MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Le point sur les incidents du 23 aout

36
Publié le 23/08/2016

infotrafic_120La circulation de vos trains a été fortement perturbée hier, en fin de journée, en raison d’un incident sur la voie. Je vous propose ici de faire le point.

 

À 05h56, une collusion entre le TER 16750 et un obstacle, situé aux environs de la gare de Vanves Malakoff, entraîne l’interruption de la circulation. Le conducteur descend sur les voies et se rend sur les lieux de l’accident à la recherche d’informations plus complètes.

Gare de Vanves Malakoff
Gare de Vanves Malakoff

À 06h09, suite au complément d’informations apporté par le conducteur, l’accident de personne est avéré. Cet accident s’est produit à 200 mètres en amont de la gare de Vanves Malakoff. La circulation est donc totalement interrompue dans les deux sens entre Versailles Chantiers et Paris Montparnasse. Les équipes de secours sont dépêchées sur place.

À 06h23, les équipes de la SUGE ainsi que les responsables d’astreinte Traction et Production sont avisés de l’incident en cours. À Vanves Malakoff, le décès de la personne est confirmé par les équipes de secours présentes (pompiers et policiers).

À 06h27, la circulation est donc totalement interrompue entre Versailles Chantiers et Paris Montparnasse dans les deux sens suite à l’accident de personne, localisé à Vanves Malakoff, qui a conduit le TER 16750 à s’immobiliser en pleine voie avec 200 personnes à bord.

À 06h46, le Centre Opérationnel Transilien de Paris Montparnasse décide de la mise en place de navettes ferroviaires pour permettre aux personnes, désirant se rendre jusqu’à Versailles Chantiers, de pouvoir se déplacer. Entre Rambouillet et Versailles Chantiers, des navettes sont mises en place toutes les demi-heures alors que sur les axes Dreux – Versailles Chantiers et Mantes la Jolie – Versailles Chantiers, des navettes circulent à un rythme d’une par heure. Pour accueillir le flux important de voyageurs, deux Equipes Mobiles de Ligne ont été envoyées respectivement à Vanves Malakoff et Versailles Chantiers.

À 06h54, le responsable Production d’astreinte arrive sur les lieux pour examiner la situation en vue de l’évacuation des 200 voyageurs présents dans le TER arrêté en pleine voie.

À 06h56, une Equipe d’Assistance Rapide (EAR), constituée de deux agents et deux membres de la SUGE, est positionnée à Paris Montparnasse avec les agents de la gare et les renforts pour prendre en charge les clients présents et les informer de l’évolution en temps réel de la situation.

À 07h18, l’opération d’évacuation des passagers du TER 16750 débute avec l’appui des équipes de la SUGE mais également des Equipes Mobiles de Ligne et des agents. À 07h27, les responsables de la Traction arrivent à Vanves Malakoff tandis qu’à 07h30, les officiers de la Police Judiciaire arrivent sur les lieux de l’incident. La police est la seule entité habilitée, en cas d’accident de personne, a accordé l’autorisation de reprise de circulation.

À 07h32, l’évacuation des 200 voyageurs présents dans le TER 16750 prend fin. Grâce à la présence des équipes de la SUGE, des Equipes Mobiles de Ligne et des agents, l’évacuation des voyageurs a pu être réalisée rapidement et en toute sécurité.

À 07h51, les officiers de la Police Judiciaire avisent les pompes funèbres de l’incident et ces dernières sont attendues sur les lieux pour le retrait du corps. À 07h57, les prochains trains au départ de Paris Montparnasse sont programmés avec les trains 3411 à 8h11 (voie 1), 862409 à 8h13 (voie 1bis) et 164463 à 8h15 (voie 1bis).

À 07h59, un diagnostic de la rame TER est effectué suite à l’incident et une avarie mécanique est détectée. Pour procéder au dépannage de la rame, un engin moteur est envoyé depuis Chartres jusqu’à Trappes pour assurer le secours de la rame impactée.

À 08h22, les pompes funèbres ne sont toujours pas arrivées sur les lieux de l’incident. Les agents de la Police Judiciaire donnent alors aux pompiers l’autorisation d’évacuer le corps. Cela permet la reprise de la circulation en marche prudente sur la voie 2bis et à vitesse normale sur la voie 1. Toujours occupé par le TER endommagé, la circulation sur la voie 2 reprendra aussitôt que le dépannage du TER 16750 sera réalisé. À 08H50, la circulation reprend normalement son cours sur les voies 1 et 1 bis à Vanves Malakoff.

