MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Comment ça marche la sureté sur les lignes N et U

1
Publié le 14/10/2014

sugeSécuriser une ligne ferroviaire n’est pas chose simple.

Rien à voir avec un commerce dont on vigile les entrées et sorties, dans le cas des transports en commun, il faut maitriser la sureté dans des espaces ouverts et particulièrement fréquentés.

Je vous propose de faire le point sur l’organisation de la sureté sur nos lignes N et U.Que ce soit les gares (protection des recettes et du personnel, sureté des espaces commerciaux voyageurs, hall, souterrain, quais…), les trains (du premier au dernier à circuler sur chaque axe), les dépôts ferroviaire (points de garage des rames, protection du matériel roulant), les infrastructures (voies, installations électriques, appareils de voies, etc…) les points à sécuriser sont nombreux et couvrent un périmètre particulièrement étendu.

De manière à assurer un niveau de sureté constant et pérenne, différents moyens humains et matériels complémentaires sont mobilisés quotidiennement.

Les installations de Vidéo protection, l’œil de la ligne

cga_3117Au Centre de Gestion des Appels (CGA) Transilien des agents effectuent une veille active permanente au moyen d’installations de vidéo protection installées dans les emprises SNCF.

S’il est impossible de vigiler l’intégralité des espaces en un même instant, les enregistrements vidéos conservés par défaut 72 heures sont fréquemment utilisés pour analyse et enquête dés signalement d’un fait sureté important et peuvent être conservés 30 jours. Ces images peuvent également être mises à la disposition des forces de l’ordre contre réquisition judiciaire.

Le 3117, la sureté au bout du fil

3117Les agents du CGA sont aussi responsables du numéro d’appel d’urgence, le 3117.

En cas de situation inacceptable dans un train ou une gare, un fait sureté, le malaise d’un voyageur…ces agents peuvent, en peu de temps mobiliser les secours adaptés et nécessaires, soit en contactant le Poste de commandement National Sureté SNCF (PCNS) ou les pompiers territorialement compétant pour un malaise.

Le PCNS a une vision de l’ensemble des effectifs de la sureté ferroviaire engagé sur le terrain par géo localisation, il est ainsi à même de déclencher une intervention rapide de l’effectif le plus proche ou à défaut de faire appel aux forces de l’ordre locales.

Ce numéro ainsi que la précision des éléments fournis par le voyageur sont essentiels, et peuvent permettre, par le biais des images de vidéos protections de retrouver par exemple l’individu venant de commettre un vol.

Son signalement permettant de l’identifier sur les caméras peut ainsi permettre de suivre son parcours en gare (ou sa localisation à bord d’un train) afin d’orienter les équipes intervenantes sur sa localisation exacte.

Ce cas de figure existe même s’il reste trop rare, car il dépend d’une extrême rapidité et du réflexe d’appel du 3117.

La Surveillance Générale, la SUGE veille sur vous

SUGELes agents de la Sureté ferroviaire (SUGE) sont eux les acteurs les plus présents et connus dans les emprises SNCF.

Ils portent un uniforme facilement identifiable, sont assermentés, armés et formés pour intervenir dans les gares, les trains et autres emprises (garage de rames, ateliers…)

Si leur première mission reste la dissuasion par une occupation du terrain maximum, leurs efforts sont axés en premier lieu sur la sureté des personnes (voyageurs et agents).

Ils luttent aussi contre la fraude, les incivilités et infractions (dont le tabac…), réalisent des missions de renfort (accompagnement personnel de bord, agents du contrôle…), de prévention lors de travaux et interviennent sur sollicitation du PCNS, des agents, des voyageurs…,

Les responsables de la SUGE analysent les différents retours (gare, PCNS, 3117, Service clientèle, Blog…) pour réaliser une cartographie de la ligne révélant les différents secteurs impactés par des problématiques à régler.

