MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur la journée du 02 Novembre 2018

21
Publié le 13/11/2018

Une journée où vos trajets ont été malheureusement très perturbés. Que s'est-il passé ?

Le vendredi 02 novembre dernier, des incidents ont perturbé la circulation de vos lignes C; N, U; et TER. Revenons sur le déroulé des événements.

 

Le matin : une interruption à un endroit stratégique du réseau Montparnasse

08h05 : dans le secteur de Versailles-Matelots, une alerte radio est émise par le conducteur d’un train de la ligne C

De façon très globale, le secteur de Versailles-Matelots, c’est la zone située en pleine forêt entre Saint-Cyr et Versailles-Chantiers. C’est en la traversant que le conducteur du RER C a entendu un choc sur la toiture de son train et a donc émis cette alerte radio.

Pour rappel, une alerte radio est une alerte de sécurité émise par le conducteur d’un train lorsqu’il détecte un danger imminent : personnes sur les voies, dommages sur les infrastructures ou sur son train… L’alerte radio a pour effet d’interrompre toute circulation dans un secteur bien défini autour du train concerné.

Or, le secteur entre Saint-Cyr et Versailles-Chantiers est un nœud ferroviaire dense. C’est ici que convergent les trains des lignes C; N; U; TER Centre-Val de Loire et TER Normandie. Comme les voies sont contiguës, voire partagées par endroits, la circulation y est temporairement interrompue pour toutes ces lignes.

À ce moment, le trafic est arrêté sur le secteur de Versailles Chantiers et Saint-Cyr dans les deux sens. Or, les trains se suivent de près en cette heure de pointe. Ceux qui approchent de ce secteur sont également obligés de ralentir, voire de s’arrêter, pour respecter les distances de sécurité. Un retard de 20 à 25 minutes est donc annoncé sur l’ensemble des axes.

La reprise du trafic est estimée à 09h00.

08h28 : après les vérifications effectuées par le conducteur du RER C à l’intérieur de son train, il effectue une inspection extérieure de celui-ci ainsi que des installations autour.

08h40 : ce diagnostic plus approfondi indique une panne d’alimentation électrique. 

C’est donc un problème plus conséquent.

À cet instant, le trafic est interrompu :

  • De Saint-Cyr vers Paris-Montparnasse, dans ce sens uniquement;
  • De La Verrière vers La Défense, dans ce sens uniquement

La reprise des circulations est alors repoussée à 10h00.

Il faut noter que, lorsque la circulation d’un train est perturbée dans un sens, les retards peuvent se propager dans l’autre sens. En effet, chaque rame effectue plusieurs allers-retours dans la journée. Par exemple, un train Rambouillet-Paris arrivant en retard à Paris risque probablement de repartir en retard dans le sens inverse et ainsi de suite.

C’est pourquoi, dans notre cas, les retards finissent par se propager :

  • De Paris-Montparnasse vers Rambouillet/Dreux/Mantes-la-Jolie;
  • De La Défense vers La Verrière

Des retards jusqu’à 30 minutes sont à prévoir. Certains trains, qui ne peuvent effectuer leur parcours, doivent être supprimés.

09h50 : reprise progressive du trafic dans les deux sens sur les Lignes C; N; U et TER.

L’alimentation électrique ayant été rétablie, le trafic reprend progressivement sur les lignes touchées.

Suite à cet incident, certains trains ont dû être supprimés par la suite pour permettre une reprise du trafic de manière optimale. Concernant les trains restant en circulation, leur temps de parcours a été allongé, le temps de permettre au trafic de se fluidifier.

12h20 : fin des ralentissements – la circulation reprend normalement.

