MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Stop au tabac dans les trains…A vos avis !

77
Publié le 6/06/2014

A vos avis, trouvons des sollutions ensemblesLe non respect de l’interdiction de fumer à bord des trains est aujourd’hui une vraie nuisance dans vos déplacements.

C’est un sujet qui revient fréquemment sur le Blog preuve de votre volonté de voir ce phénomène disparaitre.

Or, les agents du contrôle et de la SUGE (seuls détenteurs de l’assermentation nécessaire pour intervenir sur ces infractions) qui interviennent à bord des trains et en gares, multiplient des opérations sans pour autant percevoir d’améliorations.

L’étendue du périmètre à contrôler ne permet pas d’assurer une présence permanente dans chaque train.

Comment donc faire respecter cette loi dans l’ensemble de nos trains… ?

C’est à cette question que je vous invite à répondre afin de trouver ensemble des idées applicables sur nos lignes et enfin mettre un terme à ces comportements inacceptables

En parallèle, les lignes N et U mettent en place un colloque à la fin du mois qui rassemblera tous les acteurs et interlocuteurs responsables de cette problématique.

L’enjeu est de définir en fonction de ce qui a été expérimenté ou réalisé sur d’autres lignes ou régions, le procédé qui pourra être expérimenté sur nos lignes.

Lors de ce colloque, je représenterai les voyageurs des lignes N et U qui se sont exprimés sur le Blog et le compte Twitter.

Vos témoignages et idées sont donc essentiels puisqu’ils me permettront d’être le relaie de votre quotidien et de vos attentes…

Cet espace est donc essentiel puisque les idées que vous proposerai jusqu’au 23 juin seront toutes présentées et examinées.

Comment faire respecter l’interdiction de fumer à bord des trains ?

A vous la parole donc, pour trouver ensemble les solutions à ce problème qui nous préoccupe tous.

 

à lire aussi

Comment ça marche…le Tabac en gare

En gare ou dans les trains…Tabac…que dit la loi ?

Non au Tabac dans les trains…mais que dit la loi pour les quais ?

77 commentaires pour “Stop au tabac dans les trains…A vos avis !”

  1. Pr LORIEBAT dit :

    « Les agents du contrôle et de la SUGE […] qui interviennent […] en gares, multiplient des opérations sans pour autant percevoir d’améliorations. »
    Je n’ai jamais vu la moindre intervention sur les quais de Montparnasse. Pourtant, les logos sont énormes pour rappeler l’interdiction et le personnel est nombreux notamment avant l’embarquement, pourtant les fumeurs continuent de s’en griller une ou plusieurs dans la plus grande impunité, parfois même sur les marchepieds, à quelques décimètres des agents assermentés.
    Il est plus que temps de mener des actions sur ce front.
    Merci pour notre santé à tous.

    • Bonjour,
      Je prends note de votre retour, toutefois les agents que vous mentionnez sont-ils des agents d’accueil ou du contrôle?

    • Pr LORIEBAT dit :

      Il me semble que dans le lot, il y a souvent des agents de contrôle, puisque nous les retrouvons à bord. Mais je ne suis pas compétent pour distinguer les uniformes.

  2. Kony18 dit :

    Tout a fait d’accord avec le commentaire si dessus…
    La tendance a de nouveau fumer dans les trains est revenu au fur et a mesure des années suite a l’inactivité des agents que les quai de gare a faire respecter cette loi…Donc comme on ne fait rien a la base, ils continuent de faire ce qu’ils veulent…
    Il en de même a la Défense ou tout le monde fument sa cigarette a la vue de tous.

    • Bonjour,
      L’interdiction de fumer ne concerne pas l’ensemble des quais des gares de nos lignes.
      Seules les gares possédant un arrêté préfectoral présente cette interdiction totale, quai compris.
      C’est le cas des grandes gares parisiennes comme Montparnasse ou de la Défense.
      Il est en revanche autorisé de fumer sur les quais des gares comme Versailles ou St Quentin, hors abris quai ou souterrain.
      Si la gare de La Défense est sous la responsabilité de la ligne L, le signalement que vous me faite concernant la gare de Montparnasse sera lui transmis.
      Votre commentaire est cependant intéressant car il laisse entrevoir qu’une incompréhension (périmètre d’interdiction sur les quais) pourrait être responsable d’une dérive dans les trains…

      Il y a donc deux sujets :
      -améliorer la communication pour éclaircir les périmètres d’application de cette loi (où est il autorisé de fumer ?, où est ce totalement interdit ?)
      -garantir le respect de l’application de cette loi à bord des trains (aucune ambigüité ; espace fermé = interdiction)

      Concernant le premier point, je vous présenterai prochainement une expérimentation qui va être mise en place pour travailler sur ce point.

