignes et tous les différents transporteurs que rencontrent les voyageurs lors de leurs déplacements (métro, bus, lignes de Transilien…)

    • BB7601Passer au statut dit :

      Il n’y a rien à comprendre, on relève le nombre de minutes de retard avec lequel chaque [b]voyageur[/b] (et non train) arrive à sa destination, point final. Si un train est supprimé, les voyageurs (dont on connaît le nombre pour chaque train grâce aux comptages) n’arriveront pas « jamais », puisqu’ils prendront le train suivant. Le retard avec lequel ils arriveront à destination est donc tout à fait calculable par une simple opération de soustraction entre l’heure d’arrivée du train emprunté et l’heure d’arrivée prévue du train supprimé. Il ne tend donc pas vers l’infini à moins qu’une météorite ne se soit écrasée sur toute une partie de la ligne N, alors là oui il n’y aura pas de train avant un moment. :mrgreen:

  55. CLGX dit :

    Innovation ce matin (train de 9h28 au Péray vers Paris) la SNCF supprime le chauffage dans ses voitures ! Mesure d’économie, oubli du mécanicien, nouvelle forme de d’humeur des cheminots ? Et si les CLIENTS oubliaient d’acheter leur titre de transport …

    • CLGX dit :

      Carence de chauffage… suite : à l’arrivée Gare Montparnasse, les deux cheminots ( sympathiques et courtois… ça existe, je les ai rencontrés…) en cabine, m’ont confirmé une panne déjà signalée mais non réparée par manque de pièces de rechanges ! A ce stade mon sens du service me pousse à contribuer (toujours positivement…) en suggérant au service achat de la SNCF de consulter les sites de EBay et Le Bon Coin.fr… En attendant compagnons de galère, couvrez-vous chaudement pour voyager !
      Cordialement.

  56. bernie-78Passer au statut dit :

    Bonjour
    Puisque l’on parle de matériel, les « petits gris » qui avaient pratiquement disparus de l’axe Rambouillet-Paris font depuis quelques temps un net retour en force aux heures de pointes, parfois même en version courte, s’apparentant plus à une bétaillère qu’à un transport de personnes.
    Allons nous, une nouvelle fois, subir les transferts des nouveaux matériels vers d’autres lignes?
    Ces trains sont d’un tel inconfort qui’il est assez incroyable que l’on puisse encore voyager dans ces conditions.
    Quelles sont donc les raisopns de cette recrudescence?

    • Bonjour,

      Le retrait des Z5300 est toujours effectif mais il est vrai qu’en ce moment vous les voyez plus fréquemment sur nos lignes.
      Cette présence est en fait due à l’immobilisation de certaines rames VB2N en centre de maintenance pour intervention et/ou mise en place des équipements anti-enrayeurs.
      Ce n’est donc pas une volonté de prolonger l’utilisation des Z5300 ou de rélargir leur périmètre de circulation mais bien d’éviter des suppressions de trains pour les voyageurs, en utilisant le matériel existant le temps d’intervenir sur le matériel le nécessitant.

  57. RichePasser au statut dit :

    Nous comprenons que pafois le matériel soit en maintenance, mais déjà outre les petits gris les V2B sont déjà en mauvais état.
    D’autre part, je n’ai jamais compris pourquoi une ligne aussi longue que Paris-Montparnasse – Rambouillet n’ai jamais bénéficié de matériel neuf tel que le Francilien ou en son temps les Z6400 qui circulent sur St Lazare-Versailles RD par exemple, ce matériel a déjà été rénové et il est je trouve de bonne qualité.
    J’avoue que je suis surpris que la ligne de Paris-Rambouillet soit si mal traitée depuis toujours avec une telle distance. Sur St Lazare le nouveau Francilien effectue des missions entre Paris et Nanterre-U soit une vingtaine de kms.

    • Doudou dit :

      Les V2B ? xD

      VB2N convient mieux…

    • Doudou dit :

      Et au risque de vous décevoir, les 6400 ne roulent que sous 25kv (en alternatif monophasé, une phase…), sur Montparnasse, on est en 1500v Continu ^^ !

  58. BERCHAPEL dit :

    Je voulais juste signaler par ce mot que jeudi 20 février 2014
    en prenant le train de Paris Montparnasse pour Rambouillet à 17h31, nous avons eu un « petit gris » comme le matin, avec 4 voitures, seulement (je me demande bien pourquoi mais le propos n’est pas là…) et que j’ai bien cru qu’on allait dérailler. Dans mon wagon, tout le monde a crié d’ailleurs tellement on a eu tous peur…. c’était entre Paris et Viroflay, le train était à pleine vitesse, on sautait de nos sièges comme d’habitude mais d’un seul coup, on a sauté vraiment très haut et on a eu l’impression que les roues du wagon avait quitté le rail tellement ce fut violent.
    Je tenais à laisser une trace écrite de cet incident de façon qu’en cas de gros problème futur, il en reste une trace avec une date.

  59. RichePasser au statut dit :

    Merci pour cette information, j’ai déjà constaté cela sur les petits gris, une fois en passant St Cyr car il y a beaucoup de zones (aiguilles) j’ai bien cru aussi qu’on allait dérailler.
    Pour répondre à Doudou ok admettons que les Z6400 ne soient pas adaptées niveau électrique, il y a d’autres matériels qui le sont ou peuvent être transformés.Néamoins, je pense que les nouveaux Francilien pourraient eux convenir, j’ose espérer qu’ils sont bi-courants.
    Certes, on rale beaucoup mais sur cette ligne on mériterait d’avoir du matériel neuf, ou rénové. C’est tout de même une ligne qui représente une bonne heure de trajet entre Paris et Rambouillet donc un meilleur confort serait le bienvenu.

    • BB7601Passer au statut dit :

      Les VB2N sont rénovées, et je trouve qu’elles sont vraiment pas mal niveau confort (sauf en ce qui concerne le bruit de roulement, surtout quand le train n’est pas très plein).
      Leur problème ce sont leurs performances pas adaptées à une desserte omnibus (même si personnellement je préfère nos belles BB 7600 aux Z2N – le passionné est parfois un peu égoïste sur les bords…).

      Mais c’est vrai qu’on a l’impression que PMP se contente à chaque fois de la récup’ et du « système D » en matière de matériel roulant…

    • Doudou dit :

      Mon cher BB7601 ^^…Montparnasse c’est la banlieue pauvre !

      Faut vous dire, et pour vous situer un peu, PMP n’a jamais reçu de matériel neuf depuis les années 80-90 excepté les TGV et les 27300 (ah ptet les X72500 des Granvilles mais je crois que c’est de la récup’ aussi…) donc ça montre un peu à quel point notre banlieue est adulée par le STIF :p ! Mais quand bien même ce fameux syndicat souhaite faire des « efforts » pour nous, ils trouvent rien de mieux à faire que de claquer 40 millions d’euros dans du « faire du neuf avec du vieux » avec nos chères 7600 déjà trentenaire du FRET qui repartent pour une vingtaine d’année au grand minimum, c’est assez drôle mais on remplace les 5300 cinquantenaire pour en faire des nouvelles mais avec la robustesse et la conception « banlieue » d’origine en moins ^^ ! Et alors que dire des VB qu’on nous a donné…Des rames qui puent la pisse, taguées, rayées, fumoir roulant pour junkies et ziva en tout genre et où les gens ont peur…Youpi 😀 !

      Riché, nan nan nan, le STIF a dit « Les pti gars de PMP, c’est du neuf avec du vieux, pas de Z2N ou de Francilien pour eux NA ! »

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      @Doudou : Mais le plateau de Saclay et tout SQY représentent quand même un pôle économique important… Il y a de grands industriels (Renault, BMW, EADS, Thales, etc…) jusqu’à la recherche (CEA, Université Paris-Sud, etc…)
      Sinon comme j’ai écrit plus bas, Montparnasse a eu les Coradia Duplex en neuf si je ne me trompe pas ?

    • Doudou dit :

      @Bluebird43 : AH NON NON, pas pauvre dans ce sens là oulàlà x) ! Je disais pauvre au sens ferroviaire du terme quoi O:) ! Evidemment que le besoin est réel et que le bassin d’emploi est assez important dans notre petit coin 🙂 !

      Ah les TER2N NG vous voulez dire ? Oui aussi, oubli de ma part 🙁 ! Mais là on est presque HS car c’est la région Centre qui a presque totalement financé ces rames pour remplacer les vénérables 5300 portes bleues (oui il y en avait une en Inox oui ^^ »)…

    • BB7601Passer au statut dit :

      J’étudie à l’université Paris-Sud, on est quand même bien loin de la ligne N ! (40 minutes de bus 91-06 entre St-Quentin et le plateau de Saclay, si y’a pas trop de bouchons).
      C’est plutôt le RER B là-bas. 🙂

      Et c’est pas la faute de la SNCF ou du STIF si les VB sont, taguées, rayées, etc. Quand elles sont sorties de rénovation il y a une dizaine d’années elles étaient nickel, donc ça aurait été pareil avec du matériel neuf. Et puis bon il y a bien pire quand même, suffit de voir l’état intérieur des MI79 non rénovées du RER B ! Il y a souvent des pubs sur les mûrs avec des promos qui se terminent en 2007, les rames doivent être nettoyées souvent 😆

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,
      @Doudou : Au temps pour moi ! 🙂 Oui, je les connais bien les 5300 bleus, d’ailleurs j’ai déjà eu l’occasion de le prendre… Sinon, pour les Coradia (ou TER 2N NG), pas si HS que ça, en effet, quand je suis pressé je le prends à Versailles pour Paris, ça me fait gagner 5 minutes… 😆 En tout cas, on a plus l’occasion de les prendre que les fameux X72500 qui ne s’arrêtent pas à Chantiers.
      @BB7601 : En effet, c’est plus le RER B… Mais bon, Saint-Quentin c’est aussi le RER C et la U 🙂

    • BB7601Passer au statut dit :

      Certains X72500 s’arrêtent à Chantier : en semaine le TER Argentan-Paris du matin et le Paris-Argentan du soir, et aussi quelques Intercités ParisGranville le week-end !
      Avant le cadencement de fin 2008 certains s’arrêtaient même dans les gares franciliennes entre Plaisir et Houdan ! Hélas ce temps est révolu…

      Bientôt ils laisseront la place aux régiolis.

