MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Petit guide pour signaler un dysfonctionnement

61
Publié le 7/06/2017

Découvrez le nouvel outil pour signaler une anomalie dans votre gare, dans votre train ou sur les services en ligne !

Vous me faites régulièrement des signalements sur les fumeurs, pour un service dans votre gare, les outils à distance etc… ici sur le blog.. ou via Twitter.

Aujourd’hui nous mettons en place un nouvel outil qui vous permettra de signaler un dysfonctionnement rapidement et simplement. Découvrons le ensemble !

A quel moment puis-je utiliser cet outil ?

L’outil signalement est disponible à tout moment via le blog, sur la colonne de droite, lorsque vous lisez un article de la rubrique « Contribuer ».

A n’importe quelle heure du jour ou de la nuit vous pouvez déposer un signalement concernant:

  • un train
  • une gare
  • un service en ligne

Certaines données sont obligatoires pour valider votre signalement comme la date et l’heure approximative ou vous avez rencontré votre anomalie.

Vous avez la possibilité de signaler via les QRcodes dans les trains et dans les gares, un problème de propreté: des déchets, des souillures, des dégradations, des tags, pas de sac poubelle ou sac poubelle rempli… tout est directement transmis aux équipes de maintenance.

Lorsque vous rencontrez un problème d’incivilité, de fumeurs dans les trains ou en gare, que vous êtes en danger ou que vous êtes témoin d’un danger, n’hésitez pas à utiliser le 31 17 7 par sms ou le 31 17 par téléphone ou encore l’appli 31 17.

Comment signaler mon anomalie ?

Pour signaler votre dysfonctionnement, vous pouvez cliquer ici ou vous rendre sur la page « Signalement » via un article de la catégorie « Contribuer. »

Lorsque vous arrivez sur cette page, vous avez un formulaire à remplir; Vous devez choisir le type de signalement que vous souhaitez effectuer: dans un train ? dans votre gare ? sur un service en ligne comme le blog ? A vous de choisir. Attention, vous devez effectuer 1 signalement par catégorie. Il n’est pas possible de signaler 2 anomalies différentes dans un seul signalement.

 

Dans un train: Lorsque vous signalez une anomalie dans un train, il faut mentionner le code mission de celui-ci que vous pouvez voir sur l’écran infogare lorsque vous attendez votre train, ou sur l’avant du train ( DAPO, PIRI, PADO, MEPU, VERI, DEFI etc…); vous devez également indiquer le numéro de voiture du train, la catégorie de votre signalement (sonorisation, les écrans dans les trains, …) et enfin décrire l’anomalie. Si vous avez une photo c’est encore mieux !

Dans une gare: Vous choisissez votre gare, la catégorie de l’anomalie ( un appareil de vente, un ascenseur, les escalators, etc..) et enfin décrivez brièvement votre anomalie. Comme lorsque vous signalez une anomalie dans le train, si vous avez une photo c’est encore mieux !

Sur les services en ligne: Vous pouvez signaler un problème sur le blog en décrivant l’anomalie. Si vous rencontrez un problème sur l’appli ou sur le site transilien.com, je vous invite à le signaler directement sur ces médias pour que le problème soit résolu au plus vite.

 

Dans tous les cas, votre adresse mail me permettra de vous recontacter si j’ai besoin de plus de précisions avant de transmettre votre signalement.

 

Pourquoi avoir créer un formulaire ?

Ce formulaire va me permettre de centraliser tous vos signalements et d’avoir toutes les informations nécessaires pour transmettre votre signalement; Actuellement il me manque parfois quelques données pour avoir un signalement complet et pouvoir transmettre aux équipes.

 

Que pensez-vous de ce nouvel outil ?

N’hésitez pas à me transmettre vos retours et vos commentaires si vous rencontrez un souci lors de la saisie de votre formulaire.

61 commentaires pour “Petit guide pour signaler un dysfonctionnement”

  1. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonjour… Pour info, on a déjà signalé nombre d’escalators à l’arrêt (accès aux quais en gare de St Quentin en Y. ou celui à l’extérieur de Versailles-Chantiers vers la rue de l’A. Rousseau…). On pourra signaler indéfiniment… des petits malins provoquent l’arrêt de ces escalators. Le mieux, ce serait tout de même d’avoir du personnel dans les gares : pas besoin de téléphone pour les joindre… en plus ils pourraient intervenir directement…
    Et oui, avant il y avait des chefs de gare qui avaient l’œil… maintenant c’est aux voyageurs (ou clients !) de faire ce job… Vous avez beau faire « remonter » les infos, comme vous dites, ça redescend pas vite !
    Faudra-t-il bientôt apporter une trousse à outils pour faire nous-mêmes les réparations et de quoi nettoyer gares et trains ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,
      Je vous trouve bien sarcastique ce matin… ce n’est pas dans vos habitudes !
      Concernant les escalators en général, en effet certains provoquent cet arrêt et il faut alors le redémarrer dans les plus brefs délais mais je suis étonné de lire que vous ne voyez pas d’agents à Versailles ou à St Quentin… Comme nous disions la dernière fois, il faudrait un agent derrière chaque voyageur dans un monde idéal !
      Vous faisiez déjà des signalements sans ce formulaire pour m’alerter d’un souci dans votre gare ou le train, il permet une transmission plus rapide et plus facile aux équipes car il contient toutes les informations nécessaires.