À 09h17, la procédure de dépannage de la rame TER endommagé lors de l’incident est lancée avec l’accostage de l’engin moteur de secours. La rame impactée par l’incident sera guidée jusqu’au plateau de Vouillé, à Paris, pour effectuer les réparations nécessaires afin qu’elle rejoigne le technicentre mais également pour libérer la voie ce qui permettra une pleine remise en exploitation.

À 10h00, la circulation reprend normalement entre Versailles Chantiers et Paris Montparnasse sur la voie 2.

Alors que l’accident de personne situé à Vanves Malakoff se concluait, un autre incident dans le secteur de Mantes la Jolie est venu entraver la bonne circulation des trains.

Gare de Mantes la Jolie
Gare de Mantes la Jolie

À 09h38, le conducteur de l’Intercité Normandie 3108 émet une alerte radio pour signaler au Centre Opérationnel Transilien de Paris Saint Lazare un nouvel accident de personne. Le train 3108 s’est arrêté partiellement à quai sur la voie 2 à Mantes la Jolie.

À 09h58, la circulation est totalement interrompue entre Mantes la Jolie et Epône Mézières. Tous les trains à destination de Mantes la Jolie sont donc rendus terminus à Epône Mézières

À 10h01, les équipes de secours sont sur les lieux tandis que les officiers de Police Judiciaire arrivent à Mantes la Jolie. Un périmètre de sécurité est mis en place ce qui empêche la circulation des trains de la ligne J sur l’ensemble de la gare de Mantes la Jolie. À 10h04, le responsable de l’Infra-circulation présent sur les lieux guide les officiers de police vers les lieux de l’incident. À 10h12, les pompes funèbres sont prévenues par la Police Judiciaire et ils arrivent à 10h25 pour emporter le corps.

À 10H55, toute la zone de Mantes est autorisée à circuler en marche prudente à l’exception des voies H1 et H2. À 11h05, la circulation reprend en marche prudente sur les voies H1 et H2.

À 11H17, la circulation repend normalement sur l’ensemble de la plateforme de Mantes la Jolie.

36 commentaires pour “Le point sur les incidents du 23 aout”

  1. letirantbrunoPasser au statut dit :

    arreter de bloquer les trains

  2. ramses06Passer au statut dit :

    Bien malheureux ces accidents toujours aussi difficile à prévoir et à gérer une fois qu’ils se sont produits.

  3. Kethu dit :

    Merci pour ce compte-rendu détaillé de ces malheureux accidents…

    Une petite question, anecdotique, me vient : Le plateau de Vouillé, c’est la zone où l’on voit de nombreuses rames garées peu après la sortie de Montparnasse ? (avant le périph)

    • Romuald dit :

      Kethu, il y a des chances que çà soit cela le plaeau de vouillé, car l’accès à ce site se fait non loin de la rue vouillé dans le 14ème, qui n’est autre que la continuité de la rue d’alésia …

    • Kethu dit :

      Effectivement Romuald, ça me semble logique ! J’avais pas fait gaffe qu’il y avait la rue Vouillé ici.

  4. ErwannPasser au statut dit :

    Bonjour

    J’ai noté qu’il a fallu 1h30 pour évacuer un TER coincé en pleine voie? Heureusement que c’était très tôt le matin (chaleur, soleil)….

    • Romuald dit :

      … dans ce genre de cas, ce n’est plus la SNCF qui dirige, mais les pompiers, la police … la priorité n’est donc plus les voyageurs du train en retard d’1h30 …

    • Kethu dit :

      Et surtout je pense qu’il est préférable de garder les gens dans le train plutôt que de les faire passer sur les voies où l’accident a eu lieu avant que ces dernières ne soient nettoyées…

  5. clientsncfPasser au statut dit :

    On notera au passage l’application transilien HS, impossible de connaitre les horaires des trains.

  6. NuserPasser au statut dit :

    En tout cas ça coïncide avec l’annonce de la candidature de NS.

  7. Vfatiguee dit :

    Tous ces incidents sont tragiques et je plains les conducteurs qui en sortent traumatisés.
    Par contre je suis étonnée de ne pas avoir d’explication et de détail sur l’incident sur la ligne U le 23 au soir. A La Défense hier soir, après avoir annulé le train de 19h59, et avoir annoncé l’annulation de celui de 20h14, à 20h13 on nous dit que finalement le train de 20h14 part pour la verrière. Forcément tout le monde saute dans le train et on se retrouve tous jetés à chaville rive droite en nous laissant comme seule consigne de faire de la marche à pieds pour rejoindre les gares de la ligne N. On est arrivé à 22h à la gare de saint Quentin en Yvelines. Un conducteur m’a conseillé l’application transilien. Mais étonnamment, elle ne marchait pas.

