Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Absent les lundi 26 et mardi 27 février, le blog est en courte pause. Je prendrai connaissance de vos commentaires le mercredi 28 février. – Adam
Profil de Roro
  • pseudo : Roro
  • stats : 10 commentaires depuis le 1 octobre 2018
  • Passer en mode normal Commentateur de confiance
Commentaires de Roro
  • Le récap travaux de vos lignes N & U – Octobre 2023

    Bonjour Adam,

    Les travaux engagés sur les lignes de "Montparnasse" après 21h permettent d'expérimenter de nouveaux trajets pour rentrer le soir.
    Mais il ressort de ces différentes expériences qu'il ne faut pas rater le dernier rer "c" à 23h08 ou le dernier train à "La Défense" circulant à 22h10 vers l'ouest parisien.
    En effet, le retour tardif par le métro jusqu'au "Pont de Sèvres" puis en bus "171" relève de la gageure au vu du nombre d'usagers prenant le bus au "Pont de Sèvres" (ou au "Musée de Sèvres"). J'ai ainsi fais une seule (et unique) expérience fin septembre 2023 à 23h30 et ai pu constater qu'il était possible de remplir trois bus sans difficultés alors qu'il n'y en a qu'un seul toutes les 20 minutes !
    Les travaux du pont ralentissaient en outre tellement la circulation automobile qu'il fallu 20 minutes pour rejoindre le bas de Sèvres (alors qu'il en faut 25 pour rejoindre Chaville à pieds) dans un bus dont le taux d'occupation n'avait rien à envier aux lignes de métros les plus chargées...
    Dans les "trajets alternatifs" possibles, il existe le tramway "T6" qui permet d'atteindre Viroflay en 1h depuis la gare "Montparnasse" (si les correspondances s'enchaînent bien) alors que le trajet prend 22 minutes en train. La suite à pieds !
    Je pense néanmoins que nous venons de passer un nouveau stade dans les complications avec la fermeture de la station "Bir Hakeim" pour "travaux" du 30 octobre 2023 au 4 février 2024, sans possibilité de correspondance avec le rer "c".
    Il est conseillé dans le cas présent d'utiliser les stations les plus proches à 7 minutes de marche. Certes...
    L'affaire pourrait être anodine si cette fermeture provisoire ne touchait pas toutes les correspondances avec le rer "c", du premier au dernier train.
    Il devient dès lors très compliqué de rejoindre l'ouest parisien en fin de soirée alors qu'il existe des personnes travaillant après 20h à Paris.
    Si la légitimité de ces chantiers n'est pas contestable, je déplore vivement le manque de coordination entre les différents opérateurs (SNCF, RATP, et RFF) pour conserver une solution de transport acceptable après 21h et permettre à tous de rentrer dans des délais raisonnables.

    Cordialement

  • Le récap travaux de vos lignes N & U – Septembre 2023

    Bonjour Adam,

    J'ai pris connaissance de la fiche récapitulant les travaux en octobre sur la ligne N après avoir eu la curiosité de consulter les blogs des lignes C et L.
    Il ressort de cette lecture que la ligne N s'interrompe (en septembre et en octobre) entre 21h et 23h selon les directions et les périodes tandis que la ligne L connaîtra une interruption du trafic en soirée entre "Saint Cloud" (ou "La Défense") et "Versailles RD" à partir de la dernière semaine de septembre et pendant le mois d'octobre (environ 21h30 / 22h30 puisque la fiche "travaux" ne le précise pas). La ligne L propose maintenant des bus de remplacement !
    Quant à la ligne C, cette dernière offre à "Javel" un train pour "St Quentin en Y." à 23h02 et un dernier pour "Versailles RG" à 23h11.
    Dans ces conditions, si les gares entre "Vanves-Malakoff" et "Sèvres RG" restent globalement accessibles avec le bus, le métro, le T2 (et de la marche urbaine), la question devient dorénavant très concrète à partir de Chaville où la seule alternative relève après 23h du 171 (toujours bondé comme l'a signalé MattA !) au "Pont de Sèvres".
    Je vous saurais donc gré de bien vouloir proposer un itinéraire alternatif viable en fin de soirée (peu importe le trajet). Les impératifs professionnels ne permettent pas toujours d'adapter les horaires de travail aux travaux de la sncf.