 

Tout au long de la matinée, j’ai suivi l’évolution de la situation. Sur Twitter, les différents posts ont soulevé trois points :

  • Le changement d’heure de reprise estimée du trafic : effectivement, l’heure de reprise estimée du trafic a été fixée à 9h dans un premier temps, avant d’être repoussée à 10h. Cela s’explique par le fait que l’anomalie détectée par le conducteur s’est avérée être une anomalie de plus grande ampleur que prévue.
  • Certains trains arrêtés en pleine voie pendant une longue durée, avec, pour certains d’entre vous, le sentiment de ne pas avoir eu assez d’informations.
  • Les perturbations résiduelles après la fin de l’incident : à partir de 10h, nous avons reçu les premiers messages nous demandant pourquoi le trafic n’est toujours pas revenu à la normale. Lorsque nous annonçons une heure de reprise, il est important de faire la distinction entre la fin de la perturbation elle-même et la fin des ralentissements. En effet, lorsque la circulation reprend, les trains sont souvent rapprochés les uns derrière les autres. Il faut donc laisser le temps aux premiers trains d’avancer puis laisser les suivants progresser tout en respectant les distances de sécurité.

 

Le soir : l’axe Paris-Rambouillet touché

Malheureusement, la pointe de soirée a également été affectée par des perturbations mais moins importantes qu’en matinée. En effet, à 17h45, un train RIPI de la ligne N est tombé en panne entre Trappes et La Verrière, bloquant temporairement la circulation sur une des voies jusqu’à 18h08. Le temps que le conducteur applique ses procédures de dépannage, le trafic a dû être dévié sur les voies parallèles restées libres, générant des ralentissements.

 

Je suis bien conscient que cette journée du 02 novembre a été difficile pour vous. Je vous invite donc à partager votre vécu concernant ces incidents. Je pourrai, grâce à votre appui, remonter aux équipes concernées votre ressenti et attirer leur attention sur les points qui ont été les plus gênants pour vous.

21 commentaires pour “Retour sur la journée du 02 Novembre 2018”

  1. bobbiPasser au statut dit :

    Bonjour et bienvenue,
    Je suis utilisateur de la ligne N axe rambouillet – Saint-quentin-en-yvelines et je souhaiterai une nouvelle fois remonter un dis fonctionnement lié au partage des voies avec les TER centre.
    En effet depuis maintenant pres d’un an deux TER centre partent de Rambouillet à 4mins d’intervalle theoriques soit 8:16 et 8:20. Or un transilien de la ligne N part de Rambouillet à 8:22. Probleme, les TER ne respectent pas leur horaire théorique certainement pour des raisons de distance de sécurité ou autre et partent donc de Rambouillet avec du retard. Etant donné qu’il y a une réduction des voies à la hauteur du Perray (2 voies disponibles) le transilien qui part parfaitement à l’heure de Rambouillet se retrouve à devoir stopper en pleine voie pour laisser passer a minima le TER de 8:22 voir parfoit les 2 TERs. Cela conduit à un retard recurrent de 5/ 10 ou 15 mins sur les horaires du Transilien. Je tiens a souligner que ce disfonctionnement n’existait pas quand le TER de 8:20 passait à rambouillet à 8:30. Quand pensez-vous faire quelque chose de concret sur ce problème quotidien ? Comment les problèmes remontés sur le blog sont-ils pris en compte par la SNCF ? J’ai l’impression qu’il n’y a jamais de suites aux demandes des utilisateurs et que le blog n’est qu’un outil de communication sans suites.
    Mrrci par avance. Bobbi

    • Adam dit :

      Bonjour bobbi,
      Je vous confirme que tous les commentaires sont lus et, le cas échéant, transmis aux équipes concernées. Malheureusement, il n’est pas toujours possible d’y donner suite (notamment dans le cas de demandes irréalisables ou ne dépendant pas uniquement de la SNCF) et dans ce cas, j’essaie de vous apporter une réponse argumentée.
      Concernant votre question, les trains doivent circuler dans un ordre théorique donné mais selon les aléas rencontrés, cet ordre est parfois amené à changer. Je vais me renseigner auprès de collègues concernés pour vous apporter une réponse plus détaillée.

