MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La canicule et ses conséquences sur vos trajets

Mesure et travaux sur les rails
30
Publié le 26/06/2019

Je vous propose quelques éléments pour mieux comprendre l'impact des fortes chaleurs sur les circulations et comment les équipes se préparent à y faire face ainsi que quelques conseils avant d'effectuer vos trajets. (Dernière mise à jour: 25/07)

Au sommaire

La canicule a une réelle incidence sur les matériaux qui composent l’infrastructure ferroviaire. En effet, celle-ci est composée de métaux qui réagissent naturellement aux conditions climatiques. Que ce soit le métal qui compose les rails, les fils des caténaires, ou encore les systèmes qui régissent la signalisation ferroviaire ainsi que les postes d’aiguillage, tous les matériaux sont sensibles aux variations des températures. Cela peut donc avoir des répercussions sur le trafic.

Découvrons ensemble les principales conséquences de la chaleur sur les infrastructures.

 

L’impact des fortes chaleurs sur les caténaires

Une caténaire est un ensemble de câbles permettant l’alimentation électrique des trains. Elle est composée de câbles porteurs sous lesquels on trouve des fils de contact. Ces fils de contact conduisent le courant électrique vers les trains grâce aux pantographes : ce sont les bras articulés en forme de Z que vous voyez au-dessus de ceux-ci.

Caténaire

Pour que le train soit alimenté correctement, les fils de contact doivent être maintenus à l’horizontale. Un système de poulies et de contrepoids exerce une tension mécanique sur ces fils. C’est cette tension constante qui permet de compenser les phénomènes de variation de température et qui garantit ce maintien à l’horizontale. Lors des très fortes chaleurs, les fils électriques se dilatent et les contrepoids des appareils tendeurs descendent. Néanmoins, si les températures sont trop élevées, les contrepoids ne sont plus suffisants pour maintenir les fils de contact : il ne sont donc plus horizontaux.

Le risque principal est donc l’arrachage de caténaire suite à cette fragilisation. Si cela se produit, une tronçon de voie se retrouve alors sans alimentation électrique, entraînant des réparations longues et coûteuses.

Effets de la canicule sur les caténaires

 

L’impact des fortes chaleurs sur les voies

Tout d’abord, effectuons ce petit rappel sur la composition d’une voie.

Vue en coupe des rails
Les rails, vus en coupe
  • Les rails : ce sont les barres d’acier qui supportent et guident le train
  • Les traverses : ce sont des blocs en bois ou en béton sur lesquels reposent les rails. Ils permettent de maintenir leur écartement et leur inclinaison tout en transmettant au ballast les charges induites par le passage des trains.
  • Le ballast : c’est le lit de pierres sur lesquelles reposent les traverses et les rails. Il permet d’éviter la déformation du sol ainsi que d’amortir les vibrations engendrées par le passage des trains.

En période de forte chaleur, des contrôles sont réalisés quotidiennement pour observer la température des installations. Par exemple, lorsque la température extérieure est de 37°C, celle de l’intérieur du rail, elle, atteint les 55°C !

De plus, au-delà de 45°C, des déformations peuvent apparaître. Or, pour qu’un train circule en toute sécurité, les rails doivent être parfaitement symétriques.

Aussi, sous ces fortes chaleurs, si les rails d’un tronçon de voie ont fait l’objet de travaux récents ayant nécessité leur coupe, on considère qu’il peut y avoir un risque temporaire qu’il ne résiste plus aux contraintes de compression ou de tension : il finit alors par se déformer. Elles deviennent alors ce qu’on appelle des « zones sensibles ».

Pour préserver l’installation et permettre les circulations en toute sécurité, il faut alors appliquer une limitation de vitesse sur tous les secteurs identifiés comme fragilisés. Au vu de la densité des circulations sur les lignes N et U, c’est alors une bonne partie du trafic, voire le trafic dans sa globalité qui est ralenti.

