MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Valider mon « passe » ? Oui…! Mais comment !?

49
Publié le 11/04/2016

photo 2Comme vous le savez, la validation des titres de transport est un acte obligatoire.
Pourtant, selon les gares que vous empruntez ce geste n’est pas toujours si simple…conscient de ces difficultés, Transilien souhaite réaliser avec vous un état des lieux des gares qui nécessitent de nouvelles bornes de validation…

 

Un geste obligatoire mais pas toujours simple…

Si la plupart des gares sont équipées de tourniquets entrainant naturellement la validation de tous les titres, il existe sur nos lignes N et U des gares sans tourniquets où l’acte de valider se réalise simplement sur une borne située à l’entrée de la gare ou sur un quai.

De la même manière, pour les voyageurs qui empruntent les gares de TER au début de leur itinéraire et qui poursuivent sur un trajet Transilien ne peuvent valider que leur premier titre de transport en l’occurrence, leurs titres TER. En effet, une fois sortis du Ter et arrivés en gare, pour emprunter une ligne Transilien, ils ont bien leur titre en main, mais pourtant impossible de le valider pour ce trajet Transilien sans sortir de la gare…

Si pour le moment, les contrôleurs, conscients de ces situations, se montrent tolérants du moment que le titre TER est validé (et que le titre Transilien peut leur être présenté…), Transilien de son côté souhaite déployer de nouvelles bornes de validation pour faciliter le déplacement et la validation de ses voyageurs.

photo

A votre avis…quelles gares nécessitent de nouvelles bornes de validation ?

Si certaines gares, comme Versailles ou Rambouillet sont déjà clairement identifiées en raison de leurs caractéristiques de trajets mixtes TER/Transilien, d’autres gares peuvent elles aussi prétendre à l’installation de nouvelles bornes de validation.

Bornes en nombre insuffisant, besoin sur un accès en particulier, bornes mal installées …n’hésitez pas à exprimer ici les besoins que vous avez identifié lors de vos parcours.

Il ne sera bien sûr pas possible de positionner ces bornes n’importe où (prise en compte de paramètres techniques d’installation, sécurité voyageurs…) ni d’en doubler le nombre, mais votre avis est essentiel pour cerner les différents besoins et vous faciliter la validation !

N’hésitez donc pas à nous citer dès à présent les gares et emplacements où ces équipements sont à votre sens les plus nécessaires et pertinents.

à lire aussi

Pour voyager serein, validez bien !

Pour bien voyager il faut valider !

49 commentaires pour “Valider mon « passe » ? Oui…! Mais comment !?”

  1. flacomPasser au statut dit :

    La Défense! Un composteur qui fonctionne à La Défense SVP, 2 comme il y avait précédemment serait même mieux! L’unique composteur actuel est souvent en panne et pas forcément bien placé, merci.
    Sinon il faudrait pouvoir valider son pass directement dans le train comme cela se fait dans le bus!
    Mais quid des bornes automatiques pour acheter des titres TER en Transilie? Il en existe à l’entrée des quais à Montparnasse mais cela serait réellement pratique d’en avoir au moins une à
    Vaugirard
    Versailles-Chantiers
    La Défense
    Rambouillet…

    • Bonjour,
      La validation à bord des trains n’est malheureusement pas envisageable à cause des dégradations…on peut éventuellement y penser sur certains quais mais il faut pour cela veiller a ne pas générer de blocage ou de mouvement de foule…

    • bannes dit :

      bonjour en gare de Villiers neauphle ponchartrain

    • nonolimit dit :

      Les tram ont des valideurs à bord sans problème particulier de dégradation alors pourquoi pas dans les trains ?

  2. La fouine dit :

    Un client va de Maintenon à Versailles Chantiers. Comment fait-il pour sortir de la gare par la nouvelle passerelle sachant que son billet G.L. ne passe pas dans le Cab et qu’il n’y a aucun accueil Sncf ?

    • Bonjour,
      Généralement en cas d’achat au guichet une contremarque de passage vous est délivrée en même temps que le billet, cependant si vous ne possédez pas de titre adapté aux tourniquets, des agents seront présents sur un espace d’accueil situé sur la passerelle 2.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Amélie: Je n’ai pas reçu de contremarque l’année dernière alors que je revenais en TGV à Versailles-Chantiers (billets achetés à St Cloud donc en zone Transilien). Donc il faut penser à le demander. Et pour les e-billets on fait comment ? Une e-contremarque ?