  2. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour ,

    Ce matin , j’étais dans le 10h22 omnibus au départ de Rambouillet, le wagon était un véritable fumoir, et pour cause; un fumeur à chaque extrémité sur les marchepied, dont un qui était carrément sur le strapontin, donc à l’intérieur du wagon. Comme la SUGE n’était pas présente, com d’hab, j’ai fait le travail à sa place en demandant aux contrevenants d’éteindre leurs clopes. Il y en a ras le bol ! Je ne vais pas en rester là. Jbo78 n’est absolument pas sarcastique, il dépeint la réalité, telle qu’elle nous est imposée par la SNCF ! La preuve , moi non-fumeur je suis enfumé dans un wagon alors qu’il est interdit de fumer dans les trains. Comme je l’ai déjà dit, votre système de remontée de signalement ne sert rien, car aucune action concrète n’est menée pour résoudre les problèmes, auquels nous sommes confrontés en permanence, et cela ne change pas. Continuez à laisser les choses se décanter toutes seules et vous verrez, le plus dur sera la chute. Il vient d’y avoir un changement de majorité présidentielle, qui va rebattre les cartes, et qui , finalement obligera la SNCF à changer son fusil d’épaule!

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,

      Merci pour votre signalement, je le fais remonter aux responsables concernés ! Avez-vous également signaler ces faits au 31 17, par SMS au 31 17 7 ou via l’appli au 31 17? Les signalements réalisés sur ces plateformes sont utiles pour la SUGE pour cibler précisément les secteurs dans lesquels ils doivent réaliser leurs opérations. Dans un monde idéal, il faudrait un agent de la SUGE derrière chaque voyageur pour s’assurer que tout le monde respecte bien les règles mais ce n’est pas possible… Ce matin, la SUGE se trouvait à Paris Montparnasse pour réaliser une importante opération de lutte anti-fraude en lien avec les contrôleurs TER et Transilien donc elle ne pouvait pas effectivement se trouver dans votre train. Quant à la législation concernant la lutte contre la fraude, la loi Savary qui est passé durant la précédente législature a permis déjà d’importantes avancées.

    • CoquelicotPasser en mode normal dit :

      Bonsoir,
      Je viens de parcourir les différents commentaires publiés dans ce billet.
      Les incivilités sur les lignes sont fréquentes à vous lire. C’est un constat que je fais aussi. Heureusement, la majorité des voyageurs demeurent courtois et respectueux des autres.
      Les contrôles ou la présence d’agents assermentés sur le réseau RATP sont bien plus renforcés.
      Depuis le mois de septembre 2016, j’ai dû être contrôlé trois fois sur le réseau Montparnasse c-à-d les lignes N-U-C-TER, alors que je prends le train très fréquemment, et pas uniquement dans les heures de pointe.
      Trois fois, c’est très peu ! Et d’ailleurs jamais sur la ligne U.
      Utilisant moins fréquemment la RATP, j’ai été contrôlé plus souvent sur le T2 ou dans les métros ! Et parfois, les contrôleurs ne sont là que pour « veiller » dans les véhicules.
      Je prends un exemple : les voyageurs à bord du T2 me semblent bien plus soucieux de valider leur titre de transport.
      Je crois que le manque de personnel est bien réel. D’ailleurs, Lucile le signale pour la journée du 9 juin : une seule équipe de la SUGE sur tout le réseau ?
      Quant aux médiateurs en bleu, cela rappelle une certaine idéologie de la « proximité », qui a été extrêmement décriée dans le monde politique, et ailleurs, y compris dans les commentaires de ce billet.
      Ce dispositif a-t-il été évalué sur ses résultats, apparemment peu probants ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Coquelicot,
      Concernant les équipes de la SUGE, il y en a 2 sur nos lignes; une des équipes était présente le matin lors d’une opération de contrôle à Paris Montparnasse.
      Les médiateurs sont présents depuis 1 an sur nos lignes, et un bilan est prévu pour orienter les prochaines actions.

      En effet, il n’y a pas de petite incivilité et il est nécessaire que chaque voyageur se prenne en charge…

  3. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir…
    Je ne sais pas si je deviens « sarcastique » ! Nouveau hall de Versailles-Chantiers : on nous demande à nous voyageurs de signaler tags ou saletés… Est-ce que les agents SNCF présents ne pourraient pas le voir et le signaler eux-mêmes ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Les agents nous informent également de ce qu’il se passe en gare mais la voix du client a parfois plus de poids et permettent d’appuyer les propos des agents pour trouver une solution dans les meilleurs délais.

  4. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bon, je vois que tout en restant poli et « courtois »… mes propos ne sont plus acceptés… La charte consiste-t-elle à dire oui-oui ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Vos propos sont toujours approuvés, et il n’est nullement interdit de donner son avis même si vous n’êtes pas d’accord. Par contre, faites attention à être dans le thème des articles et au ton que vous pouvez employer..

  5. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir Lucile… je note de « faire attention à être dans le thème » ainsi qu’à un ton (plus juste) à employer…
    (je note qu’un autre commentateur ne me trouve pas « sarcastique » !)
    Néanmoins… merci également d’apporter des réponses moins « évasives » ! Quand vous répondez qu’on ne peut mettre un agent derrière chaque voyageur… Est-ce une réponse ? Je persiste, quand j’étais gamin, il y avait un chef de gare dans chaque gare… Il était joignable, de temps à autres « faisait le tour du propriétaire » (comme on dit !), et un seul homme suffit pour se rendre compte de l’arrêt intempestif des escalators… pour se rendre compte d’un éventuel « désordre »… je persiste : c’est mille fois plus efficace que des caméras ou des automatismes… Malgré toutes les inventions modernes… l’œil et l’appréciation humaine sont et seront toujours inégalés !

    • LucilePasser au statut dit :

      J’entends votre réponse et vos arguments; Vous pouvez persistez en me disant qu’il y avait un chef de gare..

      Je suis d’accord avec vous que la présence humaine et son œil sont et seront toujours inégalés: à l’heure actuelle les agents en gare effectuent ces tours de gare et veillent à son bon fonctionnement comme vous me le décrivez pour le chef de gare. Ils sont également en gare pour vous orienter et vous renseigner si besoin.
      De ce fait, je ne comprends pas ou vous voulez en venir ..? Nous parlons de la même chose, le terme de chef de gare n’existe plus vraiment mais la fonction est toujours la même.
      Cet outil pour signaler un dysfonctionnement est un complément pour vous permettre de signaler notamment un problème dans un train comme certains d’entre vous le font déjà sur twitter. Plus nous aurons de matière avec des éléments précis comme le n° de train, l’heure de votre passage en gare, etc… mieux nous pourrons agir dessus.

