MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Le point sur l’incident du 08 juin

5
Publié le 9/06/2016

infotrafic_120La circulation a été fortement perturbée hier sur la ligne N en raison d’un accident de personne survenu à Meudon. Je vous propose de revenir ici en détail sur le déroulement de cet incident.
A 16h30 le conducteur d’un train RIPI déclenche l’alerte radio, qui immobilise toutes les circulations du secteur, et alerte le régulateur qu’il vient de heurter une personne.

Au Centre opérationnel Transilien, le responsable du plan de transport et les régulateurs interrompent la circulation entre les gares de Versailles Chantiers et Montparnasse puis réorganisent la circulation des autres axes pour permettre malgré tout une continuité du trafic.

A cet instant le délai de rétablissement est estimé à 18h30, le gestionnaire de l’information voyageur informe tous les agents de la ligne, alimente les écrans infogare et réalise les messages conjoncturels, puis contacte le PC Info, pour l’envoie d’alertes sur les outils d’information à distance.

Au même instant, le coordonnateur régional alerte les pompiers, la police, les pompes funèbres et les astreintes pour prendre en charge les voyageurs et relever le conducteur choqué par l’accident.

A 17h04 les pompiers arrivent sur place et confirment le décès de la victime.

A 17h08 l’astreinte conducteur intervient pour assister le conducteur et étudier l’état du train.

A 17h11, les contrôles sur place autorisent de rétablir la circulation sur la voie 2, qui permet la circulation en direction de Paris mais en vitesse limité par mesure de sécurité.

A 17h12, une prise en charge des voyageurs bloqués en gare Montparnasse s’organise en délivrant des bouteilles d’eau. Les gilets rouges sont mobilisés dans de nombreuses gares pour apporter leur aide aux voyageurs sans pouvoir toutefois se prononcer sur le délai de reprise des circulations, impossible à déterminer sans l’arrivée sur le site des pompes funèbre.

Sur les autres axes les missions sont organisées en origine terminus sur la gare de Versailles Chantiers permettant ainsi de maintenir le trafic en direction de Dreux et Rambouillet.

A 18h02, les pompes funèbres arrivent sur place et procèdent à leur intervention.

Au COT, l’arrivée des pompes funèbre, seul intervenant habilité à constater un décès de manière officielle et à autoriser le retrait du corps, permet d’estimer une reprise des circulations vers 19h.

Le gestionnaire du plan de transport et le régulateur s’attèlent dès lors à réorganiser l’ordre des départs et réceptions des futures circulations.

A 18h42, les pompes funèbres terminent leur intervention et permettent à l’OPJ de donner l’autorisation de reprise des circulations sur le secteur de Montparnasse à Versailles.

A 18h46, le train RIPI qui a subi l’accident peut enfin dégager les voies, mais en marche prudente pour respecter les mesures de sécurité.

A 19h06, la circulation est enfin rétablie sur l’axe de Montparnasse à Versailles.

à lire aussi

Accidents de personne…Pourquoi 2h30 avant la reprise du trafic ?

« Retour à la normale », Comment rétabli-t-on un plan de transport ?

« Quand il y a un problème sur la ligne, j’ai l’impression d’être seul »

5 commentaires pour “Le point sur l’incident du 08 juin”

  1. CharlieU dit :

    Bonjour,
    Juste par curiosité:
    -Pourquoi y a t’il près d’une heure entre l’alerte du conducteur et l’intervention des pompiers? Le lieux d’intervention était t’il difficile d’accès? Est-ce une durée typique de ce genre d’accident?
    -Même question pour le temps entre le constat des pompiers et l’arrivée des pompes funèbre.

    Auparavant, j’avais constaté que pour un TGV, la durée d’intervention totale était de 3h (il me semblait que c’était une durée typique pour ce genre d’incident). Je me demande donc pourquoi une annonce de perturbation de 2h a été annoncé. De plus, j’imagine que si la personne avait survécu et ne pouvait pas être évacué rapidement, les perturbation auraient pu être plus longues.

    Merci d’avance de vos réponses!

    • Bonjour,
      Les délais d’interventions varient effectivement beaucoup d’un incident à l’autre et compliquent lourdement la volonté d’estimation de délai. Ces différentes autorités qui doivent intervenir peuvent être elles même en intervention sur un site éloigné ou rencontrer des difficultés d’acheminement…
      Un autre point qui peut être déterminant pour le délai de reprise est celui de l’intervention de la police. Comme le soulève @OBO ils sont souvent les premiers sur place et les seuls habilités a déterminer la nature de l’accident.
      Pour savoir s’il s’agit d’un accident, d’une chute, d’un crime ou d’un suicide, il faut au préalable qu’ils réalisent une enquête. Certains cas peuvent être simple, si des témoignages ou des vidéos déterminent les conditions de l’accident, mais en cas de doute, la phase d’enquête peut prendre un temps conséquent…
      Cela n’a heureusement pas été le cas hier.

    • CharlieU dit :

      Merci!

  2. Mantois dit :

    Bonjour,

    Pourquoi y at’il eu des bouteilles d’eau de distribuer seulement à la gare Montparnasse et pas dans les autres gares ?
    Pourquoi avoir priviligié les lignes de Dreux et Rambouillet et pas celle de Mantes-la-Jolie ?

    Merci

  3. Mantois dit :

    Merci d’avoir pris le temps de ne pas répondre ….

Les commentaires sont fermés.