MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Canicule ! Tous vigilants pour faire face !

22
Publié le 24/08/2016

QGFR17_LFPW_Cet été aura décidément été marqué par ses températures en dents de scies…de trop frais à trop chaud, le thermomètre fait le yoyo et en gare, les voyageurs comme les infrastructures souffrent et luttent pour résister !

L’alerte !

L’alerte communiquée par météo France et relayée sur de nombreux médias, invite chacun à rester vigilant pour les jours à venir mais que se passe-t-il dans les emprises ferroviaires ?

QGFR17_LFPW_

Les mesures ?

Dans les centres de maintenance :

Des stocks d’articles de sécurité: Pour faire face à la période estivale, la priorité est donnée aux pièces liées au refroidissement des organes principaux (les moteurs, les transformateurs), les archets pantographes et les équipements de climatisation qui sont particulièrement exposés par ses températures.

Une vigilance sur l’électronique embarquée : en principe, les composants Électroniques peuvent fonctionner jusqu’à une température de 65°. La vigilance se porte donc particulièrement sur le bon fonctionnement des ventilateurs des armoires électroniques.

Sur l’infrastructure :

Avant l’été, des tournées sont réalisées par les agents en charge de la maintenance et des travaux pour identifier les opérations nécessaires à réaliser afin que les installations supportent les températures élevées. Les installations à surveiller plus particulièrement sont répertoriées et les mesures à prendre, comme par exemple la mise en place d’un ralentissement de vitesse, sont définies en amont pour chaque secteur ( ex : secteurs fragilisés par des travaux en cours ou récents)

Pendant l’été, les agents en charge de la maintenance des voies et des caténaires sont mobilisés pour surveiller les installations. Ces tournées de surveillance sont réalisées à pied,
essentiellement au moment de la journée où les températures sont les plus élevées. En cas de défaillance des installations, les agents sont prêts à prendre les mesures de sécurité adaptées.

Les conditions de réalisation des opérations de maintenance sont adaptées pendant la période chaude. Les travaux peuvent être interdits pour ne pas fragiliser les voies déjà soumises à des tensions importantes dues à des températures élevées.

 

Les risques ?

L’infrastructure européenne est ainsi prévue pour résister à des températures allant de -10° à 40°.
Mais quand la température extérieure est de 30° cela correspond à une température du rail de 45°… les risques sont alors réels car le métal qui compose les rails ou les caténaire par exemple, réagit aux températures.

Les effets de la canicule sur les voies :

Les rails sont composés de métaux, qui, exposés au soleil, se dilatent inexorablement. Chaque élément qui constitue la voie ferrée ( rail, traverse, ballast) assure la stabilité de l’ensemble. Si l’un de ces éléments se contracte ou se dilate, c’est la stabilité de l’ensemble qui est remise en question. Découvrez ce phénomène grâce à cette courte vidéo:

 

Les effets de la canicule sur la caténaire :

La caténaire alimente les trains. Ces longs câbles situés au-dessus des voies doivent donc maintenir une position permettant au pantographe de venir y capter l’alimentation. Or, en se dilatant, les câbles se distendent et n’offrent plus la même prise, créant alors un risque d’arrachement caténaire !

 

Les effets de la canicule sur les essieux :

Le risque est la « boite chaude » ! C’est-à-dire la surchauffe au niveau des essieux pouvant provoquer la casse des systèmes de rotation

Image1-300x199

Les effets de la canicule sur la climatisation :

Les systèmes de climatisation des trains sont prévus pour baisser la température de quelques degrés…Ils doivent, pour cela, faire face à des installations et des usages qui ne permettent pas de conserver durablement l’amélioration apportée (ouverture fréquente des portes, des fenêtres…) Lorsque la température est trop importante à l’extérieur, la sollicitation des systèmes de réfrigération trop extrême peut conduire à une disjonction ou une panne.
Dans le cas de la disjonction, une seule voiture peut être concernée. Les voyants bleus à proximité des portes, peuvent vous l’indiquer et vous permettre de choisir une rame dont le système fonctionne encore….
En cas de panne, seule une visite en centre de maintenance pourra remettre le système en état.

IMG_0974
Visite du Club, découverte des systèmes de climatisation

La Vigilance Voyageurs

En cas de fortes chaleurs, différents dispositifs sont mis en place pour alerter et accompagner les voyageurs dans ces périodes particulièrement difficiles.
Des stocks de bouteilles d’eau sont organisés dans les gares clés de la ligne afin de permettre des distributions en cas de lourdes perturbations.
En 2015, 520000 bouteilles d’eau, réparties dans 202 gares de stockages ont ainsi été distribuées aux voyageurs, notamment ceux de Versailles ou Montparnasse.