  6. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonjour… Gare de St Quentin 13/6 9h20. Tous les escalators d’accès aux quais sont à l’arrêt… je n’ai pas envie de remplir un formulaire en ligne. Il suffirait d’avoir un agent en gare pour le signaler… et encore c’est tout le temps et tous les jours !

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,
      Je me renseigne sur cet escalator, il est déjà possible qu’un agent est signalé ce dysfonctionnement pour qu’une intervention soit effectuée au plus vite.

  7. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Lucile,

    Merci beaucoup pour ce retour, je vous explique que le système de signalement n’apporte aucune avancée en vous donnant un exemple concret; à savoir la présence de fumeurs en terrain conquit dans un wagon, et vous me conseillez de passer par le 3117. Qu’ai-je fait Samedi dernier, si ce n’est justement faire un signalement? Si cela était réellement efficace, pensez vous que j’aurais de nouveau vécu une situation comme celle de ce matin? Prenez l’exemple de la Suisse, qui elle au moins se donne les moyens de lutter contre les incivilités et les fumeurs, en ayant choisi autre chose que des statistiques, pour se dire qu’on fait quelque chose, mais plutôt volontarisme, à contrario de chez nous, obtient des résultats cf commentaire de Bluebird43 ci dessous :

    Bluebird43
    8 mai 2017 à 09:56

    Bonjour,

    Pour ajouter ma petite contribution, étant actuellement en Suisse, parait-il que la sécurité dans les trains s’est beaucoup améliorée grâce aux appareils de surveillance (caméras embarqués) qui sont au nombre de 4 par voiture. Les punitions sont également sévères, l’amende minimale pour fraude est de 100 CHF soit 93 € pour tout type de transport (régional, interrégional, urbain, …).

    A noter aussi qu’ici, le respect est réciproque : le train est en sous-composition : le conducteur fait une annonce vocale pour expliquer le motif de « l’irrégularité » et s’excuse au nom de la compagnie par exemple. Les agents ne sont jamais agressifs et sont toujours dans cette optique de rendre un service irréprochable aux voyageurs.

    Ainsi, pour moi, comme l’a dit Phil78, on ne doit pas rester dans ce « je m’en foutisme » mutuel qui ne résoudra aucun problème, je le dis par expérience : agents désagréables, qui parlent fort dans les trains ou leur conduite médiocre générale en gare sont autant de situations qui ne contribuent pas à la bonne image de SNCF… C’est du vécu, vu et revu, malheureusement.

    En tout cas c’est important de lutter contre la fraude, mais pour moi, rendre un service de « première classe » partout serait un objectif encore meilleur !

    Enfin, je confirme que les tourniquets en gare de SQY sont dans un état … … voilà ^^’

    Bien cordialement.

    Suite de mon commentaire :
    Dois-je comprendre que pour lutter contre la fraude, toutes les équipes de la SUGE étant à Montparnasse, de ce fait, la sécurité des voyageurs n’est pas assurée sur les autres secteurs ? Ceci dit, on l’avait un peu remarqué ! Je désirerais que l’on mette autant de vigueur dans la lutte contre les incivilités et le tabac en gare (quais en extérieur) ainsi que dans les trains, mais il est vrai que protéger nos poumons ne fait pas rentrer d’argent dans les caisses de la SNCF ! Mais viserait plutôt à lui en faire perdre si la loi était réellement appliquée ! Le tarif par fumeur multiplié par le nombre de fumeurs, ceux-ci se trouvant dans une emprise SNCF ou bien dans les trains, je n’ose même pas imaginer l’addition, plutôt salée je pense. Allez demander à un Patron de café ou bien d’une entreprise privée, si elles peuvent se permettre de tolérer des fumeurs sous leurs toits, la réponse est bien évidemment non. La SNCF elle, ne le fait pas et n’est nullement sanctionnée. Puissance des lobbies ou bien passe-droit?

    Bonne journée.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      Il me semble en avoir déjà parlé avec vous mais repartons sur les explications sur le signalement du 31 17/37 17 7 et le signalement via le blog:
      Lorsque vous signalez un fait via le 31 17 ou 31 17 7, une fiche de signalement est créée avec les détails du signalement (l’heure, le lieu (train ou gare), la gare etc..) Selon votre signalement les équipes interviennent tout de suite (en cas de danger imminent) ou sur le long terme. Les informations de tous les signalements sont conservées, analysées et transmises aux équipes pour procéder à des interventions futures. Lorsqu’un signalement est répété plusieurs fois dans un même gare à une heure proche, dans la mesure du possible, des interventions sont programmées.
      Chaque signalement fait aux numéros d’urgence est essentiel pour permettre aux équipes d’agir sur le court et le long terme. Contrairement à ce que vous pouvez penser les signalements servent et sont essentiels pour nous permettre d’agir « là ou vous en ressentez le besoin rapidement ».
      L’outil signalement sur le blog permet également de faire des signalements fumeur mais pas que. De plus, ils appuient une nouvelle fois sur le besoin qu’il y a d’être à tel endroit lorsque vous nous signalez des fumeurs. Enfin, pour avoir un signalement précis et constructif, il me faut les données exactes du train, la position dans celui-ci ( tête de train ? milieu ?) etc.. Toutes les informations obligatoires du formulaire signalement finalement.
      Je comprends que vous ne voyez pas les effets immédiatement mais sachez néanmoins que vos signalements servent.
      Vous faites un parallèle avec les cafés… faisons plutôt un parallèle avec les rues qui sont aussi un espace public (comme les trains.) Savez-vous qu’il est interdit de jeter son mégot sur la voie publique à Paris sous peine d’avoir une amende ? Pourtant personnellement je vois encore quotidiennement des gens qui jettent leur mégot par terre et qui pour autant ne sont pas verbalisés. Pas vous ??
      Pourtant c’est interdit… Est-ce que pour autant à chaque fois que vous croisez un policier vous lui faites la remarque en disant « j’ai vu un fumeur jeter un mégot, à quoi servez-vous ??? » ? Je ne crois pas.
      Je ne pense pas non plus que la réponse à ce problème soit « il faut 1 million de policiers en plus » … cela serait absurde vous ne trouvez pas ? Le but de ma réflexion n’est pas de montrer du doigt mais de vous faire comprendre que la SNCF n’a rien à voir avec les incivilités en elle même et qu’il n’est pas « facile » de « punir » comme on le souhaite.
      La police (ou dans notre cas la SUGE) ne résout pas les incivilités a elle toute seule, elle n’est qu’un facteur parmi d’autres. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons rien faire, ça veut dire au contraire, que nous sommes aussi ouvert aux suggestions et des expérimentations sont mises en place suite à des retours venant du blog. Il n’y a aucun passe droit ou puissance des lobbies…