    • Adam dit :

      Rebonjour bobbi,
      Je reviens vers vous avec plus de détails.
      Dans le cas présenté, le TER est une circulation plus rapide avec peu d’arrêts : après Rambouillet, il est direct jusqu’à Versailles-Chantiers tandis que le train de la ligne N dessert toutes les gares entre Rambouillet et Versailles.
      Si les trains de la ligne N passaient en premier, ils ralentiraient donc le TER. Et si le TER ralentissait, il causerait lui-même des retards en cascade pour les trains suivants (à la fois TER et Transilien), qui devraient ralentir à leur tour.
      En résumé, d’un point de vue du trafic global, si un TER semi-direct est à l’heure ou en retard de quelques minutes, il vaut mieux le laisser passer en ne retardant « qu’un seul » train plutôt que d’en retarder une multitude.

      Le sujet est connu des équipes néanmoins, il n’est pas possible de changer les horaires en un « claquement de doigts », et ce, même de façon minime. En effet, cela s’explique pour plusieurs raisons :
      – les horaires des TER Centre-Val de Loire sont conçus de façon à permettre à ses voyageurs des correspondances vers d’autres lignes : TGV, TER Pays de La Loire, bus locaux… De plus, ils tiennent compte des contraintes propres au réseau Centre-Val de Loire : travaux, espacement de sécurité entre 2 circulations… Toute modification d’horaires doit obtenir la validation de tous les acteurs impliqués et de l’Autorité Organisatrice des Transports de la région Centre-Val de Loire
      – Pour améliorer un plan de transport, des travaux et des analyses doivent être effectuées. Pour cela, il faut collecter et traiter un nombre suffisant de données sur une période de temps suffisamment longue pour que les changements soient pertinents.

  2. duongPasser au statut dit :

    Merci pour toutes ces informations, bien précises, et alors qu’on n’avait rien eu jusque là. J’ai surtout une préoccupation suite à cette matinée très difficile. Mon épouse n’a pas pu obtenir de bulletin retard à la gare Montparnasse, et n’a pas pu obtenir ce bulletin sur l’application SNCF ou sur le site du TER Centre Val de Loire (car oui, nous étions dans un TER, pas un Transilien, mais j’imagine que le problème était identique pour les Transilien)? J’ai appelé un opérateur (toujours du TER Centre) au téléphone, qui m’a dit que bien souvent les bulletins de retard n’étaient disponibles que le soir ou le lendemain. J’espère que vous vous rendez compte que c’est vraiment un gros problème pour les gens qui ont un employeur pointilleux (notamment quand il y a des clients sur place ou un agenda très précis), qui veut évidemment une justification rapide, et que vous essayez d’améliorer cette situation vraiment problématique.

    • Adam dit :

      Bonjour duong,
      Je vous remercie pour ce retour.
      Effectivement, les bulletins de retard d’une journée donnée sont disponibles le lendemain à 8h. Ce délai, malheureusement incompressible, est nécessaire pour assurer le traitement et la centralisation des données concernant les retards.

  3. Bonjour Monsieur,

    On ne peut pas vous reprocher les incidents relatifs au réseau et vos explications sont bienvenue.

    Mais il y a un gros problème avec votre communication au moment où survient le problème. Et en cela vous êtes nullement excusable, les infos donnes en gare sur votre site et sur le Twitter ne sont pas les mêmes, résultat quand un problème survient on ne sait pas si un train va circuler quand comment pourquoi, quand on pourrait se demander si on ne peut pas prendre le bus ou la voiture. Vous ne savez pas vous même quand ça va repartir mais au lieu de donner des infos bruts vous nous dites train retardé puis interrompu jusqu’à telle heure puis jusqu a telle heure. J’ai un exemple dune fois ou une personne est tombé sur le quai a 8h50 en touchant le train, a 9h20 9h30 9h40 un message dit on va repartir sous peu. Je finis par m’adresser à un employé sncf qui me dit qu’on ne sait pas où est le nouveau conducteur et donc qu’on est pas la de repartir. Si vous aviez transmis cette information directement j’aurais pris le bus et ça m’aurait évité d’attendre 25 minutes pour rien.
    Un autre exemple problème sur la ligne sur votre site un train à 8h02 8h17 supprimé 8h32 supprimé je cours à la gare 8h02 8h17 supprimé 8h32 maintenu, résultat une demi heure d’attente pour rien.
    Votre communication et transmission de l’information est moyen âge au lieu davoir les infos en direct et en toute transparence on a des interprétations de services désordonnés. Résultat quand il y a un problème il faut aller à gare et prier car rien n’est fiable. Pour infos c’était pareil au XIX ème siècle, il serait peut être temps que vous fassiez quelque chose.