    En vous remerciant par avance, cordialement,

  • Le récap travaux de vos lignes N & U – Septembre 2023

    Bonjour Adam,

    Le problème ne concerne pas le bien-fondé de ces travaux, mais les trajets alternatifs possibles pour rentrer le soir à la maison.
    Il existe en effet un écart entre la théorie des "27 itinéraires alternatifs différents" et la réalité vécu quotidiennement par tous sachant que le parcours en métro pour rejoindre une autre gare n'est pas exempt d'aléas ou que le bus n'a pas la capacité d'un train, par expérience...
    Si le RER "C" reste un moindre mal en augmentant le temps de trajet de "seulement" 15 minutes supplémentaires (minimum) au départ de Montparnasse, rejoindre la ligne "L" à La Défense nécessite 30 minutes supplémentaires (minimum) tandis que le trajet en métro et bus (par le "Pont de Sèvres") demande un peu de chance pour enchaîner les correspondances et éviter un allongement du temps de parcours. Je passe sur l'alternative offerte par le T6 et la "promenade" par le plateau de Vélizy.
    J'espère dès lors que la reprise des trains de soirée (au départ de Montparnasse) interviendra en fonction de l'avancée des travaux et sans attendre la fin de chantier.
    Sur un dernier point et par curiosité, je vous remercie par avance de bien vouloir nous communiquer de plus amples précisions sur ces travaux afin de mieux comprendre les problèmes qui s'annoncent ces prochains mois.

    Cordialement

  • Affluence à bord des trains : l’information en temps réel sur vos écrans d’information en gare !

    Bonjour,

    L'affichage de l'affluence à bord des trains est une mesure judicieuse et très utile en heure de pointe.
    Il est cependant regrettable que cette information n'apparaisse pas sur les écrans listant les prochains trains à circuler.

    Cordialement

  • Blog en pause du 1er au 18 décembre inclus

    Bonjour,

    J'ai découvert avec surprise la prolongation du mouvement social sur la ligne N en arrivant ce matin dans ma gare habituelle. Mais la réponse de mon interlocuteur au guichet est encore plus surprenante lorsque je lui ai demandé le motif de ces perturbations...
    Ce dernier n'a pas hésité à me répondre que les difficultés sont engendrées par la grève des contrôleurs qui perturbent le trafic comme chaque année à Noël ! Normal.
    Cette réponse est d'autant plus inattendue (lunaire ?) que les contrôleurs ne participent plus aux circulations des trains de la ligne depuis la suppression des rames inox Z5100, sauf erreur de ma part.
    Je ne sais donc pas ce qu'il faut penser d'un tel propos, mais je peux vous préciser qu'il conforte l'idée que les réflexions des voyageurs en région parisienne ne sont pas totalement infondées.

    Cordialement

  • Ligne N : une nouvelle offre de transport dès le 22 août

    Bonjour Adam,
    Voyageur régulier du samedi, je souhaite apporter mon témoignage de voyageur qui a emprunté presque tous les trains vers Paris entre 10h30 et 15h ce jour-là.
    Le train de Rambouillet passant Versailles à +h31 (et arrivant à Paris à +h56) a un taux d'occupation qui s'avère élevé dès Viroflay - assis en milieu de rame - à partir de midi. Ce taux ne peut d'ailleurs qu'augmenter en allant vers Paris puisque toutes les gares ont un accès à l'arrière du train.
    Le train de Mantes-la-Jolie passant à Versailles à +h46 (et arrivant à Paris à +h11) connaît une augmentation de sa fréquentation même si elle reste correcte en milieu de rame après 12h.
    Le train de Plaisir passant à Versailles à +h16 (et arrivant à Paris à +h41) est le moins chargé de tous en s'installant dans la 3ème voiture depuis l'avant de rame.
    En conclusion et dépassé vos propos selon lesquels il existe une baisse de fréquentation depuis le coronavirus, je ne comprends toujours pas l'objectif de cette mesure pour des villes situées à quelques kilomètres de Paris.
    Il est en effet anormal que les gares entre Paris-Versailles se retrouvent avec des fréquences irrégulières alors que le taux de fréquentation est quasi-assuré sur ce tronçon de proche banlieue, même après 22h le samedi.
    De la même manière, je comprends aisément le désarroi des voyageurs dont le train marque l'arrêt à Vanves-Malakoff alors qu'ils vont à Beynes ou La Verrière.
    Il serait donc temps que l'autorité administrative de tutelle se penche sur les différents types de déplacements cohabitant sur cette ligne afin de proposer une desserte adaptée au besoin de tous au lieu de mettre en avant la "nouvelle offre de transport qui supprime les correspondances".
    Le changement de matériel en cours devrait aider en ce sens puisqu'il sera prochainement possible d'adapter la longueur du train au nombre de voyageurs, comme le font les lignes C, L, ou U.
    J'ai maintenant bien conscience que la chose est actée pour 2022 et qu'il ne sert à rien de vitupérer une nouvelle fois contre l'autorité administrative à l'origine de cette mesure. Il faut cependant bien comprendre que cette suppression du train de Rambouillet est réel problème qui oblige maintenant à s'organiser pour conserver un temps de transport correct.
    Cordialement