  8. Phil78Passer en mode normal dit :

    Je voulais dire « comme celle de ce Samedi matin »

  9. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir Lucile, Phil78 et Bluebird43. Vos lignes sont très intéressantes ! Je ne suis pas le seul à le comprendre : les Suisses ont individuellement et collectivement un sens plus aigu du sens de l’intérêt général et du bien commun. (C’est même une évidence quant à leur forme de vie politique).
    En France, on est « frondeur » de tempérament. Nos médiateurs (bleus) passent « agréablement » dans les trains pour inviter au « civisme »… peine perdue ! A peine ont-ils le dos tourné qu’on remet aussitôt les pieds sur les sièges… etc…
    Je me ferais volontiers l’avocat de la SNCF. Sur les lignes N et U – si vous saviez ! – on a moins de soucis à se faire que sur d’autres lignes. Combien de conducteurs et d’agents usés par l’INCIVISME de « règle » parce que de plus en plus d’individus n’apprennent plus à « bien faire » ni dans leurs familles, ni dans leurs écoles, etc…
    Là où je me trouve d’accord avec vous (Phil78), c’est que, par souci de ne « pas faire de vague », on ferme les yeux, on n’ose plus dresser de PV aussitôt… A cela s’ajoute, dans la plupart des gares (moins importantes que d’autres), il n’y a plus de personnel pour surveiller, vérifier, alerter, reprendre fermement…
    J’ai encore en mémoire les propos d’un conducteur de bus Noctilien, seul pour assurer la conduite ET les aléas parfois terrifiants derrière lui !
    En revanche, le 3117 à toutes les sauces… croyez-vous que la réaction puisse enrayer le problème quand il a lieu ? Non, c’est une sorte de « main courante » pour des statistiques ! Sur le terrain, on l’a compris, à nous de faire face… ou de faire avec…

  10. 78jboPasser en mode normal dit :

    Re-bonsoir… Enfin croyez-vous que tout le monde – JE PENSE AUX VOYAGEURS QUI ONT DES DIFFICULTES OU DES HANDICAPS – a un ordinateur ou un smartphone pour signaler ? Je crains qu’il y ait encore moins de chance pour eux !

    • LucilePasser au statut dit :

      En effet, mais c’est aussi pour ça que les agents se tiennent à disposition en gare, ainsi que le service client de transilien (joignable par téléphone par exemple) qui est habilité à recevoir ce type de demande et de signalement.

  11. 78jboPasser en mode normal dit :

    Enfin… re-re-bonsoir Lucile ! En réponse au souhait d’être plus clair quant au rôle d’un chef de gare… Et bien, dans les gares « moyennes » de grande ligne… Il y a encore un chef de gare… qui sort la tête quand le train approche… et même au redémarrage du train… il a encore le regard pour « inspecter » le train (observation également des voyageurs, de leurs bagages, jusqu’au bon fonctionnement des lampes de queue…). Même sur notre ligne N, les TER à Rambouillet comme à Chantiers sont scrutés dès leur approche jusqu’à leurs disparitions !
    Si à Chantiers, il existe pour chaque hall un « bureau d’agents » clairement repérable… il serait bon, comme autrefois, qu’ils aient une vue plus « stratégique » sur les quais… même aux heures très creuses (de la nuit par exemple).
    A St Quentin, qqn m’a dit avoir eu du mal à trouver et accéder à la sortie P. Delouvrier. Je suis passé derrière lui, et de fait, les indications ne sont vraiment pas évidentes . Où peut-on trouver FACILEMENT du personnel pour ce genre de renseignement ? (Cette personne a pensé s’approcher du guichet, mais vue la queue, a dû accepter son échec…)
    Là comme ailleurs, pour les voyageurs-clients, plus ou moins ingénieux ou de bonne santé, c’est bien des PERSONNES ECLAIREES ET MANDATEES qu’il faut !
    Question subsidiaire : demain matin, trouverai-je à St Quentin une réelle amélioration des escalators… ou au moins un agent présent pour signaler un dérangement ?