    Quand a l’état du réseau avec des problèmes hebdomadaires voir quotidiens il serait peut être temps de réorganiser et de changer votre façon de fonctionner et d’investir parce que le résultat est mauvais mais ça vous ny pouvez rien. Le roi pepy semble immuable. Vivement la privatisation que quelque change.

    • Adam dit :

      Bonjour Pierre,

      Je comprends votre agacement et je suis d’accord avec vous sur le fait que l’information voyageurs est encore perfectible. Les équipes concernées en sont également parfaitement conscientes. Même si vous (au sens des voyageurs en général) ne le voyez pas forcément, l’information voyageur fait l’objet de retours d’expérience et de suivis rigoureux pour l’améliorer de façon continue, incident après incident. Cela nous sert notamment à optimiser son cheminement au sein de nos différents canaux de communication.

      L’information voyageurs étant un sujet vaste et complexe, je peux vous apporter des éléments de réponse mais ce n’est exhaustif.
      Concernant l’incohérence que vous relevez entre les différents canaux, elle peut s’expliquer à cause de plusieurs facteurs :
      – l’information n’est pas encore totalement centralisée, mais à terme il est bien sûr prévu de tout rassembler au sein d’une source unique
      – il existe une multitude d’acteurs et d’agents à coordonner : nous ne sommes pas à l’abri d’un manque de synchronisation occasionnel mais le suivi évoqué précédemment permet justement de les limiter au maximum
      – le décalage temporel que vous évoquez est lié à cette centralisation encore incomplète : un canal d’information relié à une source d’informations donnée peut les recevoir plus rapidement qu’un autre canal dépendant d’une autre source;

      Et enfin, en citant l’exemple sur l’accident de personne, vous soulevez le point le plus important concernant l’information voyageur : l’origine de l’incident. Si nous avons la maîtrise totale de l’événement (ex : panne ou autre cause liée à la SNCF), nous pouvons donner des instructions et des informations claires sur l’état de la circulation et les délais de reprise du trafic. Mais dans le cas où l’événement n’est plus entièrement de notre ressort, des ajustements sont parfois nécessaires selon l’évolution de la situation. C’est notamment le cas de l’accident de personne : en effet, il est nécessaire de faire intervenir les policiers, les pompiers et, souvent malheureusement, les pompes funèbres. Chacun de ces acteurs doit suivre des procédures et des règles strictes et nous ne pouvons pas agir à leur place. Même si nous avons de l’expérience concernant ces événements dont la cause est « externe », chaque cas est différent.
      D’ailleurs, je vous invite à lire cet article qui vous détaille ce qui se passe lors d’un accident de personne : https://meslignesnetu.transilien.com/2016/03/22/accidents-personnepourquoi-2h30-reprise-du-trafic/

      Les investissements sont là, aussi bien pour améliorer l’information voyageur que les infrastructures ou le matériel. Un des exemples les plus visibles sont les nombreux travaux qui modifient régulièrement vos déplacements. Certes, sur le court terme, il n’est pas toujours évident de voir les effets de ces investissements et travaux mais sur le long terme, ils porteront leurs fruits.