Déformation de rails sous l'effet de la chaleur
Déformation de rails sous l’effet de la chaleur

 

 

Les risques de feux de talus

Le talus désigne un terrain en pente qui borde les voies. Le plus souvent, il est recouvert d’une dense végétation. De la même façon qu’en forêt, la présence de cette végétation représente un risque : celui d’un départ d’incendie en cas de fortes chaleurs. Ces feux de talus vont alors interrompre le trafic. En effet, il devient alors nécessaire de couper l’alimentation électrique dans le secteur concerné afin de permettre l’intervention des pompiers en toute sécurité.

Feu de talus
Des pompiers en cours d’intervention sur un feu de talus

 

Quelles précautions sont prises pour anticiper et faire face à la canicule ?

Différentes mesures sont prises bien avant l’été afin que toutes les équipes, qu’elles soient affectées à la maintenance des trains, aux infrastructures, aux gares… soient prêtes dès l’arrivée de l’été ou des premières périodes de fortes chaleurs. Voici un aperçu de ces mesures.

Pour le matériel roulant :

  • Plusieurs mois avant l’été, de grandes opérations de maintenance sont lancées : vérification des équipements de ventilation réfrigérée, des compresseurs de production d’air, nettoyage des zones techniques…
  • L’activité des technicentres (où la maintenance des trains s’effectue) augmente et les équipes de maintenance sont renforcées en conséquence.

Pour les infrastructures :

  • Des campagnes de traitement de la végétation sont menées avant l’été. Des interventions sont organisées tout au long de l’été si nécessaire;
  • Les mois précédents la période chaude, les travaux dont la réalisation est nécessaire sont identifiés lors de tournées de contrôle;
  • Pendant l’été, un nombre important d’agents voie et caténaire sont mobilisés pour surveiller et intervenir sur les installations;
  • Les équipes sont alertées par Météo France lorsque les températures dépassent les 35°C. La température du rail fait l’objet d’une surveillance particulière : un logiciel permet de la modéliser en fonction des prévisions fournies par Météo France. De plus, des sondes sont installés sur des coupons de rails et transmettent les donnés aux équipes chargées de surveiller ces voies.

En gare :

  • Les agents sont formés pour agir face aux situations spécifiques aux fortes chaleurs et les équipes sont renforcées;
  • Les stocks en bouteilles d’eau et éventails sont réapprovisionnés;
  • Des alertes météo et des informations spécifiques sont diffusés sur les écrans (ainsi que les autres canaux d’information telles que les sites web SNCF/Transilien, l’application SNCF…)

 

Quelques conseils avant d’entamer votre trajet

Pour avoir emprunté nos deux lignes à plusieurs reprises depuis le début de la semaine, je suis conscient que les trajets sont difficiles depuis lundi et qu’ils vont encore l’être durant les prochains jours. Je vous propose quelques conseils qui, je l’espère, pourront malgré tout vous aider.

 

Pensez à vous hydrater

En fonction de la durée de votre trajet, emportez avec vous une ou plusieurs bouteilles d’eau et buvez régulièrement. N’hésitez pas à prendre un brumisateur pour vous rafraîchir.

Des distributions de bouteilles d’eau et d’éventails sont réalisées dans certaines gares de nos lignes, au cas par cas, en fonction des conditions climatiques et des circulations. Néanmoins, les bouteilles partent vite : malgré les stocks très importants qui sont prévus, des ruptures de stock peuvent survenir si la demande est trop importante.

Voici quelques dates et gares pour lesquelles une distribution m’a été confirmée (dernière mise à jour 25/07/2019) :

  • Mercredi 26 juin : Paris-Montparnasse
  • Jeudi 27 juin à partir de 17h30 : Paris-Montparnasse, Viroflay-Rive Gauche, Versailles-Chantiers, Saint-Quentin-en-Yvelines, Rambouillet et Plaisir-Grignon
  • Jeudi 25 juillet sur la période de pointe du soir : Paris-Montparnasse, Versailles-Chantiers, Saint-Cyr, Saint-Quentin-en-Yvelines, Trappes, Les Essarts-le-Roi, Rambouillet, Villepreux-Les Clayes et Plaisir-Grignon

Je mettrai à jour cet article si d’autres dates sont confirmées. N’hésitez pas à le consulter régulièrement.