    • Doudou dit :

      @ Bluebird, no soucis 😉 !

      @BB7601, euh, ouai, un aller le week-end le matin et un retour le week-end le soir c’est tout ce que les Granvilles font sur Chantiers ^^…

  60. BERCHAPEL dit :

    juste un dernier mot, pour la fin.
    J’ai écrit qu’on avait eu peur d’un déraillement qui, si il s’avérait effectif, aurait
    surement pour conséquence des morts… et….aucune réaction…..
    Quel mépris des voyageurs. Vivement la retraite afin que je n’ai plus jamais à prendre le train.

    • Doudou dit :

      Mouvement « anormal » du roulement ne signifie pas forcément déraillement ^^ »…Sinon je crois qu’on devrait fermer pas mal de lignes…
      En même temps, vous passez sur des aiguilles à 120 en 5300 sur Viro, personnellement ça m’étonne pas énormément…^^

    • CLG dit :

      Pour mémoire, dans l’accident de Brétigny (plusieurs morts et blessés graves), la responsabilité de la SNCF semble bien engagée et je n’ai ni lu ni entendu le moindre début d’émotion venant des salariés de cette belle entreprise. J’ai encore le souvenir de la réaction syndicale aussi déplacée qui n’opportune dès les premières heures de l’accident pour dégager la responsabilité des personnels et leurs pauvres conditions de travail ! Alors pour avoir une réaction parce que les CLIENTS de la SNCF sont transportés dans conditions dangereuses … Il ne faut rien attendre de la SNCF…

    • Kethu dit :

      Oui, tous les agents SNCF sont de cruelles personnes sans coeur prenant plaisir à mettre en danger autrui.

      Pour ma part, j’avais au contraire été étonné de voir autant de réactions de cheminots émus, chamboulés par cet accident, et réellement abattus par le bilan humain.

      Mais ce n’est pas vendeur, continuons de taper sur la SNCF et le service public, on sera bien contents quand on aura un réseau du genre comme au Royaume-Uni avec un beau bordel concurrentiel, des lignes négligées et une maintenance plus qu’aléatoire.

    • CLG dit :

      A Kethu avec qui je suis d’accord… Nous parlons bien du même sujet, les lignes négligées et la maintenance aléatoire c’est depuis longtemps notre quotidien et c’est semble-t-il précisément ce qui a blessé et tuer à Brétigny ! Avec des individus si sûr de leur vérité incapables de voir la triste réalité le pays n’est pas près de se réformer. L’énorme différence entre la Grande Bretagne et la France ne porte pas sur la qualité des trains et du réseau mais sur son financement, à iso qualité en France c’est le contribuable qui paie et doublement lorsqu’il est Client des transports. Quitté à choisir un bordel, comme vous dites, autant qu’il soit finance sur des deniers privés.

  61. BERCHAPEL dit :

    enfin une explication….
    rassurante ou pas mais une explication malgré tout
    merci

    • Bonjour,

      Seuls les trains bleus, les VB2N sont équipés de suspensions, il est donc normal de ressentir davantage les secousses qu’occasionnent le passage sur les aiguilles à bord des Z5300, les trains gris.
      Sur certains secteurs elles sont particulièrement nombreuses et cette sensation de secousse est de ce fait augmentée.

  62. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour,
    Côté suspensions, il parait qu’il y a aussi les BB8500 qui sont pas mal… Surnommés « danseuses » d’ailleurs 🙂
    Sinon côté matériel, le VB2N bien plus confortable mais par contre au delà de Sèvres RG (vers Paris) c’est quand même un peu poussif pour les missions omnibus.

    N’oublions pas que les Versaillais, les Rambolitains et Gazeranais auront bientôt droits aux Regio 2N du TER Centre en notant que cette ligne a déjà bénéficié des Coradia Duplex. Du neuf…
    Enfin j’aimerais qu’on réponde à cette question : qu’en est-il des matériels qui sont sur la ligne R ? Ne peuvent-ils pas remplacer les 5300 ?
    Bonne journée,
    Cordialement.

    • JerePasser au statut dit :

      Bonjour,
      C’est vrai que l’arrivée des Régio2N pour la ligne R va radier toutes les Z5300 de Villeneuve, rendre le parc de Z2N moins tendu pour la ligne D mais si la ligne D peut garder quelques Z5600 pour des missions du sud, elle peut en donner pour la ligne N car elle risquerai d’en avoir de trop, ce matériel serait très bien notamment pour Paris-Sévres. Est-il prévu de récupérer quelques Z5600?

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,
      Ce serait même bien qu’ils puissent en récupérer plus que deux car je pense que les 5600 seront aussi les bienvenus sur les omnibus Paris – Plaisir ou même Paris – Rambouillet… 🙂
      Avec le contrat qui vient d’être signé avec Bombardier, je pense qu’il faut que les prévisions pour les matériels doivent être revues… Donc au lieu de radier les 5600 il faudrait commencer par les 5300, obsolètes… En tout cas plus vieux que les 5600.

    • JerePasser au statut dit :

      Bonjour,
      La radiation des Z5600 n’est pas encore prévue, certains viennent juste d’être rénové mais celle des Z5300 oui et il se peut qu’à la fin de l’année il n’y ait plus de Z5300 en roulement régulier sur la ligne N mais il en restera juste pour le parc de réserve.

    • Kethu dit :

      Question comme ça en passant : Il faut combien de rames pour exploiter la navette SRG ? 4 ? (sans compter la réserve)

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      D’après mes observations, en US, avec les réserves ça doit tourner vers 4 ? En tout cas pas beaucoup, de toute manière Paris – Sèvres c’est moins de 20 minutes donc il n’y a à priori aucune raison à ce qu’il n’y ait pas assez de 5600 pour Paris – Sèvres… Notamment donc avec l’arrivée des Regio 2N sur la ligne R 🙂

    • EPPasser en mode normal dit :

      A priori, comme l’écrit Kethu 4 suffisent. Il y a un train tous les 1/4h et le trajet dure 16 minutes. De toute façon, le nombre de rames est limité par le tiroir de Sèvres qui n’en stocke qu’une à la fois (même s’il est possible d’y mettre une UM).

  63. CLG dit :

    Attention nouveauté sur la ligne N, le train de 9h 28 (gare du Péray) passe la gare de Viroflay sans s’arrêter ou plutôt s’arrête après la gare suite à un freinage tardif !!! Et devinez quoi ? Pas un mot d’excuse du machiniste qui devait s’être assoupi ! Ha cette culture de non respect du CLIENT perdure chez les cheminots… Au delà de la faute caractérisée un peu de courtoisie serait la bienvenue…

  64. CLGX dit :

    Ce jour le train, de 9H au Péray pour Paris, tombe une première fois en panne à Meudon (Compresseur du système de freinage), pour finalement abandoner tous ses voyageurs à Clamart et repartir par lui-meme (donc avec du freinage) à vide. Pour en avoir fait à haute voix, la remarque sur le quai, je me fais copieusement agresser verbalement par un jeune c… qui ne mérite pas de porter l’uniforme de police de la SNCF ! Dans ce pays il est maintenant interdit de s’exprimer ! Soit cet individu a séché les cours de comportement et de communication de sa formation, soit son QI ne lui permet pas de se comporter « normalement » dans sa fonction. 1H35 plus tard arrivée à Montparnasse et comme d’habitude… aucun uniforme SNCF pour délivrer des attestations de retard ! Pause café ! Courage fuyons ! personne ne sait ! (Madame Amélie, qui n’était pa sur place prétendera probablement et mensongèrement le contraire). Des personnes agées étaient totalement désemparées avec des billets grandes lignes non-remboursables et personne pour les aider ! Ha avez-vous remarqué que je ne mentionne pas d’hypothiques excuses… je me soigne… j’ai enfin compris que l’éducation des cheminots est une cause perdue…
    Bien cordialement.