  • Ligne N : une nouvelle offre de transport dès le 22 août

    Bonjour Adam,
    Je me souviens d'une époque où les trains étaient tous direct jusqu'à Sèvres-RG du matin au soir. Le lancement des travaux du TGV à Paris Montparnasse justifia de rendre tous les trains omnibus pour la durée du chantier, dès l'été 1987.
    Si les trains directs jusqu'à Sèvres furent rétablis en heures de pointe et en mi-journée dès 1989, ils disparurent définitivement aux heures creuses. Premier changement...
    Je me souviens aussi de la réforme de 2008 qui supprima les quelques directs de la mi-journée au profit de la trame horaire que nous connaissons. Le nouveau plan de transport offrait alors de réels avantages (augmentation des fréquences en soirée et le dimanche) au regard des quelques trains supprimés. Second changement néanmoins...
    A contrario, cette nouvelle réforme n'apporte pas la moindre plus-value aux voyageurs et entraîne surtout la disparition des semi-directs en heures de pointe au motif de limiter le nombre de correspondances...
    Je ne vous cache donc pas que j'ai le plus grand mal à croire à votre argumentaire des trajets entre banlieues ou des déplacements scolaires et préférerais lire qu'il s'agit d'une adaptation de l'offre de transport à la baisse de fréquentation induite par la crise sanitaire, le télétravail, etc.
    Il ne s'agit maintenant "que" de quatre minutes supplémentaires qui s'ajoutent à la diminution relative des fréquences dans le métro, etc. Mais un "délestage horaire" entraînant un autre, vous pénalisez la majorité en faveur d'une minorité alors qu'il y aura toujours des parcours qui n'intéressent que quelques personnes.
    Je regrette dès lors cette décision alors que cette ligne était devenue l'une des plus performantes (en terme de fiabilité et de temps de trajet) de la région.
    Je partage sinon les précédents avis selon lesquels les trains vont connaître un fort taux de fréquentation face auquel les nouvelles rames ne seront pas d'une capacité excessive.
    J'espère enfin qu'il s'agit d'une erreur pour la desserte du samedi vers Rambouillet car toute la ligne pâtira de cette décision dans le cas contraire.
    Cordialement

  • COVID-19 : les horaires de vos trains et bus & informations et conseils pour effectuer vos trajets

    Bonjour Adam,
    Le nombre de trains mis en circulation augmente sans toutefois dépasser 21h20 au départ de "Paris Montparnasse". Les bus de nuit (Noctilien) prennent alors le relais et sont complets presque tous les soirs à 22h.
    Si cette offre de transports était parfaitement compréhensible pendant la période de confinement, elle devient surprenante alors que la vie quotidienne reprend ses droits.
    Je souhaiterais donc savoir s'il existe une chance de retrouver des trains après 21h30 dans le courant du mois de juin car la situation devient pénible pour les personnes qui finissent tardivement leur journée.

    Merci par avance pour votre réponse, cordialement,
    Roro

  • Retour sur les soirées des 24 et 25 juillet : perturbations et interruptions sur les lignes N et U

    Bonsoir Adam,

    Merci pour cet article décrivant bien les problèmes et leurs conséquences.

    J'abonde maintenant dans le sens de tous les précédents intervenants en soulignant le peu de présence (l'absence ?) des agents SNCF à Paris Montparnasse et le manque d'informations précises concernant les problèmes rencontrés, dépassé la distribution de bouteilles d'eau le 25 juillet.

    Je souhaiterais sinon savoir pour quelle raison la SNCF ne planifie pas de trains partiels pour remédier à ce genre de situation. Un train terminus "Sèvres R-G" - à défaut de Versailles Ch. - permettrait déjà d'avancer avant de trouver un autre moyen de transport pour terminer le trajet.

    Cordialement

  • DEVENEZ TESTEUR DE L’APPLICATION NAVIGO LAB

    Bonjour Lucile,

    Tester une nouvelle offre de billettique évitant les files d'attentes aux guichets ou aux automates est en soit une bonne nouvelle. Mais pour se rendre compte du progrès, encore faut-il que le guichet de la gare soit ouvert... en début de mois !
    Il est ainsi étonnant de constater la fermeture du guichet en gare de "Viroflay-rive-gauche" chaque premier jour (première matinée) du mois ou presque. Le constat est fait sur un an.
    Si les automates restent à la disposition de la clientèle, ils n'ont pas pour autant le même débit qu'un guichet aux heures d'affluences.
    Il serait donc appréciable de pouvoir utiliser le guichet en début de mois avant de penser dématérialisation des titres de transports.

    Cdt

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R