MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur le Tchat du 4 novembre

9
Publié le 30/12/2015

Directrice des lignes N et UVous avez été nombreux à suivre le tchat LSUD des lignes U et L sur le Service Annuel 2016, le 4 novembre dernier !
Plus de 3000 visites et près d’une centaine de questions posées durant le tchat!
Il ne nous a bien sûr pas été possible de traiter l’intégralité de vos questions et l’attention de nos deux directeurs de ligne, Anne Marie Palmier et Jean-Stéphane Monnet s’est concentré exclusivement sur les questions liées à la thématique du Tchat, le futur service des lignes U et L !
Les autres questions ont cependant été lues durant le tchat, et Anne Marie Palmier a souhaité pouvoir apporter une réponse à chacune de vos interrogations.
J’ai donc repris l’intégralité de vos réactions et interrogations pour rassembler dans ce billet les thématiques principales abordées, si toutefois vos questions n’apparaissent pas, voici une synthèse des principaux sujets.

Concernant le Plan de transport

 

Q: Bonsoir, À quand une ligne mantes – saint quentin sans passer par saint cyr ?

L’infrastructure est difficilement modelable, le plan de transport se fait donc sur les infrastructures actuelles, c’est-à-dire les aiguillages et les voies disponibles. La ligne Paris Mantes ne peut emprunter un autre point de passage que celui de la gare de St Cyr. Ce sont précisément les aiguillages de ce secteur qui permettent aux trains de relier Mantes à Montparnasse. Votre souhait nécessiterai de créer de nouvelles voies, de nouveaux aiguillages sur un secteur urbain très dense, des travaux d’envergures qui ne sont pas envisageables facilement.

Q: Bonsoir,Même remarques sur la fréquences des trains sur la ligne N (Dreux-Paris) en heure de pointe. Deux trains par heure dans certaines gares. Depuis que le Navigo est à tarif unique, de plus de monde prend le train dans ces petites gares. Merci pour votre réponse.

En tant qu’organisateur des transports d’Ile De France, le STIF définit les titres de transport, la tarification et l’offre des fréquences et dessertes de vos trains. De manière à être toujours au plus près de vos besoins et pouvoir adapter cette offre à l’évolution de vos habitudes de transport, le STIF analyse vos déplacements grâce aux données de validation des gares. Chaque compostage, chaque validation permet ainsi de connaitre le nombre d’entrants et de sortants pour chaque gare. Ces statistiques sont ensuite analysées et peuvent conduire à un nouveau service jugé plus adapté. Une importante campagne de communication sur ce geste simple qu’est la validation a justement actuellement lieu dans vos gares. En validant vous permettez ainsi au STIF d’adapter le plan de transport à vos besoins réels.

Q: Pourquoi le train la défense sqy met toujours 35 minutes au lieu des 30 ou 31 annoncées ?
Q: Pourquoi y a t-il un tel décalage entre les durées de voyage annoncées et la réalité ? Ligne u tous les jours depuis 10 ans.

Les fiches horaires communiquent aux voyageurs un horaire de passage indicatif, l’horaire de passage théorique, celui qui est prévu. A cela s’ajoute la réalité concrète de la gestion d’un plan de transport où chaque jour la circulation doit être adaptée aux aléas qui surviennent. Ils peuvent avoir de nombreuses origines (voyageurs, matériel, infrastructure, météo, malveillance…) et ont un effet immédiat sur la ponctualité de vos trains.
Sur une région où circule peu de trains, il est possible de rattraper le retard d’un train en accélérant sur certains parcours. L’incident peut alors être transparent pour les voyageurs. En revanche sur un secteur où de très nombreux trains circulent au même moment, le moindre incident va provoquer un véritable bouchon, conduisant à des ralentissements voire des arrêts en lignes. De la même manière que sur une autoroute, vous pourrez rouler à pleine vitesse, ou au contraire, être totalement immobilisé, selon la fluidité de la circulation.
Sur le réseau d’ile de France l’offre est tellement dense (pour satisfaire le plus grand nombre de voyageurs en créant des dessertes et fréquences cohérentes) que les trains se suivent avec des espacements de moins de 2 minutes entre chaque train. Dans cette situation, il est impossible de rattraper le moindre retard ou de gommer l’impact d’un incident. Et comme le trafic est dense, la moindre minute perdue fait l’effet pour les trains suivants d’un véritable incident…A cela s’ajoutent les véritables incidents difficilement maitrisables malgré nos efforts…météo, pannes, accidents…
Tout est fait pour améliorer la ponctualité des lignes et cette offre LSUD vient aussi dans cette optique-là. Le souhait d’améliorer la desserte de La Défense a aussi permis de remettre à plat une grille qui était trop « serrée » pour fonctionner au quotidien. La nouvelle offre du SA 2016, doit permettre, en améliorant l’espacement entre les trains, de limiter cet effet de contagion d’un train à l’autre en cas de retard sensible. Mais, pas de mystère, plus le nombre de trains est important sur un secteur, plus le plan de transport est sensible aux moindres évènements susceptibles de créer un retard…