    • Bonjour @Vfatiguee,

      le 23 aout à 15h25, sur la ligne U, un problème technique est détecté au niveau du système d’aiguillage sur la zone de Versailles Chantiers au niveau de la voie 1 en direction de La Verrière. Les équipes de maintenance sont donc envoyées sur les lieux pour trouver l’origine de cette panne et réparer cette avarie technique. Après un diagnostic approfondi de l’installation impactée, les techniciens ont pu détecter les raisons de la panne et la réparation du système d’aiguillage nécessitait une intervention plus importante mais également plus longue. Le dépannage de l’aiguille a donc été décalé hors période de pointe pour ne pas davantage entraver la circulation des trains. Néanmoins, ce dérangement d’installation a entrainé des allongements de temps de parcours de 15 minutes environ notamment en début de soirée.

  8. steff dit :

    D’une part, je tiens à féliciter la sncf de sa nouvelle organisation de la ligne U combinée à la ligne L puisque les trajets ont été prolongés, TOUS les directs la défense/ st lazare et inversement ont été supprimés et le manque de ponctualité des trains obligent à jongler pour ne pas rater les correspondances ou ajouter encore du retard.
    D’autre part, je tiens aussi à vous féliciter sur votre « performance » dans le traitement des multiples incidents survenus ce jour au départ de st lazare ( personnes sur les voies- train bloqué)puis au départ de la défense ( inondation puis pb d’aiguillage a versailles chantiers ou versailles rives droite voire porchefontaine… le personnel ne savait pas). le pauvre personnel sur les quais n’avait pas les bonnes informations ( le train à quai à st cloud soit disant annulé est finalement reparti alors que des personnes ont été orientées sans raison vers Viroflay rives droite vers rives gauche) , grosse attente en pleine chaleur, gros retard, gros ras le bol.A quand les trains climatisés sur les ligne L et U, à quand la distribution de bouteille d’eau en cas de pbs techniques alors que le plan canicule est annoncé depuis plusieurs jours ( même sur votre site) mais surtout à quand un traitement cohérent et respectueux à l’égard de votre clientèle

  9. Matthieu B. dit :

    Cette démarche d’information du public est très appréciable, je vous en remercie. Il ne manque plus qu’une modération des commentaires inutiles tels que celui posté à 11h01 le 24.

  10. Laurent28 dit :

    bonjour

    Quelques pensées de la semaine induient par ces perturbations (malheureux accidents, eau, …), ou pas.
    Par avance, je vous remercie de prendre en considération les 1- et 2- en apportant un éclairage.
    Pour le 3- j’ai l’impression de radoter sur les blogs SCNF, mais c’est pour cela qu’ils existent, non ?!

    1- Situation dangereuse / avertisseur sonore de fermeture
    ———————————————————
    ~1x/2 l’avertisseur sonore est réduit à sa plus simple expression (1/2s max) et ~1x/10 les portes se ferment immédiatement sans aucun avertissement sonore.
    Personnellement j’ai appris à me méfier de cette « habitude ».
    ==> cela pourrait être très dangereux pour les personnes en train de monter à cet instant (personnes âgées, poussette, velo).

    2- Confiance ou pas dans les affichages ?!
    ——————————————
    est-il possible de savoir pourquoi les afficheurs – Puteaux en l’occurrence- affichent les VERI comme étant à l’heure (« VERI … 1mn ») jusqu’au dernier moment avant tout simplement de le faire disparaître sans explication avant que le train soit à quai ?!
    cela que le train arrive un peu après, ou pas ?!

    3- correspondance TERU à VC
    ——————————
    Au passage, merci à nouveau aux conducteurs U de nous avoir fermé les portes du train juste devant le nez à VC (2x cette semaine) après le folle cours bi-quotidienne pour faire le changement de quai TERU, nous laissant attendre 30mn le DEFI suivant dans le trou (9h10/9h40).

    Il y a des caméras et des écrans sur les quais au niveau des cabines de conduite –> ils doivent nécessairement voir que 20 à 40 personnes déboulent et sont à 3m (vraiment, 3mètres) des portes avant d’appuyer sur le bouton, le levier ou autre qui ferme commande les fermetures avec un signal sonore réduit à sa plus simple expression?!