    • Bonjour,

      Concernant cet incident, je vous confirme qu’il y a bien eu une fuite sur la conduite principale du frein qui a contraint le conducteur à appliquer son guide pour traiter sa panne à Meudon.
      Après avoir procédé à la réparation d’usage, il a repris son trajet mais l’incident s’est reproduit en arrivant en gare de Clamart.
      Il a donc contacté les régulateurs, basés au Centre Opérationnel Transilien, pour les informer de sa situation.
      Afin d’éviter tout risque de panne entre deux gares, faisant courir le risque d’immobiliser les voyageurs dans ce train, et pour appliquer les règles de sécurité, il a donc été choisi de rendre terminus ce train en gare de Clamart et d’orienter les voyageurs vers le train suivant prévu 6 minutes plus tard.
      Le train est ensuite effectivement reparti par ses propres moyens, mais vers une prise en charge en centre de maintenance.
      Concernant les agents gare à votre arrivée, n’y étant effectivement pas à cet instant, je n’affirme pas leur disponibilité à l’arrivée de votre train mais garanti leurs présence sur le périmètre Transilien de cette gare où ils doivent réaliser de nombreuses autres missions

    • CLGX dit :

      Les « nombreuses autres missions » devaient être concentrées à …. La machine à café du local syndical, comme à St. Lazare ces derniers jours avec les aiguilleurs….

  65. CLGX dit :

    Ce jour 21h42 le train à destination de Rambouillet quitte enfin Montparnasse après des heures d’incertitudes, un désespèré en gare de Viroflay, a immobilisé tous les trains en tentant d’en arrêter un seul. J’ai une pensée pour ses proches. Au delà de ce fait tragique dont la SNCF n’est pas responsable, les voyageurs Clients ont été une fois de plus traités avec la PLUS GRANDE NÉGLIGENCE PAR LES CHEMINOTS (les champions toutes catégories de la grève sans raison). Sur les quais quelques agents dont certains faisaient un concours d’agressivité, tentaient sans information de renseigner les Clients, ou avec des informations contradictoires. Aucun transport de substitution au départ de Paris et les solutions alternatives in fine impossible !!! Les trains à quais plongés dans l’obscurité la plus totale pour empêcher les Clients de lire et se reposer en attendant une reprise du traffic !!! On note le sens aiguë du service de la SNCF!!! Bien entendu la qualité de la connectivité 3G à Montparnasse est telle qu’il est impossible d’avoir accès aux infos traffic!!! De toute façon là également aucune info disponible, j’ai testé par téléphone via mon domicile. Que dire, que penser, la SNCF et son personnel sont toujours au top en matière de communication et continue de cultiver leur sens inné du foutage de gueule ! Même madame Amélie n’assume plus rien en ne répondant plus au post de ce blog, c’est pourtant son job… Je pense que je vais réserver un accueil au prochain contrôleur à la hauteur de la considération de la SNCF envers ses CLIENTS.
    Bien cordialement et bon courage à tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que d’être quotidiennement les otages d’une caste de privilégiés inconscients.

    • Lorenzo dit :

      Effectivement des feignasses de cheminots ont tenté d’informer de la situation en sachant que dans le cas d’un accident de personne, celle-ci évolue continuellement.
      Ces incapables de cheminots auraient quand même pu savoir à l’avance quand la voie serait rendue par l’OPJ et les services de secours.
      Par ailleurs, ce privilégié de conducteur du ROPO aurait pu mettre en service son train à distance depuis le train qu’il assurait avant, l’excuse de l’accident de personne de Viroflay pour son retard étant gonflée, puisqu’on sait qu’il était dans le local syndical tout confort de Clamart.
      Ces incompétents de cheminots pourraient mettre en place des cars. Ceux-ci seraient d’ailleurs en attente (ainsi que leurs chauffeurs) du début à la fin du service en cas de problème. Le financement de ce dispositif passerait bien évidemment par les impots (on en dispenserait les Perrotins, bien-sûr, ces derniers payant déjà un lourd tribut en tant qu’otages de ces énergumènes de la SNCF)
      En conclusion, CLGX devrait penser à se reconvertir et tenter d’intégrer la caste des privilégiés pour changer les choses. Un tel concentré de bon sens et de professionnalisme dans une seule personne, il y a longtemps que cela n’existe plus à la SNCF…

    • Doudou dit :

      xD…

    • MM dit :

      Excellent Lorenzo ! 🙂

  66. RichePasser au statut dit :

    Le moins que l’on puisse dire est que ça commence fort ce mercredi car aucun trains ne circulent dans les deux sens,aucune info via SMS ou mail, j’ai juste vérifié sur le site avant de partir car tellement habitué au service non rendu.Le plus fort est que l’on ne sait pas pourquoi le trafic est interrompu.On peut supposer que comme il y a des travaux, il y a eu des loupés à la fin du chantier et que l’on veut rien dire comme d’habitude.

  67. CLGX dit :

    Encore et toujours un retard récurent du train de 9:30 au Pérray!!! Bien sur la SNCF N’Y EST ENCORE ET TOUJOURS POUR RIEN….

    • Doudou dit :

      4 min ? 4 min c’est rien…x) !

      Faut pas chercher la petite bête sans arrêt alors que vous connaissez très bien la raison de ce retard qui est…LE TER !!!

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Peut-être que sur le quai c’est long à attendre, je compatis. Mais 4 minutes (et à ces heures-ci) les trains ont, je pense, la capacité de rattraper ce retard, les gares sont encore suffisamment espacées 🙂

      Bonne semaine,
      Bien cordialement.

    • Doudou dit :

      Sur un quai c’est long ? Excusez moi mais je prend le train quotidiennement 2 à 3h plus tôt que ce cher CLGX, on m’a déjà fait attendre 1h en plein hiver par un froid glacial avec toutes les rames au carré à cause d’une alerte radio et je suis pourtant pas venu me lamenter ici pour assouvir les fantasmes d’un comportement qui tiendrait plus de « l’anti-SNCF primaire » que de la gêne véritable…Et alors le coup des 4 mins, alors là on devrait sortir un troll là dessus tellement c’est épique…

      Et effectivement, je suis persuadé qu’à Trappes la rame était à l’heure et qu’ils ont attendu 2 min à quai pour pas être trop en avance cette fois-ci !

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonsoir,

      Bon, à la base j’avais écrit le message à CLGX…
      4 minutes ce n’est quand même pas rien, surtout dans des conditions climatiques favorables… Et on parle ici d’un retard « récurrent » et non pas occasionnel. C’était ce qui retenait l’attention.

      Je ne suis ni « anti SNCF », ni « anti transports en communs » mais je souhaite simplement faire avancer les choses. D’ailleurs je suis bien content du service offert par la ligne N en général. Mais je pense qu’on peut faire encore mieux, la ligne N en est capable et le blog sert à ça 🙂 Mais évidemment si on avait uniquement des commentaires positifs rien n’avancerait…

      Bref, désolé pour vous pour l’attente dans l’hiver glacial, mais moi aussi en hiver j’ai déjà eu à attendre 1h dans le froid un bus, les pieds dans la neige ou encore une autre fois, plus de 3h de retard dans un TGV dû à des vols de câbles… Pourtant je ne m’en suis jamais plains. Ca arrive partout des imprévus ! 😉

      Bonne fin de semaine 🙂

    • LaurentA dit :

      Bonjour,

      @Doudou : Je suis d’accord et pas d’accord avec vous à propos des 4 minutes de retard. Oui, certes c’est rien, mais cela dépend des circonstances. Pensez aux gens qui utilisent le bus après ! Même 2 minutes de retard peuvent nous faire rater un bus, surtout que chez SQYBUS, les correspondances entre bus-trains sont serrés, mais ce n’est pas à eux qu’on doit les accuser mais à la SNCF. Si il y a des horaires, c’est pour les respecter, ce qui n’est pas le cas au quotidien de cette ligne N.

      Bonne journée.

    • Doudou dit :

      @Laurent

      Mince encore ! Je suis usager quotidien des SQYBUS ! Et si on sait s’organiser, pas question de cavaler ! En 3 ans ça m’est jamais arrivé…Et faut arrêter, les trains sont sincèrement, très rarement en retard contrairement à ce que vous affirmez, allez faire un petit tour du côté de Saint Lazare ou PNO et vous comprendrez ce qu’est un vrai retard 🙂 !

    • LaurentA dit :

      Bonsoir Doudou,

      Vous descendez à Trappes ? Vous utilisez la 418 ? Vous descendez après Jean Lurçat ?

      Donc pour vous, c’est peut-être correct surtout si ce sont des lignes à SQY, c’est les chouchou de SQYBUS. Mais si vous descendez à Trappes, et que vous utilisez une autre ligne que la 418, alors évitez de faire des préjugés 😉 ! Parce que je sais de quoi je parle, cela m’a arrivé plusieurs fois.