 

Q: Pourquoi sommes-nous bloqué tous les jours avant Versailles chantiers en direction la Verrière ? Cela dure souvent plusieurs minutes.

C’est vrai qu’il est difficile de comprendre le ralentissement d’un train durant son parcours ! Bien souvent on ne voit que les trains qui nous croisent sans imaginer qu’il y a un train juste devant nous, et un derrière et que celui qui vient de nous croiser a emprunté la même aiguille que celle que l’on attend d’utiliser…
Le secteur que vous mentionnez est justement un véritable carrefour ferroviaire, dans notre jargon on parle de nœud ferroviaire, ici le nœud de Porchefontaine. C’est un point où tous les trains des lignes N, U, C, TER, Intercité, TGV et FRET empruntent, souvent au même moment.
Comme tous ces trains se suivent les uns derrière les autres à quelques minutes d’écart, la moindre minute de retard sur un train, impose à tous les suivants de ralentir. Chaque train doit en fait attendre son tour pour passer sur les aiguillages qui l’orientent vers le bon itinéraire.
En règle générale, un ralentissement en ligne signifie soit une mesure de sécurité lié à l’infrastructure (après travaux) ou un danger signalé (personnes sur les voies) soit un engorgement de l’axe, de la même manière que sur la route, un bouchon.

 

Concernant la Sureté

Q: Bonjour, utilisateur régulier de la ligne N (ligne Mantes-la-Jolie, Montparnasse), je ne m’y sens pas du tout en sécurité, ayant été agressé une fois, et ayant eu vent de multiples agressions (dont une tentative d’agression sexuelle qui a eu lieu récemment, et qui a fait la « une » de nombreux sites internet). Que comptez vous faire pour la sécurité des usagers ? (installation de caméras? )

Les lignes N et U font partie des lignes les plus sûres de Transilien et tous nos efforts sont mobilisés pour conserver cette situation. La sureté des voyageurs est une de nos préoccupations majeure. Durant leurs trajets, les voyageurs sont encadrés de plusieurs leviers permettant de veiller à leur sureté ; les quais vidéo protégés, bornes d’appel urgence sur les quais, présence renforcée en gare en extrême soirée, numéro d’appel 3117…A cela s’ajoute des agents SUGE , les agents de sécurité et les agents du contrôle qui « patrouillent » à bord ainsi que les agents gare qui restent en gare jusqu’au passage du dernier train.
De nombreux projets sont aussi à venir : vidéo protection dans les trains, équipes de médiateurs dans les trains, et désormais l’évolution du numéro 3117 pour envoyer des sms…
Le rôle des voyageurs est aussi essentiel sur ce point car vos signalements au 3117 permettent une intervention rapide et nourrissent notre veille pour déclencher ensuite des opérations ciblées.
Le plan VIGIPIRATE actuellement déployé ajoute à nos moyens déjà en place d’importants effectifs militaires dans les grandes gares parisiennes ainsi qu’une étroite collaboration avec les forces de l’ordre.

 

Concernant le Service Annuel 2016

Q: La U a t’elle servi de variable d’ajustement pour les trains de la L ? On a vraiment cette impression, là.

