MeslignesNetU.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

L’enfer c’est l’autre !? Ou l’éternel problème des incivilités…

11
Publié le 30/05/2016

Présentation1Les incivilités sont l’affaire de tous…il y a ceux qui les créent sciemment, ceux qui les subissent irrémédiablement et ceux qui les réalisent inconsciemment…
Compte tenu du nombre d’individu réunis chaque jour dans les transports publics, ce phénomène d’incivilité est donc particulièrement présent dans le quotidien de chacun, et il est l’affaire de tous…
Car si l’enfer c’est l’autre…ne sommes-nous pas tous responsables d’une incivilité particulièrement agaçante pour notre voisin ?
D’ailleurs, connaissez-vous le top 10 des incivilités ?
Si chacun peut s’interroger sur son rôle, que fait Transilien pour lutter contre elles au quotidien ?

Qu’est-ce qu’une incivilité ?

Les signalements liés aux incivilités sont nombreux et justifiés. Tout le monde veut un train propre, un espace calme, un environnement sain. Pourtant chaque jours des voyageurs laissent leurs déchets derrière eux, salissent les sièges en y mettant leurs chaussures, écoutent de la musiques ou conversent au téléphone sans la moindre gêne du bruit généré, crachent, taguent ou fument dans les trains…
La liberté des uns commence là où s’arrête celle des autres…Vaste sujet. Mais ici, pas question de philosophie, juste un besoin crucial de respect entre tous, lors de ces phases de vie en mouvement, que nous réalisons irrémédiablement en commun…

Je vous propose de découvrir l’analyse du sociologue Alain Mergier sur nos comportements du quotidien en cliquant ici.

Quelles sont les incivilités ?

Et si vous deviez compiler un top 10 des incivilités…quel serait-il ? êtes vous tous d’accord avec l’ordre choisi ?
Découvrez ici le classement des 10 incivilités les plus signalées par les voyageurs de Transilien en cliquant ici.

Présentation1

Quelles sont les actions de Transilien ?

Identifier un problème, c’est bien…le régler c’est mieux ! Mais ici…vaste sujet ! Comment mettre en place des leviers efficaces pour lutter contre toutes les incivilités sans mobiliser des équipes de sureté dans chaque train et gare…

Des équipes parmi vous :

Afin de lutter contre les incivilités de nombreux agents interviennent en gare et à bord des trains. Chacun son rôle et son périmètre d’action !

Agent de sécurité/maitre-chien : Positionnés dans certaines gares, et à bord des derniers trains.
Agents du contrôle : En opérations programmées en gare ou à bord des trains
sugeAgents SUGE : En opérations programmées en gare ou à bord des trains et mobilisables en opérationnel en cas d’urgence (3117, appels gare…)

 

 

 

 

 

2016n0301_134156_resized_1-169x300Agent de médiation : En opérations programmées en gare, sur les quais et à bord des trains.

Les opérations sont définies en fonction des différentes sources de signalements (rapports gares, 3117, twitter, blog, service clientèle…) et visent à cibler tout particulièrement les lieux et incivilités les plus signalées.

IMG_20151214_122600

Des dispositifs pratiques à pratiquer…

Pour lutter contre toutes les incivilités, il y a donc des équipes réparties sur le terrain, qui veillent au respect des règles et rappellent à l’ordre lorsque nécessaire…mais impossible d’être partout et comme lorsque le chat n’est pas là, les souris dansent, il faut multiplier les mesures…
A chaque incivilité son dispositif :

Afin de rappeler à chacun l’importance des règles du savoir-vivre ensemble lors de nos voyages en commun, des campagnes de lutte contre les incivilités sont aussi réalisées chaque année, pour alerter et informer.

Avez-vous vu cette vidéo? Cliquez vite ici!

Parce qu’un voyage serein, c’est l’affaire de tous, Transilien expérimente et recherche toujours de nouveaux dispositifs capables de juguler les incivilités, et pour être toujours plus réactifs dans ses mesures correctives, deux expérimentations vont bientôt débuter…
Certains d’entre vous les pratiquent déjà sans le savoir, grâce à #twitter ( exemples ci-dessus!) ou au #blog.

Comme je le rappelle régulièrement, parce qu’un #SignalementPrécis c’est #UneActionRéussie vous allez bientôt pouvoir flasher et signaler en un simple clic les dégradations ou dysfonctionnements que vous observez et participer ainsi efficacement à leur résolution rapide !

Mais…je garde un peu de suspens…la suite au prochain épisode…

à lire aussi

Comment ça marche la sureté sur les lignes N et U

11 commentaires pour “L’enfer c’est l’autre !? Ou l’éternel problème des incivilités…”

  1. Bluebird43Passer en mode normal dit :

    Bonjour Amélie,

    Aujourd’hui, train de 19h28 au départ de PMP à destination de Dreux, 3 jeunes femmes s’étaient étalées sur 8 places pour se faire un festin de fast-food en mettant partout parterre… En plus avec les perturbations il y avait plus de monde et en heure de pointe 🙁

    Sur le coup j’avoue que je n’ai pas compris ce genre de comportement…

    Cordialement.

