MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

#Intempéries Des voies restituées mais des perturbations qui perdurent, pourquoi ?

8
Publié le 7/06/2016

saxns-titreDepuis le 31 mai la ligne N vie une situation de crise. Les différents dommages provoqués par les intempéries sont encore visibles sur de nombreux secteurs et si les travaux réalisés jours et nuits depuis le début de cette situation ont permis de rétablir la circulation sur chaque axe, le trafic lui, souffre encore fortement des limitations de vitesse en cours.
Je vous propose ici un point sur l’état des secteurs touchés et leurs délais de rétablissements.

L’infrastructure ferroviaire est une architecture qui pour être sûre doit être stable. Le fil de rail repose sur le ballast et est fixé par des traverses.Si le sol n’est pas stable, l’infrastructure ne peut l’être.

Les récents dommages provoqués par les inondations ont fragilisé le sol de certains secteurs provoquant des affaissements de voies ou des glissements de terrains.

Les travaux qui doivent aujourd’hui être opérés en urgence ne consistent donc pas simplement à dégager les voies mais à redonner à l’infrastructure une stabilité satisfaisante pour rouler à vitesse normale. Des opérations d’assainissement, d’assèchement sont donc menées afin de sécuriser tous les secteurs touchés et de réaliser ensuite les travaux de maintenance nécessaires.

Les voies conserveront donc encore quelques semaines leur apparence actuelle. Les abords sont sécurisés mais les efforts, aujourd’hui, visent à contrôler la stabilité de la plateforme pour permettre un rétablissement des circulations à vitesse normale.

Il faut donc être patient encore quelque jours pour laisser à la plateforme, le temps de se consolider. Des mesures et des contrôles réguliers sont réalisés tout au long de la journée pour veiller à la sécurité des l’infrastructure et des voyageurs. Les limitations de vitesse en cours sont ainsi nécessaires encore quelques jours pour préserver la stabilité des voies, mais un rétablissement complet sur quelques axes ne devrait plus tarder…

sans-tcitreMeudon:

Grâce au travail acharné des équipes sur place, les restrictions de limitation de vitesse ne s’appliquent plus aujourd’hui qu’aux voies 1 et 1bis provoquant des retards de 5 minutes.
Les travaux devraient se terminer ce weekend et permettre la fin des ralentissements.

 

Photo 2 meudon nuit 3-05.pdf

lentille + arrivée boue 25+450Fontenay :

Le glissement de terrain sur ce secteur a demandé de lourdes interventions. Après des travaux de déblayages et d’assèchements, les travaux de maintenance se poursuivent. Les limitations de vitesse en cours provoquent des retards de 15 minutes en moyenne.
La fin des travaux est annoncée pour ce weekend, ce qui devrait permettre de lever tout ralentissement.

20160606_090119

20160601_112325Beynes :

Le glissement du terrain d’un riverain impose encore d’importantes limitations de vitesse sur le secteur. Pour le moment, je n’ai pas d’informations sur les prévisions de restitution de ce chantier dont les ralentissements génèrent des retards de 5 à 7 minutes sur les circulations en direction de Mantes.

TER et Ligne N

Je vous tiendrai informé des prochaines avancées, je suis bien consciente que cette situation est particulièrement complexe d’autant que ces incidents perturbent au même instant toutes vos lignes voisines.
En effet, la ligne TER Paris Chartres Le Mans est elle-même lourdement affectée par l’effondrement des abords d’une voie sur le secteur d’Epernon.


La diminution du nombre de TER en circulation génère une nouvelle difficulté pour les voyageurs qui empruntent habituellement les lignes N et TER.

Aujourd’hui en heure de pointe, l’affluence est telle que certains voyageurs ne peuvent emprunter les TER.

En temps normal cet axe dispose de 64 circulations par jour, actuellement seules 14 peuvent circuler, de plus l’occupation des voies à quai de la gare de Rambouillet est extrêmement contrainte, limitant le nombre de circulation qui peuvent être mise en service entre Montparnasse et Rambouillet.