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,
      Le terme de chef de gare n’est plus vraiment utilisé mais la fonction existe toujours par le biais des agents et des responsables en gare. Certes certaines missions évoluent aussi au fil du temps.
      Les agents sont prêt à vous renseigner au guichet et parfois sur les quais, cela dépend.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      sans entrer dans une historique détaillée, on peut schématiser ainsi:

      le grade de « Chef de Gare » (dans ses diverses déclinaisons, de CG5 à CG1 + CGP et CGPH dans l’ordre croissant d’importance) et la fonction de ce grade telle qu’elle existait jusque dans les années 1980 n’existe plus depuis le 1er janvier 1988?

      dans « Chef de Gare », on trouve deux substantifs: « CHEF », c’est-à-dire celui ou celle qui est en charge de l’ensemble du personnel, et « GARE », à savoir le lieu donné où officient les agents étant sous sa responsabilité, quelle que soit leur fonction (précision essentielle)

      en 1988, c’est la notion de « CHEF » qui disparait en tant que personne unique aux commandes d’une gare. On voir apparaitre alors deux grades de Maîtrise remplaçant l’appellation Chef de Gare, TTMV (Technicien Transport-Mouvement) pour la circulation des trains et et TC Voy (Technicien Commercial Voyageurs) pour les services à la clientèle.
      Et chacun prend le surnom de « dirigeant local » mais bien sur UNIQUEMENT pour les agents assurant les fonctions concernées.
      (c’est transposable pour les autres fonctions, on a aussi par exemple les TC Fret – Technicien Commercial Fret – pour nos clients chargeurs)

      Bien entendu, cela ne va pas multiplier par deux les dirigeants dans les gares… car très rapidement, du point de vue « commercial voyageurs », certaines gares deviennent des « chantiers »: Viroflay-RD et Montreuil deviennent des chantiers de Versailles-RD, Vaucresson, La Celle-St-Cloud et Bougival des chantiers de Garches-MC, etc…
      et du point de vue circulation aussi.

      Au fur et à mesure, c’est donc la notion de « GARE » en tant que lieu ou officie un groupe d’agents qui s’estompe, pour disparaître définitivement le 1er janvier 1996 avec la création des Unités Opérationnelles (U.O.), principe toujours en vigueur aujourd’hui.
      A l’époque, la fonction des dirigeants est dénommé DEq (Dirigeant(e) d’Equipe), qui gère et rassemble donc en une Equipe les agents assurant une fonction sur un secteur.

      En 2001, cette appellation change car elle n’est pas adaptée: quand on dirige une équipe sur un secteur, on est forcément pas partout en même temps… les dirigeants d’équipe prennent alors la fonction de DPx (Dirigeant(e) de ProXimité)

      Un exemple pour être plus clair peut-être:
      La DPx de Versailles-RD Transilien gère tous les agents Transilien (vente & accueil, en roulement et en réserve intégrée) de Sèvres-VA, Chaville-RD, Viroflay-RD, Montreuil et Versailles-RD.
      Le DPx de St-Cloud Transilien gère identiquement pour toutes les gares de Puteaux à Vaucresson (soit 6 gares)
      dans le même ordre d’idées, le DPx St-Cloud Circulation gère l’équipe constituée de tous les agents Réseau Circulation des postes de St-Cloud, Viroflay-RD et Versailles-RD.

      On a donc trois niveaux de gestion: l’Equipe, l’U.O. (qui est un ensemble d’équipes) et l’Etablissement (qui est un ensemble d’U.O.)

      bien entendu, jusqu’en 1987, chacune des gares avait un ou une « Chef de Gare »… il y a donc aujourd’hui, de fait, un peu plus de 50% de dirigeant en moins de par cette réorganisation… qui a été ponctuée – là aussi c’est essentiel – par la séparation des filières en 07/2015, et là on s’arrête parce qu’il faudrait un lonnnnng moment.

      disons qu’en gros, pour toutes les opérations dans tous les sites, chaque entité possède SES voies avec SES trains et SES agents qui sont les seuls à pouvoir intervenir pour SES missions.
      c’est paaas simple.
      Mais par exemple pour les missions de formation des trains (qui comprend beaucoup de choses, de la formation du train proprement dite à l’équipement en personnel jusqu’à la manœuvre des appareils de voie à pied d’œuvre en passant par sa signalisation), chaque entité à aussi SES agents.

      En 2017 nous avons une organisation remodelée, pour Transilien par exemple, avec un DPx et des Managers de niveau 1 qui dirigent une équipe officiant toujours sur un nombre conséquent de sites.
      Ce sont ces équipes qui sont, entre autres, chargées de la gestion de site – qui cumule, et ce plusieurs fois par jour, la vérification de toutes les installations en gare, des écrans Infogare aux escalators en passant par les appareils de vente, les contrôles automatiques, les ascenseurs – qui contactent les entreprises externes en charge d’intervenir en cas de dysfonctionnement.
      (ce que faisaient les Chefs de Gare il y a 40 ans donc, sauf qu’il y a 40 ans plus de la moitié des installations actuelles n’existaient pas)
      Et qui assurent les missions d’information en relation avec le COT, le PIVIF et en priorité les Agents des postes (Aiguilleur, Agent-Circulation) si leur gare en comporte un.

      En ce qui concerne la surveillance des trains en marche, les agents qui l’assurent dans les gares pour les circulations autres que trains Transilien sont à coup sur des « Chefs d’Escale ».
      On les retrouve dans la plupart des grandes gares, ils font par exemple partie du C.O.E. à St-Lazare (qui fait partie de l’Etablissement de Services Transilien de PSL, qui n’a donc, vous l’aurez compris, aucune « autorité » sur la circulation des trains par exemple, qui est du ressort des Equipes des U.O. de l’Etablissement Infra Circulation de PSL)

      Maintenant, comme le fait remarquer Lucile (y a pas de raison que ce qui est vrai sur la L ne le soit pas sur la N), les Equipes Accueil et l’Equipe Mobile de Ligne, qui se positionne en fonction des affluences et des incidents sont normalement dévolues – entre autres – à l’information de site.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « n’existe plus depuis le 1er janvier 1988? »

      faute de frappe… pas de point d’interrogation, c’est une affirmation bien sur…

  12. NDPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Je tiens à signaler un dysfonctionnement du blog sur lequel une interruption de 7 semaines de la ligne U entre Saint Cloud et la Défense n’est toujours pas signalée. Ni par ailleurs les fermetures intempestives des accès aux quais en gare de La Défense.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour ND,
      Un article est prévue prochainement sur les travaux d’été sur la ligne N et sur la U.
      Concernant les accès aux quais de la Défense, pouvez-vous m’en dire plus ? De quels quais parlez-vous ? à quel endroit ? Merci

    • NDPasser au statut dit :

      Les deux escaliers qui conduisent à la sortie « Place Carpeaux » depuis la voie 4 étaient fermés ce matin. Aucun message n’est affiché à ce niveau (jusqu’à quand ces escaliers seront-ils fermés ?).