La ligne U est fréquemment impactée par les perturbations de la ligne L. Il était nécessaire de réaliser une refonte de la ligne L, et en conséquence de la ligne U qui s’intercale entre différents axes de la L, pour améliorer la situation de ces deux lignes. En améliorant la ponctualité de la ligne L, on améliore automatiquement celle de la ligne U. La ligne U bénéficie donc directement de ce nouveau service. Elle n’est pas une « variable d’ajustement » mais en tant que lignes imbriquées les unes dans les autres il était essentiel de trouver des équilibres et ajustements cohérents aux objectifs des deux lignes. Des modifications ont été apportées sur les 2 lignes, afin de trouver différents équilibres permettant d’ajuster les capacités du matériel, de l’infrastructure et des objectifs des différents acteurs de ce nouveau service (STIF, élus, association).
Je ne comprends pas votre sentiment d’injustice, la ligne U bénéficie de deux dessertes supplémentaire, de trains supplémentaires le weekend et d’une heure de pointe élargie en semaine, tout cela sans augmentation du temps de parcours. En revanche, il a été nécessaire de supprimer la desserte du Val d’Or et il est vrai que le glissement que provoque l’élargissement de l’heure de pointe, décale l’heure de passage habituel de vos trains.
Comparativement ce nouveau service entraine d’avantage de contraintes pour les voyageurs de la ligne L dont les dessertes sont entièrement modifiées et les temps de parcours allongés. Ces modifications sont nécessaires pour améliorer la circulation des trains des deux lignes. Il n’y a donc pas de sacrifice d’une ou l’autre ligne, mais bien un impératif technique de réorganiser la circulation pour permettre à tous les trains et donc aux voyageurs de circuler dans de meilleures conditions.
LSUD est donc un compromis avec des contraintes imposées aux deux lignes L et U qui permettront d’améliorer le service des deux lignes !

 

Q: Plus que le temps de parcours, avez vous estimer le temps de remplissage de la ligne U en heure pleine? il n’y a déjà plus de places assises passé Versailles chantiers.

Q: Bonsoir, les défis d’heures de pointe sont de plus en plus chargés et pleins. A mon sens les arrêts supplémentaires surtout à Chaville vont les remplir encore davantage… Donc oui on décharge la ligne l mais au dépend de la u non ?

Le taux de remplissage a aussi été analysé et l’augmentation du nombre de voyageurs pris en compte. Le flux supplémentaire, dans la mesure où il se reporte sur l’ensemble des trains de la pointe, est cohérent avec la capacité des trains de la ligne U dont les taux de remplissage actuel varient entre 60 et 86%.

 

Concernant le Matériel

 

Q : Y aura-t-il de nouveaux trains Transilien ?

La ligne N vient de se séparer de son matériel le plus ancien, les Z 5300, appelés familièrement « petits gris » pour les remplacer par du matériel à deux niveaux, les VB2N. Le STIF détermine le parc ferroviaire de chaque ligne et doit ainsi avoir une vision globale pour l’ensemble des lignes. Notre ligne n’a pas de prévision de changement avant une dizaine d’années.

Concernant les toilettes

Q: Bonjour Aura t’on des toilettes dans les futures voitures de la lignes N Dreux?

Les toilettes disparaissent peu à peu des trains d’Ile De France. Cette installation à bord ne répond plus aux impératifs de gestion (réactivité des actes de maintenance liés aux trop nombreuses dégradations) et de sûreté (sécurisation des trains par vidéo protection embarquée). Il a donc été décidé d’équiper certaines gares qui font l’objet de travaux.

à lire aussi

LSud : tout savoir sur le nouveau service 2016

LSUD…Lancement du nouveau service de la ligne U !

Tchat avec les directeurs des lignes U et L : retrouvez tous les échanges

9 commentaires pour “Retour sur le Tchat du 4 novembre”

  1. EPPasser en mode normal dit :

    Oups la 1ère réponse est inexacte !

    Il n’est pas nécessaire de passer par St Cyr. Le raccordement des 2 lignes (Rambouillet et Mantes) se fait par un triangle.Il y a la bifurcation de Bois-Gazé (selon Wikipédia) ou de Bois-Cassé (selon l’IGN): http://geoportail.fr/url/7Fc93S
    Cet itinéraire est utilisé par des trains marchandises et pour l’échange de matériel. C’est en partie comme ça qu’il est possible de retourner des rames de VB2N et de se retrouver avec une motrice en tête à PMP.

    • oui, mais cette infrastructure-ci est, comme vous l’indiquez, utilisée pour l’usage des manœuvres des itinéraires spécifiques et donc d’une utilisation restreinte, il ne pourrait pas absorber l’affluence d’une ligne.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      @EP : je vous renvoie sur ce lien : http://carto.metro.free.fr/cartes/rer-idf/
      Je vous invite à zoomer sur la bifurcation.