 

Soyez attentifs à tout signe de malaise

Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous voyez qu’un autre voyageur ne sent pas bien, n’hésitez pas à alerter un agent. Les numéros d’alerte 31 17 (appel non surtaxé)31 17 7 (SMS) et les bornes d’appel dont nous avons parlé dans un article précédent peuvent être utilisés pour signaler toute urgence.

 

En gare, patientez dans des zones à l’abri du soleil

Les bâtiments voyageurs ou encore les abris sur les quais sont des zones légèrement plus fraîches car moins exposées au soleil. Privilégiez ces endroits pour attendre votre train lorsque cela est possible.

 

Sur la ligne N, évitez les voitures non-réfrigérées

Sur la ligne N, la plupart des trains (les rames VB2N tractées par une locomotive) disposent d’une climatisation qui est active et opérante tant que les fenêtres ne sont pas ouvertes. Avant de monter à bord, il est possible de vérifier son fonctionnement : en effet, sur le côté extérieur de chaque voiture, près des portes, vous trouverez une série de trois ampoules. Celle de couleur bleue, si elle est allumée, indique que la climatisation est hors-service.

[ Mise à jour du 02/07/2019 : sur les VB2N, il m’a été confirmé que les lumières bleues pouvaient également indiquer la panne d’autres équipements. Néanmoins, au vu de la période, il s’agit plus probablement de la climatisation. N’hésitez pas à le vérifier dans la voiture concernée si besoin. ]

[ Mise à jour du 24/07/2019 : arrivée du Régio2N ]

À partir du printemps 2020, de nouvelles rames vont être mises en service de façon progressive sur la ligne N : il s’agit des Régio2N. Ces rames bénéficieront d’une climatisation plus puissante et notamment régulée en fonction du nombre de voyageurs présents à bord.

 

VB2N
Une rame VB2N

 

Sur la ligne U, ouvrez les fenêtres

Les trains de la ligne U ne disposent malheureusement pas de ventilation réfrigérée ou de climatisation. Veillez donc à ouvrir les fenêtres qui peuvent l’être afin que l’air circule au mieux.

J’en profite pour ouvrir une petite parenthèse au sujet d’une question qui revient souvent sur Twitter : à ma connaissance, l’installation de la climatisation dans les rames de la ligne U n’est pas prévue par Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en commun de la région. Quant au remplacement de ces rames, il n’a pas encore été confirmé. 

 

Restez informés

Les agents sont sensibilisés sur les réflexes à adopter en cas de fortes chaleurs : n’hésitez pas à les solliciter. Aussi, une plate-forme téléphonique a été activée par les pouvoirs publics pour vous renseigner : il s’agit de Canciule Info Service : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h). Vous pouvez également consulter cette page : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule.

 

30 commentaires pour “La canicule et ses conséquences sur vos trajets”

  1. peperoni92Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Je n’ai pas bien compris l’histoire de la lumiere bleue allumée ou non sur la porte du train pour savoir si la climatisation fonctionne. Quand elle est allumée, cela veut dire que la clim fonctionne ou qu’elle ne fonctionne pas ?
    Hier j’ai pris 2 fois le train N et je n’ai jamais eu de clim !

    Merci 🙂

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour peperoni92 🙂

      En fait, si la lumière bleue est allumée, cela signifie que la climatisation ne fonctionne pas dans la voiture concernée. J’ai modifié la formulation du paragraphe en question car, effectivement, cela pouvait prêter à confusion, désolé.