      Mais concernant l’interdiction à bord…, une fois l’ambigüité levée, que faire ?

    • Pr LORIEBAT dit :

      Aux horaires « de bureau », je n’ai jamais noté la moindre incivilité de ce genre à bord d’un train. C’est sans doute différent aux heures creuses.
      Je reviens sur le cas des quais de Montparnasse : aucune ambigüité n’est possible quant à l’interdiction, car les visuels sont gigantesques et les annonces fréquentes. Ce qui n’empêche pas de nombreuses infractions. Pour les autres gares, il est vrai qu’entre les quais couverts, à demi-couverts ou pas du tout, et les interdictions préfectorales ou non, le doute profite bien souvent aux fumeurs, malheureusement.

  3. ramses06Passer au statut dit :

    campagne de recrutement des agents suge 🙂 . plus sérieusement durcissement des sanctions, des amendes et que celles ci soient systématique . peut être un meilleur partenariat avec les forces de polices . ceci les intéressent aussi puisque dans un cas sur deux les « contrevenants » fument des joints . mes exemples les plus récents : hier aux alentours de 10h45 entre fontenay le fleury et Versailles ( ce secteur est particulièrement touché) et hier au soir sur la ligne U aux alentours de 21h15 de Versailles chantiers a saint cyr . oui Pr LORIEBAT ce phénomène est beaucoup plus fréquent en heure creuse pour ne pas dire systématique .

  4. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Mme Breton, sujet aussi intéressant que celui de la clim… Je pense en fait que les lieux d’interdictions sont flous et trop compliqués, je rejoins donc votre avis.

    Voici une idée qui vient du Japon : dans la région de Tokyo, la densité de population est telle que la compagnie JR East a tout simplement interdit le tabac dans une certaine zone donnée. Le terme « zone » comprenant plusieurs gares consécutives.
    Donc pourquoi pas par exemple dire : « Fumer sur les quais est interdit de telle gare à telle gare » pour simplifier les choses ?
    Je n’en ai absolument aucune idée des affluences en heure de pointe dans les gares du Perray, Coignières, Plaisir Les Clayes, etc… mais selon mes observations, on peut par exemple dire : la zone interdite est « PMP – SQY et PMP – Plaisir Grignon ».

    Par ailleurs, idée que j’ai maintes fois évoquée : le rappel aux portiques de la gare. Forcément tout le monde passe par là, donc rappeler aux entrées des gares me parait utile 🙂

    L’interdiction à bord ? Après, ça dépend aussi du budget de la SNCF, si vous pouvez payer des agents de la SUGE en plus ou pas, si on peut mettre des caméras en plus ou pas, est-ce qu’on met des autocollants partout ?, etc…

    Bon week-end,
    Cordialement.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      J’ai trouvé une idée complémentaire : créer une carte avec des codes couleurs, qui précisent dans quelles gares il est interdit de fumer. Comme pour les zones (zone 1, 2, etc…).
      Les gares autorisées seraient en vert et les gares où il est interdit de fumer seraient coloriées en rouge.

      De même, mettre des pastilles de la couleur correspondante dans les gares et mettre en place un nouveau concept couleur que les franciliens et franciliennes apprendront au fur et à mesure.

      Si les gens ont bien compris le système de tarification en zones en IDF, il n’y a pas de raison que les gens ne comprennent pas ce système de couleurs pour distinguer simplement, facilement, rapidement et efficacement les gares autorisées ou interdites 🙂

      En plus, solution qui ne devrait pas revenir aussi chère que ça non ?
      Espérant que cette idée aussi sera proposée à votre colloque 😉

      Cordialement.

  5. Jacky Jakubowicz dit :

    Bonjour Mme Breton,

    N’est-il pas possible de réaliser des opérations de répression par les agents SUGE en civil ?

    Bon WE,
    Cordialement.

  6. Theo dit :

    Bonjour Jacky Jakubowicz ,
    Excellente remarque , les agents de la SUGE devraient effectuer des opérations en civil , mais il me semble qu’ils n’ont pas le droit d’être en civil , a confirmer par Madame Breton . Merci d’avance et bon week-end.

  7. Le vigneron dit :

    Tant que vous y êtes, vous ne voulez pas qu’on fasse intervenir le GIGN et le RAID chaque fois que vous avez un fumeur sur le quai d’une gare de banlieue alors que ce dernier est dans son droit !

  8. Santiago2Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Pourquoi ne pas utiliser plus souvent l’arme -efficace- de l’humour contre ce fléau qu’est le tabac ? Par exemple, sur des affiches au lieu de se contenter d’une formule comme « le tabac tue » on pourrait y ajouter « le tabac pue », d’autant que c’est la réalité : quelle horreur de voir quelqu’un s’assoir en face de soi et dont les vêtements puent le tabac !