    • Bonjour
      La question de la contremarque se pose effectivement, mais c’est pour cela aussi que le personnel est présent en gare. Si au guichet elle peut être délivrée, automatiquement ou sur présentation du titre, ce n’est en revanche pas possible pour les e billet ou les achats sur bornes. Le personnel en gare est donc essentiel.

  3. Martine dit :

    Bonjour, en gare de Montfort l’amaury ?

    • Bonjour,
      Bien sûr…toutes les propositions seront étudiées…n’hésitez pas en parallèle à préciser le ou les emplacements les plus adaptés à votre sens…

  4. Gui dit :

    Bonjour, Paris-Montparnasse :

    La bulle d’accueil à l’étage inférieur est quasi-désertée depuis la mise en place du sas pour handicapés, et celle de l’étage supérieur (voies) a disparu.

    Lorsqu’on arrive avec un billet grandes lignes par un train de banlieue et que l’on souhaite sortir de la gare, c’est impossible, de même pour y rentrer et prendre un train de banlieue.
    Les contremarques ne sont pas toujours fournies hors de l’Ile-de-France.

    Il faudrait au minimum que la bulle d’accueil ait un agent en permanence, ou que l’interphone située sur celle-ci permette de joindre quelqu’un lorsqu’elle est vide (actuellement ce n’est pas le cas).
    Quant au niveau supérieur (voies) il faudrait avoir la possibilité de se faire ouvrir une porte par un interphone (comme c’est le cas dans quasiment toutes les gares), et ce en rentrant ou en sortant.
    De même pour l’accès boulevard Pasteur.

    Merci d’avance

  5. Anaïs c dit :

    Bonjour, il faudrait mettre des bornes à la gare st Lazare. Cdlt

    • Bonjour,
      Cette gare n’est pas sur le périmètre de mes lignes, mais vous pouvez alerter mon homologue des lignes L ou J qui doivent réaliser le même type d’analyse. Transilien souhaite avoir une vision des besoins de toute l’ile de France, donc la gare de St Lazare apparaitra très certainement dans les remontées des lignes L et J.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Une étude est en cours. Toutefois, la configuration de PSL ne permet pas l’installation de lignes de contrôles traditionnelles. Un nouveau modèle est à l’étude.

      PS: En même temps, c’est pratique de ne pas se prendre la tête avec un valideur de titre.

  6. AR dit :

    il pourrait être judicieux d’en mettre un à Dreux, car même si cette ville ne fait pas partie de l’île de france, de nombreux usagers utilisent la ligne N quotidiennement pour faire le trajet jusqu’à paris et ne disposent pas du temps matériel pour sortir du train à Houdan uniquement pour valiser le navigo. Merci d’avance .A

    • Romuald dit :

      AR : il me semble que l’on n’a pas besoin de valider son pass navigo si l’on vient de plus loin donc hors ile de france si et seulement si on a un titre de transport valable avant la zone « ile de france » … le problème serait le même sur les TER chartres – paris, arrivé à gazeran, les voyageurs devraient descendre valider leur pass navigo puis remonter …

    • Bonjour
      La règlementation demande de voyager avec des titres de transport adaptés au parcours réalisé et qui doivent, pour être en règle, être validés.
      Il est donc normalement obligatoire si vous faite un parcours TER puis Transilien de valider vos deux titres de transport.
      Cependant comme certains parcours, et donc gares, ne permettent pas de s’acquitter simplement de cet acte (sans ressortir par exemple pour valider…) les contrôleurs tolèrent cette « infraction » du moment que le premier titre leur est présenté validé.
      Transilien est conscient de la difficulté que rencontrent certains voyageurs qui empruntent des secteurs mixtes TER/Transilien et qui ne présentent pas d’autres possibilités. C’est pour cela que cet état des lieux vous est proposé…l’objectif est d’identifier tous les itinéraires ou un manque ou absence de borne de validation est observé.