      Il faut néanmoins noter que cette climatisation est moins puissante que celle que l’on peut trouver sur les trains les plus récents. Elle permet de baisser la température de quelques degrés; en revanche, elle offre une sensation de fraîcheur moindre que la climatisation des trains plus récents. C’est pourquoi des étiquettes sont collées sur les fenêtres en incitant à laisser les fenêtres fermées : cela contribue à maintenir l’intérieur du train légèrement plus frais que l’extérieur.

  2. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article ! Les trains sont globalement mieux réfrigérés que l’an dernier je trouve, et c’est trs bien !
    Pour la ligne U, les Z8800 sont bien mais alors l’installation de groupes de traitement d’air ne serait pas de trop même avec le poids en plus…

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Ce matin : la rame 7R était dans un état lamentable… La condensation de la clim inondait l’intérieur du train, SIVE en panne, des bouts de joints d’éclairage qui pendouillaient partout, les fenêtres tellement sales qu’on voyait pas à travers, bref…
      Un tel train ne devrait pas rouler et être considéré comme étant inapte pour une circulation commerciale…

      Cordialement

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43,

      Merci de votre retour. Je suis en revanche navré des conditions dans lesquelles votre trajet dans la rame 7R s’est déroulé 🙁 Je vais en informer les équipes s’occupant de la maintenance.

      Bonne fin de journée et bon week-end !

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour Adam,

      Merci d’avance pour le nécessaire. Et puis ce matin, j’ai pas eu de chance, j’ai pris le PIRI de 8h49 au départ de SQY à destination de PMP… Bloqué à Clamart puis Vanves jusqu’à 9h45 environ…
      On ne félicite pas du tout la panne de matériel (hmmm…..) par contre je tiens à féliciter tout particulièrement l’excellent travail du conducteur qui a su donner des informations très précises et avec un petit trait d’humour aux voyageurs sur l’incident de ce matin.

      Bonne journée !

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Bluebird43,

      Désolé de cette matinée qui a été très difficile. Un retour sur incident sera publié dès que possible; en attendant, je transmets votre message au conducteur de votre train.

      Bonne journée à vous également 🙂

  3. PFalkPasser en mode normal dit :

    Merci ADam pour cet article pédagogique et très complet sur les effets de la chaleur sur les voies, sur les trains … et les voyageurs :-).
    Etant utilisatrice quotidienne de la ligne U, j’avoue que le trajet du soir est une épreuve car je pense que même avec les fenêtres ouvertes, on est quand même à +8-10 degrés par rapport à la température extérieure à l’ombre.
    Mais Adam, je voulais que vous passiez un message aux équipes (techniques et conducteurs) car il n’y a pas eu de problème majeur sur la U cette semaine, alors que j’anticipai le pire avec cette canicule : soyez-en tous remerciés !!! je pense qu’un bon travail de prévention et d’anticipation a été fait, et c’est tant mieux !
    Excellent week-end à tou(te)s 🙂

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour PFalk,

      Merci de votre retour, j’ai bien transmis votre message 😉

      Bonne journée et bonne semaine !

  4. igabivaPasser au statut dit :

    Le 19h28 Paris Dreux est un vrai sauna,faut -il s’attendre à un complément de facturation pour cette prestation supplémentaire ?

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour igabiva,

      Cela n’est pas prévu; par contre, je vais transmettre votre signalement aux équipes de la maintenance pour vérification de la rame ayant assuré ce trajet et, le cas échéant, effectuer les réparations nécessaires.

  5. dadyPasser au statut dit :

    Ce matin le DEFI de 9h20 à la Verrière est resté à quai 2min50 de plus avec les portes fermées et l impossibilité de monter. Il est parti sous le nez ébahi des usagers à quai. 30 minutes d attente du suivant, alors que le train était à quai.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour dady,

      Ce train a fermé ses portes à l’heure du départ prévu; néanmoins, il a ensuite dû attendre le passage d’un train de fret. Or, en début de ligne, comme c’est le cas à La Verrière, la fermeture des portes fait partie d’un ensemble d’actions effectuées dans le cadre d’une procédure de départ. Si le conducteur avait rouvert ses portes, il aurait dû recommencer cette procédure, ce qui aurait augmenté ce retard.