Ils définissent ensuite les missions confiées aux équipes (trains à assurer, gare à sécuriser, zone à surveiller…) dans le respect des prérogatives définies par le législateur.

Les équipes de Contrôle, à votre service

controleurAutre corps de métier facilement identifiable, les agents du contrôle dont la mission la plus connue est la lutte contre la fraude.

Que ce soit à bords des trains ou lors d’opérations en gare, ils réalisent des vérifications de titres de transports, et assurent un rôle de prévention par leur présence.

Les missions de ces équipes sont aussi axées vers le service aux voyageurs.

Lors d’incident ils se mobilisent sur la prise en charge des voyageurs en réalisant des missions d’accueil, d’information ou d’orientation. Ils sont aussi un maillon important du dispositif qui permet d’assurer les circulations ferroviaires en toute sécurité.

Ils sollicitent leurs collègues de la SUGE en cas d’urgence rencontrés au fil de leurs tournées.

Seul autre corps de métiers à la SNCF à posséder une assermentation, ils sont habilités à constater par procès verbaux des infractions et à luttent ainsi, eux aussi, contre les incivilités qui nuisent au quotidien des voyageurs (notamment le tabac…)

Des agents de sécurités, parmi vous en gare et dans les derniers trains

sureté a bord des trainsDe manière à assurer une présence sur l’intégralité de nos lignes, des agents prestataires, basés en gare, réalisent eux aussi des missions de surveillance ciblées.

Leur mission est de veiller sur les voyageurs mais aussi sur le personnel et les emprises ferroviaires.

En soirées, ils réalisent des tournées dans tous les derniers trains de manière à mener des actions préventives sur chaque bout de ligne de chaque axe.

L’objectif étant d’assurer une présence humaine pour accompagner les voyageurs, jusqu’à la fin de service du dernier train.

Des agents en gare, Le relai de la sureté

agent SNCF en gareDans la même optique, les agents en gare qui délivrent des titres de transport, vous informent et vous orientent, réalisent des missions de gestion de site et sont aussi un relai de sureté.

En contact direct avec le PCNS, ils peuvent déclencher une intervention au moindre fait sureté constaté ou rapporté.

Des bornes d’appel sur tous les quais, la sureté en ligne

bornes d'appelDisponibles dans toutes les gares, sur tous les quais, les bornes d’appel permettent à chaque voyageur de contacter directement le Centre de Gestion des Appel, réceptionnant aussi les appels émis via le 3117.

Vous êtes ainsi immédiatement mis en relation avec des agents en mesures de déclencher les autorités nécessaires situées à proximité de votre gare (pompiers, SUGE, police…)

Ces différents appels sont ensuite analysés pour définir une cartographie des éventuels événements recensés sur la ligne.

Des opérations spéciales inter métiers, la sureté inter métier

Tous les mois, les équipes de la SUGE s’associent au commissariat de Rambouillet, seul à posséder trois de nos gares sous son périmètre, pour réaliser des missions dans les trains.

Des équipes de la SUGE ainsi que des agents de police, spécialisés dans la lutte contre les stupéfiants, réalisent des opérations ciblées sur les trains de ce secteur, se concentrant sur tous les types d’infractions, et bien sur celles du tabac et autres substances interdites dans les trains.

Des opérations de ce type sont programmées tout au long de l’année et réalisées en collaboration avec différents commissariats selon leurs périmètres et disponibilités.

L’une d’elle a actuellement lieu, je vous en proposerai un bilan d’ici quelques jours.

A suivre…

 

à lire aussi

Comment ça marche…la sureté?

Compte rendu du Tchat: Sureté des lignes N et U

La sureté sur les lignes N et U

Rencontre avec Stéphane Dauthier responsable de la sureté.

Un commentaire pour “Comment ça marche la sureté sur les lignes N et U”

  1. marieB dit :

    Merci beaucoup aux agents de sécurité !
    Je rentre en effet tard le soir et leur présence me rassure.
    Bonne continuation

Les commentaires sont fermés.