  4. Bonjour
    Ce matin il y avait des ralentissements (encore) sur la ligne N Dreux Paris entre Plaisir et Versailles !
    Nous étions encore à Versailles chantiers à 7h30 alors que nous aurions du arriver à Montparnasse!
    Je ne vois sur ce site aucun tweet indiquant cette situation ??
    Peut être est ce du au fait que peu de gens le fréquentent (en tout cas ça n’a pas l’air de géner grand monde) néanmoins serait-il possible d’avoir une explication s’il vous plait ?
    Nous sommes arrivés à Paris du coup à 7h47 cela fait quand même un retard certain mais cela ne doit pas être l’avis de vos chers collègues car nous n’avons eu droit à aucune explication de la part du conducteur, du COT, ou d’une annonce en gare de montparnasse ???
    Merci d’avance

    • Adam dit :

      Bonjour,
      Afin que je puisse identifier plus précisément le train concerné, pourriez-vous SVP m’indiquer votre gare de départ ainsi que l’horaire théorique du train que vous avez pris ?

  5. bobbiPasser au statut dit :

    Bonjour Adam,
    Merci pour votre retour rapide et détaillé. J’ai toutefois quelques reserves concernant les points que vous remonté.
    Tout d’abord concernant la priorité donnait aux TERs. Je comprends que les usagers de la ligne N ne sont pas prioritaires sur ceux du TER alors qu’ils paient comme eux leur titre de transport. La SNCF ferait elle du favoritisme de certaines lignes au detriment d’autres lignes ?
    Dans le cas que nous citons il n’y aurait aucun impact sur le TER a laissé passé le transilien puisqu’il n’y a aucun TER au depart de Rambouillet avant 8:46. Il y donc 26mins de tampon pendant lesquelles le traffic peut etre regulé sur la zone. Ce n’est donc pas un argument recevable sauf si une nouvelle fois la ligne N est défavorisée.
    D’autre part vous dites que les changements ne peuvent pas s’operer d’un « claquement de doigt » mais le passage du TER à Rambouillet à 8:20 au lieu de 8:30 s’est fait extrêmement rapidement et sans concertation avec les usagers (je l’utilisais également). Donc cette fois encore l’argument ne tient pas.
    Enfin a propos de la prise en compte de nos demande les réponses sont plus ou moins toujours les memes et finalement il ne se passe pas grand chose et cela pendant parfois des décennies quand on en discute avec les utilisateurs. Je doute donc sincèrement du réel pouvoir du blog.
    Merci par avance.
    Cdlt.
    Bobbi

    • Adam dit :

      Bonjour bobbi,
      Ce n’est pas ce que j’ai dit : il n’est pas question pour la SNCF de favoriser le TER au détriment de Transilien ou inversement. Le principe de gestion des circulations dont je vous parle est un principe ferroviaire global qui s’applique partout, peu importe si les trains sont des TER, Intercités, etc… Elle s’applique également au sein d’une même ligne dont les circulations alternent entre directs et omnibus et dont les voies ne permettent pas systématiquement les dépassements. Ici, on raisonne bien en termes de trains directs/omnibus et non en termes de Transilien/TER.
      C’est comme sur une route : une voiture « trop » lente retarde les voitures suivantes qui voudraient aller plus vite, générant ainsi des bouchons en cascade. Pour éviter cela, la voiture lente doit laisser passer la/les voiture(s) plus rapide(s).
      Aussi, il ne faut pas oublier que les TER Centre-Val de Loire et vos Transilien N doivent s’insérer de nouveau entre d’autres Transilien N (Mantes/Dreux – Paris) et TER Normandie (Granville – Paris) au niveau du tronçon Saint-Cyr/Versailles – Paris. Si vous avez 26 minutes de « marge » au niveau de votre gare, ce n’est plus le cas au fur et à mesure que l’on se rapproche de Paris.