    • Romuald dit :

      Amélie, pouvez vous confirmer ce que je viens d’expliquer ??? cordialement

  7. nicolas 78640 dit :

    bonjour en gare de Villiers neauphle ponchartrain

  8. La fouine dit :

    À Versailles Chantiers : Serait-il possible de donner des moyens adéquates aux 2 gilets rouges positionnés dans la nouvelle passerelle ? 1) une radio pour qu’ils puissent être informés en cas d’incident (hier soir 19h20, ils n’étaient pas au courant de l’interruption des trains entre Versailles et Paris Msse). 2) vous ne leur avez toujours pas donné de quoi ouvrir le passage aux clients G.L. n’ayant pas de contremarque. Je sais que vous les considérez comme du personnel low-cost mais vous pénalisez en même temps les clients.

  9. Quentin Viel dit :

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas proposer au clients des cartes rechargeable comme cela on paye une carte qu’on garde et quand on a besoin de voyager au lieu d’acheter des tickets ou il faut marquer son nom et la date on aurait juste à charger une carte à puce dans un appareil. Ça ferait de grandes économies de papier et en plus les passages seront beaucoup plus rapide qu’un ticket à rentrer dans une machine et qui peut se perdre facilement. En plus je crois qu’il y a déjà des infrastructures qui peuvent être utilisés dans les gares non ?

    Merci de votre réponse.

    • Bonjour,
      C’est le STIF qui définit la nature et la tarification des titres de transport, mais effectivement la tendance s’oriente sur ce type de titre dématérialisé…

  10. CAMARA dit :

    La gare de Jouy-en-Josas (ligne C, correspondance avec la ligne N et U) pour les bornes (carte navigo) un coup ça marche et un coup ça ne marche pas et pour les bornes (tickets) il y en à qu’une seul au niveau du bâtiment de la gare alors qu’il y a 3ENTRÉES

  11. MP dit :

    Bonjour,
    Serait-il envisageable d’augmenter la sensibilité des valideurs ? Quand j’entre dans une gare Transilien, je dois systématiquement sortir mon passe de son étui et presser la puce contre la machine, et même une fois mis à nu, sa validation n’est pas toujours garantie. Une vraie plaie quand je suis chargé, alors que par ailleurs, les valideurs RATP peuvent lire la puce à travers les quelques millimètres d’étui (et même à travers 2 cm d’air en plus) sans aucun problème dans la plupart des cas.
    Évidemment ce n’est pas un manque de bornes, du coup je suis certainement un peu hors-sujet, mais je tenais à évoquer ce défaut.

    • EPPasser en mode normal dit :

      A la RATP, il y a également des CAB dont la sensibilité est moindre. Par contre, il faudrait penser à définir une ‘norme’ pour le réglage afin que celui-ci soit plus homogène qu’il ne l’est actuellement.

    • rp dit :

      Bonjour, il serait également intéressant que le « centrage » des bornes soit revu : depuis quelques mois il s’est fortement dégradé, le capteur semblant plus à gauche ou plus à droite selon les bornes, ce qui rend plus difficile le passage aux tourniquets

  12. OBO dit :

    Ce que j’aime c’est aussi la personne qui a foutu son Navigo au fond de son sac, balance son sac sur le valideur en espérant que ça marche, et bien sûr ça ne marche pas, puis qui va devoir farfouiller dans son sac pour retrouver son passe, le fait passer, et rebalance son navigo dans son sac…

  13. nonolimit dit :

    Prenant le tram jusqu’à La Défense puis le train, dois-je valider mon navigo en gare de la Défense si j’ai validé dans le tram ?

    Si c’est le cas, il serait bien de l’indiquer car rien ne nous y invite et d’ajouter un certain nombre de bornes car il n’y en a qu’une que personne n’utilise pour le moment…

    • Dalaen dit :

      L’article 2.2 des CGU mentionne que « l’utilisateur d’un passe doit obligatoirement et systématiquement le valider sur les appareils de validation des transporteurs rencontrés au cours de son voyage », donc en toute rigueur oui !

      Après, faudrait demander à un contrôleur. Car dans ce cas ça voudrait dire que pour le tram, il faut valider au CAB puis à l’intérieur du tram, et je ne pense pas que les deux validations soient nécessaires aujourd’hui.