      Bonne soirée 😉

  68. Arthuro Ballanga dit :

    Bonjour, j’ai une question : est-il possible de suivre le trafic sur une carte comme http://www.wimt.fr/ pour le RER A et B mais sur la ligne N et U ??? Merci d’avances de vos réponses. Bonne Soirée

    • Bonjour,
      Je n’ai pas connaissance d’outil équivalent pour les lignes N et U.
      Les agents responsables de la circulation et de l’information possèdent d’autres outils de suivi des trains en temps réels mais qui ne correspondent pas à celui présenté.
      Je pense donc qu’il n’y a pas d’équivalent pour le moment sur nos lignes…

  69. CLGX dit :

    Ce matin au PÉRAY, la gare est fermée ! Un train, peut- être plus, est supprimé ! Parce que trois syndicats de privilégiés (retraites, salaires, garantie d’emploi…) sont en grève sans qu’on en connaisse la raison! Mais faut-il un motif aux cheminots pour planter leurs CLIENTS sur les quais, pour les empêcher de travailler (valeur peu reconnue dans cette population) ? Sans doute les trains trop larges pour entrer dans les gares, les perturbent-ils à moins que ce soit le stress de la responsabilité, des collègues SNCF,engagée dans le décès des victimes de la gare de Brétigny ? Peut-être le rituel changement d’horaires à l’approche de l’été ? Peu importe ce jour encore une caste a pris en otage des gens ordinaires qui n’ont aucune responsabilité dans les problèmes que peuvent rencontrer les cheminots ! Ces même gens ordinaires n’ont pas d’autre choix que de payer plusieurs fois (billet, impôt Régionnal…) et d’être pris pour des C..s ! Rien que ça mérite un coup de gueule ! J’INVITE TOUS LES CLIENTS SNCF A FAIRE LA GRÈVE DE LA PRÉSENTATION DU TITRE DE TRANSPORT AU PROCHAIN CONTRÔLE.

  70. CLGX dit :

    Encore un train supprimé ce soir ! J’en ai profité pour tenter de savoir le motif de la grève (mouvement social… Parce que à la SNCF on n’assume pas et on n’ose plus dire grève !) hé bien après plusieurs échanges (j’ai eu le temps il n’y avait pas de train…) avec du personnel non gréviste, je n’en sais pas plus !! Chaque agent avait un début d’explication différent mais jamais convaincant… étrange – est-ce une grève réflexe pour ne pas perdre la main? Est-ce encore et toujours un arcqueboutement égoïste sur des acquis et un INSUPORTABLE refus d’évoluer au nom des avantages acquis (sur le dos du contribuable et du voyageur) ? Je ne peux pas imaginer que les cheminots ont des œillères qui les empêche de voir la réalité du pays… Il me plait à penser que les grévistes cheminots défendaient ce jour les conditions de transport de leurs chers CLIENTS…

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il me semble logique qu’un agent non gréviste ne soit pas plus concerné que cela par les motifs du mouvement social. Il doit avoir vu un tract quelque part et l’a au mieux lu en diagonale.
      Ce sont plutôt les agents grévistes qui devraient avoir plus de courage et venir au devant des voyageurs pour donner les raisons de leur arrêt de travail.

  71. CLGX dit :

    Premier jour ouvré du mois et le distributeur NAVIGO du Péray est en panne mais ne l’indique pas ! Vous insérez votre pass, vous suivez la procédure de chargement mensuel et l’automate sur lequel vos deux cartes (CB et NAVIGO) vous demande de patienter… Et votre train. Arrive en gare et repart sans vous !!! Au guichet, Camille Responsable de la gare à cette heure confirme la panne depuis le matin et l’automate est TOUJOURS déclaré EN SERVICE !!! Deux RDV importants de perdu ce matin !! Un grand MERCI à la SNCF…

    • EPPasser en mode normal dit :

      Désolé pour cette mésaventure mais c’est également pour éviter de perdre du temps le 1er jour du mois qu’il est possible de prendre un abonnement mensuel à partir du 20 du mois précédent.
      Ca m’amuse toujours de voir des files interminables au début de chaque mois.

    • Doudou dit :

      Ah le train doit attendre que les gens aient renouvelé leur abonnement Navigo avant de partir dorénavant ?!

  72. VR46 dit :

    Bonsoir, ma question va vous paraître un peu bête mais je préfère être fixé : J’ai une carte imaginaire zones 4-5, est-ce que j’ai la possibilité d’utiliser tous les autres moyens de transports dans ces zones : ( TER entre Versailles et Rambouillet). J’ai aussi aperçu qu’il y a une 1ère classe et une seconde. Fait on encore la différence (titre de transport) ? Merci d’avance pour vos réponse.

    • NKR dit :

      Non, votre question n’est pas stupide.
      Oui, vous pouvez prendre le TER dans les limites de l’Ile de France (ie entre Paris et Gazeran pour la ligne Paris Chartres) avec un pass Navigo ou Imagin’R (ou tout autre titre de transport IDF valable dans ces zones).
      Oui, la 1ère classe existe encore sur les TER Centre, et en général, les titres IDF ne donnent accès qu’à la seconde classe (je dis en général car si vous êtes une femme enceinte, il me semble que vous avez droit à la première classe – mais c’est à vérifier)

  73. EPPasser en mode normal dit :

    Le TER oui mais en 2nde classe.

  74. CLGX dit :

    Ça y est les talibans hostiles à toutes évolutions ont repris leurs CLIENTS en otages ! Le même syndicat qui appelait à voter pour le président actuel, appelle à présent à manifester contre lui !!! C’est beau la cohérence, en tout cas ça ne résiste pas à l’égoïsme de quelques cheminots qui n’ont aucune conscience de la réalité hors SNCF ! Ceux-ci méprisent le contribuable et le CLIENT oubliant qui les paient !!! A l’heure où les familles pleurent leurs morts à Brétigny, ils manifestent leur hostilité à un rapprochement avec le réseau ferré alors même qu’il y’a plusieurs année, ils manifestaient pour la raison inverse !!! Combien faudra-t-il d’autres victimes pour que ces égoïstes raisonnent un tout petit peu ???

  75. CLGX dit :

    Ça continue ! Les citoyens sont toujours otages d’une poignée (minoritaire) de nantis qui égoïstement les empêchent des déplacer normalement ! Les cheminots grévistes sont si peu courageux qu’ils ne viennent pas au contact des voyageurs ! Le cerveau lavé par les discours bolcheviques de syndicats d’un autre âge, incapables de dialoguer de manière constructive. C’est avec l’argent des contribuables et des voyageurs qu’ils peuvent partir en retraite bien avant n’importe quel salarié du privé sans se soucier de l’équilibre économique de leur caisse de retraite constamment renflouée par le régime général ! Ces gens là sont soit des décérébrés inconscients soit des parasites irrespectueux de ceux qui les financent ! Je n’ai rien contre les privilèges des lors qu’ils sont entièrement financés par ceux qui en profitent. Nous payons un service de transport, par nos impôts (IR, régionaux, locaux, cotisations sociales…) par nos titres de transport et nous voulons juste voyager sans problèmes !!!!

  76. Riché P dit :

    Bonjour,
    Une fois de plus, mercredi 25 juin fut encore une matinée calamiteuse pour rejoindre la Défense,où par ailleurs, j’avais un RDV professionnel. Suite à un énième problème pratiquement 1h sans train au Perray, 6h57 supprimé, 7h12 passé sans arrêt et un quai noir de monde. finalement ce fut un 07h27 avec dix minutes de retard qui bien sur m’a fait raté le train de 07h50 à la Verrière pour la Défense à une minute près. Encore une fois bravo pour l’incompétence de la SNCF plus douée à se mettre en grève qu’à faire circuler des trains correctement.
    Pour le Perray, ça va être simple quand vous supprimez les arrêts, on va descendre dans les voies et le mécanicien sera bien obligé d’actionner le freinage d’urgence.
    En conclusion, je suis arrivé à la Défense à l’heure mais très limite pour mon rendez-vous.
    Vous feriez mieux de faire stopper un TER entre Le Perray et la Verrière pour permettre aux usagers de récupérer leur correspondance. Pas étonnant que beaucoup de gens finissent par prendre la voiture pour rejoindre la gare de la Verrière.
    Qu’on arrête de dire qu’il faut utiliser les transports en commun, on voit bien qu’à l’époque actuelle, on ne peut quasiment pas faire confiance à ce mode de transport.
    Quand va t-on doubler cette ligne avec 2 voies dans chaque sens entre le Perray et la Verrière ?

  77. CLGX dit :

    L’enquête sur l’incendie du poste d’aiguillage de Vitry à l’origine des perturbations récentes du trafic, a permis d’écarter momentanément un cheminot ivre, de ses fonctions professionnelles ! C’est effrayant de savoir qu’un cheminot sous l’emprise de l’alcool travaillait la nuit au sein du poste d’aiguillage !!!

  78. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Même en période estivale avec moins de monde et moins de circulation de trains, le service est quand même mal assuré. 7h27 au Perray retardé puis supprimé dans la foulée et comme d’habitude avec comme prétexte panne matériel. Cependant tellement en panne qu’il est passé à vide sans arrêt.
    On peut se demander à quoi peuvent servir les commentaires des voyageurs, rien ne change sur cette ligne.

    • Bonjour,
      Ce train a effectivement été supprimé ce matin, mais le motif de la panne ne signifie pas nécessairement que le train n’est pas en capacité de se déplacer.
      Un train est composé de différents organes de sécurité, si l’un d’entre eux est défaillant, il est interdit de faire circuler le train en voyageur.
      En l’occurrence, ce matin, le train a été directement acheminé en centre de maintenance pour une panne concernant son système de fermeture de porte.

  79. RichePasser au statut dit :

    Merci pour votre réponse, mais ne pourrait-on pas laisser un train de secours sur les voies de tiroirs de Rambouillet ou autres gares origines ce qui permettrait d’assurer le service voyageurs. Nous avons déjà en pointe qu’un train toutes les 15 minutes, donc un train supprimé a forcément des répercusions pour les correspondances.