  6. Bonjour
    Je pars de Marchezais, le train de 6h30 en direction Montparnasse
    pour info nous avons eu des ralentissements aussi le 16 (vendredi) avec par contre petit message du conducteur (1 ralentissement avant plaisir + 1 autre avant Versailles) mais sans réelle explication du motif ?? et aussi ce matin !!!
    est-ce que c’est une habitude qui s’installe l’air de rien ?
    Merci

    • Adam dit :

      Bonjour,
      Concernant le jeudi 15 novembre : un train est tombé en panne en gare de Mantes-La-Jolie. Il a retardé le départ d’un train PEMU (Mantes-La-Jolie 06h25 – Paris-Montparnasse 07h37). Au niveau du tronçon commun entre Plaisir-Grignon et Paris-Montparnasse, votre train PADO (Dreux 06h22 – Paris-Montparnasse 07h32) est arrivé après ce PEMU qui était en retard. Votre PADO a donc dû respecter les distances de sécurité avec ce PEMU qui vous a précédé.
      Concernant le vendredi 16 novembre : votre train PADO a également dû respecter les distances de sécurité avec le train qui le précédait.
      De façon générale, si vous constatez des ralentissements au niveau de Plaisir-Grignon, c’est souvent dû au fait qu’il y a une convergence des voies en direction de Paris-Montparnasse et que les trains doivent converger vers les mêmes voies en respectant les distances de sécurité entre eux.

  7. PFalkPasser en mode normal dit :

    Bonjour à tou.te.s,
    Merci Adam pour ce billet pédagogique, bien qu’un peu tardif ; heureusement que la journée du 02/11 était beaucoup moins fréquentée à cause du pont du 1er novembre … je pense que beaucoup moins de personnes ont été impactées ce jour-là par rapport à un jour de la semaine suivante, par exemple.
    Il est vrai que en cas de problème, on a tendance à confondre « fin de la perturbation » avec « retour à la normale du trafic », et que c’est très agaçant de voir sur twitter ou sur l’appli que les perturbations sont finies, alors que devant nous sur le panneau tous les trains sont indiqués « supprimé ».
    Ce matin à 6h02, l’appli indiquait que la ligne C était interrompue entre SQY et Chantiers pour des prolongations de travaux, mais rien sur la N et la U qui traversent le même secteur ; et ce n’est que vers 7h30 et 7h45, alors qu’il y avait eu plusieurs suppressions de trains à SQY : 7h19 vers PMP, 7h29 vers La Défense, que nous avons eu une alerte pour indiquer que les lignes N et U étaient ralenties ; on a l’impression que les alertes de l’appli suivent et constatent, et ne sont pas proactives. C’est dommage.

    • Adam dit :

      Bonjour PFalk,
      Je vous remercie pour ce retour constructif.
      Je suis conscient que le billet explicatif est arrivé tard et j’en suis navré 🙁 Il faut dire que cet incident est arrivé pile-poil au moment de ma prise de poste sur le blog, ce qui n’a pas facilité les choses. Ce délai, exceptionnel, sera bien sûr moins long à l’avenir 😉
      Effectivement, comme vous le dites, le fait que l’incident se soit produit un jour de pont a limité l’affluence dans les trains; du moins, je n’ai pas eu de retours sur Twitter ou sur le blog à propos de l’affluence ce matin-là.
      J’avais déjà remonté le sujet « Fin de perturbation »/ »Retour à la normale » aux équipes concernées, directement après l’incident : elles en sont conscientes et travaillent sur celui-ci pour justement éviter cette confusion.
      Concernant les alertes de l’application SNCF ce matin, j’ai transmis votre témoignage aux services en charge de celle-ci pour comprendre ce qui s’est passé.