    • LucilePasser au statut dit :

      Je me renseigne à ce sujet

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour ND,
      les travaux sont terminés depuis ce matin… pouvez-vous me confirmer que vous pouvez utiliser cette sortie ?

  13. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonjour… bon ben… 15/6 9h20, la plupart des escalators de St Quentin sont à l’arrêt… (il paraît que les signalements des voyageurs PEUVENT avoir plus de poids… à vérifier !)

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,
      je suis en train de me renseigner sur ces escalators. Je n’ai pas oublié 🙂

    • LucilePasser au statut dit :

      78jbo,
      J’ai eu des nouvelles de l’escalator de St Quentin: une pièce est défectueuse, elle est actuellement en commande. La réparation est prévue dans le courant de la semaine prochaine.
      Bonne journée

  14. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir Lucile… je ne chercherai pas à allonger indéfiniment nos échanges. Je pense avoir dit ce que j’avais à relater… et me résoudre au silence désormais. Non les agents, hormis à Montparnasse ou à V. Chantiers, ne sont pas repérables… Apparemment des « voyageurs-clients » vont jusqu’à demander à d’autres voyageurs comme eux des aides ou des éclaircissements… (je fais partie de ceux à qui on s’adresse… sans le vouloir). Les infos sonores ou sur écran, même à La Verrière (alors qu’imaginer pour Sèvres RG, Beynes, Orgerus-Behoust ou Marchezais-Broué ?)… pas toujours compréhensible… ou réaliste ! Et quand je le peux, j’adresse tous mes encouragements et mes remerciements aux rares agents qui se rendent parfois visibles ! Allez bon vent… et bon courage à tous, qui vous efforcez sur le terrain d’accompagner les inquiets !

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour 78jbo,
      J’entends bien vos commentaires et votre avis sur les agents, mais vous vous doutez (sans aucun doute) que je n’ai pas de pouvoir magique pour revenir à une situation du passé, et une possibilité d’action plus limité sur certains sujets. L’échange tourne vite en rond…
      Je ne manquerai pas d’échanger avec mes collègues de votre avis concernant les agents et de discuter des solutions que nous pouvons mettre en place pour pallier à ce problème, soyez en sur.

  15. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir Paulo Aquino… et merci de votre évocation de l’évolution historique du « chef de gare ». Tout cela parait très ingénieux et savant ! Mais bon, expérienceS faiteS, les contingents d’agents dépêchés sur place en cas de soucis semblent dépassés par les événements. Souvenir d’un agent à V. Chantiers qui nous dirigeait sur un quai alors qu’un train stationné durablement empêchait toute arrivée de train… idem à Massy-Palaiseau RER C… et même à Lyon Part-Dieu (c’est loin !)… MA CONCLUSION : les agents autrefois « résidant » sur place avaient plus de jugeote…
    NB. Je vois actuellement qu’à St-Michel-Notre-Dame (RER C), il y a des agents qui restent le long des quais pour crier les arrivées de trains et leurs destinations. Les innovations, je ne suis pas contre, sauf quand elles se substituent aux humains (qui ont du flair !). Bon vent et bon courage à (nous) tous !

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour à tous

      78jbo, vous avez bien raison sur la problématique de l’information en terme de réactivité, d’adaptation… et surtout de communication à la clientèle
      « les contingents d’agents dépêchés sur place en cas de soucis semblent dépassés par les événements » en fait, ils ont des infos, mais comme la réactivité dépend du schéma de transmission de l’information, ça va parfois tellement vite qu’une info réputée exacte à 11h23 peut très bien être caduque à 11h24…

      En particulier sur le duo unique L/U, il m’est arrivé d’avoir 3 modifications en moins de 4mn.

      C’est pourquoi je précise toujours que je parle pour L/U et ce qui y existe, et c’est là que nos amis les interphones directs entre aiguilleurs et PIVIF produisent leur inégalable efficacité.

      Effectivement « autrefois », ce sont les postes qui faisaient les annonces voyageurs (en clair ce que vous appelez justement « les agents résidant sur place », ou les sédentaires locaux) et même l’affichage des trains.

      L’adaptation aujourd’hui passe par un COT qui assure disons la « stratégie » au niveau régional (voire extra-régional lorsque 2 COTs sont concernés, comme sur L/U), et des Agents Réseau Circulation qui assurent la « tactique » en local.
      le PIVIF est entre les deux (puisque sur L il est centralisé à Asnières)

      l’Accueil Transilien sur site et l’EML sont au plus proche des clients et, en fonction des lieux, proches des Aiguilleurs vers lesquels ils ne manqueront pas de venir chercher des infos.

      Pour le reste, ma foi, rien de bien savant, je ne parierai pas 1 lempira sur le fait que nombre d’intervenants pourraient expliquer bien des choses infirmant des a-priori trop souvent relayés à tort dans leur domaine pro… personnellement, je persiste à dire qu’une personne dans l’erreur est une personne mal informée…

      Mais il peut être utile, par exemple, qu’en fonction des lieux, des moments, de la répartition opérationnelle des équipes et des évènements, un client sache que demander à parler à un responsable signifie aujourd’hui s’adresser soit à un(e) Chef d’Equipe (le plus probable), soit à un Dirigeant de Proximité appartenant à la fonction Transilien, à condition qu’il soit présent sur le site où se trouve ledit client et sachant qu’il ne pourra pas vous expliquer – à priori bien sur – ce qui ne relève pas de l’activité Transilien.

      Sauf que pour ma part et celle de la majorité de mes collègues sur le terrain, on ne manque pas de donner au PIVIF et aux agents sur site, dans la mesure du possible, au moins une indication sur le pourquoi du comment en fonction des infos qu’on peut avoir.