  6. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir,

    Je suis il est vrai hors sujet, mais ceci va intéresser tout le monde.
    Depuis le 30 Mars dernier(3 mois) date à laquelle je me suis fait ponctionner sur mon compte de 3×75,20€ sur mon compte bancaire, par des bornes de rechargement d’un autre temps, sans aucunes excuses de la SNCF, et aucune action de celle-ci de remboursement de la somme indûment prélevée, pour laquelle j’ai dû solliciter ma banque, à savoir le report de mes dépenses fixes, ayant 225€ en moins sur mon compte, et un Navigo non rechargé ! Je n’ai reçu aucune réponse concrète à ce jour !
    J’invite l’opérateur ferroviaire à ne pas trop jouer la carte de l’usure, car celle-ci va se retourner contre lui. Mon relevé bancaire indique clairement les trois opérations caduques induites par la SNCF, et je vais médiatiser le sujet car rien ne bouge !

    Bonne soirée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je suis surpris de votre message : en effet, j’ai eu confirmation que le service client avait bien pris en charge votre demande et je vous en ai informé par e-mail directement après. Le service client vous a apporté une réponse favorable et vous a envoyé un e-mail le 12 juin dernier pour vous demander certaines pièces justificatives, suivi d’une relance le 26 juin. Le service client n’ayant pas eu de retour de votre part, je lui ai également proposé de vous envoyer un e-mail, chose que j’ai faite dès le 27 juin. Il ne manque que ces pièces justificatives pour qu’il puisse procéder à ce remboursement.

      Peut-être n’avez-vous pas pu prendre connaissance de ces messages ?
      N’hésitez pas à vérifier dans les courriers indésirables de votre boîte mail, à revenir vers moi si besoin ou à répondre directement au service client si vous retrouvez ces messages.

      Bonne journée à vous également.

  7. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Adam,

    Je vous remercie pour votre implication pour faire avancer mon dossier, vous êtes bien le seul à vous démener à ce sujet.
    En effet, je n’ai, à ce jour, reçu aucun retour du service client, pour une demande de justificatifs, et vous ai, à ce titre, renvoyé notre échange par mail daté du 12 Juin dernier.
    Vos collègues de la ligne B contactés par vos soins, suite au vol de mon téléphone portable, n’a donné lieu à aucune réponse de la RATP, qui est sourde, et n’aime pas qu’on lui rappelle qu’elle a failli pour ce qui est d’assurer la sécurité de ses voyageurs. En ce qui me concerne, trop de frustrations se cumulent, ayant le sentiment que l’on se paye ma tête. Et je ne parle pas des fumeurs sur les quais, notamment à Versailles Chantiers, pour lesquels tous les acteurs assermentés se renvoient la balle et ne font rien. Cela a donné lieu à un coup de gueule de ma part, en leur présence, dans cette même gare avant hier soir.

    Bonne soirée à vous.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Merci à vous pour votre patience, je vous assure que je fais au mieux à mon niveau et que le service client est également disposé à vous aider. J’ignore ce qui a pu se passer et pourquoi vous n’avez rien reçu; je vais donc demander au service client de vous renvoyer un e-mail. Je vous ai également envoyé votre référence dossier en message privé.

      Bonne journée à vous aussi.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Le service client vous a renvoyé un mail le 4 juillet. De mon côté, je vous en ai renvoyé également un le 11 juillet pour vous demander si vous avez bien reçu celui du service client. Les avez-vous bien reçus ?
      N’hésitez pas à me tenir informé.

      Merci d’avance,
      Bonne journée.