  8. bobbiPasser au statut dit :

    Bonjour Adam,
    Mercredi 21 novembre le Transilien de 8:22 au départ de Rambouillet est arrivé à 8:55 a Saint-quentin-en-yvelines au lieu de 8:49 théoriquement soit 6mins de retard. Concrètement que comptez vous faire a la SNCF concernant ce problème quotidien ? N’avez vous pas des obligations de ponctualité envers le STIF, la region et les utilisateurs ? Quelle est le taux de ponctualité de ce train ? Comment reagiriez vous si vous ne pouviez pas programmer le moindre RDV professionnel faute de fiabilité dans vos transports ?
    Dans le cas ou vous ne pourriez répondre merci par avance de me rediriger vers les personnes en mesure de fournir des reponses aux points cités ci-dessus.
    Cdlt.
    Bobbi

    • Adam dit :

      Bonjour bobbi,
      Ce train a pris un retard de 5 minutes en raison du respect des distances de sécurité avec le TER qui l’a précédé.
      Comme je vous l’ai expliqué lors de notre échange précédent, les équipes connaissent ce sujet et travaillent dessus pour améliorer la circulation sur votre secteur. Cela nécessite une collecte et une analyse de données sur une période de temps suffisante pour que la solution soit optimale.
      Nos obligations de ponctualité sont définis dans le contrat liant notre Autorité Organisatrice de Transports, Île-de-France Mobilités (ex-STIF), et SNCF. C’est un document public consultable sur leur site : https://www.iledefrance-mobilites.fr/wp-content/uploads/2017/04/n466csncf.pdf
      Je me renseigne concernant la ponctualité de ce train en particulier et reviens vers vous dès que j’ai la réponse.

  9. bobbiPasser au statut dit :

    Bonjour Adam,
    J’ai bien noté votre point relatif aux distances de sécurité toutefois nous sommes d’accord qu’il s’agit de la conséquence et non de la cause ? J’imagine en effet que les equipes sont au courant du sujet. Quand il a ete décidé d’avancer le TER au depart de Rambouillet de 8:30 à 8:20 tout en conservant le 8:16 il y a des gens qui ont du dire que cela allait posé problème et pourtant la modification a été faites pour on ne trop qu’elle raison (il n’y a pas eu d’enquête auprès des utilisateurs). J’attends votre retour concernant la ponctualité. Allez vous ouvrir un ticket concernant les incidents des jeudi 29 et vendredi 30 sur la ligne N ?
    Merci.
    Bobbi

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour bobbi,
      Il n’y a pas systématiquement d’enquête utilisateur réalisée pour chaque modification d’horaire; cela se fait uniquement pour les changements très conséquents concernant l’intégralité des grilles horaires d’une ligne donnée (cela a été le cas par exemple sur la ligne L fin 2015, les lignes A et J fin 2017).
      Concernant votre train PIRI (Rambouillet 08h22 – Paris Montparnasse 09h13), sa ponctualité depuis le 1er janvier 2018 s’élève à 74,62%.
      Je suis bien en train d’écrire un article concernant les incidents des jeudi 29 et vendredi 30 : ils seront publiés dans le courant de la semaine.

  10. bobbiPasser au statut dit :

    Bonjour Adam,
    Merci pour votre retour. A la vue de la ponctualité de ce train nous pouvons en conclure que les résultats sont mediocres. Je pense ne qu’il serait intéressant de comparer la ponctualité de cette mission avant la modification d’horaire du TER de 8:30 à 8:20 en gare de Rambouillet. Cela devrait mettre en avant l’impact de cette modification TER sur le Transilien et fournir un argument supplémentaire sur la justification de l’incohérence de ce changement.
    D’autre part je remets en avant le fait que l’absence de train entre 8:20 et 8:46 pour les TER et 8:22 et 8:52 pour les Transiliens permettrait d’ajouter un Transilien a 8:37 au départ de Rambouillet. La encore le passage en heures creuses à 8:22 pour le Transilien est un non sens.
    Ce point mériterait d’être débattu.
    C’est noté.
    Merci.
    Cdlt.
    Bobbi

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour bobbi,
      Sans même aller jusqu’à ce niveau de détail avancé, vu que les équipes connaissent le sujet, il est fort probable que ce chiffre soit moins bon qu’avant. Concernant votre remarque sur l’heure de fin de pointe à Rambouillet, je suis navré mais je n’ai malheureusement pas plus d’informations que Lucile, qui vous avait répondu sur cette même question en janvier dernier.

Laisser un commentaire