      Bref, en ce qui concerne L/U, le binôme PIVIF/Aiguilleurs reste le plus efficace pour tout ce qui est adaptations de dernière minute (voire seconde).

  16. 78jboPasser en mode normal dit :

    NB2. L’été dernier (2016), passant à Chaville RD, je signalais à un agent, par hasard là au même moment : « Tiens, depuis décembre 2015, seule l’indication Versailles RD est donnée, pas V. Chantiers ou La Verrière ». (Vu que les trains ligne U s’y arrêtent désormais). Il m’a répondu « ah oui, très juste »… il ne devait faire que passer. Juin 2017, la seule indication est Versailles RD !

  17. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir Lucile,

    Tout d’abord merci pour votre grande tolérance, malgré ma franchise, il est vrai par toujours tendre, mais que je peux, malgré tout exprimer sans être « banni », contrairement à vos collègues du blog de la ligne C, qui n’ont toujours pas daigné publier mes commentaires déposés chez eux, ceux-ci ayant été supprimés ou bien en attente de modération, la censure guette que voulez-vous !
    Un blog étant un espace ou donner son avis, si tenté que l’on soit courtois, comme je m’efforce de l’être, tout en exprimant mes opinions, doit pouvoir être possible sans être soumis à une autorité qui filtre systématiquement, met dans « tiroir », ou bien « jette »lorsque les avis des bloggeurs ne vont pas forcément dans le sens des décideurs SNCF. Je crains à terme, que nous allions vers des échanges « aseptisés », ou « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », allant à l’inverse de la finalité auquel un blog doit souscrire.
    Pour changer de sujet,
    lors de notre « prise en otage », en ce qui me concerne, à Versailles Chantiers, hier soir, par des fauteurs de troubles, ayant choisi d’investir les voies en gare de St Quentin en Yvelines, avec 1h d’attente minimum dans le meilleur des cas, je ne m’explique qu’il faille autant de temps pour « virer » des individus qui n’ont rien à faire sur les voies, et espère que les sanctions soient suffisamment dissuasives pour leur faire passer à tout jamais cette envie d’empêcher ceux qui en ont besoin, de voyager. Cela pose le problème de la réduction d’effectifs auquel la SNCF procède depuis des années, qui dans le cas exposé ici, aurait sérieusement compliqué l’entreprise de ces « empêcheurs de tourner en rond ». Nous disposons des meilleurs chemins de fer au monde, ce qui fait qu’en cas d’incident, les trains ne circulent pas, avec cette alerte radio, exclusivité SNCF, incontournable pour la sécurité, y compris de ceux qui nous empoisonne l’existence, il doit donc être possible de les éjecter des voies en un temps le plus petit possible. Merci Paulo Aquino et 78jbo pour vos commentaires.

    Bonne soirée.

  18. PFalkPasser en mode normal dit :

    Je viens de lire l’ensemble de vos échanges sur la présence humaine en gare et sur les voies, sur le système de remontée d’incidents 3117 , et l’exposé très intéressant de Paulo Aquino sur l’historique des équipes d’encadrement en gare sur les quarante dernières années. Ce que j’en comprends, c’est que les responsabilités paraissent diluées, et que ce que regrette 78jbo, c’est un point d’entrée unique, qui fasse l’interface entre nous les voyageurs, et les équipes techniques de maintenance, de régulation, de travaux, etc ; une sorte d’interlocuteur unique, polyvalent, qui fasse remonter les incivilités, prévienne les équipes de maintenance, … alors que les personnes présentes soit en gare, soit sur les quais, donnent souvent l’impression d’avoir un champ de responsabilité limité, ou des connaissances partielles (notamment en cas de perturbation forte pour aiguiller les voyageurs vers des transports alternatifs).
    Mais c’est l’organisation qui a été mise en place, on ne peut certainement pas la changer facilement, mais elle peut sûrement être améliorée, peut-être avec des dirigeants de proximité en binôme ou en trinôme pour assurer une continuité de présence.

  19. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    Dysfonctionnement ce matin, dans le train départ La Verrière 8h25, à l’heure à son arrivée dans cette gare, et qui a pris 13 mn de retard parce qu’on a été dirigé voie 2 , attendant le passage du TER. Peut on avoir une expliquation?
    Bonne journée.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour,
      Sur la ligne N, divers incidents ont impactés les trains d’une quinzaine de minutes pour respect des distances de sécurité après une panne de train à Versailles Chantiers, le conducteur a appliqué son guide et a réussi à se dépanner tout seul. Pour retrouver une circulation fluide sur l’ensemble de la ligne N et de la ligne U, il y a eu un délai d’attente supplémentaire en gare, ce qui a impacté votre train.
      Bonne journée

  20. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Lucile,

    Merci pour ces expliquations.

    Bonne journée.

  21. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonsoir,

    Rebelote! Depuis 18h, comme Jeudi dernier, nous sommes pris en otage par un groupe de blaireaux qui squattent les voies en gare de St Cyr cette fois-ci, j’attends dans un train ou il fait 40 degrés, encore plus insupportable qu’en gare. Cela devient un phénomène de mode, en plus en pleine heure de pointe. Pourquoi faut-il autant de temps pour les dégager? Une équipe agit en amont, l’autre en aval, avec des chiens bien sûr, on prend en tenaille les contrevenants et c’est réglé!
    La SNCF doit faire nécessaire pour prévenir ce genre de désagrément.

    • NuserPasser au statut dit :

      Complètement d’accord c’est n’importe quoi une nouvelle fois. Ça coûte quoi de faire partir un train en éclaireur franchement on nous fait poiroter alors que les gamins sont peut être déjà partis.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Nuser,
      Je viens de publier un retour sur cet incident . Je vous invite à le lire…
      Lorsque des personnes sont dans les voies, un train part en « éclaireur » en marche à vue lorsque le conducteur ne voit plus personne à proximité mais la procédure est plus complexe lorsque c’est un train entier qui descend sur les voies..