    • Bonjour

      C’est effectivement ce qui est organisé et intégré dans le roulement des rames utilisées pour le plan de transport mais dans la limite du parc disponible.
      En heure de pointe la quasi-totalité des trains de la ligne sont utilisés et en service au même instant (en circulation ou positionnement pour service commercial).
      Les autres sont en centre de maintenance pour des interventions programmées (1 à 2 rames prévues en maintenance préventive) et/ou X trains pour maintenance curative (suite à un dysfonctionnement, panne, malveillance, accident…)
      Le plan de transport prévoit donc bien le positionnement d’une rame dans chaque point de garage, et dans le sens de la pointe pour permettre d’assurer une sorte de renfort mais ce train est lui aussi programmé en service commercial pour une heure plus tardive.
      En cas de besoin (empêchant ou retardant la circulation d’un train), le gestionnaire de moyen doit alors déterminer si l’inversion est réalisable, dans quel délai et quelles seront les conséquences de cette inversion sur le reste du trafic.
      L’objectif est toujours d’impacter le moins de voyageurs possible.
      Dans certains cas, 2 à 3 trains sont inversés pour assurer les trains attendus par les voyageurs. Mais pour que cela reste transparent et sans impact pour aucun d’entres eux, il faut que les délais de retours des trains devant eux aussi réaliser un service commercial, soient compatibles, auquel cas, les voyageurs d’un autre train seraient péjorés…
      Et il faut avant tout que le dysfonctionnement soit découvert 15 à 20 minutes avant l’heure de départ prévu du train pour permettre au gestionnaire du plan de transport et au gestionnaire de moyen de définir la combinaison d’inversion des rames réalisable, de contacter les conducteurs et postes d’aiguillage et d’acheminer les rames sur leur nouveau positionnement…
      Dans le cas de votre train, la panne était un dysfonctionnement qui est apparu au moment de la préparation au départ, lorsque le conducteur à mis en marche son protocole de fermeture des portes.
      Il n’a donc pas été possible de réaliser une combinaison d’inversion des rames dans ce délai.

    • MM dit :

      Quelle réponse détaillée ! Ça n’a pas l’air d’être une partie de Plaisir de gérer la ligne N.

  80. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je viens de contrôler à nouveau les prélèvements bancaires sur mon compte et je n’ai pas vu la réduction de 33% sur le Navigo suite aux grèves de juin.
    La SNCF espèrerait-elle que cela passe à l’oubli avec les vacances ???
    Merci

    • Bonjour,
      Les modalités de remboursement varient selon le titre de transport.
      Certains voyageurs ont bénéficié des 33% lors de leur rechargement sur un automate de vente (SNCF uniquement), d’autres, pour les abonnements annuels notamment ont reçu un virement.
      De quel titre disposez vous?

  81. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Abonnement annuel.

    • BERCHAPEL dit :

      pourtant, les virements ont bien été fait car moi, j’ai un abonnement annuel,
      j’habite Maurepas et j’ai reçu le virement samedi dernier sur mon compte.
      Si vous ne l’avez pas encore, ça ne va pas tarder.

  82. Riché P dit :

    Bonsoir, en effet j’ai reçu le virement. Merci

  83. CLGX dit :

    Ça y est la SNCF fait sa rentrée ! Nous sommes à peine le 4 septembre que des milliers de voyageurs sont « abandonnés » sur les quais de Montparnasse à l’heure du retour à la maison!!! Trains annulés les suivants retardés !!! Comme d’habitude de « pauvres » cheminots lâchés en « pâture » sans aucune information !!! Et toujours des braillements totalement inaudibles dans des haut-parleurs qui vomissent des infos totalement dépassées que l’on peut lire en boucle, agglutinés devant des écrans jamais remis à jour !!!! Merci à M Pepy et ses équipes performantes….

  84. Yann dit :

    Effectivement le problème des annonces inaudibles à Montparnasse est loin d’être nouveau mais visiblement la sncf semble peu pressée d’y remédier, et l’information fut encore très chaotique hier soir à Montparnasse.

  85. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Que se passe-t-il depuis quelques jours avoir un petit gris plutôt que rien c’est bien, mais hier le 06H42 circulait en us (train court) et ce matin il devait faire le 07H12 et il a été purement et simplement supprimé alors qu’à cette heure, il commence à y avoir du monde.
    Manquerait-on de matériel encore ?
    Merci

  86. RichePasser au statut dit :

    Bonsoir,
    En fin d’après-midi ce jour à la Défense, encore quelques problèmes sur la ligne U donc comme d’habitude, je prends le train de Versailles RD pour changer à Viroflay RD et passer par Viroflay RG, super il y a un train à 17h00 pour le Perray qui a roulé normalement jusqu’à Trappes, et là, il est resté arrêté pendant 10 minutes, sans aucunes informations voyageurs par le conducteur, ni par le personnel que l’on trouve sur les quais encore une belle marque de respect pour les passagers des trains.

  87. RichePasser au statut dit :

    Par deux fois cette semaine et bizarrement à la même heure trafic interrompu entre la Défense et Versailles-Chantiers à savoir.(lundi et mercredi) vers 16h30.
    Nous repartons donc encore à l’approche de l’hiver vers un service catastrophique, mais bon on nous soutiendra toujours que le service fourni est bon statistiquement.

  88. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Train de 6H57 ce matin dans la première voiture vers Paris au RDC odeur nauséabonde urine séchée bouteille et aliments par terre, donc fenêtres grandes ouvertes.
    Je croyais que les rames étaient vérifiées et nettoyées la nuit dans les différents dépots.
    Il s’agit de la rame C12.
    Merci de faire le nécessaire à chaque terminus / origine pour que le personnel de nettoyage contrôle davantage les rames.
    Merci par avance,
    Cordialement,

  89. PP1 dit :

    Bonjour,

    Train de 7h05 ce matin ligne U départ La Verrière, wagon à peu près au niveau des escaliers de droite quand on veut monter sur le quai de départ (le wagon dont l’entrée se situe juste en face l’abri des voyageurs).
    Dans la partie basse, il y a depuis des mois et des mois, une pièce métallique devisée, qui pend par une extrémité saillante, au dessus d’une place passager située contre la fenêtre. C’est une pièce qui fait jonction entre deux néons.
    Si la personne se lève sans faire attention, je vous laisse imaginer ce qui risque de se passer.
    Merci de faire le nécessaire rapidement, car là encore, les vérifications de départ ne doivent pas être faites avec beaucoup de rigueur, depuis le temps…
    Merci d’avance
    Cdt,

    • Bonjour,
      Votre signalement a été transmis.

    • Bonjour,
      Le centre de maintenance m’informe que votre signalement a été traité. Si les rames sont régulièrement traitées en centre de maintenance, les interventions sont programmées et organisées pour permettre la réalisation de leur service. Le défaut que vous avez soulevé n’aurait donc été détecté que lors de sa prochaine visite sur le site. Grâce à votre signalement, la rame a été déprogrammée de son service voyageur (et remplacée par une autre) pour être traitée. Il s’agissait d’une agrafe d’une vasque d’éclairage, refixée, elle ne représente plus de risque. Merci pour votre signalement.

    • PP1 dit :

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour vos explications et votre intervention.
      Cependant, je pense qu’il y a surement une petite amélioration à apporter. En effet, tous les soirs, lorsque ces trains en provenance de La Défense arrivent à La Verrière, 2 agents de la SNCF sont chargés de vérifier que personne ne reste ou monte dedans. Ils passent donc, l’un en haut et l’autre en bas, dans tous les wagons, avant d’autoriser le conducteur à diriger son train vers les garages. C’est une excellente initiative, sait-t-on jamais…Du coup, je me demande comment ces agents ont pu passer à côté du problème que je vous ai signalé hier.
      Mais bon, l’essentiel est que la réparation ai été faite.
      Merci encore.

      Cdt

    • Bonjour,
      Cette mesure vise à préserver la ponctualité et éviter à d’éventuels voyageurs de rester à bord et de finir dans les voies de garage. Les agents qui réalisent cette mission n’ont que quelques minutes pour visiter la rame et doivent être le plus rapide possible, ce type d’observation peut alors être manqué…c’est en revanche un point sur lesquels on peut les alerter et les sensibiliser…

  90. RichePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Hier matin encore un train passé sans arrêt au Perray suite à un retard dû à un problème de fermeture de portes à Rambouillet donc comme d’habitude les gares encadrantes en font les frais.
    Par ailleurs, comment se fait-il que depuis 2 jours nous ayons des trains courts pour faire la Verrière-La Défense en heure de pointe ? Exemple hier 7H33 et 07H03 ce matin à la Verrière !!!
    Et je ne parle meme pas du terminus St Cloud ce matin suite à rail cassé à Suresnes.
    Nous voilà donc de nouveau dans des conditions de transports de mauvaise qualité.