  9. Chiisanawani dit :

    Installez un cendrier en bout de quai, faites payer 50 euros au gens qui refusent d’aller fumer à coté, et voilà.

    Coût: 50 euros par cendrier, plus l’agent d’entretien.

  10. Ptipiou dit :

    Bonjour,
    Beaucoup n’osent pas dire a ceux qui fument qu’ils les dérangent (la fumée n’est pas le seul pb). Ils ont autre chose a faire et ca n’est pas leur rôle. Ils aimeraient profiter de leur voyage tranquilement. Par contre, combien n’hésiteraient pas à dévoiler cette information à qui de droit pour que le contrevenant soit appréhendé?
    Mettez le wifi dispo et gratos dans tous les trains avec la possibilité de balancer les gens facilement… entre deux parties de camby pruch ou de 2036, s’ils sentent une odeurs perturber leur concentration je suis sur que certains n’hesiteront pas à les balancer.
    Les voyageurs de bonne foi peuvent vous servir d’yeux et d’oreilles, il ne vous resterait plus qu’a être réactif.

    • Theo dit :

      Bonjour Ptipiou ,
      Tout a fait , surtout que si vous demandez a la personne d’arrêter de fumer et que vous vous en prenez une dans la tête et que vous vous retrouvée a l’hôpital , c’est mieux de se taire.

    • Kethu dit :

      @Theo : Ouais enfin faut tomber sur des cassos pas possibles hein là. La grande majorité des fumeurs va s’éloigner ou éteindre la clope si on leur demande gentiment (surtout si c’est interdit).

  11. LN dit :

    Bonjour,

    C’est une plaisanterie car je suis moi-même très génée par toute la fumée des fumeurs présents sur les quais des gares en attendant les trains (Montparnasse, Saint-Quentin, Rambouillet, etc). On a beau être à l’extérieur, on se tape toute la fumée ! C’est ultra génant et en plus c’est interdit…
    Combien de fois ai-je croisé du personnel SNCF qui constatait la présence de ces fumeurs sur les quais, et qui n’ont tout bonnement RIEN FAIT ??? Je ne les compte plus, mais à chaque je peux vous assurer que je n’en suis que plus enervée contre la SNCF…
    Alors la première chose à faire serait au moins de ne pas ignorer ce problème et de pourquoi les sanctionner ?? vous êtes bien présents lorsqu’il s’agit de contrôler les tickets de transports, alors faites de même pour la cigarette !

    • Bonjour,
      L’interdiction de fumer sur les quais ne concerne pas toutes les gares.
      Hormis les grandes gares parisiennes comme La Défense et Montparnasse, il est donc pour le moment autorisé de fumer sur les quais.
      Les agents SNCF (qui ne sont pas tous assermentés et ne peuvent donc pas nécessairement agir contre les infractions) n’ont donc pas à intervenir.
      Pouvez-vous me préciser les gares dont vous faites mention?

    • Pr LORIEBAT dit :

      Alors s’il n’y a pas d’équivoque s’agissant de Montparnasse, pourquoi ne voit-on jamais de verbalisation ? Jamais ! Les fumeurs sont bien tranquilles.

    • Bonjour,

      Depuis le début de l’année, 216 contraventions (interdiction de fumer) ont été délivrées sur l’ensemble de la ligne dont 38 pour la seule gare de Montparnasse.
      Les agents de la SUGE, divisés en 2 équipes (de 4 à 6 agents), circulent sur l’ensemble de la ligne en 3*8 où ils réalisent de nombreuses missions liées à la sureté des voyageurs et des emprises ferroviaires.
      Ces missions conduisent ces agents à réaliser de nombreux déplacements programmés ou défini au rythme des appels et besoins du jour, ce qui les contraint ne pas stationner longtemps sur un même site.

    • Pr LORIEBAT dit :

      Alors je n’ai pas de chance, mais aux heures de pointe, je n’ai jamais vu la moindre verbalisation. Allez, je prends au hasard le Corail de 17h54 : chaque jour, vous trouverez entre 10 et 20 fumeurs sur le quai et des grappes de 2 ou 3 sur les marche-pieds…
      Si la SUGE passe un soir, elle peut verbaliser son quota mensuel en une fois….

  12. bacladPasser au statut dit :

    Bonjour,
    à partir du moment où le règlement n’est pas le même partout (« L’interdiction de fumer sur les quais ne concerne pas toutes les gares »), personne n’arrivera à endiguer ce fléau. Il faut que les règles d’interdiction soient appliquées sur l’ensemble du territoire. C’est une question de sécurité, de salubrité, de bien-être, de politesse, de respect … C’est à la SNCF de demander à qui de droit l’application de ces règles élémentaires dans les limites de ses enceintes.