Image1

Alerte et assistance :

Durant toute cette période, les voyageurs sont alertés sur les difficultés qu’impose la hausse des températures sur leurs conditions de transports. Ils sont ainsi invités à voyager avec des bouteilles d’eau et de penser à s’hydrater toute la journée.
Ils sont aussi informés en amont lors de la mise en place de scénarios entrainant la suppression de trains en fin de journée.
En cas de malaise, ou de tout risque identifié, un numéro est à votre disposition, n’hésitez pas à contacter le 3117.

IMG_20151214_122600

Le bon geste pour plus de fraicheur :

Afin de conserver les effets des systèmes de réfrigération des trains, il est essentiel de conserver les fenêtres des trains fermées. Ces systèmes ne peuvent pas lutter avec l’écart des températures extérieur et, de la même manière qu’une porte de « frigo » doit rester fermée pour produire et conserver sa fraicheur, les fenêtres des trains, doivent elles aussi être fermées.
En cas de sur sollicitation, les systèmes disjonctent et tombent littéralement en panne. Vous pouvez facilement identifier les rames où le système de réfrigération est en marche grâce aux voyants présents à côté des portes. Lorsqu’une lampe bleue est allumée, cela vous indique que cette rame n’est pas ou plus réfrigérée.

Transilien IMG_20160823_131206

22 commentaires pour “Canicule ! Tous vigilants pour faire face !”

  1. ramses06Passer au statut dit :

    Pour les trains de la U pas de soucis avec la clim il n’y en a pas c’est une véritable fournaise les gens y sont liquide… pour la ligne N comment faire comprendre a ces personnes transpirante qui on couru qu’ils ne faut pas ouvrir les fenêtres. Il y a des solutions, condamner les fenêtres il y aurait certainement moins de panne …

  2. clientsncfPasser au statut dit :

     » pour la ligne N comment faire comprendre a ces personnes transpirante qui on couru qu’ils ne faut pas ouvrir les fenêtres. Il y a des solutions, condamner les fenêtres il y aurait certainement moins de panne »

    Justement ça me rappelle une histoire récente, une fille entre dans le wagon, il fait chaud , elle ouvre la petite fenêtre, un retraité se lève et lui demande gentillement de refermer la fenêtre tout en lui expliquant que le wagon est climatisé, réponse de la jeune fille « monsieur si vous avez chaud changez de wagon »…voilà tout est dit c’est juste de l’éducation.

  3. Bonjour,
    Même expérience hier soir sur un train pour Dreux. A Montparnasse (car en passant la U rencontrait des « difficultés » donc un VERI retardé jusqu’aux calendres grecques -peut-être même pas parti-), à Montparnasse donc je prends un Transilien qui vient d’arriver plein. Donc très chaud car chacun d’entre nous diffuse également de la chaleur. Je m’installe dans un espace en bas près des fenêtres, toutes ouvertes évidemment. Je les ferme. Un monsieur me demande gentiment si on peut ouvrir car on étouffe. Je lui explique qu’il vaut mieux fermer. Il n’avait d’ailleurs pas vu la rampe de clim qui passe juste au-dessus des fenêtres. Il a admis. Les fenêtres de ce côté-là n’ont pas été ouvertes. J’ai senti un léger filet d’air frais, certes insuffisant (d’autant que les fenêtres à l’avant du wagon étaient ouvertes), mais mieux que rien au vu de la température. Le petit autocollant sur la vitre semble dérisoire et invisible. Peut-être que les conducteurs pourraient faire un message simple en ce sens avant le départ et dans les gares principales (Versailles, Plaisir par exemple pour cette partie de ligne) ? Je suis équipée d’une bouteille d’eau et ce soir je partirai plus tôt pour éviter un incident sur la U, afin d’avoir mon petit TER normand climatisé 😉 Bon courage à tout le monde pour ces chaudes journées.

  4. Kethu dit :

    Comme remonté sur Twitter hier, j’ai eu le plaisir de voir dans mon N du matin au départ de Montparnasse des « flyers » rappelant ce qui est écrit sur les fenêtres, à savoir qu’il y a la clim et qu’il faut garder ces fenêtres fermées.

    J’ai vu pas mal de personnes lire ces flyers, donc je pense que c’est plus efficace que les autocollants sur les vitres que personne ne voit.