  91. CLGX dit :

    Il y a longtemps que je n’ai pas posté sur votre site tant les réponses étaient inconsistantes et peu pertinentes. Comme tout peut évoluer je refais un test. J’observe jours après jours l’installation d’un grands nombre d’équipements coûteux sur le quai voie 1 au Perray, quai où aucun train ne s’arrètent où aucun voyageur ne circule. Dans le même temps je n’observe toujours aucune facilité pour l’accès aux trains pour les personnes handicapées ! Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir signalé ! C’est incroyable de constater un tel mépris des services publics pour une population qui nécessite probablement plus d’attention et de solidarité que beaucoup d’autres ! Mais Amélie aura sûrement une explication (c’est pas nous, c’est le STIF, la région… Ou c’est pas le même budget….) à defaut d’une vraie raison. Tiens je recommence avec des apriori à moins que ce soit de l’expérience ? Si la SNCF veut continuer d’ignorer les personnes handicapées, il y a des travaux plus urgents que d’équiper un quai perpétuellement désert. En effet que pensez des fuites du toit qui est censé abriter les escaliers du quai des voies 1bis et 2 ? En plus de l’inconfort des voyageurs Clients, les escaliers ont rendus glissants et dangereux et…. Générateurs de futurs handicapés … Autre sujet plus légers, à force de pressions des voyageurs, la SNCF s’est mise à la communication, c’était attendu de très longue date, c’est bien il faut le souligner parce que jadis on nous disait que c’était impossible. Ce matin une voie annonce « le prochain train…. aura 3 minutes de retard…. » Qui seront enfait plus de 7 minutes. Et immédiatement après une autre voie annonce « tous vos trains sont à l’heure… » Et puis à l’entrée en gare du train attndu par les voyageurs une troisième voix annonce « des trains circulent sans arrêt, pour votre sécurité éloignez-vous de la bordure du quai… » Heureusement qu’il reste un peu d’esprit d’initiative aux voyageurs sinon personne ne serait monté dans ce train tardif ! Bonne journée à tous.

    • Doudou dit :

      Moi je dis le 9h26 avait 15 min de retard hier. C’est un scandale que CLGX ne l’ait pas remonté.

  92. CLGX dit :

    Ce jour le 4/6/2015 nous vivons un grand moment de communication sur les quais de la ligne N ! Je ne sais pas qui conseille la SNCF en matière de communication mais cela donne un florilège propre à agacer les « consommateurs » (un jour nous serons peut-être des CLIENTS ?) et je me demande si on ne doit pas regretter l’époque où la SNCF ne communiquait pas ! ÉNORME RETARD donc et sur les quais, les Cons-sommateurs assistent au passages des TER et des ….TGV !!! Il faut que l’on nous explique pourquoi les TER et TGV ont la voie libre tandis que les banlieusards Cons-sommateurs attendent des heures un service de transport qu’on leur refuse !!! Les annonces succésives indiquent un train en panne à Viroflay et … des voyageurs qui descendent sur la voie ! Ça ne va pas tarder à etre de la faute des Cons-sommateurs ! Allez bon courage à tous les CLIENTS de ce service public fait beaucoup d’efforts pour maintenir sa triste réputation.

    • Bonjour,
      Un billet sera rapidement en ligne sur le blog pour développer cet incident, mais il y a effectivement eu un train en panne qui a bloqué une voie Transilien. Rien d’anormal de ce fait que les trains TGV ou TER qui ne circulent pas sur les mêmes voies aient pu circuler. La descente de certains voyageurs de ce train en panne sur les voies a ensuite totalement interrompu l’ensemble des circulations jusqu’à ce que tout risque d’accident de personne soit écarté.

    • CLGX dit :

      Mme Amélie oublie d’expliquer la présence PRIORITAIRE des TGV sud-ouest ce jour là !!! Hé oui une panne supplémentaire sur la ligne TGV !!! Mme Amélie préfère culpabiliser les Cons-sommateurs otages de la mauvaise maintenance des cheminots!!!

    • Bonjour,
      Je n’oublie pas, il n’y a pas là à mon sens de rapport. D’un coté une panne d’un train RER C avec la descente de voyageurs qui a bloqué la totalité des lignes N, U, C et TER et de l’autre une panne d’aiguillage qui a affecté les TGV, engendrant des difficultés de circulation au niveau de l’entrée en gare Montparnasse…185 trains ont été touchés par l’incident de la panne aggravée par la descente des voyageurs contre 8 par l’incident TGV…

    • domino dit :

      Vous savez comment elle est faite la maintenance pour dire cela ?

  93. CLGX dit :

    Ça continu ! Ce soir Plusieurs trains retardés puis supprimés parce qu’il fait …. chaud ! C’est nouveau il fait chaud l’été. Heureusement que la SNCF est la pour le rappeler. Je résume : au printemps c’est le pollen, en été la chaleur, à l’automne les feuilles mortes sur les rails et l’hiver la caténaire qui gèle !!! Comment font nos voisins, ou plus loin dans le grand nord ou dans le Suède de l’Espagne en plein été ? Mais visiblement il n’y a que le mécanicien du train qui n’est pas au courant de la température, pas de climatisation dans les voitures ! Vite la SNCF réformez-vous sans déla, vous ne faites pas très Pros.

    • Bonjour
      Effectivement le métal qui constitue les voies ferrés du réseau français est soumis aux variations climatiques, mais il doit chez nous et d’autres pays européen qui rencontrent les mêmes difficultés, résister aux écarts de température qui sont soit très chaud, soit très froids.
      L’été, la forte chaleur dilate le métal des voies et détend les câbles caténaires, pour agir, il faut éviter d’augmenter la température des rails en limitant les frottements. On agit aussi sur les caténaires grâce à des poids qui permettent de tendre les câbles pour leur conserver le positionnement précis qui doit être le leur.
      En hiver, c’est le phénomène inverse, le métal se rétracte et peu casser comme du verre…des blocs chauffants sont ainsi disposés sur des points jugés sensibles des lignes, il faut aussi envoyer des équipes sur le terrain pour chauffer les aiguilles, premières victimes du gel…
      L’automne, la purée grasse que forme les feuilles mortes broyées sur les rails, réagit comme du verglas provoquant des risques de patinage et d’enrayage. Pour lutter contre ce phénomène-ci, les trains laveurs sillonnent les lignes et la notre a été équipée de système anti enrayeurs installés sur tous les trains pour limiter cet effet.
      Chaque saison apporte effectivement son lot de contraintes, et aucun pays n’échappe aux impératifs d’adaptations et de moyens qu’imposent les variations climatiques. A chacun ensuite d’adapter ses moyens aux particularités de son infrastructure.

  94. CLGX dit :

    Merci Mme Amélie pour cette leçon de physique du 8 juin dernier. Ce matin l’annonce est claire « traffic normal sur vos lignes… Vous patientez 20 minutes supplémentaires pour cause d’allègement du traffic à la dilatation des rails pour cause de fortes chaleur ». Nous sommes le 02 juillet et la température est de 19° !!! J’attends avec impatience la prochaine leçon de Mme Amélie qui devrait developer deux thèmes :  » le traffic normal avec 20 minutes de retard sur des trajets qui n’excèdent pas 60 minutes » et « les effets de la dilatation de l’acier par 19° ». Bonne journée à tous.

  95. CLGX dit :

    Ce soir c’est terminus la verrière parce qu’il pleut !!!! Toujours aussi performants nos cheminots !!!!

  96. CLGX dit :

    Ce soir c’est la fête à Montparnasse ! Trains supprimés, train retardés …. Et la cause évoquée : problème d’aiguillage ! Avec des cheminots qui ouvrent les tourniquets au CLIENTS ? En fait il s’agit d’un mouvement social comme on dit en language politiquement correct. Mais personne n’assume à la SNCF comme trop souvent. Quelle revendication cette fois-ci ? Changement d’horaire ? Les CLIENTS eux changent d’horaires à chaque retard ou annulation de trains ! Feuilles mortes sur les voies ? J’en doute, probablement encore un de ces avantages acquis d’un autre âge ! Qu’on ne parle plus d’égalité et de justice sociale dans un pays où pour toute raison de confort les CLIENTS sont systématiquement pris en otages par de catégories sociales privilegiees.

    • Lorenzo dit :

      Il y a eu effectivement un aiguillage en panne dans le secteur de Vanves ce qui a obligé les trains à tous rouler sur la voie 1bis. Forcément, une voie au lieu des deux habituelles, ça occasionne des bouchons. Ne vous en déplaise, la situation d’hier n’a rien à voir avec la grève dans la mesure où celle-ci n’a pas du tout été suivie.

    • Bonjour,
      C’est tout a fait exact. Je prépare un billet expliquant le déroulement des événements d’hier, plusieurs incidents se sont enchainés, mais il n’y a effectivement aucun lien avec la grève.

    • Bonjour,
      La soirée d’hier n’a pas été perturbée par un mouvement social mais par la panne d’un aiguillage qui à lourdement perturbé la circulation. Les agents présents n’étaient pas en gréve et ont ouvert les accès aux voyageurs pour assurer votre sécurité en gérant au mieux les flux densifiés par l’incident.
      Je reviendrai en détail sur cette perturbation dans la journée, avec un billet dédié.

  97. CLGX dit :

    Ça y est les mauvaises habitudes reprennent !!! Mouvement social à la SNCF et bien sûr AUCUN préavis des voyageurs !!! Peut être faut-il consulter le week-end, les sites des syndicats pour être informé des week-ends prolongés des cheminots. Quand on entend nos politiques (souvent élus par les voix des salariés des entreprises publiques) parler de justices sociale et que l’on est dans le froid sur le quai d’une gare, empêché d’aller travailler on comprend immédiatement pourquoi le FN fait de si bon score ! Continuez braves cheminots vous êtes en train de scier la branches sur laquelle vous êtes assis. Quand d’autres dirigeants élus viendront vous supprimer vos régimes spéciaux et autres avantages d’un autre âge, tous payés par le CONtribuable et le secteur privé, vous comprendrez peut être le vrai sens du mot solidarité.
    Continuez à nous (vos CLIENTS) prendre pour otages et vous récolterez le mépris que vous méritez.