    Je n’ose imaginer que le conducteur nous guette dans les écrans pour nous fermer les portes au nez.
    Alors … pourquoi ? surtout quand nous voyons le DEFI partir à la vitesse d’un piéton (littéralement) cela pendant plusieurs dizaines de seconde jusqu’à ~ la hauteur du parking CPAM.
    Personnellement je me dis qu’il y avait nécessairement une marge de 20s pour nous permettre de monter dans le train (ce que quelques conducteurs nous octroient de temps à autre en interrompant la procédure de fermeture, MERCI à eux !!!!)

    PS : Le STIF demande aux entreprises d’étaler les arrivées/départs sur la Défense pour désengorger les transports. La suppression du DEFI à 9h25 VC ne permet plus d’arriver aux bureaux de La Défense avant la limite des 10h. un peu de cohérence serait nécessaire ?!

    • Bonjour
      Je vais tenter de répondre à vos interrogations dans l’ordre :
      Avertisseur sonore et fermeture de porte : Pour chaque départ à quai, le conducteur enclenche le protocole de fermeture de porte. Pour lui, tout est chronométré ; son entrée en gare, son délai d’immobilisation et sa remise en marche. Pour la plupart des arrêts en gare, tout se joue en moins d’une minute, immobilisation du train et remise en marche comprise. Le délai entre l’avertisseur sonore et la fermeture des portes est donc toujours relativement cours, excepté dans les gares où l’arrêt est plus marqué. Dans tous les cas, ce n’est pas le conducteur qui choisit, le rythme lui est imposé par sa feuille de route où apparaissent l’heure et les secondes sur lesquelles il doit s’immobiliser et se remettre en marche. Dans tous les cas l’avertisseur sonore doit être perçu, n’hésitez donc pas à me signaler l’heure et la gare du cas que vous pourriez observer.
      Affichage : Les affichages sur les écrans en gare sont alimentés via deux sources. La première, humaine, par les agents GIV qui rédigent les messages conjoncturels ou réactualisent en temps réel les modifications de dessertes ou suppression. L’autre, informatique, alimente les horaires et les réactualisations de retards et d’entrées en gare. Ces informations sont modifiées grâce au passage des trains sur des balises qui les localisent et donc indexent ainsi leur délai d’arrivée ou d’approche. Selon certains paramètres, de vitesse notamment, ces délais peuvent évoluer rapidement. Je vous propose de consulter le billet ci-dessous pour mieux comprendre le fonctionnement de ce logiciel.
      https://meslignesnetu.transilien.com/2015/11/06/comment-ca-marchele-systeme-infogare/

      Enfin, les correspondances en gare : Les conducteurs ont effectivement un retour image en cabine des caméras à quais, mais ils n’ont en rien le droit de prendre la liberté d’attendre les voyageurs ou d’accélérer leur départ. Un conducteur doit obéir scrupuleusement à la signalisation qui le concerne. Lors d’un arrêt en gare, il a une feuille de route qui lui indique à la seconde près son délai d’immobilisation, et sa mise en marche du protocole de fermeture de porte. Il ne peut donc pas attendre des voyageurs quand bien même il le souhaiterait…
      Si ce train semble partir au ralenti, il libère toutefois son emplacement à quai, ce qui libère automatiquement le canton précédent permettant au train suivant d’entamer son accès à la gare. Sur des gares comme Versailles Chantiers où en heure de pointe, les trains se suivent à moins de 2 minutes les uns derrières les autres, il est impossible de retenir les trains à quais une seule minute sans provoquer une perturbation. Ce n’est donc pas contre les voyageurs mais dans l’intérêt de tous. La densité du trafic d’ile de France ne permet pas de réaliser des correspondances où les trains s’attendent les uns les autres, seule la fréquence de passage de chaque ligne permet de réaliser des correspondances qui ne se prennent pas toujours effectivement dans les 5 minutes.

    • ramses06Passer au statut dit :

      Je pense que pour l’avertisseur sonore Laurent 28 parle de celui des rames z2n . En effet sur ce matériel le ronfleur est particulièrement faible comparé aux puissant ronfleur des vb2n. Peut être faudrait il songer à les régler ou les remplacer le cas échéant.

  11. ramses06Passer au statut dit :

    J’en profite pour poser une petite question matériel même si ça n’est pas trop l’endroit mais difficile de trouver la bonne rubrique sur la version mobile du blog. La rame 7F parait particulièrement neuve comparée aux autres. À t’elle bénéficier d’un rafraîchissement ? Est elle rénové plus récemment que les autres ?

    • Bonjour
      Vous avez l’œil ! Cette rame était en Révision Générale sur le site de Saintes pendant les mois de mai et juin. Elle nous revient donc tout fraiche et dispo !