    • Bluebird43Passer en mode normal dit :

      En tout cas je remercie les équipes de nettoyages, mais je pense qu’il manque vraiment des SUGE/contrôleurs sur les Transiliens pour rappeler certaines règles fondamentales…

    • Les équipes sont réparties sur la ligne…mais entre opérations en gare et tournées dans les trains, difficile d’être partout en même temps…

    • Bonjour,
      J’avoue ne pas le comprendre non plus.Le 3117 ou 31177 (sms) peut être une alternative dans de tels cas…

  2. Ollia dit :

    Autant certains des tweets et commentaires postés me révoltent, autant il y en a un où il faut quand même pas pousser,

    Dans la mesure où cela est fait PROPREMENT, c’est à dire rien par terre, sur les sièges, avec la bouche fermée etc, je ne vois pas en quoi se restaurer peut être une incivilité aux yeux des gens.
    Alors ok, l’odeur de l’œuf dur, ya plus glamour, mais quand tu n’as pas le choix que d’avaler un casse croûte sur le pouce, dans le calme et assis, t’en a un peu rien à foutre que l’odeur de l’œuf dérange quelqu’un. Pour exemple, je déteste l’odeur des agrumes, et j’en fais pas tout un plat en hiver quand des gens en font leur goûter dans les rames en période hivernale.

    Bientôt, faudra demander aux gens d’arrêter de respirer dans les trains, ou de ne pas porter de couleur bleue parce que ça donne des crises d’épilepsie. Il y a incivilités et incivilités. Le bruit, les urines (tiens, si vous remettiez les WC dans les rames au passage ?) les pieds sur les sièges, le tabac sont des nuisances et des incivilités. Déjeuner, quand c’est fait proprement, pour moi n’en est pas une.

  3. JerePasser au statut dit :

    J’ai l’impression que certains tweets critiquant les incivilités viennent de personnes qui en font (déjà le massacre de l’orthographe http://bescherelletamere.fr/) (je dis ça je dis rien) 😉

    Sinon le fait de laisser ses déchets derrière soi alors que quand on descend en gare il y a forcément une poubelle sur notre chemin avant la sortie, les pieds sur les sièges, les cris, comportements, musique de sauvages, le fait de fumer et bien sûr le fait d’invectiver, provoquer les autres.

  4. bacladPasser au statut dit :

    Bonjour,
    En matière d’incivilité, il en est une dont on ne parle pas assez mais qui constitue une vraie gêne en période d’affluence et surtout quand il faut changer de quai en dernière minute en garde de Versailles Chantiers. Il s’agit des personnes qui s’assoient sur les marches des escaliers qui donnent accès aux quais, que ce soit depuis l’ancienne passerelle ou depuis la nouvelle. Il y a parfois deux personnes assises de chaque côté qui entravent la descente ou la montée et qui râlent quand on les frôle de trop près. Je ne comprends pas que la SNCF laisse faire et tolère cette situation. Faut-il une fois de plus que ce soit les usagers qui fassent part de leur mécontentement alors que c’est une situation tout à fait inadmissible. Il est à noter que les agents SNCF empruntent régulièrement ces escaliers sans inviter ces individus à bouger.

    • agdelPasser au statut dit :

      Je confirme, j’en ai déjà parlé plusieurs fois ici ! J’ai failli tomber à plusieurs reprises, n’ayant pas vu, après le virage de l’escalier, que plusieurs jeunes étaient assis sur les marches.

  5. bacladPasser au statut dit :

    Bonjour,
    depuis la rentrée, le nombre de jeunes assis sur les escaliers ne cesse d’augmenter. Une personne qui avait besoin de se tenir à la rampe a eu le plus grand mal à descendre, sans parler de ceux qui se ruent pour attraper leur train. Quand la SNCF va-t-elle se décider à intervenir pour faire cesser ces désagréments ?

    • Bonjour,
      Comme toute incivilité, il est souvent difficile de faire comprendre aux individus commettant ces actes qu’ils entravent la liberté de chacun… Que ce soit les personnes assises sur les marches ou encore celles qui courent dans la passerelle et dans les escaliers, elles dérangent les autres voyageurs dans leur parcours dans la gare. Les agents présents en gare ont été sensibilisés à cette gêne rencontrée et lorsqu’ils font des rondes dans la gare, ils invitent les personnes assises sur les escaliers à libérer l’espace.
      Avec les missions de visibilité et de protection des voyageurs qui se sont renforcées, les agents de la SUGE ne peuvent être disponibilisés et immobilisés en un seul endroit. Néanmoins, lorsque ces derniers descendent sur les quais et patrouillent à Versailles Chantiers, les agents de la SUGE répriment ces personnes troublant le trajet des voyageurs dans la gare.

  6. bacladPasser au statut dit :

    Bonjour,
    après avoir laissé faire pendant des années (fraude, incivilités…) pour la paix sociale, on est arrivé à un niveau tel qu’il est aujourd’hui difficile de revenir à des conditions de voyage normales. Avec les économies que fait la SNCF sur les moyens humains (plus personne dans les trains, très peu sur les quais …), elle renverse la situation en demandant aujourd’hui aux usagers d’assurer ces missions autrefois dévolues à la SNCF, sachant très bien que les alertes via le 37177 ne donneront rien puisqu’il faut que les fautifs soient pris sur le fait. Un moyen fallacieux de rassurer les usagers en leur faisant croire qu’ils seront entendus.

Les commentaires sont fermés.