    • CLGX dit :

      Nous sommes le 10/12 et nos braves cheminots persistent à prendre leurs CLIENTS en otage ! Amélie a disparue … Bref personne n’assume !!! La grève, si elle peut être légitime, ne devrait être qu’un ULTIME moyen de pression. Il est malheureusement triste de constater qu’ellle le moyen usuel de management au sein de la SNCF. A une époque où beaucoup souffrent dans des conditions bien moins privilegiees, bien moins confortables que les salariés de la SNCF, est-il nécessaire, utile, d’handicaper un peu plus tout un chacun par des mesures dont la direction de la SNCF se fout royalement ? Si la grève était un moyen efficace de progresser, ça se saurait, depuis que la SNCF est championne toute catégorie de cette catégorie ! Les CLIENTS sont toujours les premières victimes du jeu de syndicalistes plus prompts à défendre leurs « propres » situations plutôt que l’intérêt de tous. Enfin, face des individus toujours plus prompts à défendre des intérêts communautaires je ne peux m’empêcher de repenser à l’accident de la gare de BRÉTIGNY pour lequel la compassion des cheminots avait fait défaut laissant là aussi place à un sursaut corporatiste inqualifiable.

    • Romuald dit :

      CLGX … y a un truc qui me dérange dans ce que vous dites … vous parlez de gens privilégiés, d’avantages astronomiques, de feignants ( ah non, mais bon, si c’est pas vous çà sera un autre ) …
      Pour tout vous dire, je bosse à la RATP, j’ai bossé à la SNCF au millénaire dernier, je bossais encore dans le privé il y a 4/5 ans … depuis mon embauche à la RATP je n’ai à mon actif aucun jour de grève, et j’ai des collègues qui n’ont jamais bossé ailleurs qu’à la RATP qui sont effectivement comme vous le soulignez carrément en dehors de la réalité … mais tout çà n’est pas l’objet de mon com … j’en vienz’au fait :
      Mon chef d’atelier me tanne régulièrement pour que je lui fasse parvenir les CV d’ex-collègues du privé, car il embauche, il lui manque des techniciens, des opérateurs de maintenance etc … il ne trouve PERSONNE …
      Pourquoi, si comme vous dites, les cheminots ( ou agent RATP, c’est encore mieux payé ) sont des privilégiés, n’arrive t’on pas à en recruter ???
      Expliquez moi … j’arrive pas à comprendre … d’autant que je dois bien le dire, ma qualité de vie a quand même un peu été améliorée depuis 4/5 ans, même si je suis loin d’être millionnaire quand même … mais bon, y a un léger mieux !
      Au passage CLGX … vous seriez pas intéressé pour bosser à la SNEF ou la RTAP …profitez en, y a de la demande avec le grand-paris, çà embauche pas mal …!

    • Romuald dit :

      … ah par contre, j’ai oublié de vous dire … çà doit être ce qui bloque souvent les postulants … les horaires … euh … y en a pas … les jours fériés ( noel, nouvel an etc .. ) pareil, y en a pas …
      Mais bon, dans le médical, la restauration aussi, ils bossent Noel nouvel an de nuit etc …

    • domino dit :

      CLGX n’en n’est pas a son premier com ou il fait un amalgame
      tous les cheminots ne font pas grève et arrêter avec les avantages, je l’ai déjà expliqué
      Je suis au matériel, encore hier on a dit au revoir a un agent qui démissionnais, comme quoi la vie de cheminot ne doit pas être si rose

  98. CLGX dit :

    Bonsoir, à Romuald et Domino. Merci de vos commentaires objectifs mais relisez bien mon post, à quel moment est ce que je mentionne des avantages extraordinaires ? Même s’il existe des acquis d’un autre âge, ce n’est pas le sujet. Je peste régulièrement contre un corporatisme déplacé emprunt d’une culture d’un archaïque dont les conséquences directes affectent VOS CLIENTS. Pour exemple cette semaine, grève pour soutenir des syndicalistes, hors SNCF, violents et hors la loi (puisque condamnés) ! En quoi vos voyageurs sont responsables de la situation ? Puis des retards pas toujours expliqués puis en fin de semaine des problèmes techniques empêchant les braves travailleurs vos clients de rentrer chez eux ! Voilà la perception des voyageurs, d’une semaine ordinaire sur vos lignes… Je comprends que c’est agaçant d’être souvent remis en cause mais la SNCF me rappelle la POSTE il y a quelques années qui n’était responsable de rien, tout à fait incapable de se réorganiser ! La concurrence et arrivée et nos braves postiers nous accueillent avec le sourire et le sens du service ! Éloquent non ? Je suis d’accord avec vous j’ai tord d’avoir raison avant l’heure… Un jour viendra où les cheminots se réveilleront peut-être. En attendant et tout à fait objectivement la SNCF détient tous les records de grève depuis des années et ça personne, pas même vous, ne pouvez le nier. Sans rancune et bon courage sur Nos lignes. Cordialement.

    • Doudou dit :

      Ah ce bon vieux CLGX qui regarde toujours mal le conducteur du 9h26 dans la gare de son royaume…Faut pas le fracasser le pauvre être derrière sa vitre, il fait que passer derrière le vilain 16758 pour vous permettre de rester en un seul morceau après tout…

      Record de grève ? Rien que ça ? Wahou ! Kro fort.
      En pratique, la ligne N a été très peu impactée par les grèves ces dernières années. Je pense même que cette observation peut se prouver statistiquement…
      On a du avoir depuis 2012 deux mouvements sociaux majeurs à tout péter (qui eux étaient annoncés de longue date, c’était un jeudi pour l’un d’eux je m’en souviens) mais franchement rien de bien éloquent. Moi j’ai été rarement impacté par les grèves ces 4 dernières années de voyage sur la ligne Transilien comme TER…

      Acquis d’un autre âge ? Parce que avoir le droit de voyager de façon gratuite et/ou préférentielle sur le réseau sur lequel on travaille et avoir une bonne mutuelle c’est d’un autre âge ?
      Dites, il y a la déclinaison du blog d’Amélie pour la Police, la Gendarmerie, La Poste, Apple ou consoeurs ? Parce qu’il faut impérativement que CLGX aille leur faire la leçon sur le fait qu’il est HONTEUX pour les gens qui bossent d’avoir des mutuelles spécifiques payées avec leurs salaires de nos jours.
      Je confirme que les 2 millions de voyageurs quotidiens du RER A n’y sont pour rien mais si ils commencent à tous devenir des CLGX en herbes, va falloir s’attendre à de la rouste sociale et syndicale ah ah !

      Postiers souriants depuis la concurrence ? Moi on m’a toujours conté que le postier s’arrêtait boire un coup et se taper des barres chez les clients avant la concurrence, depuis il se contente même plus de sonner quand le colis rentre pas dans la boite.
      La SNCF actuelle ? En pleine mutation et surtout en forte hausse de fiabilité vis à vis du ratio Nbre de train/Sécurité.
      Et navré mais Amélie et ses collègues ne s’embêtent à organiser des journées&vidéos découvertes des métiers&contraintes du monde ferroviaire pour entendre toujours les mêmes compères se plaindre sur raisons des retards alors qu’au fond, vous les connaissez tout comme moi, allez, avouez le…

  99. RichePasser au statut dit :

    Et allons-y hier 6h57 supprimé et ce matin 7h57 qui est passé sans arrêt pour Montparnasse, le mépris du voyageur continue, toujours une qualité de service en dessous de tout, un quai bondé. Déjà que nous n’avons pas beaucoup de trains mais là 30 minutes entre 2 trains c’est vraiment inadmissible. Je fais grâce des 48 minutes pour faire la Défense la Verrière ce soir en prenant 16H59, quel service de qualité. Heureusement que je prends plus ces lignes 5 jours pas semaine car ça devient délirant. J’ai écrit au Conseil Régional. Bougez-vous voyageurs des lignes N et U c’est plus possible ces suppressions constantes de trains, avec le baratin habituel et le Magazine dont tout le monde se fout, on veut un service de qualité.

    • Bonjour,
      Effectivement ces deux trains ont été affectés ces deux derniers jours, le premier par un problème matériel qui a contraint à une suppression, le second, le lendemain, car le train devant réaliser son départ à Rambouillet a été retardé sur son itinéraire et n’a donc pu être à son heure de départ en gare de Rambouillet. Il a donc été décidé, pour ne pas le supprimer et affecter tous les voyageurs, de mettre en place son départ en gare de La Verrière, dans son horaire normal. Ce train a donc été supprimé pour les voyageurs de 4 gares mais il a, grâce à cette modification de desserte, circulé à l’heure pour tous les autres voyageurs.
      Il n’y a pas de mépris des voyageurs, toutes les décisions qui sont prises pour la gestion du trafic ont pour objectif d’assurer un trafic fluide pour le plus grand nombre de voyageurs possible. Il faut ainsi s’adapter aux aléas, aux événements non prévus qui surviennent à l’instant T et trouver un dispositif applicable au plus vite et réalisable selon les possibilités qu’offrent le matériel et l’infrastructure.

