MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Dans le bureau de la directrice : Anne-Marie Palmier répond à la question du mois

14
Publié le 27/11/2018

Pour ce premier "Dans le bureau de la directrice", je laisse la parole à Anne-Marie Palmier, qui répond à la question que vous avez sélectionnée lors du vote organisé par Lucile !

Bienvenue dans le Bureau de la Directrice !

Aujourd’hui c’est moi, Anne-Marie Palmier, Directrice des lignes N & U, qui prend la place d’Adam pour répondre à la question du mois. C’est un rendez-vous que nous allons tenir régulièrement sur le blog (voyez les explications en lisant le billet qui présentait cette nouveauté).

Le sujet que vous avez sélectionné est : « Pourquoi les gares de laxe PlaisirDreux ne sontelles pas desservies alors que les trains Intercités ParisGranville roulent ? »

Je vous propose ici des éléments de réponses qui, je l’espère, vont vous éclairer sur la question des dessertes sur l’axe Plaisir-Dreux. Cela demande un peu de détails, vous allez le voir, mais c’est bien le but de l’exercice : creuser un peu plus ensemble certains sujets « de fond ».

 

En cas d’incident, que se passe-t-il ?

Dans la plupart des cas, lors d’un important incident sur un axe, toutes les circulations sont interrompues. Les trajets Paris-Granville et Paris-Dreux empruntent les mêmes voies donc tous les trains sont touchés.

Il arrive toutefois, si l’incident touche uniquement l’alimentation électrique, que les Intercités puissent circuler. En effet, les rames Régiolis qui assurent ce service Intercités sont dites « bimodes » : elles peuvent aussi bien circuler en mode électrique qu’en mode diesel. C’est celui-ci qui est alors utilisé sur la section non alimentée en électricité.

Donc la question qui se pose est : « Pourquoi ne pas arrêter ces Intercités pour remplacer les trains de la Ligne N en cas d’incident ? »

 

Un manque de places sur les trains Intercités

Commençons par un comparatif des trains effectuant les liaisons Paris – Granville et Paris – Dreux. Sur Paris-Granville, ce sont les Régiolis qui assurent le service Intercités. Sur Paris-Dreux, ce sont des rames VB2N (Voitures de Banlieue à 2 Niveaux) tractées ou poussées par des locomotives BB 27300 qui assurent le service pour la ligne N.

Régiolis
Régiolis
VB2N
VB2N


Ainsi, un Régiolis de la liaison Paris-Granville comporte jusqu’à 5 fois moins de places qu’une rame VB2N.

C’est donc d’abord pour une raison de capacité que les Intercités ne s’arrêtent pas dans toutes les gares entre Paris et Dreux.

Vous allez me dire : si ce n’est « que » ça, on est prêts à emprunter ces trains, quitte à être debout. Or, on a affaire ici à un ensemble de facteurs et il faut tous les prendre en compte…

 

Des infrastructures inadaptées aux Intercités

Il est souvent difficile de garantir en toute sécurité l’arrêt inopiné d’un train Intercités dans les différentes gares de notre ligne. En effet, si le train Intercités Paris-Granville est un train long (2 rames couplées), les infrastructures de certaines gares (quais, signalisation…) sont alors inadaptées pour les accueillir. D’ailleurs, en prévision de l’arrivée du Régio2N Île-de-France, futur matériel roulant de la ligne N, d’importants travaux sont à réaliser sur ces infrastructures pour les adapter à celui-ci.

 

> Pour des raisons de capacité d’emport, d’infrastructure et de sécurité (gestion des voyageurs), l’Intercités ne peut pas s’arrêter partout. Cela nous obligerait en outre à choisir des gares au détriment d’autres : lesquelles ? C’est un dilemme délicat.

 

Des « rendez-vous » à respecter pour éviter les retards en cascade

Lorsque l’on ajoute des arrêts sur un train, son temps de trajet augmente proportionnellement au nombre d’arrêts. Il y a donc des impacts sur ses horaires.

 

Dans le sens Paris-Dreux-Granville :

Au-delà de Dreux, il est primordial que les trains Intercités respectent l’horaire prévu. En effet, l’axe Dreux-Granville est en grande partie une section à voie unique, c’est-à-dire qu’il n’y a qu’une seule voie pour les deux sens de circulation. Deux trains circulant dans des sens opposés ne peuvent donc se croiser que sur certaines sections où deux voies sont disponibles.

> Retarder un train Intercités, c’est risquer de retarder ce croisement, et donc générer des retards supplémentaires dans les deux sens de circulation.

 

Dans le sens Granville-Dreux-Paris :

De la même façon que pour Paris-Dreux-Granville, les horaires et les arrêts doivent tenir compte du fait que les trains ne peuvent se croiser que sur des sections à deux voies, et ce, à un moment bien défini.