    • LN dit :

      Bonjour,

      Je suis TOTALEMENT d’accord avec vous! Il faut absolument traiter ce problème de façon globale au niveau de tous les sites SNCF pour espérer un jour arriver à quelque chose. puisque ces décisions semblent relever des compétences du préfet, la sncf devrait tous les solliciter, ou plus simplement réaliser une démarche plus générale auprès du ministre des transports, voire de la santé. Car oui, le tabagisme (ici passif) a bien été reconnu comme un un danger de santé publique! C’est tout de même affolant que nous soyons là à chercher des solutions pour un problème qui ne devrait pas en être un…
      Pour vous répondre je fais en particulier référence aux gares de Montparnasse et Rambouillet que j’emprunte tous les jours, et ça ne manque jamais il y a toujours DES fumeurS pour nous empoisonner !!!!!!! Inacceptable, qui plus est pour une gare avec autant de fréquentation

    • Bonjour,

      Votre avis est partagé par de nombreux voyageurs ou tout du moins blogueurs qui s’expriment ici.
      L’élargissement de l’interdiction de fumer à l’ensemble des périmètres SNCF est une des possibilités envisagées par la ligne qui étudie actuellement les conditions de sa faisabilité.
      Elle permettrait en effet de clarifier la situation rendue nébuleuse par les différents secteurs existants (couverts, non couverts, gares autorisés, non autorisés, trains, quais, abris quais…) tout en respectant le confort et la santé des voyageurs non fumeurs.
      Cependant, comme toute mise en place, il faut aussi envisager les mesures d’accompagnement.
      Une fois cette interdiction validée et confirmée par arrêté préfectoral, comment garantir le respect de son application ?

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      @Amélie Breton : Si l’interdiction totale est envisageable je suis pour aussi. Mais alors là il faudra marteler… Comme c’est une nouvelle règle : affiches, annonces dans les gares, autocollants expliquant la règle, explication de la raison de cette décision (évoquer la discussion sur ce blog par ex ?), risques et peines encourus, etc…

      Cordialement.

    • BB7601Passer au statut dit :

      Bonjour,

      Je suis entièrement pour également 🙂

  13. Phil 78 dit :

    Bonjour,

    La SNCF n’est absolument pas décidée à faire quoique soit envers
    les non-fumeurs, nous l’avons bien compris, le temps passe, et
    rien ne bouge.
    Le train étant un bien de consommation, il faut saisir les associations telles UFC que choisir, exiger l’interdiction de fumer
    sur les quais, comme dans les trains, en imposant des « malus »
    à l’opérateur ferroviaire s’il ne fait rien.
    Un peu plus de 200 contraventions pour des dizaines de milliers
    de fumeurs ! Normal que ceux-ci se croient en terrain conquis !

    • Bonjour,
      Les agents de la SUGE ont de nombreuses missions essentiellement portées sur la sureté des voyageurs.
      Leurs interventions en gare et à bord des trains sont donc priorisées sur celles-ci et permettent en parallèle de réaliser contrôles et interventions lors de flagrants délits.
      Toutefois le reflexe des fumeurs est bien souvent d’éteindre leurs cigarettes à l’approche des patrouilles…la visibilité des uniformes dissuade donc mais souvent que très provisoirement.
      Dans la mesure où il n’est pas possible d’assurer une présence permanente dans tous les trains, et toutes les gares, la question du tabac est extrêmement problématique.
      La direction des lignes N et U est particulièrement consciente de ce problème et tente de trouver des solutions.
      Dans ce sens, l’une de nos gares accueillera très prochainement une expérimentation visant à disposer des cendriers sur les quais de manière à clarifier et encadrer les zones d’interdiction de fumer.
      Cette idée proposée par l’un des blogueur de notre ligne sera donc l’occasion d’analyser les comportements et impacts de cette mesure et d’agir ensuite en fonction.
      En parallèle, les lignes N et U étudient la possibilité de demande d’arrêtés préfectoraux pour l’ensemble des gares.
      Le 23 juin, un colloque de lutte contre le tabac à bord des trains réunira les responsables Transilien pour étudier les différentes démarches mises en place sur d’autres lignes ou région et définir les moyens réalisables et cohérents pour nos lignes.
      A cette occasion, je représenterai la voix des voyageurs en témoignant des différents axes et trains que vous m’avez signalé comme particulièrement touchés par ce fléaux et en proposant vos différentes idées.
      Cette problématique est particulièrement complexe et commune à tous les transporteurs qui recherchent tous activement des moyens réalisables pour juguler ce comportement d’incivilité et de non respect de la loi.
      Vos avis et idées à tous sont donc les biens venus et seront présentées et étudiées très prochainement.