    • Bonjour,
      En fait il faut effectivement le valider à chaque changement ou correspondance.
      L’objectif de la validation est bien sûr de valider votre titre, mais aussi et surtout de permettre au STIF de connaitre les taux d’occupation de chaque moyen de transport mis en place (Bus, trains, RER, métro) afin de pouvoir faire évoluer l’offre en fonction des habitudes de trajet des voyageurs.
      Comme il n’y a plus de calcul possible de nombre de titre émis d’une gare à l’autre comme cela était le cas avant, le seul moyen actuel de connaitre les flux voyageurs consiste à analyser tous les équipements de validation.
      A chaque validation vous indiquez au STIF grâce à un comptage un itinéraire précis, si vous ne validez pas aux différents points de votre parcours, le STIF n’est plus en mesure de comprendre l’importance des transports intermédiaire…et ces données manquantes sont essentielles pour la création adaptée des futurs plan de transports, création de lignes, évolution des grilles…

    • JLE dit :

      Bonjour,
      Du coup, si je prends la U jusqu’à Versailles et que je change pour la N, je dois aussi sortir de la gare et revalider ?
      Pour ce qui est de l’utilité, permettez moi d’en douter un peu. Si je valide mon Navigo à Versailles Chantier, cela indique juste que je suis entré dans la gare, mais ça ne permet pas de de savoir quelle ligne j’ai empruntée (U, N, RER C ?), ni dans quel sens (La Verrière ou la Défense ? Montparnasse ou Mantes la Jolie ?) ni quelle branche (Plaisir Grignon, Mantes la Jolie, Rambouillet ?), et encore moins à quelle gare je descends… Si c’est vraiment la méthode utilisée pour définir les besoins, je ne m’étonne plus que l’offre soit mal adaptée

    • Bonjour,
      C’est pour cela qu’il existe des trains équipés de systèmes de comptage pour affiner les analyses sur certains parcours mixtes…
      Dans tous les cas l’objectif est de valider à chaque utilisation d’un nouveau transporteur…TER, Transilien, RATP, Bus…

    • EPPasser en mode normal dit :

      @JLE: Ou mieux PSL – Rambouillet via La Défense (L2-U-N). Pas de validation car il n’y a pas de CAB au départ. Ensuite ce ne sont que des correspondances.

    • Dalaen dit :

      @JLE: Théoriquement, cette méthode seule devient caduque à partir de 2 correspondances (3 moyens de transports)

      Si votre trajet quotidien est la U puis la N, vous allez valider la U le matin et la N le soir. Il y a moyen de recouper ça et donc de comprendre que vous prenez la U et la N chaque jour…
      Si votre trajet quotidien est la L, la U puis la N, là oui, la U sera toujours oubliée au milieu, d’où les systèmes de comptage autres (à bord des trains, etc.)

      Je suis quand même d’accord avec vous que la méthode est pas terrible si on veut un comptage fiable. Il serait bien plus efficace d’avoir une validation à chaque début de trajet et à chaque correspondance, quit à mettre des bornes partout sur les quais, et idem en fin de trajet…
      Aujourd’hui la validation à la sortie de certaines gares n’est pas obligatoire (même si parfois la sortie est comptée, on ne peut pas savoir pas « qui » est sorti et donc son trajet) et ne parlons même pas du métro.

      Ah et pour l’exemple de @nonolimit pour passer du tram à la Défense, vu qu’on passe d’une zone tramway RATP à une zone Transilien SNCF, je ne comprends pas pourquoi il y a juste des portes simples et pas de CAB… Sûrement pour fluidifier les échanges voyageurs !

    • nonolimit dit :

      Pour fluidifier à La Défense, il faudrait surtout mettre la sortie libre en bout de couloir parce que 100 personnes par train sur 2 malheureux portillons à pointage (quand ils marchent) = 5 minutes d’attente (sans couper la file).

  14. Une transilienne dit :

    En gare de Saint remy les chevreuses, le Perray en yvelines, les Essarts le Roi, Coignères. Sinon des bornes de validation dans le train c’est pas mal…

  15. Wilcor dit :

    Une validation dans les trains, car quand vous avez un train par heure et que vous avez le train à quai lors de votre arrivé, il est difficile de s’arrêter à la borne de validation et d’attendre qu’elle fonctionne sans louper le train et donc attendre 1heure

  16. Alex P. dit :

    Bonjour, Aulnay sur Mauldre. Il manque un composteur sur le quai en direction de Mantes la Jolie.
    Ceci est dangereux car il est nécessaire de traverser les voies aller et retour pour composter. J’ai donc interdit à mes enfants de composter dans cette gare, je ne souhaite pas qu’ils soient amenés à traverser en urgence pour composter.