    Bon après c’est sûr que ce genre d’opération ne peut pas être mise en place tout le temps sur tous les trains, mais si ça peut au moins avoir un impact sur une petite partie des voyageurs c’est bien…

  5. ramses06Passer au statut dit :

    Je pense que en période estivale il devrait y avoir des annonces automatisé inclus dans le sive qui dirait par exemple : votre train est climatisée, pour votre confort gardez les fenêtres fermées. Peut être que le message passerait mieux.

    • Kethu dit :

      Oui, c’est sûr. Après quand la moitié des voitures ont la clim HS, il y aurait des plaintes aussi… (et j’en vois pas mal malheureusement, des rames à moitié HS :/ )

    • ramses06Passer au statut dit :

      Oui c’est malheureusement souvent le cas et c’est consternant de voir des gens ouvrir les fenêtres et ne pas se rendre compte que l’atmosphère était plus fraîche avant … au moins pas ce problème sur les Z50000 ?

  6. Mantois dit :

    Il serait pratique d’expliquer comment récupérer les bouteilles d’eau en gare, surtout pour les personnes faisant des correspondances et ne passant pas forcément par le hall.
    Et à quand des trains climatisés sur toutes les lignes ?

  7. StewartPasser au statut dit :

    Au lieu d’investir dans l’eau, ce serait mieux d’investir dans des vraies climatisations ! C’était une horreur hier, même avec les fenêtres fermées !

    • ramses06Passer au statut dit :

      De quelle ligne parlez vous ? Quel train ? Peut être que l’air réfrigéré était en panne dans votre voiture ? Ceci est indiqué par un voyant bleu à côté des portes . Car sinon sur la ligne N en général la clim est très efficace

    • Mantois dit :

      Sur les trains pour Mantes, la clim n’est pas du tout efficace.

    • StewartPasser au statut dit :

      Ligne N, train passant à 18h14 à Bellevue en direction de Montparnasse, j’ai bien vérifié que la clim n’était pas en panne, j’ai même changé de voiture à Meudon tellement c’était insupportable, même constat…

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Souvent il y a des fenêtres ouvertes qui rendent caduc la climatisation…
      Ou alors le condenseur de la clim n’arrive effectivement plus à suivre la production de froid à cause de la chaleur. En effet, parlant technologie et scientifiquement, ces clims (ou systèmes réversibles précisément), plus il fait chaud dehors et frais dedans, moins ils sont efficaces.

      Le discours est pareil dans l’autre sens en hiver : plus il fait froid dehors et bon à l’intérieur, moins le système en mode « chauffage » est efficace.

      Cordialement.

    • Doudou dit :

      La lampe bleue n’affiche pas systématiquement des problèmes de clim non plus.

      La seule façon de s’en assurer à coup sûr c’est de prendre connaissance des pictogrammes de l’armoire des CVS des rames au niveau des plateformes de portes au dessus du strapontin unique.

      Autrement et je le répète, les climatisations des rames sont des systèmes style ventilo-convecteur conçus pour assurer des températures d’ambiances qui leur ont été données préalablement en consigne (généralement de l’ordre de 20 degrés), ce ne sont pas des climatisations de voitures. Alors effectivement si on ouvre les fenêtres ET les portes alors qu’elle refroidit à plein tube et bien ça va être problématique car ça revient à refroidir l’air de dehors…

  8. marinette dit :

    Je prends la ligne N tous les jours pendant 55 min sur l’axe paris/dreux et je vous assure que la clim fonctionne très bien (voir trop, mais je ne voudrais pas me plaindre donc j’emporte toujours un petit pull avec moi). J’ai remarqué par contre, qu’il faisait souvent plus frais en haut qu’en bas, il ne faut pas hésiter à se déplacer en montant à bord du pour trouver son petit confort de température 😉
    bon voyage

  9. NuserPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Non mais sérieusement, c’est à nous « usagers » de faire le check-up du train avant de monter? Faut pas qu’on contrôle les freins aussi tant qu’on y est? On paie pour un service il ne faut pas l’oublier. C’est un problème de personnel! Dans les intercités ils sont 4 bien au frais mais dans les Transiliens il n’y a jamais personne… Qq un qui pourrait faire des rondes, signaler les anomalies, stopper les mecs qui fument, expliquer aux usagers de manière tout à fait pédagogique le fonctionnement archaïque du système de production d’air frais du train et les précautions d’usages en cas de fortes chaleurs… Ces mecs ils sont carrément remplacés par un code à flasher, Amélie et touiteur, bravo!