  14. Pr LORIEBAT dit :

    Pourtant, je vois coexister sans le moindre problème les agents SNCF, dont des contrôleurs, avec des fumeurs attendant sur les quais de Montparnasse.
    Merci à vous de représenter notre voix (notre voie, vous le faites déjà un peu, non ?).

    • Concernant les agents SNCF, seuls les contrôleurs et les agents de la SUGE sont assermentés et peuvent intervenir…les autres, agents des gares, positionnés en accueil, n’ont aucun pouvoir pour intervenir et faire appliquer cette interdiction…
      Votre remarque concernant un manque d’intervention dans cette gare sera toutefois signalée…
      En espérant rester sur la bonne voie pour représenter vos voix à tous…

  15. LN dit :

    Même s’ils ne sont pas assermentés, en tant que personnel sncf ils pourraient rappeler les règles en vigueur lorsqu’ils croisent les fumeurs de Montparnasse par exemple…
    Une simple remarque de rappel à l’ordre représenterait deja beaucoup pour nous qui constatons souvent les fumeurs passer devant les contrôleurs sans qu’il ne se passe rien…
    Mettez-vous à notre place aussi, au delà d’une assermentation, c’est de bon sens dont je vous parle là !!
    J’espère que vous nous représenterez à juste titre.
    De toute façon je ne me fais pas trop d’idées, ils n’arrivent deja pas à gérer leur fonctionnement interne alors allez plus loin…
    Les usagers sont des gens désespérés.

    • Pr LORIEBAT dit :

      Absolument. Mais dans la fiche de poste d’un agent d’accueil, y a-t-il la mention d’une possibilité de s’adresser aux clients (par exemple pour leur rappeler que les quais de Montparnasse sont non-fumeurs) ?

  16. ABaker dit :

    Vous devez installer des détecteurs de fumée sur les trains et les quais, surtout dans les gares qui sont dans un tunnel comme La Défense. Si on détecte la fumée, on engage des sirènes. Je trouve que des fumeurs aiment se cacher donc il faut assurer qu’il n’y pas d’endroit de se cacher.

    • Kethu dit :

      Et comme ça si la personne n’en a rien à faire de la sirène (je pense notamment aux « racailles » qui squattent la dernière voiture avec leur beuh), tous les usagers de la voiture vont partir car la sirène leur dégommera les oreilles ? 😛

      Et si les fumeurs se « cachent », au moins ils n’enfument pas les autres, c’est ce qu’on leur demande !

  17. LN dit :

    Et alors ce retour du colloque anti tabac du 23 juin ? Je suis curieuse de connaître les mesures adoptées… (Les appliquer sera une autre histoire…).

  18. LN dit :

    Ce matin un record en gare de rambouillet! Le quais est pourtant dehors mais remplis de fumeurs ça donne l’impression d’être enfermée dans une boite avec eux ….
    Comme d’habitude, rien n’est fait….!!!!!

    Ce weekend j’ai vu un agent RATP fumer dans le métro, je me dis que si les agents sncf font de même, on est mal barré pour faire appliquer la loi. Je comprends mieux pourquoi rien ne bouge…

    • EPPasser en mode normal dit :

      Comme cela a déjà été précisé, en dehors des gares parisiennes, seuls les espaces clos sont concernés par la loi anti-tabac. Il est donc ‘normal’ de voir des gens fumer sur les quais des gares de banlieue.

  19. LN dit :

    Apparemment pas en gare de rambouillet

  20. LN dit :

    Mme Breton vous précisez à juste titre que les fumeurs éteignent leur cigarette à la vue des agents. Dans ce cas pourquoi ne pas faire comme la police et laisser parfois les uniformes de côté et se fondre dans la masse (agents en civil) ?

    Il serait simple de verbaliser : attendez sur les quais de Montparnasse à l arrivée d un train ou TGV et vous verrez que les premiers qui descendent se précipitent sur leur clope comme s’ils allaient mourir (quelle ironie!).

    • Kethu dit :

      Me semble pas que ce soit autorisé de contrôler en civil… Enfin ça peut changer, la RATP peut le faire depuis peu.

    • Bonjour,
      Pour le moment les agents de la SUGE ont l’obligation de porter leur uniforme lors de leurs interventions.
      Toutefois, à l’occasion du Comité National de Sécurité dans les Transports en commun, une demande a été adressée au ministre de l’intérieur, M. Bernard Cazeneuve et auprès du secrétaire d’état chargé des transports afin obtenir l’autorisation de réaliser des missions en civil pour les agents de la SUGE.
      Cette mesure est actuellement à l’étude, je vous en reparlerais dés que nous auront de plus amples informations.