De manière à permettre aux voyageurs se rendant au-delà de Rambouillet, qui n’ont d’autres moyens de transport d’emprunter leurs trains, les voyageurs Transilien, sont encouragés à n’emprunter, en heure de pointe, que les trains de la ligne N.

Les responsables du plan de transport, conscient de cette nouvelle contrainte imposée aux voyageurs, travaillent actuellement à mettre en circulation un train représentant une alternative.

Je vous tiendrai informé le plus rapidement possible de ce qui peut être fait !

à lire aussi

#Intempéries Aucun train entre Montparnasse et Versailles Chantiers 01 et 02 juin

Retour sur les incidents du 31 mai

#Intempéries Tous mobilisés pour un rétablissement rapide !

8 commentaires pour “#Intempéries Des voies restituées mais des perturbations qui perdurent, pourquoi ?”

  1. Nakiami dit :

    Merci à vous pour ces précieuses informations. Je suis consciente que la situation n’est évidente ni pour les équipes qui travaillent 24h/24h pour rétablir la situation, ni pour les usagers qui voient leur temps de transport fortement allongé et dans des conditions beaucoup moins confortables que d’habitude (affluence). Je regrette juste que certains esprits s’échauffent inutilement, créant des disputes à n’en plus finir tout au long d’un trajet déjà long et pénible. Si chacun y mettait du sien, ça se passerait bien mieux…

    • Bonjour,
      Merci à vous pour ce retour plein de recul. La situation est effectivement pénible pour tous mais tout est fait pour permettre une reprise rapide. Les travaux s’achèvent pour plusieurs axes et ces améliorations devraient mettre un terme à cette période noire des lignes N et TER !

  2. Menardo dit :

    Bonjour
    Qu’en est il des ralentissements à fontenay le Fleury ?
    Sur le coup c’est un peu ma loi des series

  3. Yves dit :

    Je ne doute pas du travail effectué par les agents de la SNCF,et je les en remercie mais que dire du comportement déloyal en période de crise des cheminots.
    Aucune solidarité de leur part, et j’espère que cela ne sera pas sans conséquence de quelque sorte que ce soit.

    Mettre plus de 5H par jour pour faire Paris (intramuros)- Dreux depuis plus d’une semaine est indigne de la part d’une société financée en grande partie par les impôts de tous les citoyens.

    Salutation

  4. collé serré dit :

    Le temps de transport va être intégré dans le temps de travail, pour les agents de la sncf.

    Les syndicats doivent probablement se dire que la même revendication devrait être faite dans toutes les entreprises, et donc que ce n’est pas un réel problème.

  5. JEJE 78 dit :

    Bonjour,

    Dans le premier post datant du 7 juin, la fin des ralentissements était attendu ce weekend. Pourtant lundi 13 juin, les ralentissements continuent à Fontenany…

    Franchement, quand on passe devant les éboulements, ça ne bouge pas beaucoup à part quelques arbres et plantes coupées…

    Qu’en est il?

    • Bonjour
      La limitation de vitesse n’est plus nécessaire que sur la voie 1 ( pour les circulations en direction de Plaisir) mais les expertises récemment menées indiquent la nécessité de réaliser de lourds travaux.
      Dans un premier temps, après les éboulements, les travaux ont consisté à déblayer les voies pour en retirer tous les gravats puis libérer et traiter les installations endommagées. Ces travaux ont permis une reprise malgré tout rapide des circulations mais les dégâts sur la stabilité du plateau de voie et les talus toujours fragilisés doivent désormais être traités.
      Cette phase de travaux qui va nécessité de lourds moyens techniques ( déplacement sur le site des trains de chantiers nécessaires et convoie de dégagement des matières) impose la création d’un calendrier et la prévision d’une adaptation du plan de transport. En attendant la limitation en cors est toujours nécessaire.
      Je prépare actuellement un billet plus détaillé pour vous expliquer la situation, je devrai pouvoir le mettre en ligne d’ici la fin de la semaine…

Les commentaires sont fermés.