Aussi, les gares de Plaisir – Grignon et de Saint-Cyr sont des points de convergence de plusieurs axes : Mantes-la-Jolie – Paris, Chartres – Rambouillet – Paris, Granville – Dreux – Paris. En passant dans ces gares, l’Intercités doit s’insérer à l’horaire prévu dans un trafic déjà très dense pour rejoindre Paris.

> Ajouter des arrêts supplémentaires à ce train, c’est aussi l’empêcher d’atteindre les gares de Plaisir-Grignon et Saint-Cyr à l’heure et donc générer des retards en cascade sur les trains qui vont le suivre.

 

>> En résumé, si les autres axes de circulation ne sont pas perturbés, il faut cependant que les Intercités puissent s’insérer dans le trafic.

 

Déjà 3h30 de trajet pour les clients de Granville

Au-delà des aspects techniques, il me semble également important de mentionner ce point.

Pour rappel, les trains Intercités Paris-Granville desservent 3 gares en commun avec la ligne N (Paris-Montparnasse/Paris-Vaugirard, Versailles – Chantiers et Dreux) ainsi que d’autres gares normandes au-delà de Dreux. La durée totale du trajet jusqu’à Granville s’élève à 3h30 en moyenne.

> Rajouter des arrêts supplémentaires serait difficilement acceptable pour les voyageurs des trains Intercités compte-tenu de la durée de leur trajet.

 

 

Nhésitez pas à me faire part de vos remarques ou de vos questions concernant les explications de notre directrice de lignes.

Par ailleurs, et pour prolonger ce sujet dans l’échange, je crois qu’on peut se poser la question, en tenant compte des contraintes liées au matériel et aux infrastructures telles qu’évoquées par Anne-Marie Palmier : quels ajustements proposeriez-vous concernant la desserte sur l’axe Paris-Dreux ?

Adam

14 commentaires pour “Dans le bureau de la directrice : Anne-Marie Palmier répond à la question du mois”

  1. nico92Passer au statut dit :

    Bonjour Anne Marie Palmier

    J’aimerai bien que les ter de centre val de Loire s’arrentent en gare du Perray et de Les Esserait le Roi et Saint Quentin en Yvelines .

    Le Perray et Les Esserait le Roi pour fluidifier la circulations de la ligne N des Ter seulement en provenance et a destination de Chartres s’arrentent en gare du Perray et Les Esserait le Roi pour le confort des voyageurs car les gens de Rambouillet , Gazeran et Versailles Chantiers il bénéfice le confort du Ter .

    Saint Quentin en Yvelines pour les Ter en provenance et a destination de Chartres, pour ce qui travaille aux alentours.
    Est-ce possible ?

    Merci de votre compréhension.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour nico92,

      Les arrêts TER sont du ressort de la région Centre Val de Loire. L’arrêt à SQY est discuté depuis des années mais jamais voir le jour de manière concrète… Certains pourraient s’arrêter en contre-pointe pour soulager les Transilien mais bon, ça reste compliqué.
      Et puis il y a des histoires de financement entre régions, ça dépend aussi des élus, certains ne s’entendent pas très bien, etc… si vous voyez ce que je veux dire…

      Cordialement.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour à vous deux,
      Effectivement, comme Bluebird43 l’a indiqué, la desserte de ces TER est décidée par la région Centre-Val de Loire et non pas par la ligne N. Mais peut-être avez-vous d’autres suggestions pour la desserte de ce secteur ? 🙂 N’hésitez pas à m’en faire part 😉
      Concernant la desserte de Saint-Quentin-en-Yvelines, il s’agit d’une question intéressante mais j’avoue ne pas en avoir entendu parler. Je me renseigne sur le sujet.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      @Adam,

      Pour l’arrêt des TER à SQY, même si certains habitants comme moi, travailleurs à SQY ou certains élus demandent depuis des siècles (bon ok, quand même pas…) mais au moins depuis une décennie je dirais, la région Centre n’a jamais tranché.
      Aujourd’hui, je crois qu’il est plutôt question d’attendre que les Regio2N puissent être couplés en UM3 et donc aussi de rallonger les quais au moins entre PMP et Chartres avant d’envisager la desserte de SQY…
      Peut-être qu’avec l’arrivée des Regio2 sur la ligne N accélérera les choses mais j’ai peu d’espoir. En attendant, il faut toujours 37 minutes pour faire 24 km sans changement.

      Cordialement.

  2. meggol78Passer au statut dit :

    Oui bonjour Je voulais savoir quand il y aura une remise des horaires des trains le weekend de Rambouillet à Paris le dimanche à 5h02 normalement avant et le samedi à 4h47 comme en semaine comme ça évitera que les gens prennent une voiture le weekend

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour meggol78,
      Je me suis renseigné auprès de mes collègues et il semble que le retour des trains dont vous parlez n’est pas d’actualité, le plan de transport ayant été ajusté à la fréquentation des trains sur cette tranche horaire.