  21. Yann dit :

    Hier soir encore, fumeur sur les quais à Montparnasse à 20 mètres de controleurs et d’agents de la suge….et pas un n’a bougé

    • LN dit :

      Et ce soir encore en gare de Montparnasse 2 fumeurs à 2m du contrôleur qui a la tête tournée dans leur direction, mais ne réagit pas… (Quelle surprise!).
      Le pauvre faisait limite pitié : que ferait un jeune controleur un peu chétif et frêle face à 2 fumeurs au look assez louche ? Probablement rien.. Et preuve en est.
      Mais en fait non, je ne vais pas le plaindre : il est en gare de Montparnasse, ce n’est pas comme s’il ne pouvait pas appeler des collègues en renfort, afin de juste faire respecter la loi et faire ce pourquoi il est payé (entre autres).

  22. Phil 78 dit :

    Bonjour EP

    La fumée des fumeurs se fiche pas mal de la loi, et que nous soyons en extérieur ou non, pénètre quand même dans nos poumons, nous, les non-fumeurs, et à plus forte raison
    si le vent est favorable.
    Je rappelle au passage, qu’empoisonner autrui avec du Chlorure de Barium, de l’arsenic, du cyanure, des solvants de toutes sortes, etc … tombe sous le coup de la loi, qui, curieusement, là, n’est pas appliquée.
    Je pense que le temps est venu de monter un collectif de non-fumeurs, appuyé par une pétition, et rompre cette inertie insupportable que nous subissons depuis trop longtemps
    de la part des décideurs politiques, et des dirigeants de la SNCF.

  23. Theo dit :

    Bonjour Amélie Breton ,
    J’ai déjà vus pleins de reportages ( La ville entre en gare ou Sept a huit sur TF1 ) ou les agents de la SUGE travaillent en civil …. 🙂 🙂

    • Bonjour
      Le port de l’uniforme est actuellement obligatoire pour toutes les équipes de SUGE à l’exception des brigades spécialisées dans le vol à la tire.
      Il s’agit d’une équipe supplémentaire qui intervient sur toutes nos lignes et réalise enquêtes et missions sur le terrain pour agir uniquement sur cette thématique.
      Leur discrétion est essentielle et donc ils sont pour le moment les seuls à avoir l’autorisation d’intervenir en civil.
      Ce droit vient toutefois d’être demandé au ministre de l’intérieur pour tous les autres agents afin de faciliter les missions d’intervention sur les incivilités et les infractions liés notamment au tabac.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il doit bien y avoir une solution. Régulièrement à St Lazare, au niveau métro, la RATP intercepte les fraudeurs avec des agents en civil. Ceux en tenue sont un peu loin pour établir les PV.

  24. Theo dit :

    Bonjour Amélie Breton ,
    C’est sa , dans les 2 reportages , les agents intervenait pour des vols . Quand aux conducteurs , l’uniforme est-il obligatoire car je peux les apercevoir avec une tenue incorrect . ( mal habiller pour travailler ) . C’est comme même la moindre des choses d’avoir l’uniforme pour conduire les trains . On ne se présente pas au travaille en touriste … 🙂 merci d’avance .

  25. Theo dit :

    Bonjour EP , absolument d’accord avec vous , sur leurs brassards , il y a même écrit .  » RATP EXPLOITATION  » .

  26. Theo dit :

    Dans combien de temps le ministre de l’intérieur pourra donner une réponse ? Qui décide ? Monsieur Cazeneuve ? Merci d’avance .

  27. Theo dit :

    Bonjour Jéré ,
    Merci pour votre réponse .
    Bonjour Amélie Breton ,
    C’est possible que les conducteurs aient une tenue spécifique obligatoire ? Merci d’avance .

    • Bonjour,
      A ce jour je n’ai pas entendu de projet de cet ordre.
      Les uniformes ont pour but de permettre aux voyageurs d’identifier les agents, le conducteur étant en statique dans sa cabine, il n’a pas de rôle de visibilité…

  28. Theo dit :

    Bonjour Amélie Breton ,
    Il faut savoir qu’à la RATP , les conducteurs de tramway par exemple ont une tenue spécifique obligatoire alors qu’on a pas besoin de les identifier . Mais tout simplement , qu’ils aient une tenue plus correcte , costard , chemise au lieu de venir avec un TEE shirt ridicule … 🙂

  29. Theo dit :

    Bonjour Jéré ,
    Effectivement , un conducteur avec un TEE-SHIRT Simpson ! C’est pas une tenue pour aller travailler …

    • ramses06Passer au statut dit :

      1 conducteur avec un t shirt simpson ?? un vrai connaisseur .
      plus sérieusement je ne vois vraiment pas le problème.

    • BB7601Passer au statut dit :

      Je ne vois pas le problème non plus ! D’ailleurs ça me rappelle ça : https://www.youtube.com/watch?v=DV1zCfDE4XE

    • Doudou dit :

      C’est une blague ou ce gars se permet de dire que les conducteurs sont des gros c*** qui ne respectent rien parce que l’un d’eux porte…un t-shirt des simpsons ?!