  17. de Bentzmann dit :

    Bonjour. A la gare St Lazare, sortant du Métro pour prendre le train pour Bécons-les-Bruyères, je n’ai trouvé où valider mon passe ! Un agent interrogé m’a dit qu’il n’y en avait pas ! La SNCF est coupable des fraudes dans ce cas ! Frichemoute

  18. Fab92 dit :

    Bonjour,
    Une idée toute simple et de bon sens. Mettez des bornes de validation sur les quais ou on reste toujours un certain temps à attendre son train, plutôt que dans les couloirs au milieu du flot de voyageurs pressés.

  19. phn60 dit :

    Je viens de recevoir une alerte qui m’a dirigé tout droit vers cet article qui me fait bondir…
    « Les contrôleurs se montrent tolérants »…!On se moque de qui??
    Je n’utilise plus la ligne U depuis les nouvelles dessertes sur la L, mais je vais quand même vous retracer mon trajet quotidien pour me rendre à mon travail:
    Je prends le train le matin en gare de Trie-Château (ligne J branche Gisors) avec un abonnement de travail (qui ne se valide pas) valable jusqu’à la première gare d’Ile de France (Chars) où je continue mon trajet jusqu’à Paris Saint Lazare; là, je passe par le souterrain et change pour la ligne L pour me rendre au Val d’Or d’où je sors toujours sans valider…; le soir, je prends le T2 où je peux enfin signaler ma présence grace aux bornes de validations présentes à bord de la rame (beaucoup plus intelligent), je replonge dans le réseau Transilien à La Défense où je redeviens transparent jusqu’au lendemain soir quand je reprends le T2…
    Il ne manquerait plus que les contrôleurs ne se montrent pas « tolérants ».

  20. Cecilia dit :

    bonjour,

    Trois bornes supplémentaires seraient nécessaires au Perray-en-Yvelines, une en haut de la pente (sortie principale), une en haut de la pente(sortie secondaire), et la dernière en haut des seconds escaliers qui mènent au quai. Sachant que la sortie secondaire, celle qui ne donne pas du coté du bâtiment de la gare n’a aucune borne actuellement. Beaucoup de personnes on du mal à accéder, ou descendre des quais, car il n’y à aucun dispositifs mis en place pour les personnes à mobilité réduite dans cette gare, d’ou la nécessite de réduire leurs déplacements en mettant plus de bornes.

    Merci bien

  21. Jeardech dit :

    Pour éviter les commentaires des contrôleurs et ne pas se sentir en faute avec obligations d’expliquer et sortir après coup le justificatif: une borne à Dreux, s’il-vous-plaît.
    Parcours Dreux Houdan nécessitant un complément bien que Transilien.
    Merci

  22. Raïssa dit :

    Bonjour,
    À la gare de villepreux les clayes lorsque l’on prend le train pour aller en direction de plaisir grignon ou mantes la jolie il y juste une borne.

    Bonne journée

  23. stephane schweitzer dit :

    Méré Montfort l’amaury. Pas assez de bornes, mal placées.

  24. La faucheuse dit :

    Maule : vers Paris, une seule borne au milieu du quai. Une de plus sur l’entrée située à l’arrière du quai serait très utile.

  25. ramses06Passer au statut dit :

    À Fontenay le Fleury lorsque la gare est fermé ( trop souvent d’ailleurs ) il est impossible de passer par les tripodes et la seule borne de validation et très mal placé beaucoup de gens passent à côté sans la voir . je parle la de la direction Paris . pourquoi pas installer des tripodes à l’extérieur de la gare mais également pour le quai direction plaisir/mantes ou les quai sont ouvert à tout vents .. Je vous bien des tripodes également juste à l’accès aux quai . bien sur c’est un investissement mais sa éviterai beaucoup de fraude et ralentirait peut être toute cette racaille qui prennent le train à Fontenay dans le simple but de dégrader et de fumer dans les wagons … Bref je pense qu’il y a quelque chose à faire dans cette gare

    • JLE dit :

      Le problème c’est que ça generait aussi les gens qui sortent (en provenance de Paris). C’est déjà suffisemment embouteillé, si en plus il faut canaliser tout le monde dans 2 ou 3 passages… De toute façon ce n’est malheureusement pas ça qui arretera « cette racaille » comme vous dites, il n’ont aucun mal à enjamber un tripode. Par contre les personnes agées/handicapées/avec des bagages ou poussettes, c’est compliqué, même avec un navigo validé

Les commentaires sont fermés.