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      Je viens de publier un retour sur cet incident cliquez ici pour le lire

  22. Phil78Passer en mode normal dit :

    Une fois arrivé en gare de St Cyr, je voyais des techniciens SNCF s’affairer sur un appareil de voie, j’ai même à un moment cru que celui-ci dysfonctionnait. Notre train ne repartait pas, et pour cause; « carré fermé ». Effectivement, des personnes arrivaient par centaines le long des voie 1 et 1 bis, et traversaient les voies même une fois en gare, en ignorant les passages souterrains. Les moutons de Panurge, aussi irresponsables les uns que les autres, et qui deviennent virulents quand vous les interpellez, en vous disant « c’est bon ! « , et à qui je répond « non, c’est pas bon !  » moi, comme vous, bloqué dans le train par 40 degrés, je ne suis pas sorti du train. Ces mêmes personnes rejettent la faute sur la SNCF, alors qu’ils ont eux-même aggravé la situation. Bref 1h30 d’attente avant de pouvoir rentrer chez moi.

    Bonne soirée.

    • GV78Passer au statut dit :

      J’étais dans un train des trains bloqués à 17h40 à proximité de saint Cyr. Le conducteur nous dit seulement qu’il s’agit d’un problème d’aiguillage. Nous sommes dans le train, en plein soleil, par plus de 40°, sans information avec des personnes commençant à se sentir mal. Rien n’est mis à notre disposition pour éviter les coups de chaleur. Après plus d’une heure d’attente, toujours sans information, certaines personnes descendent du train, marchent le long des voies, c’est vraiment dommage d’en y arriver là mais c’est probablement par désespoir que ces personnes ont agit ainsi et également pour éviter la déshydratation. Quoiqu’il en soit, les conducteurs de train étaient aux abonnés absents au moment où leur présence aurait été plus que nécessaire ! Il est malgré tout regrettable d’associer ces personnes à des moutons de Panurge !
      Bonne fête de la musique

    • JLEPasser au statut dit :

      En fait, de ce que j’ai compris, il y avait un problème sur une aiguille, plus un feu de traverse. Ensuite des gens ont du descendre d’un des trains arrêtés…
      En tout cas, je tiens à remercier le conducteur des notre train (ligne U, je ne me souviens plus de l’heure de départ à La Défense) qui nous a tenus au courant de l’évolution de la situation, même quand il n’y avait rien de nouveau, ça fait plaisir de savoir qu’on ne nous oublie pas…

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour JLE,
      Je vous invite à lire le retour complet en cliquant ici
      Il y a effectivement eu un problème d’aiguillage en gare de St Cyr, la descente dans les voies des voyageurs a compliqué la tâche pour relancer le trafic…
      Je transmets vos remerciements.

    • bernie-78Passer au statut dit :

      Tellement d’accord avec vous! ces irresponsables devraient être attendus, interpellés et lourdement punis. Cela devient inadmissible. La SNCF et les pouvoirs publics doivent agir en ce sens, et pas uniquement avec des messages ou une campagne d’information.
      les décérébrés ne comprenant que les sanctions, appliquons les!
      Marre de galérer en permanence pour des imbéciles!

  23. NKRPasser au statut dit :

    Oui, Phil78, tout ce que vous dites et vrai, et j’ai eu le temps, hier soir de pester contre l’inconséquence de ceux qui descendent sur les voies pour se retrouver après bloqués à la gare de Saint Cyr, pour cause d’interruption de trafic…
    Néanmoins, et en attendant peut être le billet de Lucile revenant sur l’incident d’hier, c’est à chaque fois la même histoire: un train bloqué en plein voie finit toujours, toujours par se vider sur les voies! Là, en plus, sur des trains qui, si j’en croit certains témoignages sur twitter, étaient sans annonce sonore et sans clim, vu la température d’hier, ça n’a pas traîné! Il est absolument essentiel que la SNCF parvienne à éviter les pannes prolongées en ligne comme celle d’hier après midi, car les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

    • LucilePasser au statut dit :

      Bonjour NKR,
      en effet je suis revenu sur cet incident et j’insiste sur la dangerosité de descendre dans les voies sans y être invité par un agent SNCF. Je vous invite à lire mon billet en cliquant ici

  24. RemyPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Il est vrai qu’ en tant que client, il vaut mieux se laisser mourrir déshydraté dans le train et laisser les autres arriver à l heure …

    Personne ne parle non plus des malaises voyageurs dans le train bien évidemment…

    Perso, je suis descendu sur les voies malgré le risque et la prochaine fois j y retourne tant qu’ ils n installent pas de clim sur la ligne U …

  25. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour,

    J’ai posté deux commentaires, hier en fin de matinée. Pourquoi ont-ils été supprimés?

    • LucilePasser au statut dit :

      Phil78,
      Je n’ai supprimé aucun commentaire de votre part hier matin. Êtes-vous sure de les avoir bien publiés ?

  26. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Lucile,

    Toutes mes excuses, je les avais postés sur le billet « point sur les incidents du 21 Juin ». Par contre ce billet n’apparaît pas dans le blog, mais uniquement dans l’onglet « commentaires », raison pour laquelle il m’a été plus difficile de les retrouver.

    • LucilePasser au statut dit :

      Lorsque vous cliquez sur « toutes les infos », à droite des articles « s’informer », vous retrouvez tous les billets information dont les retours sur incident que je publie.

  27. Phil78Passer en mode normal dit :

    Bonjour Lucile,

    Autant pour moi, je n’avais pas vu !

  28. 78jboPasser en mode normal dit :

    Bonsoir. 19/7 17h15… Encore des personnes sur les voies… à Montparnasse… il n’y a pas si longtemps à St Cyr, Trappes, etc… le problème semble de plus en plus fréquent. De graves retards, surtout aux heures d’affluence….Comment comptez vous lutter contre ces désordres forcément volontaires ?

Laisser un commentaire