  8. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir Adam,

    Merci pour tout !

    Bonne soirée à vous.

  9. PFalkPasser en mode normal dit :

    Bonjour Adam,
    je voulais savoir si vous allez faire un billet sur l’interruption de la U hier soir ? j’ai été vraiment surprise de la raison qui était donnée sur l’appli : « panne d’aiguillage à Porchefontaine » alors que Porchefontaine n’est pas desservie par la U ; j’avoue que j’aimerais bien comprendre, d’autant que l’interruption a été longue, en heure de pointe donc très impactante, et que je pense que les perturbations ont duré jusqu’en fin de service …
    Merci 🙂 et à très vite.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour PFalk,

      Oui, je suis en train de rassembler les éléments qui me permettront de vous fournir un retour sur cet incident. Comme Paulo Aquino l’a expliqué (merci Paulo !), il s’agit effectivement du secteur de Porchefontaine et non la gare elle-même. Ce secteur est stratégique pour les circulations puisque c’est ici que les différentes voies des lignes C; N/TER; U se « réorganisent » en fonction de leurs directions respectives. Mais je peux comprendre que la formulation de l’information qui vous a été fournie puisse prêter à confusion. Je vais transmettre votre remarque aux équipes concernées.

      Bonne journée à vous 🙂

  10. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    Bonsoir à tous

    bonne remarque PFalk, qui mérite une précision: un dysfonctionnement d’aiguille à Porchefontaine ne veut pas dire en gare de Porchefontaine, mais dans le secteur de Porchefontaine.

    de ce qu’on peut voir sur ce plan par exemple

    http://carto.metro.free.fr/cartes/rer-idf/index.php?gpslat=48.814792233478&gpslon=2.2411495902606&zoom=3

    il existe au moins 2 aiguilles franchies communément par les trains de la C vers Versailles-Rive-Gauche et ceux de la U vers La Verrière dans le secteur de Porchefontaine.

    de la même manière, il est arrivé que des voyageurs de la U aient été étonnés lorsque la U avait été interrompue suite « à un incident sur une aiguille à Viroflay-Rive-Droite », sachant que les trains de la U ne passent pas par cette gare.
    Là-aussi, il s’agit du secteur et non pas de la gare voyageurs elle-même.

    pour la situation d’hier soir, la fermeture inopinée de la U a eu des conséquences sur la L, un train VERI arrêté au niveau de Chaville-RD bloquant les VASA qui le suivaient.

    une nouvelle occasion de se rappeler au bon souvenir des décisionnaires qui ont pris le parti de ne pas remettre en service feu le PRCI télécommandé de Sèvres, qui aurait permis de faire circuler au moins un VASA à contre-sens entre Sèvres et la sortie de Viroflay-RD (je passe les détails, j’étais à Versailles-RD qui a subi 3 retards de 5 à 13mn et 3 suppressions, dont 2 sens Paris/Versailles en 30mn)

  11. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui, dans le PORO départ 11h22 de Rambouillet, nous voyageurs de nouveau livrés à nous mêmes, car bien sûr, pas de SUGE présente une fois de plus, avons dû calmer le jeu, suite à un début de rixe entre deux voyageurs, s’insultant et prêts à en venir aux mains, à La Verrière, l’un empêchant l’autre de descendre, au moment où le train repartait de cette gare.
    Quelle événement si dramatique soit-il la SNCF attend-t-elle pour faire le nécessaire ?

    Bonne journée.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Entre la Verrière et Trappes, rien d’étonnant… 🙁

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je suis navré de cet incident; dans cette situation et si vous sentez que le danger est imminent, n’hésitez pas à utiliser le 31 17 ou le 31 17 7. Dans la mesure où la SUGE ne peut malheureusement pas être présente dans tous les trains en raison de leur nombre (nous en avions discuté précédemment, de mémoire), ce numéro d’alerte reste la meilleure option à utiliser.