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Il y a aussi les rames C04 et 7O qui sont bien plus « neuves » que les autres 🙂 Je pense qu’elles sont passées par une cure de rajeunissement à Saintes.

      Cordialement.

  12. NKR dit :

    Important incident hier soir (29 août) à Rambouillet, avec, semble-t-il, une rame Transilien qui aurait partiellement déraillé à la sortie de la gare. Grosses conséquences pour les voyageurs du soir: coupure totale du Transilien après 20h15 entre La Verrière et Rambouillet. Dans le sens La Verrière vers Rambouillet, le TER a été rendu omnibus pour acheminer les voyageurs en rade. Dans le sens Rambouillet – La Verrière, il y avait hier soir vers 21h quelques dizaines de voyageurs en gare de Rambouillet qui semblaient totalement sans solutions…
    Ce matin, une rame de Transilien était clairement visible à la sortie de la gare, « découpée » en plusieurs morceaux. Je serai vivement intéressé par un retour sur cet incident quand même pas anodin…

  13. Yann dit :

    Ce soir, 1 POSI/SOPI sur deux. Rien sur les écrans, rien sur vos sites/appli, rien non plus du coté de la radio sncf. Encore un bug ou alors 50% du trafic est considéré comme une situation normale?

  14. Tom dit :

    Bonjour, comment obtenir les « vrais » horaires au départ de Clamart en ce moment ? Changements et suppressions depuis 2 jours sans info ni cohérence entre site et appli ! Merci pour info en cette veille de rentrée scolaire !

    • Bonjour
      L’axe de Clamart est actuellement perturbé par un rail nécessitant des travaux. Il s’agit de la moitié d’un aiguillage qui doit être entièrement remplacé. Les travaux sont prévus très rapidement mais d’ici là la vitesse des trains doit être limitée sur ce secteur et en conséquence le nombre de trains réduits. Certaines misions sont donc supprimées mais seront rétablies dés la résolution de l’incident. Une alerte a été envoyée pour informer de cette situation, pouvez-vous m’indiquer la nature de l’incohérence que vous avez observé?

  15. Yann dit :

    Bonjour,
    « prévus très rapidement », ça veut dire quoi ? A partir de quand retrouvera-t-on une fréquence normale en heure de pointe?
    PS : si quelqu’un pouvait ramasser le rat mort qui traine sur le quai 2 à Plaisir Les Clayes, ça fait un peu négligé.

    • Les travaux sont prévus cette nuit mais les proportions des pièces nécessaires demandent des conditions d’acheminements particulières qui peuvent selon les cas être plus ou moins long. J’aurai probablement plus d’information au cours de la journée…

    • Yann dit :

      Bonjour,
      Ratatouille attend toujours qu’on vienne prendre soin de sa dépouille, les bras tendus vers les rails, posé sur une plaque sncf, il aura eu le souci du détail photogénique jusqu’au dernier moment. Il n’a pas pu prendre le train pour Paris, il a pris celui pour le Paradis.

    • Je tiens à vous informer que les obsèques de Ratatouille ont eu lieu ce jour même en présence des courageux agents de la gare qui ont affronté son triste regard pour lui offrir un dernier voyage vers une demeure digne de son rang.
      Feu Ratatouille restera gravé dans nos mémoires.
      Qu’il repose en paix

    • Yann dit :

      Merci pour lui

  16. letirantbrunoPasser au statut dit :

    il faut que la sncf porte plainte

  17. Tom dit :

    En fait, le site transilien.com continue d’annoncer les horaires normaux alors que certains trains sont supprimés. Et l’appli annonce des suppressions mais en tant réel donc difficile d’anticiper et de pouvoir planifier ses déplacements. Qui plus est, les suppressions ne sont pas régulières et changent d’un jour sur l’autre. Par ailleurs, aucune info le matin sur twitter.

    • Bonjour
      Effectivement, le bug a été signalé mais je ne sais s’il pourra être traité rapidement. Concernant les modifications, elles sont effectivement fluctuantes, car elles doivent s’adapter aux aléas supplémentaires qui influent sur la ponctualité des trains et demandent donc à réagir en temps réel et à anticiper autant que possible.
      Les trains concernés pour de la pointe de soirée nous ayant été communiqués en milieu d’après midi, il nous a été possible de réaliser un document pour le communiquer sur twitter. Mais dans d’autres cas, comme celui de la pointe de matinée, les modifications peuvent se définir en temps réel, en réaction à d’autres événements qui se produisent en même temps, empêchant ce qui été prévu ou interdisant toute anticipation permettant une communication en amont.

Les commentaires sont fermés.