  100. RichePasser au statut dit :

    Désolé chère Madame, mais les gares intermédiaires subissent les retards des TER qui sont prioritaires et retardent ou font supprimer souvent le départ des Transiliens. Le Perray, les Essarts, Coignières, sont méprisés alors qu’il y a beaucoup de voyageurs qui travaillent assez loin. Je comprends pourquoi beaucoup laissent leur voiture à la Verrière étant donné le niveau de service entre Rambouillet et la Verrière. Nous n’avons pas de lignes de bus pour éventuellement compenser les carrences de la SNCF sur cette ligne sinistrée, notamment en raison du manque de voies entre le Perray et La Verrière.

  101. RichePasser au statut dit :

    Par ailleurs, pourquoi ne pas prévoir à chaque terminus / origine une rame de secours prête au départ avec un mécanicien, ou stopper un TER ponctuellement pour acheminer les voyageurs. 30 minutes en heures de pointe sans trains est INACCEPTABLE, on paye un service qui n’est pas satisfaisant dans une gare parfois fermée faute d’agents donc pas de salle d’attente chauffée. On ferait mieux de remettre en place un vrai service en gare plutôt que de voir 2 à 3 agents d’escales qui restent statiques sur les quais de certaines gares.

    • Bonjour,
      Cette organisation ne serait pas possible…ni en terme d’effectif,de trains nécessaires, ou de capacité de stockage des différentes gares ( capacité d’infrastructure pour le stockage des rames).
      Pour autant, une marge de gestion existe avec cet objectif de palier à un manque en opérationnel…il n’est toutefois pas possible de le généraliser à toutes les gares d’origines ni toutes les heures de départ…
      Le parc de matériel roulant de la ligne N est constitué de 37 rames VB2N. Il en faut 29 pour assurer le service d’une journée. Deux rames sont ajoutées en réserve pour palier à un impondérable, et sont positionnées, le matin, une en gare de Rambouillet, une en gare de Dreux, et le soir, une en gare Montparnasse.
      Les rames libres sont orientées sur les centres de maintenance de Trappes et de Montrouge pour la gestion des visites préventives ou curatives.
      En ce qui concerne les agents d’escale, ils ne sont pas conducteurs mais leurs missions sont aussi essentielles…les voyageurs des gares dont les effectifs sont plus réduits regrettent d’ailleurs fréquemment leurs présences…

  102. RichePasser au statut dit :

    Quoi qu’il en soit service dégradé au fil des années sur la ligne N et U + 15 minutes de temps de parcours quasiment entre le Perray et la Défense depuis 2012. Le Co2 a de beaux jours devant lui puisque rien n’est fait pour améliorer la qualité du service en revenant à un temps de parcours raisonnable en pointe.
    On ne reprocher aux voyageurs de prendre leur véhicule, et polluer tant qu’on n’aura pas fait ce qu’il faut pour redonner confiance à celles et ceux qui ont abandonné le train, ou qui s’en éloignent par manque de fiabilitié.

  103. CLGX dit :

    La grève du mercredi commence …le mardi… Elle se terminera peut être jeudi. Le 19h01 supprimé. J’entends déjà Doudou m’expliquer qu’il s’agit d’un problème matériel … Feuilles mortes ? Gel des caténaires ? Rhume de foin du machiniste ? Mais soyons sérieux, nos braves cheminots se mettent en grève, c’est sûrement sérieux. Ça ne peut pas être pour entretenir leur score de champions toutes catégories des prises d’otages de leurs Clients. Non c’est probablement pour aligner leur régime de retraite payé par le régime général (le privé) sur ce même régime et proposer spontanément de payer le même niveau de cotisation et lavoir le même âge de départ à la retraite de ceux qui généreusement leur payent leur pension. Joyeuse grève à tous ces irresponsables. Bien amicalement.

  104. CLGX dit :

    Bonjour, après des mois d’absence sur nos lignes, découragé par les grèves à répétition et sans fin du printemps dernier de nos braves cheminots, je reviens « profiter » des SERVICES de la SNCF. Lundi, 1er jour du mois d’activité professionnelle, comme beaucoup de CLIENTS, je me présente avec un peu d’avance à la gare du Perray pour recharger mon Pass Navigo. Constat immédiat, la moitié des automates en panne !!!! Et le guichet fermé parce que le personnel est en gare ???? Resultat : des voyageurs partis sans titre de transport et train pris à l’arrache !!!! Et pas l’ombre d’un personnel SNCF en gare !!!! J’avais oublié ce grand sens commun du service des agents de la SNCF. Si il y a bien une période où le guichet doit être efficace (pardon du gros mot…) c’est en période de rechargement des titres de transport ! Comment faisait la SNCF avant les automates ? Bien entendu on peut recharger son Pass avant le 1er jour du mois ce que je faisais avant les grèves …. Je profite de ce post pour suggérer à tous mes contradicteurs de visionner attentivement le reportage de l’équipe de Mme LUCET (A2) sur la « gestion » quotidienne de la sécurité au sein de la SNCF… même les syndicalistes dénoncent une conduite irresponsables de la SNCF qui conduit à des accidents entraînant la mort de citoyens ! Cordialement.

  105. CLGX dit :

    C’est un grand soir… Il pleut et il y a quelques feuilles mortes sur la voie !!!! Alors c’est un immense bordel que la SNCF ne sait pas gérer !!!! Comment font ils dans les autres pays ? Des milliers de voyageurs (des travailleurs qui ne font jamais égoïstement grève…) sont les otages d’une entreprise incapable d’un minimum d’efficacité ….

  106. CLGX dit :

    Le 16:16 de Montparnasse annulé ce jour, le 16:31 annulé ce jour probablement le 16:46 aussi et toujours aucune inforamation sur la situation!!! Ni dans la Gare Ni dans le train et encore moins sur l’application Transcilien ! Le conducteur vient d’annoncer à 16:44 un retard de 10 minutes au départ !!! Foutage de gueule c’est en fait 30 minutes de retard ( sans aucune info) si on tient compte des DEUX trains annulés. A l’incompétence, à l’absence de communication la SNCF ajoute le mépris pour ces CLIENTS …

  107. RichePasser au statut dit :

    Décidément on ne change pas les bonnes habitudes, le 06H42 au Perray supprimé encore ce matin comme déjà il y a quelques jours. Hier le 06H35 de la Verrière vers la Défense, c’est vraiment un mépris du voyageur et après on s’étonne que tout le monde en a marre de ces lignes dégradées d’année en année. Vivement le privé comme en PACA.

  108. RichePasser au statut dit :

    Et ne répondez surtout pas, ca démontre encore une fois le mépris envers les usagers, encore ce matin quelles surprise le 6H42 supprimé au Perray, si vous regardiez correctement vous vous rendriez compte que c’est très souvent durant les dernières semaines. La préparation tardive on connait. C’est plus des carences de conducteurs je pense. Je vais adresser un courrier au STIF car c’est inadmissible en pointe d’avoir des trains toutes les 30 minutes.

  109. CLGX.. dit :

    Encore et toujours des retards de trains annoncés mais en fait ce sont des annulations !!!! Quand la SNCF n’assume pas, elle n’assume pas !!!! Ses CLIENTS sont malheureusement habitués à ce MÉPRIS !!!! Les problèmes de signalisations les CLIENTS n’en n’ont que faire, ils veulent juste être transportés selon l’engagement de la SNCF CONTRE L’ ACHAT DE LEUR TITRE DE TRANSPORT !!!! Comme personne ne s’excusera et je rejoins Riché sur ce point, j »  »attends avec impatience le prochain bataillon de con trolleurs. Pour être complet j’utilise donc ma voiture ce jour pour me rendre à Paris alors que nous sommes en alerte pollution ! Merci la SNCF pour votre contribution aux particules ….

  110. CLGX dit :

    Ce soir encore une grande démonstration de la totale incapacité de la SNCF, des ses agents et pourquoi pas de G Pepy à gérer la chute potentielle d’un pylône en gare de Clamart ! Résultats des milliers de CLIENTS ABANDONNÉS SUR LES QUAI !!! C’est curieux mes les trains pour Mantes la Jolie, qui passent par Clamart ne craignent pas les pylônes ???? Les autres trains oui !!! On nous prends vraiment pour des cons ! Mais je suis tranquille, ni Amélie ni personne n’assumera les domages causés aux CLIENTS. Le C et le F de SNCF ça doit vouloir dire Courage Fuyons… J’invite tous les voyageurs à ne présenter leur titre de transport qu’à destination, ne pas refuser mais différer jusqu’à leur arrivée. Les con-troleurs sont habitués aux retards, c’est même la philosophie de la maison SNCF.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonsoir CLGX,
      Je viens de publier un retour sur incident pour vous expliquer la situation d’hier soir en gare de Clamart, vous pouvez lire cet article ici
      Suite à l’interruption de circulation, quelques trains sont partis de la gare de Paris Montparnasse grâce à certaines rames garées à Montparnasse: le matériel technique et humain étaient disponibles à ce moment là, mais la situation en gare de Clamart n’a pas permis de faire rouler tous les trains. Un plan de transport adapté à été mis en œuvre. Une grande partie des départs a été différé à Versailles Chantiers et les missions pour Mantes étaient au départ de Viroflay.

Les commentaires sont fermés.