MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Le point sur l’incident du 22 mars

8
Publié le 22/03/2016

infotrafic_120La circulation de vos trains a été lourdement perturbée ce matin en raison d’un accident de personne survenu entre les gares de Chaville RG et Sèvres RG. Je vous propose de faire le point ici .A 8h52, le conducteur d’un train PIRI émet une alerte radio qui donne l’ordre à tous les conducteurs du secteur d’immobiliser immédiatement leurs trains. Le conducteur contacte ensuite le régulateur basé au COT et l’alerte qu’il vient de heurter une personne sur les voies. Il informe ensuite ses voyageurs de l’accident qui vient de survenir et des conséquences immédiates.
Au Centre Opérationnel Transilien, les responsables se mobilisent :

  • Il faut réorganiser la circulation sur tous les axes non impactés afin de préserver le plus grand nombre possible de voyageurs, et organiser la circulation et la mise à quai de tous les trains du secteur qui ne pourront poursuivre leur itinéraire. Le régulateur alerte ainsi train par train chaque conducteur immobilisé, avant de définir avec le gestionnaire du plan de transport, les mesures à prendre pour assurer un nouveau plan de transport adapté à l’incident en court.
  • Il faut mettre en place la prise en charge des voyageurs à bord du train et l’orientation de tous les voyageurs des gares non desservies en orientant les équipes mobiles (EML) sur les gares clés et rechercher des bus de substitutions pour assurer le transport des voyageurs. Les gestionnaires de l’information voyageurs organisent alors ces opérations tout en relayant les différentes informations sur les outils de communication interne, sur les écrans en gare, ainsi que sur Twitter.
  • Il faut aussi contacter toutes les autorités devant intervenir sur le lieu de l’accident (pompier, police, pompes funèbres, astreintes SNCF, spécialiste matériel pour identifier les dégâts sur le train…) et organiser le remplacement du conducteur qui ne pourra reprendre la conduite de son train. Le coordonnateur régional devient ainsi l’interface du COT en étant en relation avec tous les intervenants du site et les régulateurs.

A cet instant la circulation est interrompue entre les gares de Sèvres et Viroflay. La perturbation se répercute sur les lignes voisines affectant aussi le TER, la ligne U et le RERC. Les voyageurs sont invités à emprunter la ligne C et les itinéraires alternatifs car ce type d’incident impose généralement une interruption totale des circulations durant 2 à 3 h.
La circulation est donc adaptée en fonction des capacités de l’infrastructure (positionnement des aiguilles, capacité d’accueil des quais, gares…) et du secteur qui ne peut plus être emprunté jusqu’ à nouvel ordre. La circulation est donc entièrement interrompue entre les gares de Versailles Chantiers et Montparnasse.

A 9h27 l’OPJ et l’astreinte sécurité des circulations arrivent sur place.

A 9h45 le constat sur place permet d’établir que les voies 1 et 1bis ne sont pas affectées par l’accident. Une reprise des circulations, avec autorisation de l’OPJ, serait donc possible sur ces voies. L’évacuation des voyageurs à bord du train est envisagée par un encadrement au sol mais l’autorisation de remise en marche du train est préférable. Les voyageurs sont donc encadrés à bord, le temps d’obtenir l’autorisation d’amener le train jusqu’à la gare la plus proche, Sèvres.

A 10h11 les bus de substitution commandés arrivent sur place pour assurer des dessertes entre les gares de Versailles et Montparnasse (3 en desserte direct, et 2 en desserte omnibus). D’autres bus permettent la desserte des gares de Sèvres à Montparnasse.

A 10h19 l’OPJ autorise l’acheminement du train jusqu’à la gare de Montparnasse. Les agents d’accueil se préparent à accueillir ces voyageurs en les orientant et en leur proposant des bouteilles d’eau.

A 10h31 la circulation peut reprendre sur les voies 1 et 1 bis. Un train de chaque mission MOPI, DAPO, ROPO et TER sont ainsi autorisés à quitter successivement la gare de Montparnasse.

A 10h33, le train accidenté reprend sa route en direction de Paris.

A 11h06, les pompes funèbres retardées par un embouteillage, arrivent enfin sur le lieu de l’accident et estiment à 30 minutes le délai nécessaire au retrait du corps. A 11h39, les pompes funèbres communiquent qu’un délai supplémentaire sera nécessaire.

A 12h la circulation peut enfin reprendre sur les voies 2 et 2bis mais il faudra encore quelques heures pour que les retards générés par cet incident se résorbent et que le trafic redeviennent complètement fluide.

à lire aussi

Accidents de personne…Pourquoi 2h30 avant la reprise du trafic ?

Comment ça marche…l’information Voyageurs

8 commentaires pour “Le point sur l’incident du 22 mars”

  1. marinefromversailles dit :

    Bonjour, étant présente dans le train de l’incident ce matin, je souhaitais adresser tout mon soutien au conducteur du train. Nous étions tous sous le choc mais le conducteur a régulièrement pris la parole pour nous tenir informés, c’était très appréciable.
    Marine

  2. Brault dit :

    Bonjour, Je partage le commentaire et je tiens à saluer l’information que nous avons eu dans le train ce matin. J’en profite pour adresser tout mon soutien au chauffeur et à la famille de cette personne décédée.
    Sophie

  3. Soraya dit :

    Bonjour,
    J’étais aussi dans le train ce matin c’était très choquant. J’y ai pensé toute la journée. Bon courage au conducteur ça doit être très difficile pour lui… Bon courage encore à lui
    Soraya

  4. Jean-François dit :

    Etant présent également dans le train, je joins également mon soutien au conducteur. En espérant que vous puissiez vous remettre rapidement du choc et pouvoir reconduire sans crainte .

    • Bonjour,
      Je vous remercie au nom du conducteur a qui je transmets vos messages de soutien. Je me permets de vous communiquer à vous tous qui étiez dans le train ou qui avez vécu l’accident, le numéro de soutien 0800 120 821 qui permet de bénéficier d’une aide psychologique apportée 7j/7 de 9h à 20h par des professionnels (Appel anonyme et numéro gratuit depuis un fixe).

  5. Charlotte dit :

    Étant également présente dans le train, je transmet également mon soutien au conducteur. Malgré cet événement tragique, il a été très courageux. J’espère qu’il s’en remettra rapidement.

  6. ramses06Passer au statut dit :

    Les conducteurs sont formé à ce type d’événement mais il est malgré tout difficile de faire preuve de sang froid et d’appliquer toute la procédure à la lettre lorsque l’événement se produit . bravo à lui . cependant une question me taraude … L’accident s’est produit entre les gares de Chaville et de Sèvres c’est bien cela ? Ce qui veut dire que la personne s’est introduite sur les voies entre les gares ? Il y a bien une vidéosurveillance ? Comment est ce si simple de circuler dans les voies de circulation sans être repéré ? Peut être n’ai je pas tout les éléments .

  7. aicha dit :

    Courage au conducteur!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.