  3. nico92Passer au statut dit :

    Bonjour Anne Marie Palmier

    J’aimerai bien que la desserte de la ligne N change . Voici mon idée. : Attention cette desserte sera uniquement aux Heures Creuses le Samedi et le Dimanche et Jours Fériés . Exemple :

    PMP a Rambouillet départ 14h05 arrêt : Toutes les gares de PMP a Rambouillet .
    PMP a Chartres départ 14h09 arrêt : Versailles Chantier puis toutes les gares de Les Esserait le Roi a Chartres . Pour Le Mans arrêt : Versailles Chantier , Rambouillet , Epernon etc ……. jusqu’au Mans .
    PMP a Versailles Chantier 14h20 arrêt : Toutes les gares de PMP a Versailles Chantiers .
    PMP a Mantes la jolie départ 14h28 arrêt : Toutes les gares de Versailles Chantiers a Mantes la jolie .
    PMP a Rambouillet départ 14h35 arrêt : Toutes les gares de PMP a Rambouillet .
    PMP a Plaisir Grignon départ 14h50 arrêt : Toutes les gares de PMP a Plaisir Grignon.
    PMP a Dreux départ 14h58 arrêt : Versailles Chantier puis toutes les gares de Plaisir Grignon a Dreux .

    Pour le TER ou Intercités de Normandie peuvent s’arrêter en gare de Montfort-l’Amaury Mére et Houdan s’auvent si leur trains et court . Pourquoi ces 2 gares car gens de Gazeran et Rambouillet bénéfice du confort du TER de Centre Val de Loire.
    Est ce possible ?
    Merci de votre compréhension.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour nico92,
      Merci pour votre proposition détaillée, on sent votre intérêt pour ce sujet des dessertes 🙂
      Je ne vous garantis pas que l’on puisse se caler exactement dessus car vous l’imaginez, la conception d’un plan de transport est complexe, mais quoi qu’il arrive elle sera transmise à Anne-Marie.

  4. AdamPasser au statut dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je sais que l’actualité sur vos lignes N et U a été chargée ces derniers jours… Néanmoins, n’hésitez pas à venir nous faire part de vos remarques sur la desserte de l’axe Paris-Dreux ou à échanger sur ce sujet dans les commentaires 😉
    Anne-Marie est à votre écoute !

  5. nico92Passer au statut dit :

    Bonjour

    Pourrions nous supprimer la ligne U ? Pourquoi ? Exemple :

    Car j’aimerai bien créér un métro electrique souterrains sans chauffeur entre la de Gare de Chaville Rive Droite et Versailles Chantiers avec des départs toutes les 3 minutes en heures de pointe et creuses et en week-end et jous fériés ……….bref comme le petit métro d’Orlyval.
    Car la ligne U entrennes souvent du retard sur la ligne N,C,L du Transilien . Ci on supprime la ligne U sa pourrait fludifier la circulations des trains . Est ce possible ?
    J’aimerai bien que les trains PADA et DAPA s’arretent en gare de Versailles Chantiers , Saint Cyr , Fontenay le Fleury , Villepreux les Clayes , Plaisir Les Clayes , Plaisir Grignon , Monfort l’Amery Mére , Houdan et Dreux au départ de Paris Montparnasse et Dreux . Je vous rappelle que les TER et Intercités de Normandie peuveut s’arreter en Gare de Houdan et Monfort l’Améry Méré s’auvent si leur et courts
    Merci de votre compréhension.

  6. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Madame,

    Aujourd’hui le TER Centre départ 15h17 de Rambouillet n’a pas cessé de ralentir entre La Verrière et Trappes, s’immobiliser avant Versailles Chantiers, et faire la tortue pour arriver jusqu’à la gare.
    Bien sûr, nous n’avons aucune information à bord du train.
    30 minutes pour un trajet direct, qui dit mieux ?
    Merci de votre retour à ce sujet.

    Bonne journée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      Je réponds à la place d’Anne-Marie puisque j’étais dans le même TER que vous… Peut-être que nous nous sommes croisés sans le savoir 🙂
      Notre TER a dû ralentir pour respecter les distances de sécurité avec le train qui le précédait. Il est donc arrivé à Paris avec 8 minutes de retard.

  7. Bonjour
    ce matin encore 10 mn de retard à cause du train devant nous qui s’arretait à toutes les gares
    (annonce du chauffeur) le Dreux Paris de 6h22 je crois?
    c’est trés souvent que cela arrive en ce moment en plus des retards pour les travaux rendus tardivement les gens qui se promènent sur les rails, les passages à niveaux défectueux etc etc…
    A quand un retour à la ponctualité merveilleuse d’une partie d’octobre-novembre et les arrivées à Montparnasse à 7h32 max ??

Laisser un commentaire