    • Doudou dit :

      Bah ce quelqu’un il s’appelle Amélie Breton et il le fait très bien ici.

      Si on vous met l’équivalent à bord des rames va falloir le payer sur votre Navigo qui coûte déjà « trop cher » paraît-il (j’en ris.)

    • Bonjour
      Il ne s’agit en rien de remplacer du personnel et de demander aux voyageurs de faire ce travail à leur place.
      Les conducteurs remontent les anomalies qu’ils décèlent, les équipes de médiateurs, la SUGE et les contrôleurs qui circulent à bord des trains le font aussi, de même que les EML (équipes mobiles de lignes ) qui remontent les rames à leur terminus…
      Malgré ces différentes équipes, n’importe quelle défaillance (matériel, dégradation, salissure…) peut survenir au cours d’un trajet entre deux visite et rester en l’état jusqu’au prochain contrôle.
      Donner aux voyageurs qui le souhaitent ( et qui le font déjà) l’opportunité de signaler un fait plus rapidement permet simplement d’être plus réactif sur le traitement.

  10. rpeyron dit :

    Bonjour, est-ce que les travaux de remplacement des voies prévoient bien un passage sur une technologie de rails qui supporte la chaleur de nos étés et le froid de nos hivers pour ne plus avoir la circulation des trains affectée par ces situations qui n’ont rien d’exceptionnelles ?

    • Bonjour @rpeyron,

      À l’image des travaux de régénération des voies qui ont lieu entre Plaisir – Grignon et Dreux, les équipes sur le terrain travaillent pour remettre à neuf les infrastructures vieillissantes sur lesquelles roulent les trains. De nouveaux rails sont donc installés ce qui permettra de gagner en ponctualité mais la composition des rails installés, lors des travaux de remplacement de voies, sont identiques aux anciens rails.
      L’acier utilisé pour réaliser les rails est composé de plusieurs matériaux et lorsque des fortes chaleurs s’abattent sur les voies, les différents matériaux constituant cet acier se dilatent ce qui oblige la mise en place de restrictions de circulation pour veiller à l’état des infrastructures… Les nouvelles installations seront donc soumises aux mêmes aléas climatiques et les mêmes conséquences seront sans doute perceptibles…

  11. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    @Mme Breton, le bonjour,

    Enfin les températures redescendent :)… Je ne savais pas où mettre la question, donc je la pose ici.

    Voilà, j’ai une remarque à faire concernant le trajet Versailles Chantiers – Saint-Quentin-en-Yvelines. En effet, les horaires prévoient 10 à 11 minutes pour ce trajet là. Si en heures de pointe c’est souvent correct avec le trafic, cela est beaucoup trop en heures creuses… Le train traîne jusqu’à Saint-Cyr et reste arrêté pendant 2 minutes.

    Je souhaiterais donc proposer de retendre les horaires en heures creuses pour ramener le VC – SQY à 8 minutes. Soit VC – Saint-Cyr en 5 minutes puis Saint-Cyr – SQY en 3 minutes.

    Vous remerciant par avance pour cette possibilité 🙂
    Cordialement.

    • Bonjour @Bluebird43,

      Pour permettre une bonne circulation des trains sur l’ensemble de la journée, le plan de transport est pensé de manière cohérente pour faire cohabiter l’ensemble des trains circulant sur le réseau ferroviaire que ce soit en période de pointe mais également en période creuse.
      Concernant les horaires énumérées dans votre commentaire, ces dernières ont été fixées en prenant en considération le noeud de Saint Cyr qui impose, à la fois, un même temps de parcours ainsi qu’un même temps d’espacement entre les trains de l’axe Rambouillet et de l’axe Plaisir Grignon – en période creuse comme en période de pointe – pour que les différents sillons trouvent tout au long de la journée une certaine régularité. Ainsi, en heures creuses, les trains sur l’axe Rambouillet – Paris Montparnasse prennent un peu plus de temps mais cela a été pensé pour permettre aux trains en provenance de Plaisir Grignon de pouvoir s’insérer dans le tronçon commun de voies permettant de se rendre à Montparnasse comme cela se fait en heures de pointe.

      Le plan de transport est réalisé par des spécialistes qui sont chargés d’étudier l’ensemble des capacités de l’infrastructure ainsi que la densité de la circulation pour construire les grilles horaires. Si vous êtes disponible, je vous invite à venir en discuter avec l’un des spécialistes du sujet !

Les commentaires sont fermés.