      C’est par où les signalements de trucs loufoques ?

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      Bonjour,

      Au jour d’aujourd’hui, en effet il n’y a pas d’uniforme, mais Theo, je suis plutôt d’accord avec vous, pour moi aussi c’est l’image d’une entreprise et puis une tenue décontractée ne favorise pas le sérieux au travail… Je suis en ce moment à l’étranger, ici tous les conducteurs et les agents en gare ont une uniforme et l’attitude qui va avec se fait sentir ! 😉 Bon je ne dirais pas d’aller jusqu’ici mais quand même, je suis d’avis que des vêtements avec le logo de la SNCF au moins seraient les bienvenus 🙂
      Bonne semaine,
      Cordialement.

    • RichePasser au statut dit :

      Il faut vivre avec son temps, dans le privé et dans les boites américaines on a essayé de nous imposer le costard cravate dans les années 90, les anciens avaient cédé mais nous les rachetés on s’y est opposé et finalement tout le monde est venu en décontracté par la suite.
      Bref, on s’en fiche de la tenue, on veut juste des trains qui circulent à l’heure, en sécurité etc… avec moins d’incidents et surtout un réseau rénové.
      Je partage cependant le point de vue, sur la cigarette et les pieds sur les sièges, là il y a un problème de propreté et il faut des agents de la SUGE en tenue civile mais décontractée pour se fondre dans la foule.
      Bonne journée.
      Ph.Riché

  30. Theo dit :

    C’est comme même l’image de marque de la SNCF . 🙂

  31. Phil 78 dit :

    Bonsoir,

    Un conducteur n’est pas tenu de porter un uniforme, et je pense
    que ce serait un plus , de se recentrer sur le thème de cet article, dont le but est , il me semble, censer débattre pour mettre en oeuvre des mesures efficaces pour protéger la santé des non-fumeurs dans les gares, y compris en extérieur, ce qui n’est toujours pas le cas.

    Bonne soirée.

  32. Theo dit :

    Bonjour Phil78 ,
    Je ne peux pas dire ce que je pense sur ce blog car aucun article parle de l’uniforme . Bonne soirée a vous aussi !

    • LNA dit :

      Bonjour,
      dans ce cas demandez à Amélie Breton de créer un article spécialement dédié aux tenues des conducteurs.

      A. Breton : vous n’avez pas répondu au sujet du colloque du 23 juin : quelles mesures (concrètes si possible) ont été adoptées ???

      Par ailleurs, vous précisez bien que les agents de la SUGE intervenant dans les vols ont un besoin essentiel d’être en civile pour des questions évidentes de discrétion… Il en va manifestement de même concernant les fumeurs fraudeurs. Donc il ne faut pas les différencier à ce sujet.

      Je rejoins une question posée plus haut : quand le ministre donnera une réponse ?

      Merci d’avance pour vos réponses.

    • Bonjour,

      Le sujet des uniformes peut effectivement être abordé, je vous proposerai un billet d’ici quelques jours.
      Pour le sujet du colloque contre le Tabac à bord des trains, j’ai fais un retour complet dans un billet diffusé le 21 juillet qui reprend les différentes mesures définies.
      http://meslignesnetu.transilien.com/2014/07/21/stop-au-tabac-dans-les-trains-programme/
      Concernant l’autorisation de réaliser des missions en civil, pour le moment seules les brigades spécialisées dans le vol à la tire ont cette autorisation.
      Pour des raisons d’efficacité, il a été demandé de l’étendre aux autres effectifs de la SUGE mais passé la demande, réalisée le 24 juin, nous n’avons aucune emprise sur les délais de réponse et la décision qui sera prise.
      Je vous tiendrai cependant informé dés qu’une réponse nous sera faite.

  33. BERCHAPEL dit :

    Sur la ligne RAMBOUILLET/PARIS MONTPARNASSE, depuis plus d’une semaine,
    nous avons la joie de revoir les « petits gris » le matin à 7h54. Et bonheur suprême, hier matin il n’avait que quelques wagons si bien qu’on était tassé et bien secoué pendant 35 minutes. Un vrai bonheur, ça nous manquait terriblement. Heureusement qu’on nous dit qu’ils vont disparaitre, moi, je n’y crois pas du tout. Je pense que dans 30 ans ils seront toujours là. La SNCF voue un véritable culte pour ses trains.

    • Doudou dit :

      En même temps, un demi-siècle de service, ils roulent comme si ils sortaient d’usine, je vous rassure, vos « trains bleus » du matin sont pas mieux, ils ont seulement 5 ans de moins, on vous fais juste passer ça pour du neuf et j’ose même pas parler de certaines locos qui les tractent, descendantes du fret et essoufflées, elles ne cessent de tomber en panne pour votre plus grand bonheur 🙂 !