      Effectivement, faire SQY – Plaisir reste possible sur papier mais cela nécessiterait en pratique de créer de nouveaux quais à SQY au moins… En heures de pointe, c’est déjà suffisamment chaotique à SQY donc rajouter un train qui déboule de Fontenay pour se mettre sur la voie B, ce serait sportif…

    • La fouine dit :

      Merci EP pour votre intervention suite à une information erronée. Vous êtes un connaisseur, bravo

    • EPPasser en mode normal dit :

      Merci Bluebird43 pour la précision.
      Toutefois, il y a un autre fait établi. Il n’est pas possible d’ajouter des liaisons vers Mantes car le secteur de Mantes est saturé.

  2. rail-tonyPasser au statut dit :

    Ah oui, c’est vrai.
    Je me rappelle de ce souvenir du tchat du mercredi 4 novembre 2015 et c’est là où il y a beaucoup de questions et d’échanges sur les nouvelles déssertes des lignes L et U mais le problème, c’est que Jean-Stéphane Monnet et Anne-Marie Palmier n’avaient pas répondu à toutes les questions et c’est dommage.
    Au faites, ce n’était pas des questions que je voulais mais c’était des messages de satisfactions sur les nouvelles déssertes des lignes L et U.
    Mes 2 messages sont :
    – Bonsoir Jean-Stéphane et Anne-Marie, Je suis content, satisfait, fier et heureux que les nouvelles déssertes des lignes U et L SUD se concrétisent. Grâce à cela, je pourrai prendre les trains de ces 2 lignes en toute sérénité. Bravo et félicitations !
    – Grâce à ces nouvelles déssertes, les navettes Paris Saint Lazare – Saint Cloud sont supprimées au profit des trains de bout en bout, Paris – Versailles Rive-Droite/Saint Nom la Bretèche avec des trains toutes les 15 minutes en heures creuses et 10 minutes en heures de pointe pour la ligne L. 30 minutes en heures creuses et 15 minutes en heures de pointe pour la ligne U. C’est bien quand même !

    • AljeePasser au statut dit :

      Bonsoir, à vrai dire ce qui est très fortement contesté, c’est que dans le cas de la ligne L il ne s’agit pas réellement d’un train toutes les 10minutes mais d’une moyenne d’un train toutes les 10minutes…avec quelques espacement atteignant 20minutes et ce en pleine hyperpointe. Ajoutez à cela un temps de trajet allongé pour les utilisateurs au delà de St Cloud.
      En bref oui il manque une 3e voie entre la défense et St Cloud depuis des années, cela aurait du faire partie d’un plan d’urgence. Mais rien ne sera fait car ils comptent bien sur le metro 15 pour alléger le trafic de la L. Dommage que ce tronçon-ci de la 15 soit le dernier qui verra le jour…

    • rail-tonyPasser au statut dit :

      Bonsoir AlexJ,
      Bonne année, bonne santé et meilleurs voeux 2016 !
      Au faites pour la ligne L, c’est un train toutes les 5 minutes en heures de pointe sur le tronçon central entre Paris et Saint-Cloud.
      Après Saint-Cloud, c’est un train toutes les 10 minutes qui vont soit à Versailles Rive-Droite ou soit, à Saint-Nom la Bretèche.
      Malheureusement, il n’y aura pas de 3ème voie entre La Défense et Saint-Cloud pour des raisons d’organisations et d’urbanisme.
      A la place de cela, il y aura la nouvelle ligne 15 du métro de Grand Paris Express car cela consiste à soulager et à déléster les transports existants.
      Pour les métros de Grand Paris Express, ils feront le contour de la banlieue parisienne en évitant de passer par Paris comme c’est le cas des nouvelles lignes dont les 15, 16, 17 et 18 mais sauf les lignes 11 et 14 qui passent par Paris et qui sont exploitées par la RATP.
      Je souhaite vraiment que les nouveaux métros de Grand Paris Express fassent partie de la RATP et non, la SNCF.
      L’exploitation des nouveaux métros de Grand Paris Express à la SNCF, c’est à éviter.
      Encore bonne année, bonne santé et meilleurs voeux 2016 !

  3. AljeePasser au statut dit :

    Bonsoir, merci vous aussi 🙂
    A vrai dire pour la ligne L si ca se trouve une simple 3e voie à la gare de Puteau aurait suffit mais bon…je pense que la ligne L ne retrouvera un bon service que le jour où la U disparaitra, ce qui n’a une chance d’arriver que si jamais était construit la 18 entre VCH et la défense, et encore ce n’est pas sûr.

Les commentaires sont fermés.