      Bonne journée à vous aussi et bonne semaine.

  12. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Adam,

    J’entends bien ce que vous me dites, mais je ne vais pas revenir sur l’inutilité à mes yeux du 31177, celui-ci ne permettant pas une intervention de la SUGE en temps réel, et de plus facturé par mon opérateur, même si cela est mon problème. Tant que l’opérateur ferroviaire continuera à aller vers une logique de privatisation, avec toujours moins d’effectifs, et des mission de SUGE faites sur trois stations, au lieu de la totalité d’un parcours, les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets. Ce sont des conseils pleins de bon sens, et que l’opérateur ferroviaire est incapable de mettre en place. A méditer.

    Bonne journée à vous.

  13. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Jeudi soir dernier, 2h d’attente à Montparnasse pour cause de train en panne à Versailles, et voulant repartir de Versailles dans la soirée pour Rambouillet, 3h d’attente !
    Les voyageurs qui descendent du train en panne, Ok, la SNCF n’est pas en cause, pour le train en panne oui ! Un orage dans la soirée cause des avaries sur la sous-station entre Versailles et St Quentin, c’est pas de la faute de la SNCF,d’accord.
    Ne pas conseiller autre chose qu’un seul bus de substitution à 1h22 en place pour les travaux, pour transporter plusieurs centaines de personnes, qui attendent depuis 3h dans plusieurs gares, et qui n’ont pas d’autre solution pour rentrer chez elles, sans ne solliciter aucun bus en complément dans le même temps, ça ce n’est pas acceptable. Vu le nombre de trains que les techniciens pouvaient faire circuler, à savoir un par heure et encore ! Un pour Dreux toutes gares, un pour Plaisir Grignon, idem et puis enfin un TER desservant toutes gares de Paris à Chartres annoncé vers minuit puis finalement parti à 1h environ pour arriver finalement à Rambouillet vers 1h45. Je constate que la SNCF possède le même manque de réactivité à chaque incident de ce type : l’année dernière 1 an quasiment jour pour jour, la foudre avait détruit un poste entre Versailles et St cyr, nous avions été bloqués 3h ! Avec des moyens humains et matériels toujours plus cédés au privé, plus du tout d’engins diesels appartenant à la SNCF, des rames bi-mode pouvant se passer d’alimentation électrique appartenant aux Régions, et qui auraient pu nous dépanner Jeudi soir, nous devons attendre plusieurs heures pour pouvoir terminer notre trajet, les leçons à chaque incident de ce type,n’étant absolument pas tirées !

    Bonne soirée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je suis navré des difficultés que vous avez rencontrées. Je vous remercie pour votre témoignage et je vous confirme qu’il va être remonté à la direction des lignes, qui sera attentive aux retours qui pourront être faits ici au sujet de ces incidents. Je vous confirme que les équipes ont bel et bien essayé de mettre en place des bus de substitution mais malheureusement, seuls quelques bus ont pu être trouvés. Je viens de publier un retour sur ces incidents ici : Retour sur les soirées des 24 et 25 juillet : perturbations et interruptions sur les lignes N et U. Vous y trouverez toutes les explications sur le déroulé des événements et vers la fin de l’article, je consacre un paragraphe au sujet des bus des substitution et pourquoi à l’heure actuelle il n’est pas possible d’en obtenir davantage dès qu’un incident se produit.

      Bonne journée à vous aussi.

  14. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir Adam,

    Mon commentaire est hors sujet, mais je voulais vous informer qu’à ce jour, malgré vos relances et les miennes, je n’ai toujours eu aucun retour du service client SNCF en ce qui concerne le dédommagement demandé, suite à l’incident de paiement lors de mon rechargement Navigo le 30 Mars dernier.

    Bonne soirée.

    • AdamPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Je suis vraiment navré que vous n’ayez toujours rien reçu 🙁 Je vais poursuivre les démarches pour vous aider, je vous tiens au courant.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire