MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Comment ça marche…l’information Voyageurs

6
Publié le 7/06/2013

PIVIF de la igne N2 Les voix de vos gares : les PIVIFS

Transmettre une information c’est à la fois être informé, comprendre, résumer, transmettre et diffuser.

Pour la transmission, nous l’avons vu la semaine dernière, le GIV est le premier maillon de la chaîne d’information voyageurs.

Parmi ces interlocuteurs, les pôles d’informations voyageurs d’Ile de France, appelés PIVIF, ont ensuite la lourde tache de diffuser cette information, en réalisant les annonces sonores en gare.

Ils sont ainsi les voix de vos gares.

Mais comment s’organisent-ils ?

Faisons un point.

La ligne N possède 3 PIVIF, un à Rambouillet, à Versailles Chantiers, et un à Plaisir Grignon.

Chacun est responsable de l‘information des gares de son périmètre.

Les agents qui y sont basés ont la responsabilité de modifier les affichages que vous consultez en gare, en fonction des modifications qui leurs sont transmises, et cela du premier au dernier train.

L’agent du PIVIF prend alors le relaye du GIV en traduisant l’information reçue et en l’adaptant aux particularités de son propre périmètre.

C’est lui qui, par exemple, renseigne l’affichage lors des changements de quais.

La modification relayée par le COT, à l’instant T, doit ainsi être traduite et communiquée aux voyageurs sur les différents outils présents en gare.

Information voyageurs

Il diffuse ensuite des annonces sonores sur les quais des gares concernées.

Ils sont les voix des gares et s’adressent à vous plusieurs fois par jour grâce à une platine qui permet de sélectionner les quais et gares désirées.

En cas de perturbations importantes, la distance entre les gares ne laisse pas toujours le temps de réaliser une annonce dédiée à chacune, l’agent du PIVIF procède alors à un message groupé, qu’il diffuse sur les quais et gares de son choix.

Dans ces cas là, il ne peut s’assurer qu’un train entre ou sort de gare.

C’est un problème que vous avez déjà surement observé, où l’annonce est masquée par le bruit d’un train.

L’agent, de son poste au PIVIF, ne peut pas toujours s’assurer de la clarté de son annonce, alors pour veiller à ce que l’information puisse à tout moment être compréhensible, de nombreuses actions sont à l’étude et se mettent peu à peu en place.

L’ensemble des systèmes de sonorisation de la ligne ont été ainsi rénovés, offrant aujourd’hui une bien meilleure audibilité.

Certains agents des gares participent actuellement à une expérimentation visant à améliorer la réactivité et la précision de l’information.

Cette volonté d’améliorer la qualité de l’information est visible dans de nombreuses actions et de nombreux projets, chacun basé sur des observations ou des témoignages de situations que vous avez vécu.

Ces retours permettent de cerner vos besoins précis et de tenter ensuite de les confronter à nos propres contraintes.

Il en ressort des projets, des expérimentations, des actions que nous mettons en place et que nous analysons avec vous.

Le vocabulaire a longtemps posé des problèmes de compréhension, aussi, de nombreux efforts ont été faits pour le clarifier et le rendre plus concret, moins technique et plus proche de vos besoins.

L’avez-vous ressenti ?

D’autres actions sont en cours de recherche, certains souhaitent que les annonces soient doublées de manière à mieux être alertés et à toujours pouvoir entendre la totalité du message.

D’autres souhaiteraient des jingles variant d’un sujet à l’autre, de manière à pouvoir mieux identifier les degrés alertes.

Tout n’est pas possible mais, qu’en pensez-vous ?

Quels seraient selon vous les transformations à apporter au système actuel ?

Comment à votre avis, améliorer la clarté et la qualité des annonces ?

à lire aussi

Comment ça marche…l’information Voyageurs

Comment ça marche…l’information Voyageurs

La chaîne de l’information voyageurs

6 commentaires pour “Comment ça marche…l’information Voyageurs”

  1. Concernant les annonces diffusées lors de la traversée d’un train en gare, la direction des lignes L, A et J a trouvé une parade : l’agent en charge des annonces répète 2 fois la même annonce, immédiatement, ou à 30 secondes d’intervalle. De cette manière ils ont la certitude que le message a été entendu en intégralité. Peut-être une idée à soumettre à la direction de la ligne N Mme Breton ?

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

  2. Sylvain dit :

    Bonne idée de Franck !

    Sinon la diffusion de la radio SNCF dans toutes les gares seraient un gros plus.
    A l’heure actuelle sur la ligne N a Rambouillet on l’entend souvent et c’est un gros plus je trouve.
    Par contre sur la U au val d’or par exemple on n’entend jamais rien.

    Pourquoi donc ne pas diffuser automatiquement toutes les 10/15 minutes en heures de pointes la radio SNCF et ce dans toutes les gares ?

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il me semble que sur la partie de la ligne L empruntée par la ligne U (St Cloud – La Défense), il n’y a pas de centralisation de la diffusion des annonces. C’est un gros défaut de ce secteur. Une modernisation est prévue.

  3. Dond dit :

    Il y a quelques jours en Gare de Viroflay, j’attends 45 minutes un train pour Plaisir Grignon qui a juste….disparu des tableaux (même le personnel Transilien en gare n’a pas compris).
    Sur ce, point Info du PIVIF sur la situation ligne N, “Tout va bien sur votre ligne, aucun retard à signaler et bla et bla….”.
    Alors soit :
    * c’est la drogue. Et la drogue c’est mal !
    * il habite sur une île coupée du monde
    * c’est un bisounours.
    C’est une des personnes du personnel en gare qui m’a incité à poster sur ce blog et qui m’a également dit « qu’elle n’était pas écoutée lorsqu’elle voulait remonter de l’information ».
    Je vous suggère donc d’utiliser votre personnel présent en gare (et souvent inoccupé) comme source de remontée d’information.

  4. M.C. dit :

    Les annonces sont loin d’être toujours audibles et pertinentes. Les gares et les quais sont suffisamment bruyants sans ajouter de messages inutiles. Les annonces pour dire que tout va bien, parfois à tort, sont superflues. Personnellement, je me passe très bien de la radio SNCF. Mais surtout, l’espèce de sketch (Hugo…?) diffusé à pleine puissance depuis 2 jours en gares de Saint-Quentin en Yvelines et Versailles est absolument insupportable.
    Pouvez-vous avoir pitié des voyageurs et arrêter cette diffusion au plus tôt ?

Les commentaires sont fermés.