    • RichePasser au statut dit :

      Bonjour,
      Si cela est ponctuel le temps de remettre en état les V2B déjà bien fatiguées et sales on s’en contentera.
      Par contre, je ne comprends toujours pas, pourquoi cette ligne est toujours méprisée et que l’on n’a pas le droit d’avoir des Franciliens comme sur St. Lazare. Comme d’habitude on passe toujours en dernier, avec une ligne qui est pourtant longue en trajet.
      Bonne journée.
      Ph.Riché

    • Doudou dit :

      Montparnasse n’a jamais eu de matériel neuf excepté les 27000 et les TER2N, le reste c’est de la récup’ d’autres banlieues, certaines de nos VB2N (et pas V2B Riché…) proviennent de la banlieue de Paris-Est avec laquelle on a échangé nos RIO qui grimpaient à Dreux ou au Mans avec des danseuses jadis…

      Pour le Francilien (Z5000), il était trop tard pour la SNCF (surtout pour le STIF à vrai dire car c’est lui qui apporte l’argent la plupart du temps pour ce genre de choses…) de refaire une commande, les lignes H et J sont passées prioritaires du fait de leur véritable patchwork de matos, ces lignes voyaient passer simultanément, des VB2N, des RIO avec des 17000 ou même de la 27000 sur Saint-Laz’, des Z2N et de la Z6100 (pour banlieue Nord-PNO) sur de mêmes relations ! Pour les ateliers, c’est bien plus simple et surtout rapide d’intervenir sur un matériel uniformisé ce qui accélère les délais d’intervention et limite donc les suppressions&incidents car tout sera unique et uniformisé !

      Pour Montparnasse, c’est un peu la foire à gogo aussi, et ça n’arrange rien, le matos utilisé ne correspond pas du tout au profil de la ligne ! De nombreuses fois les Z2N (matos des lignes U, C, D, P…) ont été plébiscitées pour remplacer les rames tractées mais le STIF a préféré les laisser sur la P où elles ne servent à rien et ou des VB auraient plus d’utilité (suffit de regarder le plan de cette ligne pour s’en rendre compte…), évidemment, cela offrirait énormément d’avantages, déjà une amélioration ultra significative des temps de parcours excessifs (des gains de 10 à 15 min du fait des accélérations et décélération très efficaces de ce matos) et bien moins de soucis de maintenance du fait de l’uniformisation qui aurait pu se faire et le parc aurait sûrement moins tourné en flux tendu par rapport à aujourd’hui ou c’est le bazar le plus total…

    • JerePasser au statut dit :

      Le problème est qu’il n’y à aucune Z2N de libre, on aurait pu commander au début des années 2000 des Z20900 pour la ligne N, ou encore on peut faire une commande supplémentaire de Z50000 pour les Paris-Sèvres et la mission terminus Versailles le soir cela pourrait permettre de rendre le parc VB2N moins tendu pour les autres destinations. Il pourrait encore avoir une solution c’est à l’arrivée des Régio2N sur la ligne R récupérer quelques Z5600 pour aller sur Sèvres, Versailles et éventuellement Plaisir et Rambouillet.

  34. Theo dit :

    Bonjour Amélie Breton ,
    Merci pour votre réponse . J’attend une réponse de votre part mais je part le 26 … 🙂 🙂 🙂 :). Très presser ! J’espère que j’aurais une réponse avant de partir 🙂

    • Bonjour Théo,
      Quelle est votre question?
      S’il s’agit du port de l’uniforme pour les conducteurs, il me semble y avoir répondu.
      Aucun projet de ce type n’est en cours.
      Je mettrai cependant un billet sur le sujet des uniformes la semaine prochaine, où vous pourrez tous réagir sur les différents aspects de cette thématique.

  35. RichePasser au statut dit :

    Oui en somme les lignes N & U sont et resteront toujours les parents pauvres avec du matériel de récup déjà bien fatigué.
    Quand je vois que sur des lignes comme Paris St Laz – Nanterre U il y a des magnifiques Franciliens trajet de 20 minutes et que les trajets lignes N & U c’est en moyenne 45 minutes à 1h ça laisse songeur.
    C’est dire l’intérêt que le STIF et autres portent à nos lignes.

  36. Phil 78 dit :

    Bonjour ,

    Et oui, en plus d’une politique d’angélisme face aux fumeurs,
    et donc d’un manque de respect total de notre santé, il n’en
    n’est pas fait plus pour notre sécurité, avec des trains « hors d’age » , dans lesquels nos arrières grand-mères circulaient déjà.

    Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.