L’accessibilité en gare: quand pourrais-je prendre le train en toute autonomie ?

Lorsque l’on est en fauteuil roulant,  qu’on a des béquilles, une poussette, ou encore une valise, le trajet en train peut vite devenir le parcours du combattant.

Néanmoins, de plus en plus de gares sont accessibles à tous.

Chaque année la SNCF et le STIF réalisent un certain nombre de travaux dans les gares pour les rendre plus accessibles. Nous en parlons depuis quelques jours ensemble d’ailleurs.

La région Ile de France, le STIF et la SNCF investissent cette année 1,5 milliard d’euros pour rendre 209 gares accessibles d’ici 2024.

Faisons un zoom sur les équipements mis en place.

Quels sont les équipements mis en place pour rendre une gare accessible ?

L’équipe de 96 minutes ainsi que Delphine et Anne, en charge de l’aménagement des gares, présentent à Thierry, voyageur en fauteuil roulant, les équipements mis en place pour se rendre facilement du parvis de la gare au train.

Quel est le coût des travaux pour rendre une gare accessible ?

Les différents équipements d’une gare coûtent entre 6 et 15 millions d’euros: nouveaux ascenseurs, nouveaux guichets avec tablettes à différentes hauteurs, nouveaux automates de vente, rehaussement des quais…

Imaginez-vous un tel cout pour ces équipements indispensables ?

 

Assistance 2018, qu’est ce que c’est ?

Aujourd’hui, lorsque vous êtes une personne à mobilité réduite, vous pouvez utiliser le service Accès Plus: vous êtes alors pris en charge par un agent en gare si la gare est accessible ou par un service de transport routier pour vous rendre d’une gare à une autre. Néanmoins, vous devez prévenir la veille de votre trajet,  avant 20h pour l’organisation de celui-ci et arriver 20 minutes en avance.

Dès le 1er janvier 2018, un nouveau service va voir le jour: les personnes handicapées pourront bénéficier de l’aide d’un agent sans réserver à l’avance ! Ce service sera disponible du lundi au vendredi de 6h30 à 20h sans interruption et dans toutes les gares accessibles.

Toute personne à mobilité réduite pourra se présenter en gare et indiquer sa présence à un agent soit en allant le voir directement en gare,  soit via une borne d’appel, soit via une application.

L’agent s’occupe de l’aider à acheter son billet si nécessaire et à monter dans le train.

Un agent sera présent à son arrivée en gare pour l’aider également à descendre.

Ce nouveau service demande une formation spécifique aux agents: 5 000 agents sont déjà formés et 700 environ le seront en 2017.

 

5 commentaires pour “L’accessibilité en gare: quand pourrais-je prendre le train en toute autonomie ?”

  1. alain dit :

    bonjour
    la loi handicap date de 2005. Un délai de 10 ans a été défini pour se mettre en conformité avec la loi. En 2015, de nouveaux délais ont été accordés……….., 12 ans pour faire les travaux dans les gares ! c’est désespérant !la France est à la traine une fois de plus

  2. Bluebird43 dit :

    Bonjour,

    C’est très bien que faisiez tout cela. Pourtant, à Versailles Chantiers, l’écart entre le marche-pied du train et le quai est parfois énorme… Même pour une personne dite « valide » comme moi c’est parfois difficile. Alors certes les gares sont peut-être accessibles, mais l’élément principal : le train, ne l’est pas. C’est frustrant car tous ces efforts de réaménagements en gare sont caducs. Pour le coup, les lignes N et U ne sont pas du tout accessibles pour l’instant, en attendant les nouveaux matériels…

    Enfin, encore une fois, pourquoi avoir enlevé les annonces sonores des départs des trains en gare. Dans une grosse gare comme Versailles, je trouve cette mesure inadaptée. Il faudrait même rajouter des annonces sur le modèle allemand ou suisse pour que les annonces soient utiles, efficaces et non bruyantes… Aucun jingle, l’annonce des départs suisses / allemands annoncent la voie de départ et la destination. Pour moi c’est ce que SNCF devrait aussi faire en Ile-de-France qui attire pourtant beaucoup de monde du monde entier.

    Cordialement.

    • joris dit :

      Versailles-Chantiers est typiquement un cas très emm*rdant pour l’accessibilité : quais en courbe et trains de hauteurs différentes : 55cm pour les TER et les futurs Regio2N de la ligne N, contre 92cm pour la ligne U (car c’est la hauteur sur la ligne L).
      C’est un des exemples qui montrent qu’un réseau 100% accessible simplement est une utopie : il faudrait reconstruire les gares les plus complexes du réseau.

  3. jbos78 dit :

    Bonjour… Je rejoins (encore) l’avis de @Bluebird43 ! La gare de Versailles-Chantiers étant en courbe, c’est assez sportif de monter dans un train reçu voie C ou E ! J’ajoute qu’à Clamart, on a donc construit une passerelle provisoire, sans escalator ni ascenseur. Contrairement aux ouvrages d’art « durables », la caténaire n’a pas été abaissée… autant de marches en plus à gravir quand on sort du train… pour ceux qui le peuvent, c’est un bon sport ! Il vaudrait mieux économiser les affichages sur la sensibilisation au handicap, et FAIRE au lieu de dire…

    • Lucile dit :

      Bonjour jbos78, Joris et Bluebird,
      Je viens de publier un article sur les projets en cours dont certains permettraient à terme d’avoir une gare 100% accessible du parvis de la gare au train pour les personnes à mobilité réduite. N’hésitez pas à aller lire l’article si le sujet vous intéresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *