MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les voyageurs à la découverte du métier d’horairiste! Episode 2!

3
Publié le 20/03/2015

Club des lignes N et ULes horairistes travaillent au sein de la PCAT, Plateforme de Conception et d’Adaptation Transilien. Leur mission est de construire les grilles horaires qui seront nécessaires dans un avenir plus ou moins proche soit en raison de travaux (qui nécessiteront une adaptation des circulations…) soit en raison d’une demande de la part du STIF pour modifier le service actuel (création d’une nouvelle offre de transport pour les voyageurs).
Nos voyageurs VIP du jour, Alain, Eric, Jérôme, Jean Marc et Evelyne, ont ainsi pénétré ce matin au cœur de la PCAT et découvert l’univers de ces concepteurs horaires.
Pour les fidèles de notre fil Twitter @lignesNetU vous avez pu nous suivre en direct, pour les autres je vous propose ici un retour en image !
Je laisse la parole à nos voyageurs ambassadeurs du jour, désireux de comprendre les contraintes d’un plan de transport et curieux de découvrir l’étendu des paramètres à maitriser.

 

à lire aussi

Dans la peau…d’un horairiste

Comment ça marche… la création d’une grille horaire ?

3 commentaires pour “Les voyageurs à la découverte du métier d’horairiste! Episode 2!”

  1. Jean-Marc O dit :

    Merci Amélie d’avoir su mobiliser les équipes de la PCAT pour nous accueillir.

    Cette visite était très intéressante, et riche en informations pour comprendre comment sont conçues les grilles horaires. En réponse à un cahier des charges issu du STIF (et des régions pour les TER), la PCAT établit – en commençant parfois 5 ans à l’avance – une grille horaire en réservant des créneaux d’utilisation des voies (sillons), puis elle « remplit » la grille en assignant une rame et un agent de conduite à chaque créneau. La difficulté supplémentaire vient de l’optimisation qu’il faut faire pour toujours avoir les bons moyens (rame/ADC) au bon endroit et au bon moment, par exemple pour tenir compte des opérations de maintenance.
    La seconde partie de la visite s’est concentrée sur l’adaptation de ce plan de transport nominal établi, pour tenir compte notamment des travaux non prévus (ex : élagage le long des voies) ou des incidents dont la résolution s’étale sur plusieurs semaines (ex : incendie du poste d’aiguillage des Ardoines). L’enjeu est alors de pouvoir réadapter rapidement (sous quelques jours) le plan de transport initial pour s’accorder avec les diverses opérations qui ont un impact sur les circulations.

    Très belle visite, que je recommande à toute personne qui s’est toujours demandé comment étaient créés les horaires de passage des trains ou qui est curieuse de connaître les étapes intermédiaires qui mènent au passage effectif du train dans sa gare.

  2. Alain K dit :

    Cette visite m’a permis d’apprendre pas mal de chose sur des métiers dont j’ignorais même l’existence.
    L’organisation était parfaite, l’équipe qui nous a reçu très sympa….
    Je participerais volontiers à une autre visite dans un autre domaine.
    Encore merci à tous.

  3. ericdubor dit :

    Un énorme travail en amont pour que l’organisation de nos trains soit la meilleure en fonction des demandes initiales et des contraintes de travaux, ainsi que l’adaptation nécessaire sur le long terme suite à des gros incidents (Incendie).
    Explications nombreuses et détaillées fournies par les agents de la PCAT.
    Merci à eux, ainsi qu’à Amélie pour l’organisation de cette visite.

Les commentaires sont fermés.